La Cote-Saint-Andre


La Cote-Saint-Andre

La Côte-Saint-André

La Côte-Saint-André
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Vienne
Canton Côte-Saint-André
Code Insee abr. 38130
Code postal 38260
Maire
Mandat en cours
M. Laverdure
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Bièvre-Liers
Démographie
Population 5 076 hab. (2009)
Densité 182 hab./km²
Géographie
Coordonnées 45° 23′ 40″ Nord
       5° 15′ 41″ Est
/ 45.3944444444, 5.26138888889
Altitudes mini. 335 m — maxi. 582 m
Superficie 27,93 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

La Côte-Saint-André est une commune française, située dans le département de l'Isère et la région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

Sur le flanc d'un coteau, cette bourgade d'environ 5 000 habitants, capitale de la Bièvre, est une ville commerçante et dynamique, ainsi qu'un centre administratif et scolaire important (9 000 habitants en périodes scolaires).

La Côte Saint-André est le siège de la communauté de commune de la Bièvre et du Liers (20 communes regroupant 18 000 habitants).

Histoire

Le nom du bourg vient de "Santi Andréa da Costa", apparu pour la première fois sur des documents au moyen-âge. Cette ville est donc ancienne et possède de nombreux édifices présentant une architecture des XIe, XVIe et XIXe siècles comme le château LOUIS XI, l'église ou les Halles.

Le collège publique de la côte Saint-André est champion de France 2008 UNSS Minimes Filles à Dieppe.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
2001 décembre 2005 M. Joseph Manchon droite -
décembre 2005 mars 2008 M. Annequin-Digond droite -
mars 2008 → en cours M. Laverdure gauche -
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2003 2009
3421 3522 3865 3857 3966 4340 4996 5076
Nombre retenu à partir de 1968 : population sans doubles comptes

Personnalités liées à la commune

  • Johan Barthold Jongkind (peintre paysagiste hollandais) vient habiter à La Côte-Saint-André en 1878 pour y mener une existence paisible jusqu'à la fin de ses jours.Il laissera beaucoup d'aquarelles. Un concours de peintres est organisé tous les ans en été à la Côte-Saint-André où il est enterré.

Association dans les pas de Jongkind en Dauphiné Virieu en Dauphiné, Louis Fournier, 2004 Virieu, promenade en Dauphiné, Louis Fournier, 2006

Lieux et monuments

  • Château Louis XI, situé sur les hauteurs de la ville, il la surplombe, et par de jolis effets de lumière, la rend immanquable. On peut visiter le Château, et notamment le Palais du Chocolat, qui y a élu domicile. Comme tous les ans, le Festival Berlioz s'y déroule également.
  • Église Saint-André (Romane), au cœur de la ville, elle fait perdurer cet esprit de vieux village de notre vieille France.
  • Les Halles datant du XIe siècle, magnifiques (Marché le jeudi matin). Régulièrement entretenue, la structure de ces halles est d'une simplicité et d'une beauté troublantes.
  • Église Saint-Camille dont le clocher a été détruit par un incendie n'a pas encore été reconstruit.
  • Maison natale d'Hector Berlioz. Devenue un musée refait récemment, cette charmante maison demande bien 1 heure ou 2 de votre après-midi. L'entrée est gratuite, on peut faire la visite avec des audiophones. Et Berlioz est vraiment la fierté du pays. (musée - http://www.musee-hector-berlioz.fr)
  • Le Paradis du Chocolat. Venez vous régaler de bonheur, de chocolat et de toutes les infos sur le chocolat d'hier à aujourd'hui. La visite est envoutante...
  • Le musée des liqueurs Cherry Rocher. Magnifique musée renfermant une collection étonnante d'affiches anciennes et d'étiquettes fin XIXe. On peut voir aussi l'ancienne distillerie avec ses alambics en cuivre. (http://www.cherry-rocher.fr/fr/musee/index-musee.htm).
  • Le monument aux morts réalisé par Alexandre Maspoli, assisté du sculpteur J. Lesage. La composition est riche en symbolique[2] (coq, poilu, croix de guerre, palmes de la paix) et rappelle le travail des femmes pendant la guerre[3]

Économie

  • Cherry-Rocher, voir ici

Evénement culturel

  • Festival Berlioz. Depuis 1994, chaque été à la fin du mois d'août, la Côte-Saint-André honore son compositeur romantique. voir le site du festival

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Isère Portail de l’Isère
Ce document provient de « La C%C3%B4te-Saint-Andr%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Cote-Saint-Andre de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.