Johann Palisa

ÔĽŅ
Johann Palisa
Johann Palisa.

Johann Palisa (n√© √† Troppau, Autriche (maintenant en R√©publique tch√®que) le 6 d√©cembre 1848, et mort le 2 mai 1925 √† Vienne) est un astronome autrichien. Il est le d√©couvreur autrichien d'ast√©ro√Įdes le plus prolifique[1]. Il est √©galement l'auteur de deux catalogues qui mentionnent la position de pr√®s de 4 700 √©toiles. Johann Palisa a d√©couvert 122 ast√©ro√Įdes, de l'ast√©ro√Įde (136) Austria d√©couvert en 1874 √† (1073) Gellivara en 1923.

Sommaire

Travaux

De 1866 à 1870 Johann Palisa étudie les mathématiques et l'astronomie à l'Université de Vienne. Il est brièvement astronome assistant aux observatoires de Vienne et de Genève. En 1871, il est nommé directeur de l'Observatoire Naval austro-hongrois situé à Pula (aujourd'hui en Croatie)[2]. Il consacre ses premières observations aux planètes mineures. Le télescope a seulement un diamètre de 6 pouces et les conditions d'observations sont meilleures qu'à Vienne. En 1874, il trouve son premier objet et le nomme en honneur de l'Empire, (136) Austria. Il découvrit par la suite 27 autres objets à Pula. De 1880 à 1919, il est membre de l'équipe d'astronome à l'Observatoire de Vienne. Palisa découvrit à cet endroit 94 autres objets, tous par des observations visuelles[2].

Son héritage aujourd'hui

L'un des ast√©ro√Įdes d√©couvert par Palisa en 1911, 719 Albert a √©t√© perdu suite √† sa premi√®re observation √† cause d'inexactitudes sur son orbite. Des recherches intensives ont √©t√© men√©es √† cette √©poque pour retrouver l'objet (Palisa en 1912 et Curtis en 1913) puis plus tard par Christensen et West (1989). C'est seulement en l'an 2000 qu'un t√©lescope de l'Universit√© d'Arizona travaillant sur le projet Spacewatch le red√©couvre[2]. Il sert maintenant pour une analyse ult√©rieure des perturbations de l'orbite de Jupiter avec la Terre, il a une r√©sonance de la p√©riode inhabituelle 4:17.

Parmi les ast√©ro√Įdes d√©couverts par Johann Palisa deux d'entre eux ont √©t√© visit√© par une sonde:

  • 253 Mathilde par NEAR Shoemaker en 1997. La sonde est pass√©e √† pr√®s de 1 200 km de l'ast√©ro√Įde et a effectu√© plus de 500 photographies.
  • 243 Ida par Galileo en 1993. La sonde s'est approch√©e √† pr√®s de 2 390 km de l'objet.

L'ast√©ro√Įde (216) Cl√©op√Ętre a √©t√© mesur√© √† l'aide d'antennes radar. Les r√©sultats montrent que l'ast√©ro√Įde a une forme allong√©e qui ressemble √† un os de chien. L'ast√©ro√Įde (140) Siwa devait √™tre visit√© par la sonde Rosetta con√ßue par l'ESA. Suite √† un changement de programme, le passage par (140) Siwa est abandonn√© et la mission de la sonde est de dor√©navant rejoindre la com√®te 67P/Tchourioumov-Guerassimenko.

D√©couvreur d'ast√©ro√Įdes

Parmi ses d√©couvertes les plus importantes figurent notamment les ast√©roides (153) Hilda, (216) Cl√©op√Ętre, (243) Ida, (253) Mathilde, (324) Bamberga, Amor, (719) Albert.

Récompenses

  • Palisa a re√ßu pour son travail le Grand Prix de l'Acad√©mie de Paris.
  • L'ast√©ro√Įde (914) Palisana d√©couvert par Max Wolf en 1919, a √©t√© nomm√© ainsi en son honneur. Le crat√®re Palisa est le nom d'un crat√®re lunaire √©galement nomm√© en sa m√©moire[1].

Références

  1. ‚ÜĎ a et b (en) (en) Herbert Raab, ¬ę Johann Palisa, the most successful visual discoverer of asteroids ¬Ľ, dans MACE 2002, proceedings, 2002 [texte int√©gral [PDF] (page consult√©e le juillet 2010)] 
  2. ‚ÜĎ a, b et c (en) Rudolf Albrecht, ¬ę Early Asteroid Research in Austria ¬Ľ, Asteroids, Meteorites, Impacts and their Consequences, AMICO 2000. Consult√© le juillet 2010.

Liens externes

Notices nécrologiques


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Johann Palisa de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.