Lancia Stratos

Lancia Stratos
Lancia Stratos.JPG

Constructeur Lancia
Années de production 1973
Production 492 exemplaires
Classe Sportive
Moteur et transmission
Moteur(s) V6, 2 418 cm³, Alésage: 92,5 x course:60 mm, double arbre à cames en tête, 2 ou 4 soupapes, trois carburateurs inversés double corps Weber.
Puissance maximale 190 à 335 (version turbocompressée) ch
Couple maximal A 4 000 rpm, 230 Nm
Transmission Propulsion, 5 rapports
Poids et performances
Poids 1 000 kg
Vitesse maximale 230 km/h
Consommation mixte 15 ℓ/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosseries Coupé 3 portes
Dimensions
Longueur 3 710 mm
Largeur 1 710 mm
Hauteur 1 390 mm
Chronologie des modèles
Lancia Beta
Lancia Gamma

La Lancia Stratos, ou Lancia Stratos HF de son nom complet, est une voiture de rallye construite par la marque Italienne Lancia. Elle a remporté trois titres consécutifs du championnat du monde des Rallyes, en 1974, 1975 et 1976, trois autres titres consécutifs en championnat d'Europe des Rallyes, en 1976, 1977 et 1978 (dont deux avec le français Bernard Darniche), et également le Championnat d'Italie des Rallyes à quatre reprises, en 1976, 1977, 1979 et 1980, ainsi que ceux de France et d'Espagne à deux respectivement.

Sommaire

Historique

Origine de la Stratos

Le concept-car Stratos 0.

Le dessin d'origine de cette voiture, peu commun, est dû au crayon affuté du grand maître Nuccio Bertone: un corps épuré « en coin », compact et large. Le concept-car Lancia Stratos 0 a été dévoilé en 1970, au Salon international de l'automobile de Turin, il était alors propulsé par le moteur de la Lancia Fulvia V4.

La version définitive a finalement été très différente du modèle de présentation, autant dans son apparence, avec l'apparition d'un vaste cockpit vitré dépassant du reste de la carrosserie[1], que pour la motorisation, avec un moteur transversal central-arrière de 2 418 cm³ développant 190 chevaux, tiré des Ferrari Dino V6.

La Stratos fut la première voiture conçue en vue des rallyes internationaux[2],[3] ce qui lui permit de gagner face aux autres modèles, qui, à l'époque, étaient de simples adaptations de versions initialement prévues pour l'usage routier de la grande série[2].

La carrière en Rallye

Modèle de compétition de la Stratos.

Lancia fit de nombreux tests de la Stratos en participant, en 1972 et 1973, à plusieurs rallyes, dans la catégorie Groupe 5. À partir de 1973, la Stratos fut produite à 401 exemplaires commerciaux, obligation pour l'homologation de sa version de rallye (en fait, sa version initiale). Cette homologation fut faite pour le championnat 1974. La version de course a bénéficié de modifications du moteur pour le porter à 280 chevaux, puis à 480 chevaux avec turbocompresseur. Cette dernière évolution, permise uniquement dans le Groupe 5, ne fut jamais aussi fiable que les concurrentes de l'époque, conçues sans turbo.

L'efficacité native de la voiture, qui est compacte, légère, au bon équilibre grâce à son moteur transversal central arrière[2], lui a permis de remporter les championnats 1974, 1975 et 1976, avec le pilote italien Sandro Munari. Elle aurait pu gagner d'autres courses, si elle n'avait pas été remplacée par la Fiat 131 Abarth pour raisons de politique commerciale. Mais même sans le support de Fiat, malgré les changements dans la règlementation des rallyes, la Stratos est restée une voiture très compétitive aux mains d'écuries privées : sa dernière victoire a été en 1981, au Rallye du tour de Corse[4], avec Bernard Darniche. En espagne, le Prince Jorge de Bagration lui fit conquérir le titre national à deux reprises.

La carrière sur circuit

Lancia Stratos HF

Après son remplacement en rallye par la Fiat 131 Abarth, Lancia a construit deux Stratos « silhouette » à turbocompresseur, en vue de courses d'endurance sur circuits. Elles ont généralement été battues par les Porsche 935, mais ont gagné quelques courses. Ces deux exemplaires ont aussi participé au Tour de France automobile et au Tour d'Italie automobile, remportant la victoire dans cette dernière course en 1976.

L'une de ces deux Stratos fut détruite sur le circuit de Zeltweg, prenant feu à la suite de problèmes de refroidissement. La seconde d'entre elles, gagna à nouveau le Giro, puis fut envoyée au Japon en vue de participer au Fuji Speedway based Formula Silhouette series, mais elle n'y courra finalement pas. Elle fut achetée par la Matsuda Collection, puis par le collectionneur de Stratos Christian Hrabalek, à l'origine du projet Fenomenon

La Stratos aujourd'hui

Au final seulement 492 modèles ont été construits, en plus des 3 prototypes de mise au point. Ceci ajouté à son design et à son histoire en compétition, rend la Stratos très rare et recherchée.

En 1978, Bertone conçu un concept-car inspiré de la Stratos, appelée Sibilo.

En 2005, au Salon de Genève, la société britannique Fenomenon a présenté une concept moderne de la Stratos. La mise en production de ce modèle n'est pas encore en vue. En 2010 Lancia devrait sortir une nouvelle Stratos équipée du V8 de la Ferrari F430 qui fait 510 ou 540 chevaux.

En 2011, c'est finalement un groupe de mécènes sous la coupelle de Michael Stoschek qui après avoir racheté à Lancia le nom Stratos créent la marque NEW-STRATOS et le modèle du même nom. La carrosserie de la New-Stratos est dessiné par le département véhicules spéciaux de Pininfarina, le chassis est une plateforme de Ferrari 430 Scuderia dont l'empattement a été raccourci de 20 cm, un arceau a été intégré pour augmenter la rigidité, le moteur est lui aussi emprunté au modèle Ferrari avec 30 chevaux de plus soit 540ch, la voiture est proposé sur commande aux alentours de 600 000 €.

La Stratos dans la culture populaire

La Stratos est aussi visible dans certains films, entre autres dans Moonwalker en 1999 (version concept-car), en 1978 dans Les Ringards et dans La Coccinelle à Monte-Carlo.

La Stratos a été utilisée dans plusieurs dessins animés et mangas, comme :

Elle a aussi été mise sur les écrans des jeux vidéo :

Liens externes

Notes et références

  • Michel Lizin, Rallye Passion, EATI, 2002 
  1. Cockpit qui empêche toute vision par l'arrière, ce qui n'était de toute façon pas nécessaire lors des rallyes
  2. a, b et c Rallye passion, p. 71
  3. Historique de Lancia en rallye, Site officiel. Consulté le 20 février 2010
  4. comptant pour le championnat du monde

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lancia Stratos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lancia Stratos — HF Stradale Lancia Stratos HF Stradale Der Lancia Stratos HF ist ein Automobil des italie …   Deutsch Wikipedia

  • Lancia Stratos HF — (1976) Der Lancia Stratos HF ist ein Automobil des italienischen Herstellers Lancia. Er war das erste ausschließlich für den Rallye Einsatz konzipierte Fahrzeug und in diesem Motorsport überaus erfolgreich. Unter anderem gewann Lancia mit dem… …   Deutsch Wikipedia

  • Lancia Stratos — 1974 Lancia Stratos HF Grupo 4 Categoría Grupo 4 Constructor …   Wikipedia Español

  • Lancia Stratos HF — Lancia Stratos HF …   Википедия

  • Lancia Stratos HF — Lancia Stratos Lancia Stratos Constructeur Lancia Production totale 492 exemplaires Classe Sportive Moteur et transmission …   Wikipédia en Français

  • Lancia Stratos HF — Infobox Automobile name=Lancia Stratos HF aka = Lancia Stratos production=1972 ndash;1974 492 produced class= Sports/Rally car manufacturer=Lancia layout=MR layout parent company = Fiat Group engine=2418 cc 65° dohc V6 designer=Marcello Gandini… …   Wikipedia

  • Lancia Stratos Zero — Fabricante Lancia Empresa matriz Fiat Group Automobil …   Wikipedia Español

  • Lancia Stratos HF Bertone — Fabricante Lancia Empresa matriz Fiat Group Automobil …   Wikipedia Español

  • Lancia Stratos Roadster — Прототип Stratos Roadster очередной прототип в рамках проекта по возрождению легендарной марки Lancia Stratos. Первый концепт этой серии спортивное купе итальянская компания показала весной на автосалоне в Женеве. Он уже в течение ближайших лет… …   Энциклопедия ньюсмейкеров

  • Lancia — Rechtsform Marke der Fiat Group Gründung 1906 Sitz …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.