Laic


Laic

Laïc

Wiktprintable without text.svg

Voir « laïc » sur le Wiktionnaire.

Au départ, un laïc désignait toute personne ne faisant pas partie du clergé (d'où une certaine connotation chrétienne). Par extension, le mot laïc désigne toute personne n'appartenant pas à un ordre religieux ou à une institution religieuse. De même, une chose laïc désignera un objet ou une pensée appartenant au monde profane (par opposition au monde sacré) ou à la vie civile (pas par opposition à militaire, mais uniquement avec le sens "non religieux"). Cette simple complémentarité des genres religieux/laïc s'est finalement transformée, avec la séparation de l'Eglise et de l'Etat survenue en France le 9 décembre 1905, en opposition entre les deux : l'Etat laïque n'autorise plus aucune influence du religieux sur la vie intellectuelle, morale et politique de la société civile, notamment sur ses institutions comme l'école publique.

Sommaire

Étymologie

Le terme laïc vient du latin laicus qui signifie «  commun, ordinaire, qui est du peuple »[1] lui-même issu du grec laikos signifiant « du peuple ». Au XIe siècle, il donne le mot « lai » (au sens d'illettré) et s'oppose à clericus (du clergé, au sens de « savant »). Le c final muet de laïc a disparu dès l'origine (contrairement à « clerc »). On retrouve la forme « lai » dans « frère lai ». Pendant longtemps, l'Académie française utilise le terme « lay », puis « lai » et « laye », puis « laie » au féminin[2]. En 1740, l'Académie utilise l'expression « les clercs et les lais ».

Sens moderne

L'adjectif laïque désigne une société, ou une partie de la société, qui n'est pas sous la responsabilité ou la domination de clercs religieux : on parlera d'enseignement laïque, de société laïque, etc., comme on pouvait parler au Moyen Âge d'abbatiat laïque pour celui qui tenait en fief les revenus d'une abbaye.

L'adjectif laïque désigne en particulier un partisan ou un militant de la laïcité, c'est-à-dire de l'indépendance de la société civile à l'égard des institutions religieuses et du domaine religieux de façon générale.

Laïc ou laïque ?

Selon la gramairienne et lexicographe Bénédicte Gaillard[3], l'adjectif s'écrit « laïque » au masculin comme au féminin. La forme « laïc » est réservée au seul nom masculin. On dira donc, sans connotation idéologique particulière, « enseignement laïque » et « école laïque ».

Le Dictionnaire historique de l'orthographe française donne la forme « laïque » pour l'adjectif dès 1549.

Le Petit Robert[4] donne la même explication et offre plusieurs exemples et citations de cet emploi :

  • un tribunal laïque, l'enseignement laïque ;
  • « Nous sommes des missionnaires laïques. » Voltaire ;
  • « un saint laïque » Louis Pasteur à propos d'Émile Littré.

Références

  1. Gaffiot, édition 2000
  2. Nina Catach, Dictionnaire historique de l'orthographe française, p. 613, Larousse
  3. Bénédicte Gaillard, Le Français de A à Z, p.41, Hatier, 1995
  4. Édition 2006

Voir aussi

Ce document provient de « La%C3%AFc ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Laic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • laïc — laïc …   Dictionnaire des rimes

  • laic — LÁIC, Ă, laici, e, adj. (Adesea substantivat) Care este din afara religiei şi a tagmei bisericeşti, specific acestui domeniu; mirenesc, lumesc. ♦ fig. (fam.) Care nu cunoaşte, nu este iniţiat într un anumit domeniu. [pr.: la ic] – Din fr. laïque …   Dicționar Român

  • Laic — La ic, Laical La ic*al, a. [L. laicus: cf. F. la[ i]que. See {Lay} laic.] Of or pertaining to a layman or the laity. Laical literature. Lowell. [1913 Webster] An unprincipled, unedified, and laic rabble. Milton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Laic — La ic, n. A layman. Bp. Morton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Laic. — Laic.     † Catholic Encyclopedia ► Ecclesiastical Abbreviations     ► Abbreviation in general use, chiefly Ecclesiastical     Laicus ( Layman ) The Catholic Encyclopedia, Volume VIII. New York: Robert Appleton Company. Nihil Obstat. 1910 …   Catholic encyclopedia

  • laic — index civil (public), layman, profane Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • laic — Mot Monosíl·lab Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • laic — 1560s, from Fr. laïque (16c.), from L.L. laicus, from Gk. laikos of or belonging to the people, from laos people (see LAY (Cf. lay) (adj.)) …   Etymology dictionary

  • laic — [lā′ik] adj. [LL(Ec) laicus, not priestly < Gr laikos < laos, the people] of the laity; secular; lay: also laical n. a layman …   English World dictionary

  • laïc — laïque [ laik ] adj. , laïc, laïque [ laik ] n. • 1487; lat. ecclés. laïcus→ 1. lai 1 ♦ Qui ne fait pas partie du clergé, et spécialt Qui n a pas reçu les ordres de cléricature, en parlant d un chrétien baptisé. Tribunal, juridiction laïque. ⇒… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.