Le Vintrou

ÔĽŅ
Le Vintrou

43¬į 31‚Ä≤ 32‚Ä≥ N 2¬į 27‚Ä≤ 47‚Ä≥ E / 43.5255555556, 2.46305555556

Le Vintrou
Armoiries
Administration
Pays France
Région Midi-Pyrénées
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement de Castres
Canton Canton de Mazamet-Nord-Est
Code commune 81321
Code postal 81240
Maire
Mandat en cours
Rémy Fortanier
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Castres - Mazamet
Démographie
Population 85 hab. (2007)
Densité 7,5 hab./km²
Géographie
Coordonn√©es 43¬į 31‚Ä≤ 32‚Ä≥ Nord
       2¬į 27‚Ä≤ 47‚Ä≥ Est
/ 43.5255555556, 2.46305555556
Altitudes mini. 396 m ‚ÄĒ maxi. 742 m
Superficie 11,38 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Le Vintrou est une commune française située dans le département du Tarn et la région Midi-Pyrénées.

Sommaire

Géographie

Commune située dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc sur l'Arn

Histoire

La commune du Vintrou, située dans le Parc naturel régional du Haut-Languedoc a une superficie de 1138 hectares et une population de 85 habitants au dernier recensement. L'altitude moyenne est de 575 mètres. La rivière l'Arn a permis la construction du barrage des Saints-Peyres en 1930 en vue de la production d'électricité.

Actuellement, cette retenue représente à la fois un potentiel d'énergie important et un lieu de villégiature (tourisme, pêche, promenade).

Il y a soixante-dix ans, il n'y avait en Montagne Noire que deux lacs historiques (Lampy et Saint-Ferr√©ol) pour l'alimentation du canal du Midi. En 1930, l'oubli de la nature √©tait r√©par√© aux environs imm√©diats de Mazamet avec le lac des Montagn√®s, encadr√© du pic de Montaud et la cha√ģne de Nore. C'est √† 15 kilom√®tres que le lac des Saint-Peyres s'√©tend sur plus de 200 hectares.

Cette bourgade a abrité deux cent personnes depuis ses origines qui remontent, peu avant l'an mille, jusqu'au milieu du XXe siècle. Une explosion démographique cependant, qui a fait doubler le nombre des habitants entre 1930 et 1935: c'était lors de l'épopée de la construction du barrage des Saints Peyres.

Longtemps, la commune a été située dans l'évêché de Castres à la limite avec celui de Saint-Pons. En effet, une voie antique traversait l'Arn à la limite ouest et elle permettait aux gens du Sud Aveyron de se rendre dans le pays bas audois pour y faire des affaires.

Cet axe rejoignait la Via Domitia. Une situation g√©ographique qui a favoris√© l'installation d'un seigneur: ¬ę Il avait implant√© un pont fortifi√© pour pr√©lever de l'argent aux voyageurs. Jusqu'en 1800, on se rendait √† dos de mulet au Vintrou!¬Ľ raconte Jean Benoit, le responsable du centre de recherche sur le patrimoine et la m√©moire.

Un diacre cathare en 1300

Comme toute la r√©gion, l'endroit a √©t√© marqu√© par les luttes religieuses. En 1300, on y recense un diacre cathare, Arnaud Bosc. Vers 1740, il y a eu des r√©unions du d√©sert, en particulier au ¬ę Trou du Grand ¬Ľ et pendant la R√©forme. Autour de 1790, des pr√™tres r√©fractaires y ont trouv√© refuge.

Pendant longtemps, les paysans ont cultiv√© les terres du Vintrou faisant usage de vieux outils et l'√©levage dominait. De 1850 √† 1950, les industriels mazam√©tains s'int√©ressent au territoire communal. Ces lainiers, comme Gaston Cormouls Houles, passionn√© d'agriculture, ach√®tent des domaines fermiers qu'ils d√©veloppent dans les parties les plus accessibles. Bient√īt, ils investissent dans les plantations. C'est une √©volution g√©n√©rale qui transforme le paysage en zone bois√©e.

Le barrage construit, la centrale hydro√©lectrique est mise en service. Douze familles compl√©teront ainsi la population. Des agents de l'EDF qui resteront le plus longtemps possible et qui alimenteront en effectif l'√©cole communale. Ses portes sont d√©sormais ferm√©es! L'association des Amis du Vintrou y abrite une exposition ¬ę Outils et savoir faire de nos anciens ¬Ľ.

De nos jours l'ancien presbyt√®re de l'√©glise a √©t√© r√©nov√© en g√ģte communal, class√© g√ģte de France[1].

Administration

Liste des maires successifs
P√©riode Identit√© √Čtiquette Qualit√©
mars 2008   R√©my Fortanier[2]    
mars 2001 mars 2008 R√©my Fortanier    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

√Čvolution d√©mographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007
78 106 62 85 85 70 85
Nombre retenu √† partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Site de la mairie du Vintrou consult√© le 12/09/08
  2. ‚ÜĎ Site de l'association des maires du Tarn consult√© le 27 avril 2009 [1]
  3. ‚ÜĎ Le Vintrou sur le site de l'Insee

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Vintrou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Le Vintrou ‚ÄĒ Pa√≠s ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Le Vintrou ‚ÄĒ Communefra nomcommune=Le Vintrou r√©gion=Midi Pyr√©n√©es d√©partement=Tarn arrondissement= Castres canton=Canton de Mazamet Nord Est insee=81321 cp=81240 maire=R√©my FORTANIER mandat= intercomm=Communaut√© d agglom√©ration de Castres Mazamet longitude=2 ‚Ķ   Wikipedia

  • Arn ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir ARN (homonymie). l Arn Caract√©ristiques Longueur ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Aiguefonde ‚ÄĒ 43¬į 29‚Ä≤ 41‚Ä≥ N 2¬į 19‚Ä≤ 02‚Ä≥ E / 43.4947222222, 2.31722222222 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Armorial Des Communes Du Tarn ‚ÄĒ Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes du Tarn ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Armorial des communes du Tarn ‚ÄĒ Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes du Tarn. Sur les autres projets Wikimedia  ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Armorial des communes du tarn ‚ÄĒ Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes du Tarn ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Aussillon ‚ÄĒ 43¬į 29‚Ä≤ 56‚Ä≥ N 2¬į 21‚Ä≤ 57‚Ä≥ E / 43.4988888889, 2.36583333333 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Boissezon ‚ÄĒ 43¬į 34‚Ä≤ 34‚Ä≥ N 2¬į 22‚Ä≤ 53‚Ä≥ E / 43.5761111111, 2.38138888889 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Caucali√®res ‚ÄĒ 43¬į 31‚Ä≤ 23‚Ä≥ N 2¬į 18‚Ä≤ 45‚Ä≥ E / 43.5230555556, 2.3125 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.