Anderlecht

ÔĽŅ
Anderlecht
Drapeau communal Anderlecht
La collégiale Saints-Pierre-et-Guidon

G√©olocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique
Anderlecht

G√©olocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative
Anderlecht
Armoiries de la commune
Situation de la commune au sein dela région de Bruxelles-Capitale
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
R√©gion Drapeau de la R√©gion Bruxelles-Capitale Bruxelles-Capitale
Communaut√© Drapeau de la Communaut√© fran√ßaise de Belgique Communaut√© fran√ßaise
Drapeau : Flandre Communaut√© flamande
Arrondissement Bruxelles-Capitale
Coordonn√©es 50¬į 50‚Ä≤ 00‚Ä≥ N 4¬į 18‚Ä≤ 00‚Ä≥ E / 50.833333333333, 4.350¬į 50‚Ä≤ 00‚Ä≥ Nord
       4¬į 18‚Ä≤ 00‚Ä≥ Est
/ 50.833333333333, 4.3
Superficie
‚Äď Surface agricole
‚Äď Bois
‚Äď Terrains b√Ętis
‚Äď Divers
17,74 km¬≤ (2005)
20,78 %
0,21 %
76,44 %
2,57 %
Données sociologiques
Population
‚Äď Hommes
‚Äď Femmes
Densité
104 647 (1er janvier 2008)
48,64 %
51,36 %
5 899 hab./km¬≤
Pyramide des √Ęges
‚Äď 0‚Äď17 ans
‚Äď 18‚Äď64 ans
‚Äď 65 ans et +
(1er janvier 2008)
23,86 %
60,30 %
15,84 %
√Čtrangers 24,46 % (1er janvier 2008)
√Čconomie
Taux de ch√īmage 25,44 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 10 570 ‚ā¨/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Ga√ętan Van Goidsenhoven (MR)
Majorité MR-PS
Sièges
MR
PS-sp.a-cdH
Ecolo
Vlaams Belang
Anderl'2007
Front national
45
18
17
4
3
2
1
Sections de commune
Section Code postal
Anderlecht
Neerpede
1070
1070
Autres informations
Gentilé Anderlechtois(e)
Zone téléphonique 02
Code INS 21001
Site officiel www.anderlecht.be
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anderlecht (homonymie).

Anderlecht est l'une des 589 communes de Belgique et une des 19 communes de Bruxelles. Comme toutes les communes de Bruxelles, elle est officiellement bilingue.

Au 1er juin 2011, elle comptait 110.357 habitants, appel√©s Anderlechtois, pour une superficie de 17,7 km2.

Elle est située dans le sud-ouest de l'agglomération bruxelloise et limitrophe aux communes de Bruxelles-ville, Dilbeek, Forest, Molenbeek-Saint-Jean, Sint-Pieters-Leeuw et Saint-Gilles.

Sommaire

√Čtymologie

La premi√®re mention du nom "Anderlecht" figure dans le dipl√īme de l‚Äôan 1047. Il semble √™tre compos√© d‚Äôun mot celtique dont la signification s‚Äôest perdue (And ou ander que l‚Äôon retrouve dans Andenne, Anderlues, Andernach), et d'un mot allemand ‚Äú lach ‚ÄĚ ou cours d‚Äôeau. Anderlecht s'√©crit Anrelech (acte de 1047), Andrelet (1111), Andreler (1148) ou Anderlech (1186). Les √©tymologistes ont √©mis au sujet de l‚Äôorigine de ce nom diverses hypoth√®ses. Il est en tout cas difficile de rapprocher ce nom de ‚Äú lake ‚ÄĚ foss√© rempli d‚Äôeau. Quant √† Ander, on y a vu ‚Äú andor ‚ÄĚ du n√©erlandais ‚Äú andoren ‚ÄĚ, marube (sorte de labi√©e). On a propos√© ‚Äú la basse terre ‚ÄĚ avec les gens qui habitent pr√®s de l‚Äôeau car on y voit ‚Äú legede ‚ÄĚ (d√©pression) et ahan-warja, de aha ‚Äú eau ‚ÄĚ, en pensant √† Aa, ce qui para√ģt trop compliqu√© comme nom de lieu. Enfin, de r√©centes recherches semblent pouvoir √©tablir avec pertinence l‚Äôorigine indo-europ√©enne du vocable Anderlecht.

Histoire

D√®s l'√Ęge de la pierre, l'homme choisit pour s'y fixer la rive droite de la Senne, c'est-√†-dire la parcelle du territoire d'Anderlecht incluse dans l'√©peron de sable situ√© entre la Senne et le Maelbeek. C'est √† la pr√©sence des eaux qu'il faut attribuer l'√©tablissement d‚Äôhabitations humaines, des huttes en bois sur pilotis (palaffites), √† cet endroit. L‚Äô√Ęge des m√©taux comporte un √Ęge du bronze et un √Ęge du fer. La mise √† jour de fragments de vases et de poteries attestent de l'occupation d'Anderlecht √† l'√Ęge du bronze. Pour ce qui concerne l'√Ęge du fer, on peut citer la d√©couverte de vases et d'une cr√©maill√®re articul√©e. √Ä la fin du Ier si√®cle de notre √®re, une villa, si√®ge d'une importante exploitation agricole, fut construite √† Anderlecht sur l'emplacement du Champ de Sainte-Anne. Une chauss√©e romaine secondaire (diverticulum) s'√©tendait alors sur la cr√™te de partage des vall√©es de la Vlese et de la Pede, la villa romaine se trouvait non loin de cette voie. Les fouilles mirent √† jour des murailles enduites de pl√Ętras multicolore, des d√©bris de tuiles (tegulae), des carreaux c√©ramiques, des poteries et des objets m√©talliques. √Ä partir du IIIe si√®cle le d√©clin de l'Empire romain s‚Äôamorce, et, au milieu du Ve si√®cle, nos r√©gions sont occup√©es par les Francs. Au VIe si√®cle le peuple franc √©tablit un cimeti√®re sur les rives de la Senne √† l‚Äôemplacement des ruines de la villa romaine d'Anderlecht. Les Francs avaient, selon leurs usages, √©tabli leur n√©cropole sur les ruines des vaincus. Le cimeti√®re comprenait plus de 400 s√©pultures contenant des armes, des bijoux et des instruments de travail. Le nom d‚ÄôAnderlecht est cit√©, pour la premi√®re fois, dans un acte de 1047. √Ä l'√©poque, quatre villages occupent en fait le territoire de l'actuelle commune : Anderlecht, Cureghem, Aa et Neerpede. Anderlecht √©tait le si√®ge d‚Äôun chapitre de 18 chanoines, dont l‚Äôorigine remonte au XIe si√®cle. Cette communaut√© devint bient√īt le noyau d‚Äôun centre culturel et culturel qui brillera, principalement aux XVe et XVIe si√®cles d‚Äôun vif √©clat sur l‚ÄôEurope lettr√©e. Ce fut probablement vers le milieu du XIe si√®cle que s‚Äô√©tablirent deux seigneuries fonci√®res sur les bords de la Senne, celles d‚ÄôAa et d‚ÄôAnderlecht. √Ä la fin du XIIIe si√®cle, suite √† un mariage, une partie de la seigneurie d'Aa passa aux mains de la famille de Walcourt, ensuite au seigneur de Gaasbeek (d√©but XVe). En 1356 la plaine de Scheut fut le th√©√Ętre d'une terrible bataille, livr√©e aux Bruxellois (pour une rente non pay√©e) par Louis M√Ęle, comte de Flandre. La lign√©e des ducs de Bourgogne s'installa dans nos contr√©es √† la suite du mariage de Philippe le Hardi avec Marguerite de Maele. Les ducs r√©ussirent, au XVe si√®cle, √† grouper les diff√©rentes principaut√©s belges en un √Čtat bourguignon puissant. Cons√©quence directe de la charte accord√©e en 1393 par la duchesse Jeanne de Brabant, Anderlecht fut incorpor√©e √† la Cuve de Bruxelles. Cette importante entit√© territoriale, englobant de nombreux villages cernant Bruxelles, pr√©figurait en quelque sorte l‚ÄôAgglom√©ration bruxelloise ou la R√©gion de Bruxelles-Capitale actuelle. Ce rattachement marqua de mani√®re ind√©l√©bile la vie sociale, politique et √©conomique du village pendant quatre si√®cles. La Cuve de Bruxelles fut supprim√©e √† la fin de l‚ÄôAncien R√©gime. C'est √† cette √©poque que l‚Äô√©glise romane des saints Pierre et Guidon sera agrandie - √©lev√©e au-dessus de la crypte - pour devenir la coll√©giale Saints-Pierre-et-Guidon dans le style gothique braban√ßon.

En 1521, l'humaniste Erasme y passe quelques mois, logeant dans la maison des chanoines locaux.

Le 13 novembre 1791, Dumouriez y battit les Autrichiens. En 1800 la commune compte 1.929 habitants.

Il faudra ensuite attendre le XIXe si√®cle pour que la commune s'urbanise au fur et √† mesure de l'extension de l'agglom√©ration bruxelloise: le long de la chauss√©e de Mons, une s√©rie de quartiers industriels et ouvriers rejoignent d'abord le centre d'Anderlecht par Cureghem, puis s'√©tendent au-del√†, avec notamment l'√©tablissement, au d√©but du XXe si√®cle, de la cit√© ouvri√®re de La Roue.

Armoiries communales

Un arr√™t√© royal du 10 juin 1840 confirma la d√©cision du Grand Conseil h√©raldique du 7 octobre 1818 d‚Äôoctroyer √† la Commune pour armoiries un Saint-Guidon √† genoux. Le personnage repr√©sent√© sur le blason l√®ve une main vers le ciel et tient de l‚Äôautre un b√Ęton orn√© d‚Äôune petite banni√®re; derri√®re lui on voit une charrue et deux chevaux attel√©s : les chevaux et le personnage sont d‚Äôor sur fond d‚Äôazur. Ce n‚Äôest point un hasard si le sceau communal t√©moigne officiellement de la continuit√© folklorique d‚ÄôAnderlecht et rappelle que ce vaste territoire de 1.784 hectares de superficie constituait l‚Äôun des centres agricoles les plus anciens du pays. Actuellement la continuit√© est assur√©e par l‚Äôorganisation, depuis 1825, du march√© annuel.

Quartiers d'Anderlecht

Andnr.JPG


  1. Centre historique
  2. Birmingham
  3. Biestebrock
  4. Veeweyde
  5. Meir
  6. Scherdemael
  7. Broeck
  8. Moortebeek
  9. Peterbos
  10. Scheutveld
  11. Scheut
  12. Cureghem
  13. Petite Île
  14. Zonning industriel
  15. La Roue
  16. Trèfles
  17. Quartier des étangs
  18. Vogelenzang
  19. Neerpede
  20. Bon Air




Lieux culturels

ERASME d'Anderlecht, dessin par Léon van Dievoet, 1986
  • Mus√©e de Chine, mus√©e qui rassemble de nombreux documents et objets que la congr√©gation de Scheut ramena de leur action en Chine, dont un Bouddha en bronze datant du XVe si√®cle, et de tr√®s nombreux portraits de missionnaires. Ce mus√©e est √©tabli dans l'actuel couvent et retrace les aspects de la vie culturelle, artistique de la Chine ancienne.
  • Mus√©e bruxellois de la gueuze cantillon.be Install√© dans la derni√®re brasserie artisanale bruxelloise (cr√©e en 1900) encore en activit√© : la brasserie Cantillon. Mus√©e, brassins publics et d√©gustation.
  • Le b√©guinage h√©bergeant un mus√©e sur l'histoire d'Anderlecht.
  • La Maison d'√Črasme aujourd'hui transform√©e en mus√©e √©rasmien.
  • Le mus√©e de la R√©sistance

Archives

B√Ętiment des Archives de l'√Čtat √† Bruxelles (Anderlecht).

Ouvertes au public, les Archives de l'√Čtat √† Bruxelles (Anderlecht) se situent au Quai Demets no 7 √† Anderlecht, √† environ 2 km de la gare du Midi. Elles conservent plusieurs kilom√®tres d‚Äôarchives li√©es au territoire de l‚Äôarrondissement administratif de Bruxelles-Capitale. Ce d√©p√īt a ouvert ses portes au public en 2002, suite √† la scission de la province de Brabant et √† la cr√©ation, en 1995, de l'arrondissement administratif de Bruxelles-Capitale.

Curiosités

Le Luizenmolen

Anderlecht dispose d'un moulin à vent, le Luizenmolen, situé rue des papillons. C'est une reconstitution moderne (1999) d'un moulin situé à cet endroit par le passé.

√Čconomie

  • Abattoirs d'Anderlecht
  • La confiserie Leonidas S.A. a son si√®ge au Boulevard Jules Graindor, num√©ro 43 (en face de la Clinique Sainte-Anne Saint-R√©mi)
  • Coca-Cola Benelux a son si√®ge au 1424, Chauss√©e de Mons. Distribution pour le Benelux et deuxi√®me plus grand centre d‚Äôinnovation de Coca-Cola.

Santé

Jumelages

Pacte d'amitié

Sport

La commune d'Anderlecht est renommée principalement pour ses équipes de football, de rugby et d'aviron qui sont les équipes les plus titrées en Belgique dans leurs disciplines respectives.

Personnalités de la commune

  • y sont n√©(e)s
    • La princesse √Člisabeth, les princes Gabriel et Emmanuel, la princesse √Čl√©onore, respectivement 2e, 3e, 4e et 5e dans l'ordre de succession au tr√īne de Belgique, sont n√©s √† Anderlecht.
    • Ivan Paduart, jazzman, n√© √† Anderlecht en 1967.
    • R√©gine, chanteuse n√©e √† Anderlecht en 1929, connue pour la chanson la Grande Zoa. Elle fut la premi√®re a inventer le concept de Discoth√®que, √©tablissement avec piste de danse et deux tournes-disque (au lieu d'un Juke-Box) pour √©viter les "blancs" entre les morceaux qu'elle mixait elle-m√™me.
    • Philippe Thys n√© dans la commune en 1890, premier cycliste Belge √† avoir remport√© 3 fois le Tour de France
    • William Vance, dessinateur et sc√©nariste belge de bande dessin√©e, n√© √† Anderlecht en 1935.
    • Andr√© Jacqmain, architecte, n√© √† Anderlecht en 1921.
  • y ont v√©cu

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Lien externe

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anderlecht de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.