Jeux Panhelleniques


Jeux Panhelleniques

Jeux panhelléniques

Les Jeux panhelléniques sont des fêtes célébrées en Grèce antique à l'honneur des dieux, auxquels participait toute la Grèce. Ce sont à l'origine des compétitions sportives, puis d'autres disciplines culturelles s'ajoutent au fil des siècles.

Les quatre grands Jeux panhelléniques, qui forment la période des jeux publics sont :

Épreuves

Les jeux panhelléniques ayant existé pendant plus d'un millénaire, les épreuves ont sensiblement évolué au fil du temps. Elles étaient cependant relativement semblables entre les différents jeux.

Il n'y avait pas de notion de record: on ne mesurait pas les performances des athlètes et on se contentait de comparer celles des participants. Seul le vainqueur avait droit aux honneurs, il n'y avait pas de podium pour le second ou le troisième. Excepté la course de char, toutes les épreuves se pratiquaient nu car les jeux était réservés aux hommes. Il s'agissait donc de pouvoir vérifier si c'était des hommes (êtres masculins). Cependant, il existait des compétitions réservées aux femmes mais beaucoup moins prestigieuses.

Les Grecs ne pratiquaient que la course en ligne droite, sur terrain plat et sans obstacles.

  • stadion : course de sprint sur une longueur de stade (~ 200m). Elle se pratiquait pieds nu ;
  • diaulos : demi fond sur deux longueurs de stade ;
  • dolichos : course de fond sur 7 à 24 stades consistant en des allers-retours de stades et des virages brusque autour d'un piquet ;
  • hoplitodromos : course en armes où les athlètes portent casque et bouclier.

Courses hippiques :

  • montée ;
  • courses de char à quatre chevaux.

Lancers :

  • javelot : un lacet de cuir est utilisé comme propulseur ;
  • disque : ils étaient plus lourds que les disques modernes : entre 1,5 et 4 kg ;
  • saut : les athlètes ne pratiquaient que le saut en longueur. Il a pu se pratiquer avec élan ou sans élan en enchaînant cinq sauts. Il se pratiquaient en portant des poids. Les Grecs considéraient le saut comme une épreuve de lancer du corps.

Sports de combat :

  • lutte ;
  • pugilat : sorte de boxe ;
  • pancrace : mélange de lutte et de boxe ou il était permis de frapper avec toutes les parties du corps.

Épreuves combinées :

  • pentathlon : stadion, javelot, disque, saut et lutte. L'épreuve était basée sur l'élimination directe : le concurrent battu ne participait pas aux épreuves suivantes.

Épreuves artistiques :

  • concours musicaux.
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail du sport Portail du sport
Ce document provient de « Jeux panhell%C3%A9niques ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jeux Panhelleniques de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jeux panhelléniques — Les Jeux panhelléniques sont des fêtes célébrées en Grèce antique à l honneur des dieux, auxquels participait toute la Grèce. Ce sont à l origine des compétitions sportives, puis d autres disciplines culturelles s ajoutent au fil des siècles. Les …   Wikipédia en Français

  • Jeux Olympiques Antiques — Pour les articles homonymes, voir Jeux olympiques pour les jeux modernes. Course à pied, amphore panathénaïque du …   Wikipédia en Français

  • Jeux Olympiques de l'Antiquité — Jeux olympiques antiques Pour les articles homonymes, voir Jeux olympiques pour les jeux modernes. Course à pied, amphore panathénaïque du …   Wikipédia en Français

  • Jeux Pythiques — Les Jeux pythiques, les plus importants des Jeux publics après ceux d Olympie, avaient lieu, en l honneur de la victoire d Apollon sur le serpent Python, à Delphes, où dès les premiers temps on se livra à un concours musical d hymnes au dieu… …   Wikipédia en Français

  • Jeux Amphictyoniques — Jeux publics Les principales institutions religieuses et politiques des temps héroïques furent les ligues amphictyoniques, les jeux, les oracles et les mystères. Sommaire 1 Ligue Amphictyoniques 2 Jeux Publics 3 Les récompenses 4 S …   Wikipédia en Français

  • Jeux Publics — Les principales institutions religieuses et politiques des temps héroïques furent les ligues amphictyoniques, les jeux, les oracles et les mystères. Sommaire 1 Ligue Amphictyoniques 2 Jeux Publics 3 Les récompenses 4 S …   Wikipédia en Français

  • Jeux publics (Grèce) — Jeux publics Les principales institutions religieuses et politiques des temps héroïques furent les ligues amphictyoniques, les jeux, les oracles et les mystères. Sommaire 1 Ligue Amphictyoniques 2 Jeux Publics 3 Les récompenses 4 S …   Wikipédia en Français

  • Jeux Isthmiques — Les Jeux isthmiques étaient célébrés à l isthme de Corinthe. Ils font partie de la période et sont célébrés la première et la troisième année de chaque olympiade, en l honneur de Poséidon. Le sanctuaire panhellénique de Poséidon à Corinthe a été… …   Wikipédia en Français

  • Jeux Nemeens — Jeux néméens Les Jeux néméens, célébrés dans le sanctuaire de Zeus à Némée en Argolide, furent selon la tradition fondés soit par Héraclès après qu il eut tué le lion de Némée, soit par les Sept contre Thèbes pour commémorer la mort accidentelle… …   Wikipédia en Français

  • Jeux Pythiques ou Pythiens — ● Jeux Pythiques ou Pythiens jeux panhelléniques, tenus tous les quatre ans à Delphes, en l honneur d Apollon, qui, selon la légende, les aurait fondés pour célébrer sa victoire sur le serpent Python. (Organisés en 582 avant J. C., dans la plaine …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.