Langue chinoise


Langue chinoise

Langues chinoises

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir chinois.
Chinois
漢語;中文 [zhōngwén]
Parlée en République populaire de Chine, République de Chine (Taïwan), Singapour, Indonésie, Philippines, Japon et autres pays comptant des communautés chinoises dans le monde.
Nombre de locuteurs plus de 1,3 milliard
Classement 1
Typologie SVO + SOV [1]
Classification par famille
(Dérivée de la classification SIL)
Statut officiel
Langue officielle de République populaire de Chine, République de Chine (Taïwan), Singapour
Codes de langue
IETF (en) zh
ISO 639-1 zh
ISO 639-2 chi (B) / zho (T)
ISO/DIS 639-3 (en) cdo - Min oriental
(en) cjy - Jinyu
(en) cmn - Mandarin
(en) cpx - Pu-Xian
(en) czh - Huizhou
(en) czo - Min central
(en) dng - Dungan
(en) gan - gan
(en) hak - Hakka
(en) hsn - Xiang
(en) mnp - Min septentrional
(en) nan - Min méridional
(en) wuu - Wu
(en) yue - Yue (cantonais)
type : L (langue vivante)
Échantillon

Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme (voir le texte en français)

第 一 条

人 人 生 而 自 由, 在 尊 严 和 权 利 上 一 律 平 等。 他 们 赋 有 理 性 和 良 心, 并 应 以 兄 弟 关 系 的 精 神 相 对 待。

Les langues chinoises (中国, Zhōnggúo yǔwén[1]) ou les chinois (, Zhōngwén[2]) appartiennent à la famille des langues sino-tibétaines. Dans leur caractère le plus universel, on considère la langue écrite (, Wén[3]), transcendant la prononciation des divers parlers. La langue parlée dans son caractère le plus général est le plus souvent appelée Hanyu ( [4]), soit « langue des Han », même si d'autres groupes ethniques ont progressivement adopté cette langue. Les différents parlers peuvent être considérées comme langue (, Yǔ[5]) ou comme dialecte (, Huà[6]). Le statut d'un parler comme langue ou dialecte est souvent sujet à controverses en l'absence de références écrites à la prononciation[7].

Articles détaillés : chinois écrit et chinois parlé.

Sommaire

Les langues chinoises

On distingue généralement sept grandes langues chinoises parlées modernes :

  1. le mandarin (官话 / 官話 / Guānhuà, « langue des officiels » ou 北方话 / 北方話 / Běifāng huà, « parlés du Nord »), parlé dans le nord et le nord-est de la Chine. C'est la langue la plus parlée au monde (environ 836 millions de locuteurs);
    1. le mandarin standard (汉语 / 漢語 / hànyǔ, globalement ou 普通话 / 普通話 / pǔtōnghuà, en République populaire de Chine, ou 国语 / 國語 / guóyǔ, en République de Chine (Taïwan)), est la variante standardisée du mandarin et la langue officielle de la République populaire de Chine, de la République de Chine (Taïwan) et de Singapour. Il est aussi très répandu au Viêt Nam et au Cambodge ;
  2. le wu (吴语 / 吳語 / wúyǔ), parlé à Shanghai, dans le Jiangsu et le Zhejiang (environ 77 millions de locuteurs) ;
  3. le cantonais (粤语 / 粵語 / yuèyǔ), parlé dans les provinces du Guangdong et du Guangxi, à Hong Kong, Macao, en Asie du Sud-Est et par certains Chinois d'outre-mer (environ 71 millions de locuteurs) ;
  4. le gan (赣语 / 贛語 / gànyǔ), parlé dans la province du Jiangxi (environ 31 millions de locuteurs) ;
  5. le hakka (客家话 / 客家話 / kèjiāhuà), dans la partie nord du Guangdong, le Fujian et à Taïwan (environ 34 millions de locuteurs) ;
  6. le min (闽语 / 閩語 / mǐnyǔ), dans les provinces du Guangdong, Fujian et à Taïwan (environ 60 millions de locuteurs) :
    1. le groupe minnan (ou hokkien) comprend, entre autres, le taïwanais, le teochew et le hainanais,
    2. le groupe minbei
  7. le xiang (湘语/ 湘語 / Xiāngyǔ), parlé dans la province du Hunan (environ 36 millions de locuteurs).

Certains linguistes distinguent parfois 3 autres langues importantes :

  1. le jin (晋语 / 晉語 / jìnyǔ), distingué du mandarin ;
  2. le hui (徽语 / 徽語 / huīyǔ), distingué du Wu ;
  3. le ping (平话 / 平話 / pínghuà), distingué du cantonais.

Voir liste des langues chinoises

Langues chinoises parlées en Chine

Le chinois archaïque, dont ces langues sont issues, n'était pas une langue à tons, et se distinguait fortement des langues modernes par sa typologie sur le plan phonologique comme sur le plan morphologique. Les langues chinoises sont apparentées aux langues tibéto-birmanes.

Mais il existe aussi d'autres groupes plus réduits et pas encore classés, comme par exemple : le dialecte Danzhou, parlé à Danzhou, sur l'île de Hainan ; Xianghua (乡话), à ne pas confondre avec Xiang (湘), parlé à l'ouest du Hunan ; et Shaozhou tuhua, parlé dans le nord Guangdong. La langue doungane, parlée en Asie centrale, est très apparenté au mandarin. Cependant, on ne la considère généralement pas toujours comme « Chinoise », car écrite en cyrillique et parlé par les Dounganes hors de République populaire de Chine et qui ne sont pas considérés en tant que Chinois d'outre-mer à aucun niveau. Référez-vous à liste des langues chinoises pour une liste complète de ces langages issus de plus grands groupes.

Les écritures

On peut trouver, entre certains dialectes, des différences plus importantes qu'entre l'espagnol et le portugais, voire entre l'anglais et l'allemand, cependant, tous utilisent la même écriture.

Les langues chinoises s'écrivent le plus souvent au moyen de caractères chinois ou sinogrammes ; ils ont évolué au cours des siècles, et ont été simplifiés en République populaire de Chine en 1956. Les caractères traditionnels conservés hors de la Chine continentale différent parfois légèrement entre Taïwan et Hong Kong.

Il existe aussi un code d'écriture chinois exclusivement utilisé par des femmes, le nüshu, utilisé dans une région où, autrefois, les femmes n'avaient pas le droit d'écrire. Dans les différentes région ou districts autonomes, les écritures des minorités dominant la région sont utilisées. ex: dongba, dai,...

Transcriptions

Plusieurs systèmes de transcription sont utilisés pour le cantonais et le mandarin :

Traits grammaticaux communs

Contrairement à une idée répandue, la grammaire des langues chinoises n'est pas uniforme d'une langue à l'autre. Si ces langues partagent de nombreux points communs, en connaître une ne permet cependant pas de lire les autres (sauf le mandarin, sur lequel la langue écrite normalisée est basée). Chacune possède sa phonologie, sa syntaxe, sa propre utilisation des caractères (un caractère dans une langue chinoise donnée n'aura pas forcément le même sens dans une autre), voire des caractères qui lui sont propres (pour l'instant, seuls ceux du cantonais semblent accessibles dans les jeux de caractères habituels).

On peut cependant constater les principaux points communs entre ces langues, ce qui permettent d'établir une typologie chinoise :

  • elles sont toutes tonales (voir langue à tons) ;
  • elles sont à tendance monosyllabique : dans ces langues, l'unité fondamentale de sens et de son (ou morphème) est la syllabe (ce qui ne signifie pas que tous les mots soient monosyllabiques, loin de là) ;
  • elles sont isolantes : les morphèmes sont invariables et ne connaissent aucun type d'accord (ni flexion nominale, ni conjugaison), d'où l'importance de la syntaxe (l'ordre des mots est primordial) ;
  • elles utilisent des particules aspecto-temporelles et modales : le verbe est actualisé au moyen de particules la plupart du temps post-verbales qui renseignent sur le temps, l'aspect, le mode de procès et le mode du verbe ;
  • outre ces particules, il existe de très nombreux suffixes post-verbaux renseignant sur la localisation du procès, sa possibilité, son succès, etc.
  • ces langues font usage de « classificateurs » nommés spécificatifs, morphèmes se plaçant entre un déterminant (démonstratif, adjectif numéral) pour indiquer la classe sémantique à laquelle appartient un terme (classe des objets longs et plats, classe des animaux, des paires, des divisions d'un ouvrage de poésie, etc.) ;
  • dans la majorité des cas, ce sont des langues SVO. On note cependant une tendance importante à la topicalisation.
Différentiation de 8 des principales langues chinoises depuis la dynastie Zhou. Bei renvoie au mandarin.

Notes

  1. en sinogrammes simplifiés 中国语文 ; en sinogrammes traditionnels 中國語文 ; en pinyin zhōnggúo yǔwén ; littéralement « parlés-écrits de l'Empire du milieu »
  2. en sinogrammes simplifiés 中文 ; en sinogrammes traditionnels 中文 ; en pinyin zhōngwén ; littéralement « écrits du milieu »
  3. en sinogrammes simplifiés  ; en sinogrammes traditionnels 文 ; en pinyin Wén
  4. en sinogrammes simplifiés 汉语 ; en sinogrammes traditionnels 漢語 ; en pinyin Hànyǔ ; littéralement « langue des Han »
  5. en sinogrammes simplifiés  ; en sinogrammes traditionnels 語 ; en pinyin
  6. en sinogrammes simplifiés  ; en sinogrammes traditionnels 話 ; en pinyin Huà
  7. Voir notamment (en) http://www.glossika.com/en/dict/faq.php#2

Articles connexes

Liens externes

Cours de chinois et outils d'apprentissage

Dictionnaires


[modifier] Chinois : variétés de langue parlée  
Catégories :

Gan | Hakka | Hui | Jin | Mandarin | Min | Pinghua | Xiang | Wu | Cantonais

Non classifiés :

Danzhouhua | Shaozhou tuhua | Xianghua

Sous-catégories du groupe min : Minbei | Mindong | Minnan (taïwanais, teochew, hainanais) | Minzhong | Puxian | Shaojiang
Sous-catégories du mandarin : Nord-est | Pékinois | Jilu | Jiaoliao | Zhongyuan | Lanyin | Sud-ouest | Jianghuai | Doungane
Note : Cette classification n'est qu'une parmi de nombreuses existantes.
Les catégories en italique ne sont pas unanimement reconnues comme des catégories indépendantes.
Liste des langues chinoises
Variétés parlées officielles : Mandarin standard (Taïwan, Singapour) | Cantonais standard
Phonologie historique : Chinois archaïque | Chinois médiéval | Proto-min | Proto-gan | Proto-mandarin | Han'er
Chinois : variétés de langue écrite
Variétés écrites officielles : Chinois classique | Chinois littéraire | Han'er écrit | Chinois vernaculaire
Autres variétés : Cantonais écrit vernaculaire
Transcriptions phonétiques : Romanisation | Cyrillisation | Arabisation | Autres
Simplifications : Écriture chinoise traditionnelle | Écriture chinoise simplifiée
Wikipédia en langues chinoises écrites
Variétés écrites officielles : Chinois vernaculaire | Chinois classique et littéraire
Autres variétés : Chinois gan | Chinois hakka (romanisation) | Chinois min dong (romanisation) | Chinois minnan (romanisation) |
Chinois yue (cantonais) | Chinois wuu (shangaïen)
  • Portail du monde chinois Portail du monde chinois
  • Portail des langues Portail des langues
  • Portail du Cambodge Portail du Cambodge
  • Portail du monde malais Portail du monde malais

Ce document provient de « Langues chinoises ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Langue chinoise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Langue chinoise écrite — Chinois écrit Différentes calligraphies chinoises. La langue chinoise écrite (en sinogrammes simplifiés 中文 ; en sinogrammes traditionne …   Wikipédia en Français

  • Langue chinoise parlée — Chinois parlé Carte des parlers chinois Le Chinois parlé (ou les dialectes chinois) comprend de nombreuses variantes. Bien que le mot dialecte soit souvent utilisé pour rendre le terme fangyan (en sinogrammes simplifiés …   Wikipédia en Français

  • Le projet de transcription de la langue chinoise — Naissance du pinyin Approuvé le 11 février 1958 pendant la cinquième session plénière de l Assemblée populaire nationale de la République populaire de Chine, ce document établit les règles officielles concernant l utilisation du pinyin… …   Wikipédia en Français

  • Liste De Poètes De Langue Chinoise — Cette page répertorie les poètes ayant composé en chinois. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A …   Wikipédia en Français

  • Liste de poetes de langue chinoise — Liste de poètes de langue chinoise Cette page répertorie les poètes ayant composé en chinois. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A …   Wikipédia en Français

  • Le mot vide dans la langue chinoise classique: le cas de la préposition de lieu dans le « Xunzi » — Xun Zi Xun Zi est un penseur chinois confucianiste, originaire du royaume de Zhao et ayant vécu à la toute fin de la période des Royaumes combattants, au IIIe siècle av. J. C. Membre de l Académie Jixia, grand foyer culturel et point de… …   Wikipédia en Français

  • Le Grand Dictionnaire Ricci de la langue chinoise — Das chinesisch französische Wörterbuch Le Grand Dictionnaire Ricci de la langue chinoise (= Lishi Han Fa cidian, 利氏漢法辭典) in 7 Bänden ist mit Einträgen zu rund 13.500 Schriftzeichen und 300.000 zusammengesetzten Wörtern und Wendungen bis heute das …   Deutsch Wikipedia

  • Liste de poètes de langue chinoise — Cette page répertorie les poètes ayant composé en chinois. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Ai Sin …   Wikipédia en Français

  • Langue Transfrontalière — Une langue transfrontalière est une même langue parlée par un groupe ethnique, une tribu ou une nation, située dans une aire géographique répartie entre deux ou plusieurs pays reconnus internationalement et ayant une frontière terrestre ou… …   Wikipédia en Français

  • Langue transfrontaliere — Langue transfrontalière Une langue transfrontalière est une même langue parlée par un groupe ethnique, une tribu ou une nation, située dans une aire géographique répartie entre deux ou plusieurs pays reconnus internationalement et ayant une… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.