Karel Ancerl

Karel Ančerl

Karel Ančerl est un chef d'orchestre tchèque, né à Tucapy (Bohême) le 11 avril 1908 et mort le 3 juillet 1973 à Toronto.

Sommaire

Biographie

Les débuts

Après des études de violon, de composition et de direction d'orchestre au Conservatoire de Prague de 1925 à 1929 où il est élève de Alois Haba, il est remarqué par le grand chef tchèque Václav Talich dont il va devenir le disciple. Hermann Scherchen en fait son assistant de 1929 à 1931 à Berlin puis à Munich.

Il retourne en Tchécoslovaquie, y acquiert une grande notoriété avec sa direction de l'orchestre de jazz du Théâtre Libéré (1930 à 1933) mais aussi de l'Orchestre symphonique de la radio de Prague (1933 à 1939). Il commence aussi à diriger l'Orchestre philharmonique tchèque de Václav Talich.

Terezin

Pendant l'occupation, au début de la Seconde Guerre mondiale, les nazis ferment le Théâtre Libéré jugé trop avant-gardiste. Il est déporté au camp de concentration de Theresienstadt qui après la conférence de Wannsee (1942) devient un ghetto pour les juifs âgés, ceux qui ont participé à la Première Guerre mondiale ou des personnalités juives qui ne peuvent s'exiler facilement.

La propagande nazie va tourner un film dans ce ghetto voulant démontrer la magnanimité des forces d'occupation vis à vis des juifs et berner la Commission internationale de la Croix-Rouge. Dans ce film Le Führer offre une ville aux Juifs ; c'était si beau à Terezin, Ančerl dirige les artistes instrumentistes ou chanteurs qui sont ses compagnons : ils sont acteurs dans de faux décors. Après ce tournage, leur vie va devenir plus difficile : beaucoup vont être internés à Auschwitz ou dans les camps de l'est. D'autre artistes de Terezin ne survivront pas : Viktor Ullmann, élève d'Arnold Schönberg, Gideon Klein, compositeur et pianiste, Rudolf Karel grand compositeur, Pavel Haas (élève de Leoš Janáček) et d' autres artistes ou instrumentistes de haut niveau.

Avec ces conditions de vie très dures, le refuge dans l'art et la vie artistique intense que les habitants du ghetto ont réussi à préserver l'ont éloigné du désespoir et lui ont permis de conserver sa dignité.

L' Orchestre philharmonique tchèque

Transféré à Auschwitz, Karel Ančerl en réchappe quoique très affaibli (sa femme et son fils y sont gazés). Il rentre à Prague, reprend la direction de l'Orchestre de la radio et dirige l'Orchestre de l'Opéra jusqu'en 1950. Le 20 octobre 1950 il prend la direction de l' Orchestre philharmonique tchèque comme successeur de Talich qui en a été écarté pour collaboration avec l'occupant allemand. Il pérennise l'action de Talich et l'orchestre va devenir avec Ancerl, l'un des meilleurs du monde. En cette période de Guerre froide il faut cependant attendre 1956 pour que l'orchestre puisse jouer à l'étranger. Il va en rester le chef jusqu'en 1968.

Après le Printemps de Prague

Avec les événements de 1968 et l'occupation soviétique qui s'ensuit, il choisit de persévérer dans sa collaboration avec l'Orchestre symphonique de Toronto. Il dirige une dernière fois l'Orchestre philharmonique tchèque au printemps 1969. Les plus grands solistes vont jouer avec lui à Toronto. Il meurt des suites d'un cancer en 1973.

Son art

Sa direction d'orchestre est affinée jusqu'à la transparence, toute de rigueur limpide, de simplicité pour rendre les partitions compréhensibles et les décharger de la tradition interprétative d'autres chefs plus illustres, à cet égard il est l'un des plus grands chefs d'orchestre du XXe siècle.

Parmi ses élèves, on peut compter Zdenek Kosler (décédé en 1995), et Martin Turnovsky, tous deux récompensés au prestigieux Concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon (1959 et 1960).

Référence absolue dans le répertoire tchèque, en particulier dans de grandioses disques Martinů et Janáček, il a soutenu ses contemporains tels Jan Hanus ou Miloslav Kabeláč. Il nous a donné plusieurs interprétations de référence : citons le Sacre du printemps de Stravinski en 1963, une version époustouflante, de très belles réussites chez Tchaïkovski et sa vision foudroyante de Roméo et Juliette de Prokofiev .

Éléments discographiques

NB : les dates entre parenthèses sont les dates d'enregistrement.

Liens externes

Précédé par Karel Ančerl Suivi par
Rafael Kubelík
Chef principal, Orchestre philharmonique tchèque
1950–1968
Václav Neumann
Seiji Ozawa
Directeur musical, Orchestre symphonique de Toronto
1969–1973
Andrew Davis
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de la Tchéquie Portail de la Tchéquie
Ce document provient de « Karel An%C4%8Derl ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Karel Ancerl de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Karel Ančerl — (born Karel Antscherl) (April 11, 1908 ndash; July 3, 1973) was a Czech conductor, known for his performances of contemporary music and for his interpretations of music by Czech composers. His recordings with Czech Philharmonic acquired many… …   Wikipedia

  • Karel Ančerl — Naissance 11 avril 1908 Tucapy, Bohême,  Autriche Hongrie Décès 3 juillet 1973 …   Wikipédia en Français

  • Karel Ancerl — Karel Ančerl (ursprünglich Antscherl, * 11. April 1908 in Tučapy, Österreich Ungarn; † 3. Juli 1973 in Toronto, Kanada) war ein tschechischer Dirigent. Karel Ančerl Biographie Der langjährige Leiter der Tschechischen …   Deutsch Wikipedia

  • Karel Ančerl — (nombre de nacimiento: Karel Antscherl; Tučapy, Bohemia, 11 de abril de 1908 Toronto, 3 de julio de 1973) fue un director de orquesta checo, famoso especialmente por sus interpretaciones de la música de autores del siglo XX (Stravinsky, Schönberg …   Wikipedia Español

  • Karel Ančerl — (ursprünglich Antscherl, * 11. April 1908 in Tučapy, Österreich Ungarn; † 3. Juli 1973 in Toronto, Kanada) war ein tschechischer Dirigent. Karel Ančerl Biographie Der langjährige Leiter der Tschech …   Deutsch Wikipedia

  • Karel Anc(erl — Karel Ančerl Karel Ančerl est un chef d orchestre tchèque, né à Tucapy (Bohême) le 11 avril 1908 et mort le 3 juillet 1973 à Toronto. Sommaire 1 Biographie 1.1 Les débuts 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Ancerl — Karel Ančerl (ursprünglich Antscherl, * 11. April 1908 in Tučapy, Österreich Ungarn; † 3. Juli 1973 in Toronto, Kanada) war ein tschechischer Dirigent. Karel Ančerl Biographie Der langjährige Leiter der Tschechischen …   Deutsch Wikipedia

  • ANČERL, KAREL — (1908–1973), conductor. He studied composition and conducting at the Prague Conservatory with J. Křička and A. Habá, and finally became a pupil of V. Talich and H. Scherchen. He conducted at the theater (1931–33), the Symphony Orchestra of Prague …   Encyclopedia of Judaism

  • Karel — ist ein Vorname und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Bekannte Namensträger 2.1 Vorname 2.2 Zweitname …   Deutsch Wikipedia

  • Ančerl —   [ antʃɛrl], Karel, tschechischer Dirigent, * Tučapy (Südböhmischer Kreis) 11. 4. 1908, ✝ Toronto 3. 7. 1973; studierte bei V. Talich und H. Scherchen, war 1950 68 Leiter der Tschechischen Philharmonie Prag und seit 1969 Dirigent des Toronto… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.