Juan Atkins

ÔĽŅ
Juan Atkins
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atkins.
Juan Atkins
Model500 3.jpg
Model 500 durant le DEMF 2007 à Détroit

Surnom Model 500
Infiniti
Pays d‚Äôorigine D√©troit Drapeau des √Čtats-Unis √Čtats-Unis
Genre musical Techno de Détroit
Electro
Techno minimale
Ann√©es d'activit√© 1981 √† aujourd'hui
Labels Metroplex

Entourage Derrick May
Maurizio
Aux 88

Juan Atkins est un musicien am√©ricain. Il est consid√©r√© comme l'un des trois p√®res fondateurs d'un style particulier de musique √©lectronique : la techno. Son style s'oriente plus particuli√®rement vers le son Electro.

Sommaire

Biographie

Né le 9 décembre 1962 au nord-ouest de Détroit, Juan Atkins commence la musique en jouant de la guitare basse et de la batterie. Alors qu'il est adolescent, ses parents déménagent dans la petite ville de Belleville située au sud-ouest de Détroit. Il y écoute notamment les émissions de radio animée par un certain Charles Johnson plus connu sous le nom de The Electrifying Mojo. Cet homme clé sévit de 1977 à 1982 sur la radio locale WGPR puis trois ans sur WJLB. Lors de ses émissions, il programme aussi bien le Funk "extra-terrestre" produit par Funkadelic ou Parliament que des groupes européens de Pop synthétique tels Kraftwerk, Telex ou Devo, les expérimentations post-disco de Giorgio Moroder, sans oublier de la New Wave, de la Soul, Prince, etc. Ce mélange aura une grande importance dans l'émergence de la techno.

En 1973-74, Juan Atkins assiste √† un concert des Funkadelic dont la musique et les excentricit√©s sc√©niques l'impressionnent. Il d√©clarera : "J'ai √©t√© √©lev√© au biberon des Funkadelic".

En 1977, Juan Atkins ressent - selon ses dires - une "claque" musicale au moment de la sortie de I Feel Love, le tube chanté par Donna Summer et composé par Giorgio Moroder.

En 1979, autre "claque" : il d√©couvre un an apr√®s sa sortie le titre The Robots extrait de l'album de Kraftwerk Man Machine. Pour Juan Atkins, l'√®re de la musique √©lectronique a ainsi commenc√© avec ces deux titres.

Au lycée de Belleville, Juan Atkins se lie d'amitié avec deux jeunes musiciens Derrick May et Kevin Saunderson avec lesquels il crée le collectif Deep Space Soundworks. Les trois compères seront plus tard considérés comme les pères fondateurs de la techno. C'est à ce moment que Juan Atkins achète son premier synthétiseur, un Korg MS-10.

Apr√®s le lyc√©e, Juan Atkins √©tudie la musique au Washtenaw County Community College o√Ļ il rencontre Rick Davis (qui se fait appeler "3070"), pr√©sent√© comme un "expert en synth√©tiseur" et ami de The Electrifying Mojo. Il poss√©dait notamment √† l'√©poque un Roland RS-09 et une bo√ģte √† rythmes Roland Boss DR-55.

En 1981, The Electrifying Mojo passe r√©guli√®rement l'album Computer World de Kraftwerk. Juan Atkins et Rick Davis cr√©ent le groupe Cybotron et sortent leur premier single Alleys Of Your Mind sur leur label Deep Space Records. Selon Atkins, il s'en vendit √† D√©troit 15 000 exemplaires. Juan Atkins est alors tr√®s influenc√© par la pop synth√©tique auquel il m√©lange des influences plus "funky".
Juan Atkins dira également s'être inspiré de la pensée du futurologue Alvin Toffler telle qu'exprimée dans ses livres Future Shock et The Third Wave. L'un des chapitres de The Third Wave s'intitule ainsi "Techno-Rebels": prémisse à la dénomination du style musical en gestation?

En 1982, Cybotron produit un nouveau single, Cosmic Cars, sur Deep Space Records puis en 1983 son premier album (8 titres) : Enter chez Fantasy Records. Clear, le dernier titre instrumental de cet album va faire l'objet la m√™me ann√©e d'un single 12" chez Fantasy. Il est consid√©r√© comme la matrice du son electro.

En 1984, le morceau Techno City de Cybotron fait appara√ģtre le mot "techno" dans le domaine musical. Cette appellation sera concr√©tis√©e en 1988 avec la compilation Techno! The New Dance Sound Of Detroit r√©alis√©e par le label britannique Ten Records Ltd.

En 1985, suite à un désaccord d'ordre musical avec Rick Davis (ce dernier étant plus attiré par le rock), Juan Atkins quitte Cybotron et fonde le label Metroplex. Il produit ses premiers titres (No UFO's, The Chase, Night Drive, Interference) sous le pseudonyme Model 500. Ces titres seront compilés en 1993 par le label belge R&S Records dans Classics (compilation publiée en vinyle et CD).

Au début des années 1990, il remixe de nombreux artistes et collabore à de nouveaux projets au sein des labels R&S Records et Tresor. Son premier album, Deep Space, sort en mai 1995. Fin 1998, Atkins collabore de nouveau avec le label Tresor sous le pseudonyme Infiniti.

Début 1999, il publie un nouvel album, Mind and Body sur le label R&S Records.

Model 500

Utilisé à partir de 1985, Model 500 a été le pseudonyme privilégié de Juan Atkins pour ses productions electro solo. Depuis 2008, Model 500 a été reconverti en une formation live regroupant Juan Atkins et trois membres d'Underground Resistance: Mad Mike, Mark Taylor et DJ Skurge.

Discographie partielle

Sous le nom de Model 500 (à partir de 1985)

  • No UFO's (Metroplex, 1985)
  • Night Drive (Metroplex, 1985)
  • Sound Of Stereo (Metroplex, 1987)
  • Interference Mix 1 (Metroplex, 1988)
  • The Chase (12") (Transmat / Kool Kat Music, 1989)
  • Ocean To Ocean (Transmat, 1990)
  • Classics (R&S Records, 1993, Compilation r√©trospective)
  • Sonic Sunset (R&S Records, 1994)
  • Deep Space (R&S Records, 1995, Album)
  • The Flow (R&S Records, 1995)
  • Starlight (Metroplex, 1995, avec un remix de Moritz von Oswald)
  • Mind and Body (R&S Records, 1999, Album)

Sous le nom de Channel One (1986-1987)

  • Technicolor (Metroplex, 1986)
  • It's Channel One (Thunder Records, 1987)

Sous le nom d'Audio Tech (1987-1997)

  • I'm Your Audio Tech (Express Records, 1987)
  • Urban Alternative 2 (Mboz, 1997)

Sous le nom de Triple XXX (1987)

  • The Bedroom Scene (Express Records, 1987)

Sous le nom de Infiniti (1991-1995)

  • The Infiniti Collection (Tresor, 1996)
  • Never Tempt Me (Tresor, 1998)
  • Skynet (Tresor, 1998)

Sous le nom de Model 600 (2002)

Juan Atkins (sous son propre nom)

  • Wax Trax! Mastermix Volume 1 (Wax Trax!, 2005)
  • The Berlin Sessions (Tresor, 2005)
  • 20 Years Metroplex: 1985 - 2005 (Tresor, 2005)

Voir aussi

Bibliographie

  • Guillaume Bara, La techno, Paris, Librio, 1999.
  • Nicolas Dambre, Mix, √Čditions Alternatives, 2001.
  • Laurent Garnier, David Brun-Lambert, Electrochoc, Paris, Flammarion, coll. Documents, 2003.
  • Mathieu Guillien, Pour une d√©finition musicologique de la techno de D√©troit, m√©moire de Master 1 soutenu √† l'Universit√© Paris IV-Sorbonne, 2004
  • Ariel Kyrou, Techno rebelle ‚Äď Un si√®cle de musiques √©lectroniques, pr√©face de Jean-Yves Leloup, postface de Jean-Philippe Renoult, Paris, Deno√ęl, coll. X-Tr√™me, 2002.
  • Jon Savage, Techno City, an Evaluation of the History of Cybotron, notes du CD de Cybotron, Interface: The Roots of Techno, Berkeley, Fantasy, 1994.
  • Peter Shapiro, Modulations, Une histoire de la musique √©lectronique, √Čditions Allia, 2004.
  • Dan Sicko, Techno Rebels ‚Äď The Renegades of Electronic Funk, New York, Billboard Books, 1999.
  • David Toop, Ocean of Sound, ambient music, mondes imaginaires et voix de l'√©ther, traduit par Arnaud R√©veillon, Paris, L'√Čclat, Coll. Kargo, 2004.

Liens externes

  • (en) The Roots of Techno : Interview de Juan Atkins parue dans le num√©ro 2.07 du magazine am√©ricain Wired (juin 1994)
  • (en) Juan Atkins : Biographie r√©dig√©e par John Bush
  • (en) Juan Atkins : Biographie et discographie sur la base de donn√©es Discogs

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Juan Atkins de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Juan Atkins ‚ÄĒ Datos generales Origen Detroit, EEUU Informaci√≥n art√≠stica Alias Channel One, Frequency, Infiniti, Model 500, Model 600, One ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Juan Atkins ‚ÄĒ Atkins 2007 als Model 500 in Detroit Juan Atkins (* 12. Juni 1962 in Detroit) ist Mitbegr√ľnder des Detroit Techno und somit einer der wichtigsten Vertreter der Musikrichtung Techno. Als Betreiber des Labels Metroplex wird er von Kevin Saunderson… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Juan Atkins ‚ÄĒ Infobox Musical artist Name = Juan Atkins Img capt = Atkins performing as Model 500 at DEMF in 2007. Img size = Background = solo singer Birth name = Alias = Model 500, Infiniti Born = birth date and age|1962|12|9|mf=y Died = Origin = Detroit,… ‚Ķ   Wikipedia

  • Atkins (surname) ‚ÄĒ Atkins is a surname, and may refer to:* Al Atkins, British singer * M. Alison Atkins, British illustrator * Anna Atkins, British pioneer of photography * Barry K. Atkins, American admiral * B. T. S. Atkins, British lexicographer * Charlotte… ‚Ķ   Wikipedia

  • Atkins ‚ÄĒ hei√üen: Personen: Anna Atkins (1799‚Äď1871; geborene Anna Children), englische Botanikerin und Illustratorin Benjamin Atkins (1968‚Äď1997), US amerikanischer Serienm√∂rder Boyd Atkins (1900‚Äďunbekannt), US amerikanischer Jazz und Blues Musiker Chester… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Atkins ‚ÄĒ Saltar a navegaci√≥n, b√ļsqueda Atkins puede referirse a: Personas Al Atkins, cantante brit√°nico Anna Atkins, pionera de la fotograf√≠a, brit√°nica Chet Atkins, guitarrista y productor musical Chucky Atkins, jugador de la NBA (liga estadounidense)… ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Atkins ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Sommaire 1 Soci√©t√©s 2 Toponymes 3 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Juan ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Juan est un nom propre qui peut d√©signer : Sommaire 1 Pr√©nom et son origine 2 Personnages rema ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Juan Bautista (Kansas City) ‚ÄĒ Juan Bautista Caravaggio, 1604 √ďleo sobre lienzo ‚ÄĘ Barroco 173 cm √ó 133 cm Museo de Arte Nelson Atkins ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Juan Bautista (Caravaggio) ‚ÄĒ Juan Bautista fue objeto de alrededor de ocho pinturas del artista barroco Michelangelo Merisi da Caravaggio (1571 1610). Su historia est√° narrada en los Evangelios. Juan es primo de Jes√ļs de Nazaret y su misi√≥n consiste en preparar el camino… ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.