Jérusalem d'or

Jérusalem d'or (en hébreu : ירושלים של זהב - Yeroushalayim shel zahav) est le titre d'une chanson populaire israélienne écrite par Naomi Shemer en 1967 et chantée par Shuli Natan. Elle fut ensuite reprise par de nombreux artistes, notamment par Ofra Haza qui la chanta pour la cérémonie du 50ème anniversaire de l'État d'Israël en 1998.

La chanson fut écrite à la veille de la guerre des Six Jours et de la conquête par Tsahal de Jérusalem-Est, qui était occupé par la Jordanie depuis la Guerre de 1948. Ce fut ainsi le chant qui motiva les soldats israéliens au cours du conflit[1]. Après la guerre, Naomi Shemer ajoute un couplet à son poème, pour célébrer l'unification de Jérusalem sous contrôle israélien.

Cette chanson apparaît comme un phénomène culturel exceptionnel en Israël, au croisement de la politique, de l'identité nationale et la culture populaire. Depuis sa création, elle a été élevée de fait au rang de symbole et hymne national officieux, très fréquemment jouée lors de cérémonies officielles[2]. Les paroles initiales de la chanson déploraient une Jérusalem aux « marchés déserts », dans laquelle « personne ne visite le Mont du Temple ; personne ne descend à la mer Morte par la route de Jéricho ». Cette référence à un territoire prétendument inoccupé jusqu'alors a été critiquée notamment dans les milieux intellectuels israéliens[3].


Notes et références

  1. Voir documentaire d'Arte sur la Guerre des 6 jours, disponible ici http://www.dailymotion.com/video/x2nkuo_la-guerre-des-six-jours-partie-1_news
  2. Dalia Gavriely-Nuri The social construction of "Jerusalem of Gold" as Israel's unofficial national anthem, Israel studies : Vol. 12, no. 2 (été 2007) pp. 104-120
  3. Menakhem Perry, The Israeli-Palestinian Conflict as a Metaphor in Recent Israeli Fiction, Poetics Today, Duke University Press (ed.), Vol. 7, No. 4, 1986, pp.603-619

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jérusalem d'or de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jerusalem — Jérusalem Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • JÉRUSALEM — Métropole en pleine expansion dans tous les domaines et dont l’État d’Israël a fait sa capitale, Jérusalem s’étend sur 10 000 hectares et compte 500 000 habitants en 1989, dont 361 000 Juifs. Parmi ses visages multiples, il en est plusieurs qui… …   Encyclopédie Universelle

  • Jerusalem —    Jerusalem is Israel s largest city and its declared capital. It is a holy city for Jews, Christians, and Muslims. In 1947, when the United Nations voted to partition Palestine into a Jewish state and an Arab state, Jerusalem was to be… …   Historical Dictionary of Israel

  • Jerusālem — (in den Keilinschriften Ursalimmu, in den Hieroglyphen Schalam, griech. und lat. Hierosolyma, hebr. Jeruschalajim, »Wohnung des Friedens«, bei den Arabern El Kuds, »das Heiligtum«, bei den Türken Küdsi Schêrif genannt), die alte Hauptstadt… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Jerusalem — Je*ru sa*lem (j[ e]*r[udd] s[.a]*l[e^]m), n. [Gr. Ieroysalh m, fr. Heb. Y[e^]r[=u]sh[=a]laim.] The chief city of Palestine, intimately associated with the glory of the Jewish nation, and the life and death of Jesus Christ. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Jérusalem — is a grand opera in four acts by Giuseppe Verdi set to a French libretto by Alphonse Royer and Gustave Vaëz which was partly translated and adapted from Verdi s original 1843 Italian opera, I Lombardi alla prima crociata . It was Verdi s first… …   Wikipedia

  • Jerusalem d'or — Jérusalem d or Jérusalem d or (en hébreu : ירושלים של זהב Yeroushalayim chel zahav) est une chanson populaire israélienne écrite et chantée par Naomi Shemer en 1967. La chanson fut écrite à la veille de la guerre des Six Jours et de la… …   Wikipédia en Français

  • Jérusalem en or — Jérusalem d or Jérusalem d or (en hébreu : ירושלים של זהב Yeroushalayim chel zahav) est une chanson populaire israélienne écrite et chantée par Naomi Shemer en 1967. La chanson fut écrite à la veille de la guerre des Six Jours et de la… …   Wikipédia en Français

  • Jerusalem [1] — Jerusalem (Gesch.). Die ersten geschichtlichen Einwohner J s waren wahrscheinlich die Jebusiter (s.d.), die sie 50 Jahre nach Melchisedek, welcher[794] der Stadt angeblich den Namen Salem gegeben hatte, eingenommen haben sollen. Sie bauten auf… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Jerusălem — (griech. Hierosolyma [das heilige Solyma], türk. Soliman, gewöhnlich Kudschi Scherif, arab. El Kods [die Heilige]), sonst Hauptstadt Judäas, im Stamm Benjamin gelegen, aber dem Stamme Judäa gehörig, jetzt Stadt im Ejalet Damask. J. lag in einer… …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.