L'Homme armé

L'Homme armé est une chanson française profane de la Renaissance. C'est une mélodie extrêmement populaire qui a été souvent réutilisée par les compositeurs pour mettre en musique l'ordinaire de la messe. Plus de quarante œuvres de cette époque portent le nom de Missa L'homme armé.

LhommeArme2.PNG

Sommaire

Histoire

Il existe plusieurs théories quant à l'origine et la popularité de cette chanson. Certains musicologues ont fait l'hypothèse que l'homme armé est l'archange saint Michel, et c'est ainsi que le compositeur Johannes Regis (c.1425 – c.1496) semble l'entendre dans son Dum sacrum mysterium/Missa l'homme armé, qui utilise la mélodie en incorporant dans l'œuvre d'autres textes musicaux et des éléments de cantus firmus en plain-chant en l'honneur de l'archange.

D'autres critiques pensent qu'il s'agit simplement de l'enseigne d'une taverne de Cambrai, la maison de l'homme armé, qui se trouvait près de l'endroit où habitait Guillaume Dufay.

La chanson pourrait également être un appel à une nouvelle croisade contre les Turcs. On a la preuve que cette chanson avait une importance spéciale pour l'ordre de la Toison d'or. L'apparition de la chanson coïncide avec la chute de Byzance devant l'empire Ottoman en 1453, événement traumatisant pour l'Europe de l'époque. Des musiciens tels que Guillaume Dufay ont d'ailleurs composé des Lamentations pour déplorer l'événement. Il est également possible que la chanson soit le produit d'une concaténation de ces facteurs, si l'on considère le mouvement d'opinion qui balaie l'Europe du nord et du centre en appelant à une riposte armée contre les Ottomans.

Une théorie récente voit dans la chanson une synthèse du cri de la rue et de l'appel aux armes sonné à la trompette, synthèse qui date peut-être de la fin du XIVe siècle étant donné sa métrique[1].

Réemploi dans la musique sacrée

L'Homme armé est resté très connu parce que les compositeurs de la Renaissance l'ont utilisé comme cantus firmus pour mettre en musique les textes latins qui composent l'ordinaire de la messe. Plus de quarante exemples nous en sont parvenus. De nombreux compositeurs ont écrit au moins une messe qui utilise cette mélodie, mais on en connaît au moins deux écrites par Josquin des Prez : Missa "L'homme armé" super voces musicales et Missa "L'homme armé" sexti toni qui figurent parmi les plus célèbres. On peut également citer celle de Johannes Tinctoris (Missa "Cunctorum plasmator summus"). Pierre de La Rue, Cristóbal de Morales et Giovanni Pierluigi da Palestrina ont eu plusieurs fois recours à cette chanson. Un cycle de six messes, anonymes mais sans doute d'une même main, se trouve dans un manuscrit napolitain offert à Béatrice d'Aragon, qui contient une anthologie des morceaux de musique préférés de Charles le Téméraire[2].

Si l'on trouve encore des exemples qui datent du XVIIe siècle, dont une messe de Carissimi, la majorité des messes de l'Homme armé datent des années 1450 à 1510[3].

Un des réemplois les plus anciens de l'air est sans doute Il sera pour vous conbatu/L'homme armé attribué à Robert Morton (de), que les références historiques contenues dans le texte permettent de dater des environs de 1463. On connaît une version anonyme pour trois voix qui lui est peut-être antérieure et qui figure dans le chansonnier Mellon conservé à la bibliothèque de l'université Yale. En 1523, Pietro Aron publie un traité intitulé Thoscanello dans lequel il propose le nom d'Antoine Busnois comme compositeur de l'œuvre. S'il existe bien des similitudes stylistiques avec l'œuvre connue de Busnois qui en font une hypothèse plausible, aucune source ne vient corroborer les affirmations d'Aron qui écrit environ soixante-dix ans après la première apparition de la mélodie. Richard Taruskin défend la position selon laquelle Busnois serait le premier à avoir composé une messe en utilisant cette mélodie, mais la plupart des musicologues pensent que ce titre revient à Guillaume Dufay. Parmi les compositeurs qui ont écrit une messe de l'homme armé dans les années 1450, on peut citer Guillaume Faugues, Johannes Regis, et Johannes Ockeghem[3].

La mélodie se prête particulièrement bien au contrepoint. Les lignes sont clairement délimitées et il existe plusieurs possibilités pour la transcrire sous forme de canon. Inversement, il est très facile de démêler la mélodie du contrepoint.

Époque moderne

Les compositeurs continuent à se référer à cette chanson dans laquelle ils trouvent une source d'inspiration spirituelle ou thématique.

  • En 1968, le compositeur britannique Peter Maxwell Davies compose une Missa super l'homme armé[4].
  • En 1994, l'œuvre de Dufay deviendra le thème central du film de Jacques Rivette, Jeanne la Pucelle interprété par les ensembles Hespèrion XXI et la Capella Reial de Catalunya sous la direction de Jordi Savall.
  • Le compositeur gallois Karl Jenkins ajoute à cette tradition multi-séculaire une messe au titre en forme d'oxymore : The Armed Man: A Mass for Peace, composée en 1999 pour répondre à une commande des armureries royales britanniques qui fêtent le millième anniversaire de leur création. Cette oeuvre est dédiée à la mémoire des victimes de la guerre du Kosovo.
  • En 2001 le groupe de neofolk italien Camerata Mediolanense sort une version de L'Homme armé sur l'opus L'Alfiere.
  • En 2003 encore Christopher Marshall compose L'Homme armé : Variations for Wind Ensemble.

Annexes

Bibliographie

  • (en) Penguin History of Music, Vol 2 ed. Robertson & Stevens (1963)
  • (en) Pryer : article sur Dufay dans le New Oxford Companion to Music, ed Arnold (1983)
  • (en) Lockwood , Grove Dictionary of Music and Musicians (1980)
  • (en) David Fallows: "L'homme armé." Grove Music Online, ed. L. Macy (consulté 2004–2007), (abonnés seulement)
  • (en) Bonnie J. Blackburn, "Masses on Popular Songs and Syllables", Richard Sherr, ed., The Josquin Companion. Oxford University Press, 1999. (ISBN 0-19-816335-5)

Notes et références

  1. Blackburn, p. 53-54, and n.9.
  2. Blackburn, p. 54
  3. a et b Fallows, Grove online
  4. Missa super l'homme armé

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article L'Homme armé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • L'homme armé — (El hombre armado) es una antigua canción del Renacimiento. Es el tono más popular utilizado para el Ordinario de la Misa: alrededor de 40 composiciones distintas tituladas Missa L homme armé sobreviven de este período. Contenido 1 Nota, texto y… …   Wikipedia Español

  • L'homme armé — was a French secular song from the time of the Renaissance. It was the most popular tune used for musical settings of the Ordinary of the Mass: over 40 separate compositions entitled Missa L homme armé survive from the period.Notes, text and… …   Wikipedia

  • L’homme armé — Песня L homme armé . Дорийский («минорный») вариант мелодии L’homme armé (фр. «вооруженный человек») французская песня эпохи Возрождения. Авторы стихов и музыки неизвестны. На мелодию этой песни в XV XVI веках было сочинено более 40 …   Википедия

  • L'homme armé — est une chanson française profane de la Renaissance. C est une mélodie extrêmement populaire qui a été souvent réutilisée par les compositeurs pour mettre en musique l ordinaire de la messe. Plus de quarante œuvres de cette époque portent le nom… …   Wikipédia en Français

  • L'homme arme — L’homme armé (mfrz. Der Mann in Waffen) ist ein französisches Soldatenlied, das vermutlich während des späten 14. Jahrhunderts entstand. Es wurde in der Folgezeit als volkstümliche Chanson beliebt und zählt zu den bekanntesten Melodien der… …   Deutsch Wikipedia

  • L’homme arme — L’homme armé (mfrz. Der Mann in Waffen) ist ein französisches Soldatenlied, das vermutlich während des späten 14. Jahrhunderts entstand. Es wurde in der Folgezeit als volkstümliche Chanson beliebt und zählt zu den bekanntesten Melodien der… …   Deutsch Wikipedia

  • L’homme armé — (mfrz. Der Mann in Waffen) ist ein französisches Soldatenlied, das vermutlich während des späten 15. Jahrhunderts entstand. Es wurde in der Folgezeit als volkstümliche Chanson beliebt und zählt zu den bekanntesten Melodien der europäischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Missa L'homme armé — Over 40 settings of the Ordinary of the Mass using the tune L homme armé survive from the period between 1450 and the end of the 17th century, making the tune the most popular single source from the period on which to base an imitation mass. Some …   Wikipedia

  • Missa L'homme armé super voces musicales — Agnus Dei II, from Josquin s Missa L homme armé super voces musicales, in the original publication by Ottaviano Petrucci (1502). A realization in modern notation is given below. The Missa L homme armé super voces musicales is the first of the two …   Wikipedia

  • Section de l'Homme-Arme — Section de l Homme Armé La section de l’Homme Armé était, sous la Révolution française, une section révolutionnaire parisienne. Elle était représentée à la Commune de Paris par : Jean Cazenave, (1756 1794), commis marchand, officier… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.