Le Mepris (film)


Le Mepris (film)

Le Mépris (film)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Mépris.
Le Mépris
Réalisation Jean-Luc Godard
Acteurs principaux Brigitte Bardot (Camille)
Michel Piccoli (Paul)
Jack Palance (Prokosch)
Fritz Lang (lui-même)
Scénario Jean-Luc Godard
Musique Georges Delerue
Costumes Tanine Autré
Photographie Raoul Coutard
Alain Levent
Montage Agnès Guillemot
Production Georges de Beauregard
Joseph E. Levine
Carlo Ponti
Société de production Compagnia Cinematografica Champion (Italie)
Les Films Concordia (France)
Rome Paris Films (France)
Société de distribution Marceau-Cocinor (distributeur d'origine)
Ciné Classic
Format Couleur (Technicolor)
2.35:1 Franscope
Monophonique
35 mm
Durée 103 mn
Sortie 29 octobre 1963
Langue(s) originale(s) anglais, français, italien
Pays d’origine France France
Italie Italie

Le Mépris est un film franco-italien réalisé par Jean-Luc Godard, sorti en 1963.

Sommaire

Synopsis

Le récit d'un couple au bord de la rupture, le mépris ayant fait irruption dans leurs relations.

Résumé

Le scénariste parisien Paul Javal et son épouse Camille rejoignent le réalisateur Fritz Lang en tournage pour le compte du producteur de cinéma américain Jeremy Prokosch, sur le plateau du film Ulysse en chantier à la villa Malaparte à Capri en Italie

Il est proposé à Paul Javal de reprendre et de terminer le scénario du film. Camille n'est pas très heureuse de ce long voyage de travail impromptu, loin de chez elle, parmi des inconnus. Durant le séjour, Paul Javal laisse le riche et séduisant producteur seul avec Camille, alors qu'elle, intimidée, insiste pour demeurer auprès de Paul. À tort, Camille s'imagine que son mari la pousse dans le lit du producteur pour obtenir le travail de réécriture du scénario. De là naissent des malentendus, le mépris, et leur couple vole en éclats.

Commentaires

Réflexivité du Mépris

Le Mépris est une réflexion sur le film Voyage en Italie de Rossellini. En plus de reprendre le thème du couple séparé et de l'incommunicabilité de deux mondes (le passé représenté par Lang et le présent représenté par Bardot), Godard multiplie les références à ce film dans Le Mépris. Par exemple, le film est tourné à Capri, où se passe l'histoire de Voyage en Italie. De plus, les studios vus dans Le Mépris sont ceux utilisés dans Voyage en Italie.

Le Mépris réfléchit également à son propre tournage. Godard tue à la fin de son film les deux conditions qui avaient été essentielles à sa production (Brigitte Bardot et le producteur). De la même manière, il s'agit de mettre à mort l'ancien cinéma (par la figure du producteur) et la Nouvelle Vague (par la figure de Brigitte Bardot).

La présence de Godard est d'ailleurs très marquée dans le personnage de Piccoli, par le chapeau et le cigare que portait toujours Godard. De plus, sa signature est apposée par la prédominance du bleu-blanc-rouge et la présence de l'affiche Vivre sa vie.

Point de vue de la critique

  • Jean-Louis Bory écrit[1] : « Le véritable Et Dieu… créa la femme, c'est Godard qui l'a tourné, et cela s'appelle Le Mépris. Je ne cherche pas à démêler — et peu m'importe — si Godard a respecté ou non le roman de Moravia, ou si Losey eût fabriqué un film plus moravien que Godard. Le Mépris que nous voyons, c'est du pur Godard, et, je m'empresse de le dire, de l'excellent Godard. Le prétexte, l'objet du film, plus que le roman italien, c'est BB. Ce que Vadim a imaginé dans son premier film, mais n'a plus été capable de réaliser, ce que Louis Malle a raté dans Vie privée, Godard l'a réussi. Le Mépris est le film de Bardot, parce qu'il est le film de la femme telle que Godard la conçoit et telle que Bardot l'incarne. Si le phénomène Bardot doit représenter plus tard quelque chose dans l'histoire du cinéma, au même titre que Garbo ou Dietrich, c'est dans Le Mépris qu'on le trouvera. Je ne sais dans quelles conditions le tournage a eu lieu ni si Bardot et Godard se sont bien entendus. Le résultat est là : il y a rarement eu entente aussi profonde (consciente ou non — consciente, je suppose, chez Godard) entre une actrice et son metteur en scène. »

Fiche technique

Distribution

Autour du film

  • Contrairement à une opinion couramment répandue, ce n'est pas Jean-Luc Godard qui dit le générique en voix off au début du film[2].
  • Le film comprend des dialogues en français, anglais, italien et allemand.
  • Le dernier mot du film est « Silenzio ! » (Silence !)
  • Georges Delerue signe ici une de ses partitions les plus connues, citée ou reprise dans plusieurs autres films, notamment Casino de Martin Scorsese.
  • Le Mépris est un exemple de film contenant un film.
  • Histoire de la première scène :
    • La première version du film n'a pas du tout plu aux producteurs américains... En effet, la présence de Brigitte Bardot étant un atout majeur pour la production américaine, il était dès lors incompréhensible et inacceptable que le final-cut de Godard ne comprenne pas de scènes de nu de l'actrice française... Jean-Luc Godard, furieux, revoit alors sa copie...
    • Raoul Coutard, directeur de la photographie[3] : « Ça a été un drame parce que Jean-Luc a été obligé de retourner un certain nombre de plans pour que les Américains finissent de payer le dernier versement et c'est Alain Levent qui les a tournés parce que moi j'étais sur un autre film à ce moment-là. Cela s'est passé complètement à la fin, c'est-à-dire qu'on avait fait l'étalonnage du film. On avait envoyé le film à Sam Levine et ensuite il a dit : Non, non, ça ne va pas, je veux voir le c.. de Bardot. »

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Documentaire

  • Serge July, Marie Genin, Il était une fois... Le Mépris, 2009

Sources

Bibliographie

Documentaires

Notes

  1. Extrait de l'essai Des yeux pour voir de Jean-Louis Bory, Éditions 10/18, Ramsay Poche Cinéma, Paris, 1971, (ISBN 2-85956-949-9)
  2. Interview de Alain Bergala par Les Cahiers du Cinéma en date du 18 Janvier 2007
  3. Extrait de son interview figurant parmi les bonus du double DVD Le Mépris (Contempt), Éditions The Criterium Collection, 2002, ISBN 0-7800-2617-9
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
Ce document provient de « Le M%C3%A9pris (film) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Mepris (film) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Le Mépris (film) — Pour les articles homonymes, voir Le Mépris. Le Mépris Données clés Réalisation Jean Luc Godard Scénario Jean Luc Godard Acteurs principaux …   Wikipédia en Français

  • Mépris — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Mépris », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot mépris peut signifier : Mépris… …   Wikipédia en Français

  • Mepris — Mépris Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Film Contenant Un Film — Cet article porte sur les films de fiction – il exclut donc les documentaires – dans lesquels apparaissent des extraits d autres films, réels ou imaginaires. (NB : dans chaque paragraphe, les films sont classés chronologiquement) Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Film dans un film — Film contenant un film Cet article porte sur les films de fiction – il exclut donc les documentaires – dans lesquels apparaissent des extraits d autres films, réels ou imaginaires. (NB : dans chaque paragraphe, les films sont classés… …   Wikipédia en Français

  • Film im Film — Dieser Artikel wurde wegen inhaltlicher Mängel auf der Qualitätssicherungsseite der Redaktion Film und Fernsehen unter Angabe von Verbesserungsvorschlägen eingetragen. Beteilige Dich an der Verbesserung dieses Artikels und entferne diesen… …   Deutsch Wikipedia

  • Film contenant un film — Cet article porte sur les films de fiction – il exclut donc les documentaires – dans lesquels apparaissent des extraits d autres films, réels ou imaginaires. (NB : dans chaque paragraphe, les films sont classés chronologiquement) Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Film Documentaire — Documentaire Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Film documentaire — Documentaire Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Film buff — Cinéphilie Cinéma …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.