La Reine Margot


La Reine Margot
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Reine Margot (homonymie).
La Reine Margot
Alexandre-Évariste Fragonard - Scène du massacre de la Saint-Barthélémy (1836).jpg
Auteur Alexandre Dumas et Auguste Maquet
Genre Roman historique
Pays d'origine France
Date de parution 1845
Chronologie
Premier de la trilogie
La Dame de Monsoreau

La Reine Margot est un roman écrit par Alexandre Dumas en 1845 publié initialement dans le quotidien La Presse entre le 25 décembre 1844 et le 5 avril 1845[1]. Alexandre Dumas en a tiré un drame du même nom, représenté en 1847.

Sommaire

Contexte historique

L'action du roman se déroule entre le mariage de Marguerite de Valois avec Henri de Navarre, futur Henri IV, en 1572 et la mort de Charles IX de France en 1574.

Alexandre Dumas y met en scène les intrigues de cour, l'assassinat de l'amiral de Coligny, le massacre de la Saint-Barthélemy, l'idylle inventée entre la reine de Navarre et le comte de la Mole ainsi que la pratique de la torture judiciaire à la Renaissance. Il fait de Catherine de Médicis une figure inquiétante, se servant de son astrologue et parfumeur florentin René Bianchi pour faire assassiner ses ennemis. Le roman met aussi en scène la conspiration visant à rendre la Navarre à son roi.

Résumé

On marie Marguerite de Valois à Henri de Navarre dans le but politique d'établir la paix entre protestants et catholiques dans une époque secouée par les guerres de religion. Le mariage de la sœur de Charles IX est l'occasion de grandes fêtes en France et notamment à Paris où le peuple est en liesse.

À cette occasion, le roi de Navarre et l'amiral de Coligny ont réuni autour d'eux tous les grands chefs huguenots et croient la paix possible.

Cependant, au-delà de la politique, on a marié deux êtres qui ne s'aiment guère, et l'on observe dès le début du roman que les nouveaux mariés ont chacun d'autres liaisons. Si la nuit de noces n'est pas l'occasion de la consommation de ce mariage, elle est le témoin de l'alliance politique d'un roi et d'une reine unis par la même ambition de pouvoir.

La fidélité (politique) de Marguerite envers son époux est vite prouvée puisqu'elle plaide pour sa vie lors du massacre de la Saint-Barthélemy pendant lequel Charles IX fait tuer les grands chefs protestants à l'exception des princes de sang, le prince de Condé et le roi de Navarre.

Cependant, l'horrible massacre est aussi pour Margot l'occasion de rencontrer le comte de la Mole, seigneur protestant venu à Paris pour proposer ses services à Henri de Navarre. Ils ont une liaison mais la santé du roi Charles IX se dégrade, on pense à un complot, et puisqu'il faut des coupables, l'amant de Marguerite est arrêté, torturé puis exécuté.

Sources du roman

Les sources primaires principales dont disposait Dumas (et surtout Maquet) pour servir à l'histoire de la reine Margot étaient :

  • Discours sur Marguerite de Valois, dans La Vie des dames illustres (1590-1600), Brantôme[2]
  • Les Mémoires de la Roine Margverite, parues vers la fin des années 1620 et rééditées à de nombreuses reprises[3]
  • Le Divorce Satyrique de la Reyne Marguerite (1663) repris dans les Mémoires d’Agrippa d’Aubigné[3]
  • La Reine Marguerite, Historiettes, Gédéon Tallemant des Réaux (vers 1659)

En 1829, Prosper Mérimée, dans son roman historique Chronique du règne de Charles IX, avait déjà traité le thème du jeune protestant arrivant à la cour peu avant la Saint-Barthélemy — les deux êtres les plus chers à son cœur étant catholiques. Mais l'intrigue n'a rien à voir avec celle d'Alexandre Dumas.

Postérité

Le roman a contribué à renforcer la légende noire de Catherine de Médicis et la réputation de légèreté de la reine Margot[4].

Adaptations

  • Dumas a lui-même adapté son roman, en collaboration avec Auguste Maquet. Le drame La Reine Margot, en cinq actes et treize tableaux, a été représenté pour la première fois au Théâtre Historique, le 20 février 1847.
  • Le roman a été porté plusieurs fois à l'écran :
  • il n'a que partiellement inspiré le film de Patrice Chéreau, La Reine Margot dont une source importante est la pièce du dramaturge anglais Christopher Marlowe, Massacre at Paris.
  • il fut adapté en Bande Dessinée par :
    • Henri Filippini et Robert Hugues (éditions ANGE)
    • Olivier Cadic, François Gheysens et Juliette Derenne (éditions Théloma et "Chapeau bas")

Liste de personnages historiques cités par Dumas

Annibal de CoconasCatherine de MédicisCharles DanowitzCharles de LorraineCharles IX de FranceClaude de France • René Bianchi • François de FranceHenri Ier de GuiseGaspard II de ColignyHenri III de FranceHenri IV de FranceHenriette de NeversJoseph Boniface de la Môle

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes

Notes et références

  1. Voir préface La Reine Margot, édition de Janine Garrisson, (2005), ISBN 978-2-07-035927-1
  2. Texte en ligne
  3. a et b Article
  4. Voir Marguerite de Valois, la reine Margot d'Éliane Viennot, 2005, ISBN : 2262023778

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Reine Margot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Reine Margot — La reine Margot Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La reine Margot est le surnom familier donné à Marguerite de France (1553 1615), couramment appelée Marguerite de Valois. Elle était fille …   Wikipédia en Français

  • La reine Margot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La reine Margot est le surnom familier donné à Marguerite de France (1553 1615), couramment appelée Marguerite de Valois. Elle était fille du roi de… …   Wikipédia en Français

  • La Reine Margot — Saltar a navegación, búsqueda La Reine Margot Título La Reina Margot Ficha técnica Dirección Patrice Chéreau Producción Claude Berri …   Wikipedia Español

  • La reine Margot — Título La reina Margot Ficha técnica Dirección Patrice Chéreau Producción Claude Berri …   Wikipedia Español

  • La Reine Margot — (deutsch: „die Königin Margarete“) steht für: Margarete von Valois (1553–1615), Königin von Frankreich und Navarra sowie Herzogin von Valois den Originaltitel des Films Die Bartholomäusnacht …   Deutsch Wikipedia

  • La Reine Margot —    1) Drame historique de Patrice Chéreau, d après le roman d Alexandre Dumas, avec Isabelle Adjani, Daniel Auteuil, Vincent Pérez, Virna Lisi, Jean Hugues Anglade.   Pays: France   Date de sortie: 1994   Technique: couleurs   Durée: 2 h 39… …   Dictionnaire mondial des Films

  • La reine margot (film, 1994) — Pour les articles homonymes, voir La Reine Margot. La Reine Margot est un film français réalisé par Patrice Chéreau en 1994 d’après le roman éponyme d Alexandre Dumas père. Sommaire 1 Synopsis …   Wikipédia en Français

  • La Reine Margot (film, 1994) — Pour les articles homonymes, voir La Reine Margot (homonymie). La Reine Margot Données clés Réalisation Patrice Chéreau Scénario Danièle Thompson Patrice Chéreau d après Alexandre …   Wikipédia en Français

  • La Reine Margot(roman) — La Reine Margot (roman) Pour les articles homonymes, voir La Reine Margot. La Reine Margot Auteur …   Wikipédia en Français

  • La Reine Margot (roman) — Pour les articles homonymes, voir La Reine Margot. La Reine Margot Auteur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.