Jeux Olympiques D'hiver De 2018


Jeux Olympiques D'hiver De 2018

Jeux olympiques d'hiver de 2018

Jeux olympiques d’hiver de 2018
Ville hôte :
Pays hôte : {{{pays hôte}}}
Date : Du au  2018
Ouverture officielle par : XX
Participants
Pays : XXX
Athlètes : XXX
(X masc. et X fém.)
Compétition
Nombre de sports : 7
Épreuves : 86
Symboles
Serment olympique : XX
Flamme olympique : XX
Mascotte :
◄◄ 2014 Olympic rings.svg 2022 ►►

Le lieu de la compétition sera choisi le 6 juillet 2011 à Durban en Afrique du Sud lors de la 123e session du Comité international olympique. Trois villes se sont pour l'instant déclarées candidates pour accueillir l'évènement : Annecy (France), Munich (Allemagne) et Pyeongchang (Corée du Sud)[1].

Sommaire

Villes requérantes

Selon la procédure du Comité international olympique, les villes intéressées par une candidature à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver 2018 ont jusqu'au 15 octobre 2009 pour déposer leur dossier auprès de l'instance internationale. À partir de là, elles sont considérées comme « villes requérantes », les dossiers étant étudiés par une commission d'experts qui remettra ses conclusions à la commission exécutive du CIO. En juin 2010, elle communiquera la liste des « villes candidates », après avoir éventuellement procédé à des éliminations pour ne garder que trois ou quatre villes, selon le nombre de requérants au départ[2],[3]. La phase de candidature démarrera à ce point, et les villes auront alors un an pour convaincre les membres du CIO.

Candidature française

La ville d'Annecy a été choisie comme la ville requérante française le 18 mars 2009 contre Nice, Grenoble et Pelvoux, par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF)[4].

Candidature coréenne[5]

Ce sera la 3e candidature de la Corée du Sud, après 2010 et 2014. Pyeongchang fut jusqu'ici à chaque fois battue sur le fil, par Vancouver d'abord, puis par Sotchi.

Candidature allemande[5]

L'Allemagne n'a pas accueilli les Jeux d'hiver depuis 1936 et la dernière candidature du pays pour les jeux hivernaux remonte à 1992 avec Berchtesgaden, alors battue par Albertville. La candidature de Munich (Munchen 2018) s'appuie sur la ville de Garmisch-Partenkirchen, hôte des Jeux de 1936, pour les épreuves de neige.

Villes ayant eu l'intention de se présenter

Un référendum était prévu par le canton de Genève en 2009 pour décider de la poursuite de la candidature de la Suisse pour les Jeux de 2018. Toutes les récentes candidatures helvètes ont été des échecs difficiles à digérer : Sion en 1972, 2002 et 2006, Berne en 2010, Zurich en 2014. Cette candidature est finalement retirée le 8 décembre 2008[9],[6]. Finalement, Genève a décidé de soutenir la candidature de sa voisine française Annecy dans la course à l'organisation des JO 2018[10].

Il y a peu de chances que l'Autriche présente une nouvelle candidature, malgré l'intérêt d'Innsbruck pour être la représentante du pays dans la course à l'investiture. Les échecs successifs d'Innsbruck pour 2002, de Klagenfurt pour 2006 et de Salzbourg pour 2010 et 2014 ont laissé des traces. De plus, Innsbruck a été choisie par le CIO pour organiser les Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver 2012.

La Suède est l'un des pays qui a le plus déposé de candidatures pour les Jeux d'hiver, sans jamais avoir été retenu. Dans un passé récent, Goteborg, Are, Falun et Ostersund ont toutes échoué à plusieurs reprises. Le gouvernement suédois a un temps envisagé une candidature de Stockholm pour les Jeux d'hiver de 2014 ou 2018, mais le projet a vite été abandonné. Ostersund semble vouloir être la représentante suédoise pour 2018.

La Norvège a finalement renoncé à accueillir les Jeux olympiques, le coût de 2,4 milliards d'euros étant trop élevé et les chances d'attribution à Tromsø jugées trop faibles. Tromsø avait précédemment battu Trondheim et Oslo/Lillehammer pour l'investiture à la candidature norvégienne.

Début janvier 2009, le porte-parole du comité olympique américain annonce qu'il n'y aura aucune candidature américaine pour les JO de 2018, ceci dans le but de préserver les chances de la candidature de Chicago pour les jeux olympiques d'été de 2016[11]. Salt Lake City, hôte des Jeux de 2002, Denver, désignée pour accueillir les JO d'hiver en 1976 mais qui avait renoncé à les organiser en 1974, et Reno/Lake Tahoe étaient candidates. Au 1er octobre 2009, la candidature de Denver est dépendante du résultat de la candidature de Chicago pour 2016[12], mais le USOC, après l'échec de Chicago 2016, ne veut pas d'une candidature en 2018[13].

Harbin et la Chine n'ont pas entièrement renoncé à être candidates. Une décision devrait être prise plus tard en 2009.

Notes et références

  1. (fr) Lancement de la procédure de candidature pour les JO 2018, Mirko Hominal, ski-nordique.net, 29 juillet 2009, consulté le 5 août 2009.
  2. Si pour les Jeux d'été 2016, Madrid, Tokyo, Rio de Janeiro et Chicago sont les quatre villes candidates, la phase de "requérance" en comprenait sept : Prague (République tchèque), Bakou (Azerbaïdjan) et Doha (Qatar) ont été éliminées.
  3. http://www.franceolympique.com/art/592-annecy_ville_requerante_pour_2018.html Annecy ville requérant sur le site officiel du CNOSF
  4. Choix de Annecy pour la candidature française sur le site du CNOSF
  5. a  et b candidatures 2018 sur GamesBid.com
  6. a  et b Dejan Nikolic, « JO: Genève renonce à 2018 mais croit en 2022 », dans Tribune de Genève, 9 décembre 2008 [texte intégral] 
  7. Site de la candidature de Santiago 2018
  8. (en)China to evaluate Harbin's 2018 bid sur sportbusiness.com
  9. Communiqué du canton de Genève
  10. « JO 2018, Genève va rouler pour Annecy », dans Dauphiné libéré, 13 janvier 2009 [texte intégral] 
  11. (fr) JO : pas de candidature US en 2018, lefigaro.fr avec AFP, 8 janvier 2009.
  12. (en) Joe Hanel, « Denver dreams: Landing 2018 Winter Olympic games : Chicago decision may affect fate », dans The Durango Herald, Jeudi 1er octobre 2009 [texte intégral] 
  13. (en) Ed Sealover, « USOC says no Denver Winter Games bid for 2018 », dans Denver Business Journal, vendredi 2 octobre 2009 [texte intégral] 
  • Portail des Jeux olympiques Portail des Jeux olympiques
Ce document provient de « Jeux olympiques d%27hiver de 2018 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jeux Olympiques D'hiver De 2018 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jeux olympiques d'hiver de 2018 — Jeux olympiques d’hiver de 2018 Ville hôte Pyeongchang Pays hôte …   Wikipédia en Français

  • Jeux Olympiques d'hiver de 2018 — Jeux olympiques d’hiver de 2018 Ville hôte : Pays hôte : {{{pays hôte}}} Date : Du au  2018 Ouverture officielle par : XX …   Wikipédia en Français

  • Jeux paralympiques d'hiver de 2018 — Jeux paralympiques d’hiver de 2018 Organisateur Comité international paralympique Lieu …   Wikipédia en Français

  • Jeux Olympiques d'hiver 2018 — Jeux olympiques d hiver de 2018 Jeux olympiques d’hiver de 2018 Ville hôte : Pays hôte : {{{pays hôte}}} Date : Du au  2018 Ouverture officielle par : XX …   Wikipédia en Français

  • Jeux olympiques d'hiver — Pour les derniers Jeux olympiques d hiver à Vancouver en Colombie britannique au Canada, voir Jeux olympiques d hiver de 2010. Jeux olympiques d hiver …   Wikipédia en Français

  • Jeux olympiques d'hiver de 2022 — Ville hôte Pays hôte Date Du au Ouverture officielle par Participants …   Wikipédia en Français

  • Jeux Olympiques D'hiver — La flamme olympique à Turin durant les Jeux olympiques d hiver de …   Wikipédia en Français

  • Jeux Olympiques d'hiver — La flamme olympique à Turin durant les Jeux olympiques d hiver de …   Wikipédia en Français

  • Jeux olympiques d'hiver de 2014 — Ville hôte Sotchi Pays hôte …   Wikipédia en Français

  • Jeux Olympiques D'hiver De 2014 — Ville hôte : Sotchi Pays hôte  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.