Jose Manuel Durao Barroso


Jose Manuel Durao Barroso

José Manuel Durão Barroso

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barroso.
José Manuel Durão Barroso
11e président de la Commission européenne
Jose Manuel Barroso.jpg
{{{légende}}}

Actuellement en fonction
Mandat actuel
Depuis le 23 novembre 2004
Président(s) {{{président actuel}}}
Président fédéral {{{président fédéral actuel}}}
Président(s) de la République {{{président de la république actuel}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation actuel}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état actuel}}}
Souverain(s) {{{Souverain}}}
Monarque(s) {{{monarque actuel}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur actuel}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement actuel}}}
Législature(s) {{{législature actuel}}}
Majorité(s) {{{coalition actuel}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint actuel}}}
Prédécesseur Romano Prodi

{{{mandat4}}}
{{{début mandat4}}} - {{{fin mandat4}}}
Président(s) {{{président4}}}
Président fédéral {{{président fédéral4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république4}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation4}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état4}}}
Monarque(s) {{{monarque4}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur4}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement4}}}
Législature(s) {{{législature4}}}
Majorité(s) {{{coalition4}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur4}}}
Successeur {{{successeur4}}}

{{{mandat3}}}
{{{début mandat3}}} - {{{fin mandat3}}}
Président(s) {{{président3}}}
Président fédéral {{{président fédéral3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république3}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation3}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état3}}}
Monarque(s) {{{monarque3}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur3}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement3}}}
Législature(s) {{{législature3}}}
Majorité(s) {{{coalition3}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur3}}}
Successeur {{{successeur3}}}

{{{mandat2}}}
{{{début mandat2}}} - {{{fin mandat2}}}
Président(s) {{{président2}}}
Président fédéral {{{président fédéral2}}}
Président(s) de la République {{{président de la république2}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation2}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état2}}}
Monarque(s) {{{monarque2}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur2}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement2}}}
Législature(s) {{{législature2}}}
Majorité(s) {{{coalition2}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint2}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur2}}}
Successeur {{{successeur2}}}

{{{mandat1}}}
{{{début mandat1}}} - {{{fin mandat1}}}
Monarque(s) {{{monarque1}}}
Président(s) {{{président1}}}
Président fédéral {{{président fédéral1}}}
Président(s) de la République {{{président de la république1}}}
Président(s) de la Nation {{{président de la nation1}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'état1}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur1}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement1}}}
Législature(s) {{{législature1}}}
Majorité(s) {{{coalition1}}}
Vice-premier ministre {{{adjoint1}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur1}}}
Successeur {{{successeur1}}}

Autres fonctions
117e Premier ministre portugais
Période
6 avril 2002 - 29 juin 2004
Président(s) {{{président 1}}}
Président(s) de la République Jorge Sampaio
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 1}}}
Monarque(s) {{{monarque 1}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 1}}}
Premier ministre {{{premier ministre 1}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 1}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 1}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 1}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 1}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 1}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 1}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 1}}}
Législature(s) XVe législature
Prédécesseur António Guterres
Successeur Pedro Santana Lopes

Ministre des Affaires étrangères
Période
12 novembre 1992 - 30 octobre 1995
Président(s) {{{président 2}}}
Président(s) de la République Mário Soares
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 2}}}
Monarque(s) {{{monarque 2}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 2}}}
Premier ministre Aníbal Cavaco Silva
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 2}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 2}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 2}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 2}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 2}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 2}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 2}}}
Législature(s) {{{législature 2}}}
Prédécesseur João de Deus Pinheiro
Successeur Jaime Gama

{{{fonction3}}}
Période
{{{début fonction3}}} - {{{fin fonction3}}}
Président(s) {{{président 3}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 3}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 3}}}
Monarque(s) {{{monarque 3}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 3}}}
Premier ministre {{{premier ministre 3}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 3}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 3}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 3}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 3}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 3}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 3}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 3}}}
Législature(s) {{{législature 3}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 3}}}
Successeur {{{successeur 3}}}

{{{fonction4}}}
Période
{{{début fonction4}}} - {{{fin fonction4}}}
Président(s) {{{président 4}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 4}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 4}}}
Monarque(s) {{{monarque 4}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 4}}}
Premier ministre {{{premier ministre 4}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 4}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 4}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 4}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 4}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 4}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 4}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 4}}}
Législature(s) {{{législature 4}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 4}}}
Successeur {{{successeur 4}}}

{{{fonction5}}}
Période
{{{début fonction5}}} - {{{fin fonction5}}}
Président(s) {{{président 5}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 5}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 5}}}
Monarque(s) {{{monarque 5}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 5}}}
Premier ministre {{{premier ministre 5}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 5}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 5}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 5}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 5}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 5}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 5}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 5}}}
Législature(s) {{{législature 5}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 5}}}
Successeur {{{successeur 5}}}

{{{fonction6}}}
Période
{{{début fonction6}}} - {{{fin fonction6}}}
Président(s) {{{président 6}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 6}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 6}}}
Monarque(s) {{{monarque 6}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 6}}}
Premier ministre {{{premier ministre 6}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 6}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 6}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 6}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 6}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 6}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 6}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 6}}}
Législature(s) {{{législature 6}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 6}}}
Successeur {{{successeur 6}}}

{{{fonction7}}}
Période
{{{début fonction7}}} - {{{fin fonction7}}}
Président(s) {{{président 7}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 7}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 7}}}
Monarque(s) {{{monarque 7}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 7}}}
Premier ministre {{{premier ministre 7}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 7}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 7}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 7}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 7}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 7}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 7}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 7}}}
Législature(s) {{{législature 7}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 7}}}
Successeur {{{successeur 7}}}

{{{fonction8}}}
Période
{{{début fonction8}}} - {{{fin fonction8}}}
Président(s) {{{président 8}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 8}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 8}}}
Monarque(s) {{{monarque 8}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 8}}}
Premier ministre {{{premier ministre 8}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 8}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 8}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 8}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 8}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 8}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 8}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 8}}}
Législature(s) {{{législature 8}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 8}}}
Successeur {{{successeur 8}}}

{{{fonction9}}}
Période
{{{début fonction9}}} - {{{fin fonction9}}}
Président(s) {{{président 9}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 9}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 9}}}
Monarque(s) {{{monarque 9}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 9}}}
Premier ministre {{{premier ministre 9}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 9}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 9}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 9}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 9}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 9}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 9}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 9}}}
Législature(s) {{{législature 9}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 9}}}
Successeur {{{successeur 9}}}

{{{fonction10}}}
Période
{{{début fonction10}}} - {{{fin fonction10}}}
Président(s) {{{président 10}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 10}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 10}}}
Monarque(s) {{{monarque 10}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 10}}}
Premier ministre {{{premier ministre 10}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 10}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 10}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 10}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 10}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 10}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 10}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 10}}}
Législature(s) {{{législature 10}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 10}}}
Successeur {{{successeur 10}}}

{{{fonction11}}}
Période
{{{début fonction11}}} - {{{fin fonction11}}}
Président(s) {{{président 11}}}
Président(s) de la République {{{président de la république 11}}}
Chef(s) de l'État {{{chef de l'etat 11}}}
Monarque(s) {{{monarque 11}}}
Gouverneur(s) général(aux) {{{gouverneur 11}}}
Premier ministre {{{premier ministre 11}}}
Président(s) du Conseil {{{président du conseil 11}}}
Président(s) du Gouvernement {{{président du gouvernement 11}}}
Chancelier(s) {{{chancelier 11}}}
Ministre(s) d'État {{{ministre d'état 11}}}
Ministre(s)-président(s) {{{ministre-président 11}}}
Chef(s) de cabinet {{{chef cabinet 11}}}
Gouvernement(s) {{{gouvernement 11}}}
Législature(s) {{{législature 11}}}
Prédécesseur {{{prédécesseur 11}}}
Successeur {{{successeur 11}}}

Biographie
Nom de naissance {{{nom naissance}}}
Naissance 23 mars 1956
Portugal Lisbonne (Portugal)
Décès {{{décès}}}
{{{lieu du décès}}}
Nature du décès {{{nature}}}
Nationalité portugaise
Parti politique Parti social-démocrate
Parti populaire européen

Parti populaire européen logo.svg
Conjoint Maria Margarida Pinto Ribeiro de Sousa Uva
Enfants Luís Sousa Sousa Uva Durão Barroso
Guilherme Sousa Uva Durão Barroso
Francisco Sousa Uva Durão Barroso
Diplômé de {{{université}}}
Profession Professeur de sciences politiques
Résidence Bruxelles (Belgique)
Signature {{{signature}}}

Coat of arms of Portugal.svg Flag of Europe.svg
Premiers ministres portugais
Présidents de la Commission européenne

José Manuel Durão Barroso [ʒu'zɛ mɐnu'ɛɫ du'ɾɐ̃ũ bɐ'ʁozu], né le 23 mars 1956 à Lisbonne (Portugal), est un homme politique portugais. Il est président de la Commission européenne depuis le 23 novembre 2004.

Sommaire

Biographie

Nom

Comme il est d'usage au Portugal et dans les pays lusophones, José Manuel Durão Barroso porte deux noms de famille (le maternel suivi du paternel). Cependant, dans la vie courante et les médias, il est coutume d'omettre le prénom des personnes jouissant d'une certaine notoriété ; ainsi, on le désigne régulièrement par ses seuls noms de famille, Durão Barroso. Pour autant, cet usage n'a pas été repris par les grands médias internationaux et il est appelé José Manuel Barroso en dehors du Portugal, à sa demande, semble-t-il.

Carrière portugaise

José Manuel Durão Barroso est un juriste universitaire et un diplomate portugais, formé notamment à l'université de Genève où il fut assistant du professeur Dusan Sidjanski à l'Institut universitaire d'études européennes[1]. Il y découvre la pensée de Denis de Rougemont. Il séjournera aux États-Unis d'Amérique pour parfaire sa formation à l'université de Georgetown. Jeune homme, lors de la révolution des œillets en 1974, il se situe à l'extrême gauche radicale de l'échiquier politique comme président des étudiants maoïstes (MRPP), à l'époque seul parti d'opposition actif, avec le Parti Communiste Portugais. En 1979, il fonde l'Association universitaire d'études européennes.

Son parcours politique commence en 1980, lorsqu'il devient membre du parti social démocrate (PSD). Il est élu président du parti en 1999 et son mandat sera renouvelé à trois reprises. Elu député six fois consécutives, il intègre la commission des affaires étrangères du parlement de Lisbonne et par la suite la présidera. Son parti aux affaires, il est nommé Secrétaire d'Etat puis Ministre des Affaires étrangères de 1991 à 1995. Durant ces mandats, il participera au montage du processus d'autodétermination du Timor Oriental et à la mise en place du processus de paix en Angola.

Il a été vice-président du Parti populaire européen (PPE) pendant cette même période. Il se veut « modéré, réformateur et anti-étatiste Â».

Après avoir gagné les élections législatives de mars 2002, il est chargé de former le gouvernement portugais et de trouver une majorité pour le soutenir. Son parti, le Parti populaire démocrate/Parti social-démocrate (Portugal) PPD/PSD, avec 40,12 % et 102 sièges sur 230, devra cependant s'allier avec le Parti de centre droit du CDS/PP (Portugal) Centre Démocratique Social/Parti populaire qui ont obtenu 8,75 % des voix et 14 sièges. Il occupe ce poste jusqu'à sa nomination à la présidence de la Commission européenne en juillet 2004.

Son principal souci est de sortir le Portugal du marasme économique, dans lequel il se trouve en mars 2002, avec des « feux orange Â» sur les principaux indicateurs économiques : inflation à 1,5 % (2001), prévisions de croissance de 1,8 % à 2,8 % pour 2002 et déficit budgétaire de 2,2 %. Mais il imprime au gouvernement un vigoureux tournant atlantiste. Il se range ainsi aux cotés des Américains et Britanniques pour déclencher la guerre en Irak, allant jusqu'à organiser un sommet aux Açores (portugaises) des chefs de gouvernement pro-intervention (George Bush, Tony Blair, José Maria Aznar). Il annule également la participation du Portugal au programme de construction de l'avion militaire européen, Airbus A400M. Un retrait suivi par l'Italie qui coutera à l'avionneur européen près de 2 milliards d'euros[2].

Carrière européenne

Barroso devient président de la Commission européenne dès 2004.

Le 29 juin 2004, il est nommé président désigné de la Commission européenne, choisi à l'unanimité par les exécutifs des 25 membres de l'Union européenne, lors d'un Conseil européen extraordinaire. Quelques jours auparavant, les vingt-cinq États membres n'avaient, en effet, pas réussi à se mettre d'accord sur un candidat parmi les noms qui circulaient, notamment celui du Premier Ministre belge Guy Verhofstadt et celui du britannique, Chris Patten, commissaire européen sortant. Barroso fut finalement choisi lors d'un « second tour Â» ; il était fermement soutenu par le gouvernement britannique qui avait refusé Guy Verhofstadt, candidat du couple franco-allemand, trop fédéraliste aux yeux de Londres[3].

Le Parlement européen donne son aval à cette nomination le 22 juillet 2004 avec 413 voix sur 711 (251 contre et 44 abstentions, 3 nuls)[4]. Sa présidence ne devient effective que le 22 novembre 2004, et non le 1er novembre comme initialement prévu. Il est remplacé à son précédent poste par Pedro Santana Lopes qui sera Premier ministre du 17 juillet 2004 au 12 mars 2005.

Attaché au libéralisme économique, il est très critiqué par une partie de la presse européenne de gauche ; pourtant, sa vision de la politique européenne se révèle en pratique très indécise selon le journaliste Jean Quatremer[5] qui parle de « ligne politique totalement illisible Â»[6]. Ainsi Martin Schulz, le président du groupe socialiste au Parlement européen, déclare-t-il : « Quand il parle aux socialistes, il est socialiste. Quand il parle aux libéraux, il est libéral. Il dit aux gens ce qu'ils veulent entendre Â».

Il doit affronter en 2005 le non à la Constitution européenne des peuples français et néerlandais[7] ; il déclare néanmoins peu après ces votes négatifs ne pas « Ãªtre pessimiste Â»[8] et continue sa politique de rapprochement de l'Europe et des citoyens.

Il soutient la proposition de Nicolas Sarkozy de faire un traité modifié (traité de Lisbonne) mais récuse le terme de traité simplifié. José Manuel Durão Barroso a mis sur pied une commission de travail, dite Groupe des Sherpas, dont ni les missions ni le nom des participants n’ont été rendus publics, mais dont l’objectif est d’accélérer l’introduction des OGM en Europe, malgré les réticences des opinions publiques[9].

En juin 2009, les chefs d’États et de gouvernement le nomment pour un second mandat. Cette nomination est approuvée par le parlement le 16 septembre (382 voix pour, 219 voix contre et 117 abstentions)[10].

Liens avec le groupe Latsis

Il a notamment nommé conseiller spécial à la Commission Dusan Sidjanski, président du Centre européen de la Culture, financé par le groupe Latsis de Spiros Latsis. Le groupe Latsis a été plusieurs fois avantagé par la commission, avant l'arrivée de Barroso, comme pour les financements européens en Grèce via la filiale EFG Eurobank et cinq autres contrats divers entre 1999 et 2004. Ce groupe est montré du doigt par certains parlementaires pour son manque de transparence en Grèce et dans les Balkans[11]. Une motion de censure a été déposée en 2006 par 77 députés européens à propos des liens entre le président Barroso et ce groupe.

Autres

Langues

José Manuel Barroso MEDEF.jpg

Outre sa langue maternelle, il parle couramment le français. Il parle aussi anglais et espagnol, et a suivi un cours pour acquérir une connaissance de base de l'allemand[12].

Distinctions

Il est membre de la section portugaise du Mouvement européen[13]. Il est diplômé HEC d'honneur[14], Laurea Honoris Causa de la faculté d'économie de l'université La Sapienza de Rome, docteur honoris causa de l'université pontificale catholique de São Paulo (Brésil)[15], docteur honoris causa de l'université de Nice[16].

Publications (sciences politiques et relations internationales)

  • « Le système politique portugais face à l'intégration européenne Â» (Lisbonne et Lausanne, 1983)
  • « Uma Certa Ideia de Europa Â» (1999)
  • « Mudar de Modelo Â» (2002)
  • « Reformar : Dois Anos de Governo Â» (2004)

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. ↑ Un ancien élève de l'Institut européen de Genève président de la Commission Université de Genève
  2. ↑ Quand J.M. Barroso lâchait l'Airbus A400M, par amitié..., Bruxelles2, Par Nicolas Gros-Verheyde, 09.03.2009
  3. ↑ "La recherche d'un successeur à Romano Prodi", article de 24 heures, 19 juin 2004
  4. ↑ Élection de José Manuel Durão Barroso par les eurodéputés
  5. ↑ Barroso, le portrait qui a déplu Les Coulisses de Bruxelles, Bruxelles, 4/07/2007
  6. ↑ La Commission, Docteur Jekyll ou Mister Hyde ? Les Coulisses de Bruxelles, Bruxelles, 10/07/07
  7. ↑ M. Barroso enterre la Constitution et veut « remettre l'UE au travail Â», Le Monde, Paris, 23 septembre 2005
  8. ↑ Discours de José Manuel Barroso sur le bilan de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l'Union européenne, Bruxelles, 22 juin 2005ENA, Histoire de la construction européenne en ligne
  9. ↑ [1] source Contre Info 31 octobre 2008
  10. ↑ Un second mandat pour le président Barroso, site de la commission européenne
  11. ↑ Le Canard enchaîné n° 4413
  12. ↑ Entretiens du Président Barroso en français, anglais et espagnol Les vidéos du président Barroso, Commission européenne
  13. ↑ Mouvement européen
  14. ↑ L'Europe une idée neuve pour le monde de demainDiscours de M Barroso, Paris, décembre 2006
  15. ↑ Profil de José Manuel BarrosoCommission européenne
  16. ↑ Université Nice Sophia-Antipolis José Manuel Barroso Docteur Honoris causa, Nice Rendez-Vous, 13 novembre 2008. Consulté le 14 novembre 2008.
Précédé par José Manuel Durão Barroso Suivi par
Romano Prodi
Président de la Commission européenne
mandat en cours
  • Portail de l’Union européenne Portail de l’Union européenne
  • Portail de l’Europe Portail de l’Europe
Ce document provient de « Jos%C3%A9 Manuel Dur%C3%A3o Barroso ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jose Manuel Durao Barroso de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • José Manuel Durao Barroso — José Manuel Durão Barroso Pour les articles homonymes, voir Barroso. José Manuel Durão Barroso …   Wikipédia en Français

  • José Manuel Durão Barroso — Presidente de la Comisión Europea …   Wikipedia Español

  • Jose Manuel Durao Barroso — José Manuel Durão Barroso (2003) José Manuel Durão Barroso [ʒuˈzɛ mɐˈnu̯ɛl duˈɾɐ̃u̯ bɐˈʁɔzu]  anhören?/i (* 23. März 1956 in Lissabon) ist ein portugiesischer Politiker und …   Deutsch Wikipedia

  • José Manuel Durao Barroso — José Manuel Durão Barroso (2003) José Manuel Durão Barroso [ʒuˈzɛ mɐˈnu̯ɛl duˈɾɐ̃u̯ bɐˈʁɔzu]  anhören?/i (* 23. März 1956 in Lissabon) ist ein portugiesischer Politiker und …   Deutsch Wikipedia

  • José Manuel Durão Barroso — (2003) José Manuel Durão Barroso [ʒuˈzɛ mɐˈnu̯ɛl duˈɾɐ̃u̯ bɐˈʁɔzu]  anhören?/i (* 23. März 1956 in Lissabon) ist ein portugiesischer Politiker und …   Deutsch Wikipedia

  • José Manuel Durão Barroso — José Manuel Durão Barroso, político europeo, actual presidente de la Comisión Europea. Nació el 23 de marzo de 1956 en Lisboa y fue anteriormente Primer Ministro de la República de Portugal siendo nombrado por el Consejo de la Unión Europea… …   Enciclopedia Universal

  • José Manuel Durão Barroso — Pour les articles homonymes, voir Barroso. José Manuel Durão Barroso José Manuel Durão Barroso, en 2010 …   Wikipédia en Français

  • Visitas oficiales del presidente de la Comisión Europea José Manuel Durão Barroso — Los viajes oficiales que el presidente de la Comisión Europea, José Manuel Durão Barroso, ha realizado desde su investidura el 23 de noviembre de 2004 se detallan a continuación.[n 1] Los viajes diplomáticos al exterior del jefe de la Comisión… …   Wikipedia Español

  • Barroso, José Manuel Durāo — ► (n. 1956) Político portugués. Dirigente conservador, fue ministro de Asuntos Exteriores en 1992 95. Ocupó el cargo de primer ministro (2002 04). Preside la Comisión Europea desde 2004 …   Enciclopedia Universal

  • Jose Manuel Barroso — José Manuel Durão Barroso Pour les articles homonymes, voir Barroso. José Manuel Durão Barroso …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.