King's X

King's X est un groupe américain (Houston - Texas) pratiquant une musique unissant le blues, le gospel, le rock, le metal et la pop. Grands admirateurs des Beatles, leurs chansons sont essentiellement axées sur les mélodies, et baignent en permanence dans des harmonies vocales à trois chanteurs.


Fondé en 1980, d'abord nommé The Edge, puis Sneak Preview qui réalisera un LP autoproduit, le nom de King's X naît officiellement en 1987, après que le groupe a signé son premier contrat chez Megaforce Records.

Pendant plus de vingt ans, sa formation ne variera pas. Le groupe se compose de Doug Pinnick (basse et chant), Ty Tabor (guitare et chant) et Jerry Gaskill (batterie et chant).

Le groupe a sorti douze albums studio, que l'on peut diviser en deux périodes bien distinctes : les quatre premiers (1987 - 1992) correspondent à l'ère "Sam Taylor". L'influence de ce producteur (Galactic Cowboys, Atomic Opera, Third Day) y est en effet profonde tant dans le son qu'ils élaborent ensemble à l'époque (riches harmonies vocales, guitare accordée en drop D, basse à douze cordes, sécheresse de la grosse caisse) que sur les références chrétiennes marquées du groupe (qui refusera toujours cependant d'être considéré comme un groupe "chrétien"). La chanson "Pleiades" (composée par le guitariste, Ty Tabor) qui figurera finalement sur le second album est considéré par le groupe comme l'acte de naissance du "son King's X" : un riff monstrueux qui vient se plaquer sur des harmonies vocales rappelant Yes ou les Beatles. La main mise de Sam Taylor culmine avec le quatrième album où il participe même aux compositions. Les raisons de la rupture, juste après la sortie de l'album en 1992, restent inconnues mais il semble que le split ait été particulièrement chargé d'amertume.

À partir de 1994, pourtant, King's X débarrassé de son producteur attitré, débute une ère nouvelle avec l'album Dogman. Le son perd en ampleur mais gagne en agressivité, devient dès lors plus "brut", plus grunge, (l'album est produit par Brendan O'Brien) et l'accent sur les harmonies vocales se fait un peu moins prononcé. Les thématiques chrétiennes cèdent la place à des paroles plus personnelles. Ce qui peut passer, à l'époque, pour un changement calculé est vécu par le groupe comme un retour à ses fondamentaux. Pour l'anecdote, le bassiste de Pearl Jam Jeff Ament déclare alors dans un interview "que de son point de vue, King's X a inventé le son "grunge". Une allusion sans doute à l'accordement en drop D que King's X avait généralisé bien avant Seattle… Malgré quelques dates en première partie de Pearl Jam et une participation au festival Woodstock'94, King's X se contente une fois de plus d'un succès critique et semble définitivement se résoudre à un destin de "groupe pour musiciens". Atlantic se sépare du groupe après l'échec du sixième album, "Ear Candy", un album où King's X s'était pourtant ouvertement employé à satisfaire son label qui voulait "des tubes". Son plus soft, balades gorgées d'harmonies vocales, touches psychédéliques, l'album réussit surtout a désorienter les convertis de "Dogman".…

Alors que le groupe semble au point mort, il réapparaît en 1998 chez Metal Blade avec un album composé en studio (et très proche d'une jam session). Doug Pinnick révèle à cette époque son homosexualité et se déclare agnostique. L'étiquette de "groupe chrétien" dont le groupe ne s'est jamais vraiment débarrassée aux États-Unis reste pour King's X une source d'irritation évoquée dans de nombreux interviews. On devine que le groupe lui attribue une grande part de son échec commercial et considère avoir été, sur ce point, un peu manipulé par son premier manager, Sam Taylor.

A partir de 1998, les trois membres du groupe vont alors essaimer au sein d'un nombre important de projets parallèles (parmi lesquels on peut compter The Jelly Jam, Jughead ou Platypus pour Ty Tabor ; Supershine, The Mob ou RAZR 13 pour Doug Pinnick) tout en continuant sur une voie plus "arty" et expérimental avec le beatlesesque "Please Come Home… Mr Bulbous" puis Manic Moonlight (2001), qui voit ainsi l'apparition de boîtes à rythmes. Le dixième album (Black Like Sunday - 2003) célèbre l'anniversaire en bouclant la boucle, et en revisitant des compositions vieilles de vingt ans (et très hard FM)... piochées dans le répertoire de The Edge ou de Sneak Preview.

Avec ses deux derniers albums, "Ogre Tones" et "XV", King's X revient a un style plus classiquement hard-rock avec la production de Michael Wagener (Scorpions, Accept, Skid Row, Extreme…) mais toujours avec ce son caractéristique reposant sur un groove énorme.

Discographie

  • 1988 : Out of The Silent Planet

Ce premier LP est élu album de l'année par la magazine britannique Kerrang. Deux singles en sont extraits, King et Shot of Love.

  • 1989 : Gretchen Goes to Nebraska

Classé en 1990, "Meilleur album des années 80" par le magazine français Hard Rock Magazine.Le titre est tiré d'une nouvelle écrite par le batteur Jerry Gaskill incluse dans le livret du CD.

  • 1990 : Faith, Hope, Love by King's X

Premier CD chez Atlantic. L'album de King's X le mieux classé dans les charts US (85e). Le single "It's Love' obtient une honnête diffusion radio. Le groupe tourne en Europe avec AC/DC.

Une seule vidéo, "Black Flag". King's X rompt avec son manager-producteur. Le guitariste, Ty Tabor se tourne, un temps, vers la compétition en motocross…

Produit par Brendan O'Brien qui venait d'enchaîner trois hits majeurs : "Vs" avec Pearl Jam, "Core" et "Purple" avec Stone Temple Pilots. Malgré quelques dates avec Pearl Jam et une courte apparition à Woodstock, "Dogman" plafonne à la 88e place des charts US.

Dernier album chez Atlantic.

  • 1997 : The Best Of

L'habituelle compilation de fin de contrat. Contient deux inédits et un extrait du show de Woodstock.

Premier album pour Metal Blade. Premier d'une série de quatre CD autoproduits.

  • 2000 : Please Come Home... Mr Bulbous
  • 2001 : Manic Moonlight

L'album de King's X le plus tourné vers la musique afro-américaine : funky, ambient presque jazzy par instant. Les morceaux sont reliés entre eux par des loops électro.

  • 2003 : Black Like Sunday

Réenregistrement du catalogue pré-King's X.

  • 2004 : Live All Over The Place

Officiel mais sonne comme un bootleg. Pas d'overdubs semble-t-il.

  • 2005 : Ogre Tones

Premier album chez Inside Out. Produit par Michael Wagener.

  • 2006 : Live, Live, Live... And Some More

Autoproduit sur un label créé par le guitariste Ty Tabor en compagnie de Wally Farkas (ex.Galactic Cowboys).

Retour dans le Billboard 200 pour la première fois depuis "Ear Candy".

Projets parallèles et discographies relatives

  • Doug Pinnick: Emotional Animal, Songs from the Closet (demos de King's X), Strum Sum Up ; 'Supershine (projet stoner avec Bruce Franklin de Trouble), The Mob (projet hair metal lancé par Reb Beach de Winger), Poundhound (nom derrière lequel Doug Pinnick se cache pour ses premiers albums solos (Massives Grooves from the Electric Church of Psychofunkadelic Grungelism Rock Music, Pineappleskunk). Doug figure également au chant sur un morceau du premier album de Jeff Ament (Pearl Jam) et participe à plusieurs "tribute albums".
  • Ty Tabor: (Naomi's Solar Pumpkin, Moonflower Lane, Safety, Tacklebox (demos de King's X), Rock Garden, Balance, Something's Coming); Platypus (When Pus Comes to Shove, Ice cycles), The jelly jam (Jelly Jam, 2); Jughead (avec les frères Bissonnette) ; Xenuphobe, 2.0 (Xenuphobe, projet ambient avec Wally Farkas)
  • Jerry Gaskill: (Come somewhere) ; (The Horse that Bud Bought) avec Galactic Cowboys.

Quelques sites


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article King's X de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • KING-TV — Seattle, Washington Branding KING 5 Slogan The Home Team (general) Coverage You Can Count On (news) Channels …   Wikipedia

  • King — King, que en inglés significa rey, puede referirse a: Contenido 1 Lugares 2 Personas 2.1 Actores y cineastas 2.2 Artistas …   Wikipedia Español

  • King — King, n. [AS. cyng, cyning; akin to OS. kuning, D. koning, OHG. kuning, G. k[ o]nig, Icel. konungr, Sw. konung, Dan. konge; formed with a patronymic ending, and fr. the root of E. kin; cf. Icel. konr a man of noble birth. [root]44. See {Kin}.] 1 …   The Collaborative International Dictionary of English

  • King — /king/, n. 1. Billie Jean (Moffitt) /mof it/, born 1943, U.S. tennis player. 2. Clarence, 1842 1901, U.S. geologist and cartographer. 3. Ernest Joseph, 1878 1956, U.S. naval officer. 4. Martin Luther, Jr., 1929 68, U.S. Baptist minister: civil… …   Universalium

  • King's X — Datos generales Origen  Estados Unidos Estado …   Wikipedia Español

  • King — (engl.: König) bezeichnet: King (Album), Album des Rappers T.I. King (Band), britische New Wave Band King (Familienname), Familienname King (Fernsehserie), eine kanadische Fernsehserie aus dem Jahre 2011 King (Mondkrater), Einschlagkrater auf der …   Deutsch Wikipedia

  • King — King, Martin Luther King, William Lyon Mackenzie * * * (as used in expressions) Cole, Nat King Leslie Lynch King, Jr. King Cotton King George Sound, bahía King, B. B. Riley B. King King, Billie Jean …   Enciclopedia Universal

  • king — W1 [kıŋ] n ▬▬▬▬▬▬▬ 1¦(ruler)¦ 2¦(the best)¦ 3¦(successful)¦ 4¦(chess)¦ 5¦(cards)¦ 6¦(important)¦ 7 a king s ransom ▬▬▬▬▬▬▬ [: Old English; Origin: cyning] 1.) …   Dictionary of contemporary English

  • king — [ kıŋ ] noun count *** 1. ) king or King a man who rules a country and is the senior male member of the royal family: Oswald became king in 634. King George VI 2. ) a man who is the best at doing a particular thing: king of: Elvis, the king of… …   Usage of the words and phrases in modern English

  • KING (G.) — KING GREGORY (1648 1712) Héraut du duché anglais de Lancastre et généalogiste, Gregory King est surtout connu pour un ouvrage, Natural and Political Observations and Conclusions upon the State and Condition of England in 1696 . Ce livre ne fut… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.