Johann Froben

Johann Froben
Johann-Froben.jpg

Naissance vers 1460
Hammelburg
Décès 27 octobre 1527 (à 60 ans)
Bâle
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemagne
Profession Imprimeur, éditeur
La marque d'imprimeur de Johann Froben sur ce colophon du « De re metallica » d'Agricola.

Johann Froben (forme latinisée : Johannes Frobenius), né vers 1460 à Hammelburg (Franconie) et mort le 27 octobre 1527 à Bâle, fut un imprimeur et un éditeur important de Bâle.

Après avoir terminé sa carrière universitaire à Bâle, où il fit la connaissance du grand imprimeur Johann Amerbach (vers 1440-1513), il devint en 1490 citoyen de cette ville et y fonda vers 1491 son imprimerie qui fut bientôt connue dans toute l’Europe pour son soin et pour son goût. En 1500 il se maria avec Gertrud Lachner, fille du libraire Wolfgang Lachner qui devint son associé. Il imprima les Biblia integra: summata: distincta: sup[er]eme[n]data vtriusq[ue] testame[n]ti [con]corda[n]tijs illustrata. D’autres travaux importants suivirent, entre autres en 1516 le Nouveau Testament grec Novum Instrumentum omne, diligenter ab Erasmo Rot. Recognitum et Emendatum, dont le texte avait été établi et traduit du latin par l’humaniste Érasme de Rotterdam, dont il devint un grand ami.

Érasme, d’ailleurs, non seulement lui fit imprimer ses propres travaux, mais dirigea ses éditions de Jérôme, Cyprien, Tertullien, Hilaire de Poitiers et Ambroise. C’est son édition du Novum Testamentum traduit en latin et émendé par Érasme (1519) qui fut utilisée par Luther pour sa traduction.

Frobenius eut recours à Hans Holbein le Jeune, alors inconnu, pour illustrer ses textes. Cela faisait partie de son dessein d’imprimer des éditions des Pères grecs, mais il mourut en octobre 1527, avant d’avoir réalisé ce projet qui fut très vraisemblablement exécuté par son fils Jérôme Froben (1501-1563) et son beau-fils Nicolas Episcopius.

Son travail à Bâle fit de cette ville au XVIe siècle le centre principal de l’édition de livres allemands. Il existe une lettre d’Érasme, écrite l’année où mourut Frobenius, et qui nous donne un résumé de sa vie et un aperçu de ce qu’il était ; Érasme y signale qu’il avait eu plus de chagrin à la mort de son ami que s’il avait perdu son propre frère, ajoutant que tous les apôtres de la science devaient porter le deuil. La lettre se termine par une épitaphe en grec et en latin.

Son fils Jérôme et ses petits-enfants perpétuèrent l’entreprise.

Il a donné son nom à une école, le Gymnasium Frobenius, à Hammelburg.

Sources

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Johann Froben de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Johann Froben — Johann Froben, Kupferstich nach einem zeitgenössischen Porträt Ein …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Froben — Johann Froben, in Latin: Johannes Frobenius, (Hammelburg, Franconia, circa 1460 Basel, 27 October 1527) was a famous printer and publisher in Basel.BiographyAfter completing his university career at Basel, where he made the acquaintance of the… …   Wikipedia

  • Johann Froben — Retrato de Johann Froben por Hans Holbein el Joven, 1520–26. Froben le encargó varias ilustraciones para libros a Holbein. Johann Froben, en latín: Johannes Frobenius (y combinaciones), (Hammelburg, Franconia, hacia 1460 Basilea, 27 de octubre de …   Wikipedia Español

  • FROBEN (J.) — FROBEN JOHANN (1460 env. 1527) Né à Hammelburg (basse Franconie), Johann Froben aurait travaillé chez Anton Koberger à Nuremberg, puis chez Johann Amerbach à Bâle. Le 13 novembre 1490, il obtient le droit de bourgeoisie dans cette ville et y… …   Encyclopédie Universelle

  • Froben — ist der deutsche Name des polnischen Dorfes Browina in der Wojewodschaft Ermland Masuren, siehe Browina Froben ist der Familienname folgender Personen: Emanuel Froben (1640–1675), brandenburgischer Stallmeister Johann Froben (latinisiert:… …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Amerbach — Johann(es) (von) Amerbach (* um 1440 in Amorbach (Odenwald); † 25. Dezember 1513 in Basel, auch: Amerbacensis, Amorbachius, de amerbach, eigentlich Johannes Welcker genannt Amerbach[1]) war einer der bedeutendsten Buchdrucker und Verleger der… …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Amerbach — Johann Amerbach, mort à Bâle en 1515, est un imprimeur du XVe siècle. Il donne en 1506 une édition des Œuvres de saint Augustin pour laquelle il emploie un caractère qui est nommé saint augustin. Voir aussi Liens internes Johann Froben Jean… …   Wikipédia en Français

  • Froben Christoph von Zimmern — und seine Gattin Kunigunde Gräfin von Eberstein Froben Christoph von Zimmern (* 19. Februar 1519 auf Schloss Mespelbrunn im Spessart; † 27. November 1566 vermutlich in Meßkirch) war Verfasser der „Zimmerischen Chronik“ und Mitglied der… …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Georg Faust — Johann Faust, wie man ihn sich um 1726 vorstellte. Tatsächlich ist über sein Aussehen nichts bekannt.[1] Johann Georg Faust, auch Georg Faust (* wahrscheinlich um 1480 in Knittlingen; † um 1541 in oder bei …   Deutsch Wikipedia

  • Froben Ferdinand (Fürstenberg-Mößkirch) — Froben Ferdinand Dominik Christoph zu Fürstenberg Mößkirch (* 6. August 1664 in Meßkirch; † 4. April 1741) war ab 1716 der dritte regierende Fürst zu Fürstenberg und 1726 bis 1735 kaiserlicher Prinzipalkommissar am Reichstag zu Regensburg.… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.