Joseph Banks


Joseph Banks
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banks.
Joseph Banks

Sir Joseph Banks, né le 13 février 1743 à Londres et mort le 19 juin 1820 à Londres, fut un naturaliste et botaniste britannique qui participa au premier voyage de James Cook autour du monde (1768-1771).

Sommaire

Biographie

C'est lui qui introduisit en Europe l'eucalyptus, l'acacia et le mimosa. Il fut le premier à ramener des spécimens de Kangourous[1].

Joseph Banks fait ses études à Harrow School et à Eton puis à l'université d'Oxford, au collège ce Christ[2]. Il se découvre une passion pour la botanique et, héritant de la fortune de son père, décide de se consacrer à l'étude des végétaux. Il publie ses premières descriptions utilisant le tout jeune système linnéen et est élu à la Royal Society.

Il fait un premier voyage en 1763 le long des côtes du Labrador et de Terre-Neuve. En 1768 Banks demande à faire partie du voyage de Cook auquel il contribue financièrement en emmenant avec lui un secrétaire, deux dessinateurs et un médecin suédois, le docteur Solander. Lors de ce voyage, il découvre le Brésil (où il décrit le bougainvillier) et d'autres régions d'Amérique du Sud, Tahiti, la Nouvelle-Zélande et finalement la côte est de l'Australie. Il rapporta de cette expédition d'abondants matériaux.

À son retour au Royaume-Uni, il milite ardemment pour la colonisation de l'Australie. En 1772, il fait un voyage en Islande, où il se passionne pour cette population déshéritée, à laquelle il fit don de plusieurs cargaisons de grains, venues à ces frais d'Europe.[3]

Il est fait baron en 1781, trois ans après son élection à la présidence de la Royal Society. Il était franc-maçon, membre de la loge Old Horn n° 4[4].Son élection fut compliquée par l'opposition politique entre tenats du paratonnerre pointu, tel que l'américain Franklin l'avait décrit et celui à boule retenu par le conservateur britannique et royaliste Wilson. [5]

Il organise de nombreux voyages d'exploration dans le Pacifique et dans les Caraïbes. Il devient conseiller du roi, et obtint près de Georges III une influence dont il ne se servit que pour protéger les savants.

Banks est le principal financier du projet de cartographie géologique de la Grande-Bretagne mené par William Smith. Banks a peu écrit, mais il forma de précieuses collections qu'il ouvrait à tous ceux qui voulaient les consulter, et une riche bibliothèque qu'il légua au British Museum et dont Jonas Carlsson Dryander (1748-1810) a publié le catalogue, 5 volumes in-8, 1796-1800.

Annexes

Sources

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Dictionnaire des Sciences Naturelles tome 61, Hachette, 1845

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Notes et références

  1. * Jean-Marie Pelt, "Joseph Banks : kangourous et Eucalyptus" dans La Cannelle et le panda : les grands naturalistes explorateurs autour du Monde, éd. Fayard 1999 (ISBN 978-2213-60466-4)
  2. * Jean-Marie Pelt, "Joseph Banks : kangourous et Eucalyptus" dans La Cannelle et le panda : les grands naturalistes explorateurs autour du Monde, éd. Fayard 1999 (ISBN 978-2213-60466-4)
  3. * Jean-Marie Pelt, "Joseph Banks : kangourous et Eucalyptus" dans La Cannelle et le panda : les grands naturalistes explorateurs autour du Monde, éd. Fayard 1999 (ISBN 978-2213-60466-4)
  4. Daniel Ligou, Dictionnaire de la Franc-maçonnerie, Presses universitaires de France, 3e éd., 1991, p. 107. Voir aussi [1]
  5. * Jean-Marie Pelt, "Joseph Banks : kangourous et Eucalyptus" dans La Cannelle et le panda : les grands naturalistes explorateurs autour du Monde, éd. Fayard 1999 (ISBN 978-2213-60466-4)

Orientation bibliographique

  • (en) R.E.R. Banks, Brent Elliott, J.G. Hawkes, D. King-Hele et G. Ll. Lucas (dir.) (1994). Sir Joseph Banks : a global perpective, Royal Botanic Gardens (Kew) : ii + 235 p. (ISBN 0-947643-61-3)
  • (en) John Gascoigne (1994). Joseph Banks and the English Enlightenment : useful knowledge and polite culture, Cambridge University Press (Cambridge) : xi + 324 p. (ISBN 0-521-45077-2)
  • (en) Patrick O’Brian (1987). Joseph Banks, a life, C. Harvill (Londres) : 328 p. (ISBN 0-00-217350-6)
  • (en) Edward Smith (2007). The Life Of Sir Joseph Banks, President Of The Royal Society, With Some Notices Of His Friends And Contemporaries, Cambridge University Press (Cambridge) : 400 p. (ISBN 0548477027)
Banks est l’abréviation botanique officielle de Joseph Banks.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI
  • Jean-Marie Pelt, "Joseph Banks : kangourous et Eucalyptus" dans La Cannelle et le panda : les grands naturalistes explorateurs autour du Monde, éd. Fayard 1999 (ISBN 978-2213-60466-4)




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Joseph Banks de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph Banks — J Banks Nacimiento 1743 …   Wikipedia Español

  • Joseph Banks — Banks in jungen Jahren …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph Banks — [Joseph Banks] (1743–1820) an English ↑naturalist who sailed with Captain Cook on his first journey round the world. He discovered and collected many unknown plants, especially in Australia, and helped to start the famous collection of plants at… …   Useful english dictionary

  • Joseph Banks — For other people named Joseph Banks, see Joseph Banks (disambiguation). Sir Joseph Banks, Bt Joseph Banks, as painted by Sir Joshua Reynolds in 1773 …   Wikipedia

  • Joseph Banks — Sir Joseph Banks (13 de febrero de 1743 19 de junio de 1820) fue un naturalista y botánico inglés que viajó junto con Cook en su primer gran viaje (1768 1771). Unas 75 especies llevan el nombre de Banks incluyendo el género Banksia. Fue el… …   Enciclopedia Universal

  • Joseph Banks — ➡ Banks * * * …   Universalium

  • Joseph Banks Rhine — (September 29, 1895 ndash; February 20, 1980) (usually known as J. B. Rhine) was a pioneer of parapsychology. Rhine founded the parapsychology lab at Duke University, the Journal of Parapsychology , and the Foundation for Research on the Nature… …   Wikipedia

  • Joseph Banks Rhine — (* 29. September 1895 in Waterloo, Pennsylvania; † 20. Februar 1980 in Hillsborough, North Carolina) war ein US amerikanischer Parapsychologe. Leben Er studierte an der University of Chicago Biologie und arbeitete als Biologe an West Virginia… …   Deutsch Wikipedia

  • Joseph Banks Rhine — (1895 1980) est l un des premiers scientifiques à avoir utilisé des méthodes statistiques pour étudier les perceptions extra sensorielles et la psychokinèse. Il était professeur à l Université Duke, à Durham en Caroline du Nord, où la plupart de… …   Wikipédia en Français

  • Joseph Banks Rhine — (29 de septiembre de 1895 – 20 de febrero de 1980) (usualmente conocido como J. B. Rhine) fue pionero de la parapsicología. Fundó el laboratorio de parapsicología en la Universidad de Duke, la revista sobre parapsicología Journal of… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.