Jeff Hardy (Jeffrey Hardy)

Jeff Hardy

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hardy.
Jeff Hardy
Jeff Hardy à SmackDown en novembre 2008.
Jeff Hardy à SmackDown en novembre 2008.
Nom(s) de ring Jeff Hardy
Wolverine[1]
Mean Jimmy Jack
Willow the Whisp[2]
Galaxion
Gladiator
The Iceman
Jeff Harvey
The Dardevil
The Willow[3]
Taille 1,85 m (6 pieds 1 pouce)[4]
Poids 102 kg (225 lb)[4]
Naissance 31 août 1977 (32 ans)[1]
Cameron, Caroline du Nord, États-Unis États-Unis[1]
Entraîné par Dory Funk, Jr.[1],[4]
George South Sr.[1]
Italian Stallion[1]
Michael Hayes[4]
Débuts 1993[5]
Fédération(s) OMEGA
Total Nonstop Action Wrestling
World Wrestling Entertainment

Jeffrey Nero "Jeff" Hardy (né le 31 août 1977 à Cameron en Caroline du Nord[1]) est un catcheur américain qui était employé par la World Wrestling Entertainment dans le show SmackDown [4]. Il est le petit frère du catcheur Matt Hardy.

Il a remporté 1 fois le WWE Championship, 2 fois le WWE World Heavyweight Championship, 4 fois le WWE Intercontinental Championship et 6 fois le WWE World Tag Team Championship, ce qui fait de lui le neuvième Grand Slam Champion[6].

Sommaire

Biographie

Jeff Hardy est né le 31 août 1977 à Cameron en Caroline du Nord. Il est le fils de Gilbert et Ruby Moore Hardy, décédée d'un cancer lorsqu'il avait neuf ans[7], et le petit frère de Matt Hardy[5],[8]. Lui et son frère s'intéressent très tôt au catch, rejouant les matchs qu'ils voient à la télévision en se filmant. À l'âge de douze ans, il commence à s'intéresser au moto-cross et possède sa première moto, une Yamaha YZ80, à 13 ans. Il va à l'école secondaire de l'Union Pines High School à Cameron où il joue au baseball avec les Pines High Vikings et fait également partie de l'équipe de lutte[8]. Il s'entraîne en parallèle au catch avec son frère et après le lycée il abandonne les autres sports pour s'y consacrer entièrement. Ils commencent ensuite à se produire en Caroline du Nord puis crée leur propre fédération qu'ils ferment lorsqu'ils signent avec la World Wrestling Federation[5]. Il rencontre sa petite amie Beth Britt en 1999, peu de temps après que l'équipe qu'il forme avec son frère remporte son premier titre à la WWF.

En parallèle à sa carrière de catcheur, il est membre du groupe Peroxwhy?gen créé en 2003 avec Shannon Moore et JR Merrill, qui interprète notamment Modest, son thème d'entrée à la Total Nonstop Action Wrestling[9].

Le 15 mars 2008, il perd sa maison dans un incendie alors qu'il était absent mais son chien, Jack, y périra[10]. Le 17 septembre 2008, il est impliqué dans un incident à l'aéroport international de Nashville, où un employé de l'aéroport a indiqué qu'il semblait ivre et que l'entrée dans l'avion lui avait été refusée[11].

Le 11 septembre 2009, le site ThePilot.com annonce l'arrestation de Jeff Hardy pour trafic de médicaments non prescrits et possession de stéroïdes anabolisants, la perquisition de son domicile a abouti à la découverte de 262 pilules de Vicodin, 180 comprimés de soma, 555 millilitres de stéroïdes anabolisants, une quantité résiduelle de poudre de cocaïne et des accessoires liés aux drogues[12].

Carrière dans le catch

Débuts

Il débute à la World Wrestling Federation (WWF) en tant que jobber dès ses 16 ans[1]. Son premier match à la WWF fut contre Razor Ramon[13] le 24 mai 1994. Le lendemain il a combattu The 1-2-3 Kid dans un épisode de WWF Superstars of Wrestling. Il continua à faire occasionnellement le jobber jusqu'à fin 1997.

Avec son frère Matt Hardy et quelques amis il créa sa propre fédération, la Trampoline Wrestling Federation (TWF) où ils imitaient les prises qu'ils voyaient à la télévision. La fédération changea plusieurs fois de nom et fut intégrée à une fête foraine en Caroline du Nord. Ils dirigent ensuite l'Organization of Modern Extreme Grappling Arts (en) (OMEGA) en 1997[5],[14] qui a accueilli Shannon Moore, Gregory Helms, Christian York (en), C.W. Anderson (en), Joey Mercury, Marty Garner (en), Jason Arhndt (en), Steve Corino (en) ou encore Lita[15]. À OMEGA, les deux frères jouaient plusieurs personnages comme Willow the Wisp, Iceman, Mean Jimmy Jack Tomkins, et The Masked Mountain. Il y remporte le New Frontier Championship en solo[2] et le Tag Team Championship avec Matt[16]. La promotion disparait en 1999 lorsqu'ils signent avec la WWF[5].

World Wrestling Federation/Entertainment

The Hardy Boyz (1998–2002)

Article principal : Hardy Boyz.
The Hardy Boyz avec les WWE World Tag Team Championship

Les frères Hardy finirent par attirer l'attention de la World Wrestling Federation. Après avoir signé un contrat en 1998, ils furent entrainés par Dory Funk, Jr. dans son Funkin' Dojo avec d'autres lutteurs tels Kurt Angle, Christian, Test ou A-Train. Quand l'équipe débuta finalement à la télévision après des mois passés en tant que jobbers lors de house-shows, ils formèrent une tag team acrobatique appelée les Hardy Boyz. Pendant leur feud avec The Brood à l'été 1999, Michael Hayes devint leur manager. Le 5 juillet ils remportèrent leur premier WWF Tag Team Championship en battant The Acolytes, mais ceux-ci la regagnèrent un mois plus tard. Après la dissolution de The Brood, les Hardy rejoignèrent Gangrel pour former The New Brood et feuder contre Edge et Christian. Cette nouvelle stable ne dura pas longtemps et le 17 octobre 1999 à No Mercy, les Hardy Boyz remportèrent Terri Runnels en tant que manager, en finale du Terri Invitational Tournament au cours du tout premier ladder match par équipe de l'histoire de la WWF, face à Edge et Christian.

En 2000, les Hardy Boyz trouvèrent un nouveau manager : Lita, une amie dans la « vraie vie ». Les trois prirent le nom de Team Xtreme ils continuèrent leur feud contre Edge et Christian au cours de l'année 2000 et remportèrent face à eux le WWF Tag Team Championship à deux reprises. À SummerSlam, les Hardy Boyz prirent part au tout premier Tables, Ladders, and Chairs match (TLC match), pour le Tag Team Title face aux Dudley Boyz et Edge et Christian, mais sans succès.

Jeff Hardy gagna en notoriété grâce à ses mouvements très risqués au cours des TLC matches de 2000 à 2002. Ils fut alors considéré comme le lutteur de la WWF prenant le plus de risques et le plus original de l'époque. En 2001 il reçut un push en solo et remporta les titre WWF Intercontinental (en battant Triple H), Light Heavyweight (en battant Jerry Lynn) et Hardcore ( en battant Mike Awesome et Rob Van Dam). Fin 2001, lui et son frère commencèrent une rivalité, qui les amena à un match à Vengeance avec Lita comme arbitre spécial. Il remporta ce match. Au milieu de cette feud, il fut battu par The Undertaker dans un match pour le titre Hardcore. Lors de leur retour, ils formèrent à nouveau une équipe.

Au début d'avril 2002, les Hardy Boyz commencèrent une feud contre Brock Lesnar après que Lesnar a porté à Matt Hardy un F-5 sur la rampe d'entrée en métal. Furieux, Jeff Hardy voulut se venger et affronta Lesnar dans son premier match télévisé à Backlash. Lesnar domina le match et le remporta par KO. Ils continuèrent leur feud les semaines suivantes mais les Hardy Boyz ne remportèrent qu'un seul match, par disqualification. À Judgment Day, Lesnar gagna de nouveau, en équipe avec Paul Heyman. En juillet 2002 il remporta son troisième Hardcore Championship face à Bradshaw.

Hardy à la TNA, 2005.

Compétition en solo (2002–2003)

Jeff Hardy quite son frère pour débuter une carrière solo en 2002. Le 1er juillet 2002 à RAW, il perd un ladder match contre The Undertaker pour le WWE Undisputed Championship[17]. Il apparaîtra par la suite dans plusieurs matchs pour des championnats individuels, notamment en battant William Regal pour le titre de WWE European Champion le 8 juillet à RAW[18]. Il conserve son titre deux semaines plus tard face au même adversaire. Mais le 22 juillet 2002 à RAW, il perd sa ceinture contre Rob Van Dam dans un match où le European Championship est unifié avec le WWE Intercontinental Championship, le WWF European Championship étant alors abandonné[19]. Le semaine suivante à RAW, il remporte le WWE Hardcore Championship mais le perd quelques minutes plus tard au profit de Johnny The Bull[20]. Il continue ensuite sa carrière en solo à RAW tandis que son frère est drafté à Smackdown[21].

En janvier 2003 il fait un bref heel turn après avoir attaqué Rob Van Dam et Shawn Michaels[1]. Il prend fin un mois plus tard lorsqu'il sauve Stacy Keibler d'une attaque de Christian, alors heel[22]. En février il fait brièvement équipe avec Shawn Michaels[23].

Le 22 avril 2003, Jeff Hardy est suspendu par la WWE pour non respect de la politique de la WWE[24].

Temps mort et circuit indépendant (2003)

Jeff Hardy revient à la lutte lors d'un évènement de la Ring of Honor, Death Before Dishonor. Il gagne son match contre Joey Matthews et Krazy K. Il prend ensuite une année sabbatique pour se consacrer au motocross et terminer sa piste de motocross.

Total Nonstop Action Wrestling (2004-2006)

Jeff Hardy arrive à la TNA le 23 juin 2004 dans un match contre A.J. Styles pour le X Division Championship. Il a une nouvelle musique d'entrée, Modest, qu'il interprète lui-même et change de surnom : « The Charismatic Enigma ». Le match finit en no-contest après une interférence de Kid Kash et Dallas. Jeff Hardy revient à la TNA le 21 juillet et obtient un match pour le NWA World Heavyweight Championship face à Jeff Jarrett, qu'il dispute et perd le 8 septembre. Après avoir remporté un tournoi au mois d'octobre, il perd de nouveau face à Jarrett pour le titre le 7 novembre dans un ladder match à Victory Road, après l'interference de Kevin Nash et Scott Hall. Un mois plus tard, le 5 décembre à Turning Point 2004, Jeff Hardy, A.J. Styles et Randy Savage battent Jeff Jarrett, Scott Hall et Kevin Nash collectivement connus sous le nom de The Kings of Wrestling. Jeff Hardy bat Scott Hall le 16 janvier 2005 à Final Resolution 2005, en remplacement d'Héctor Garza. À Against All Odds 2005 en février, il perd contre Abyss dans un Full Metal Mayhem match déterminant l'aspirant n°1 au NWA World Heavyweight Championship. Il bat ensuite Abyss dans un Falls Count Anywhere match à Destination X en mars. Il commence une feud contre Raven, qu'il bat dans un steel cage match à Lockdown 2005 en avril. Il est suspendu par TNA pour son absence au Clockwork Orange House of Fun match contre Raven à Hard Justice le 15 mai. Sa suspension se termine le 5 août 2005 et il revient en attaquant Jeff Jarrett à Sacrifice 2005. Il lutte dans son premier match à la TNA depuis quatre mois à Unbreakable 2005 le 11 septembre, perdant contre Bobby Roode après une intervention de Jeff Jarrett. En octobre, il commence une feud contre Abyss, Rhino et Sabu qui culmine dans un Monster's Ball match à Bound For Glory 2005 le 23 octobre, gagné par Rhino après un Rhino Driver de la seconde corde sur Jeff Hardy. Au cours de ce match, Jeff Hardy porte une Swanton Bomb à Abyss d'une hauteur d'environ 5 mètres. Le même soir il dispute une battle royal à 10, remportée encore par Rhino, pour obtenir un match pour le NWA World Heavyweight Championship. À Genesis 2005 en novembre, il perd contre Monty Brown dans un nouveau match pour devenir aspirants n°1 au titre mondial.

Jeff Hardy devait lutter dans le pre-show de Turning Point 2005 en décembre, mais est de nouveau absent, toujours selon lui à cause de problèmes de transports. Il est suspendu et n'apparaîtra plus au shows télévisés de la TNA. En mars, avril et mai 2006, il apparaîtra à plusieurs house shows.

World Wrestling Entertainment

Retour à Monday Night Raw (2006)

Jeff Hardy arrive à la World Wrestling Entertainment le 21 août 2006 à RAW et il bat le champion de la WWE Edge par disqualification.

Jeff Hardy veut s'emparer du WWE Intercontinental Championship détenu par John Morrison. Il essaye de prendre le titre à Unforgiven 2006 mais c'est un échec. John Morrison le conserve environ deux mois. Il emporte le titre le 2 octobre 2006 à RAW. Le 5 novembre 2006 à RAW, il perd son titre face à Morrison. Le 13 novembre 2006, il bat Morrison et retrouve le titre. À RAW, le 20 novembre, il réussit à conserver sa ceinture face à Morrison dans un Ladder Match.

Jeff & Matt Hardy.

Les Hardy réunifiés (2006-2007)

Le 21 novembre, les frères Hardy reforment l'équipe à Extreme Championship Wrestling et défont les Full Blood Italians. Aux Survivor Series 2006, les frères font partie de l'équipe DX et défont l'équipe Rated-RKO en éliminant tous leurs adversaires sans perdre un seul équipier (5 à 0). À Armageddon 2006 dans un 4 Team Ladder match pour le WWE Tag Team Championship, il blesse Joey Mercury au nez en sautant depuis une échelle qui bascule et atterrit sur Mercury.

En 2007, ils commencent une rivalité avec les MNM (Joey Mercury, Johnny Nitro et Melina) à New Year's Revolution 2007. Jeff Hardy conserve le titre intercontinental en battant Johnny Nitro dans un Steel Cage match. Le 8 janvier, il réussit à conserver son titre face à Kenny Dykstra. Au Royal Rumble 2007, il bat les MNM avec son frère Matt Hardy. À No Way Out 2007 il fait équipe avec son frère et Chris Benoit et ils battent MVP, Johnny Nitro et Joey Mercury. Le 19 février à RAW, il perd sa ceinture contre Umaga.

Le 26 février, Jeff Hardy se qualifie pour le Money in the Bank à WrestleMania 23 en battant Shelton Benjamin. À WrestleMania 23, Jeff Hardy combat pour le Money in the Bank, mais après avoir sauté de l'échelle (un saut de 7 mètres) sur Edge qui est placé sur une autre échelle, les deux hommes sont transportés hors de l'arène pour blessure (kayfabe).

Le 2 avril à RAW, il remporte avec son frère le titre de WWE World Tag Team Championship dans un Tag Team Battle Royal. Les frères Hardy entrent dans une rivalité avec Lance Cade et Trevor Murdoch pour le titre mondial par équipe. Les Hardy défont Cade et Murdoch à Backlash 2007 et à Judgment Day 2007. À One Night Stand 2007, ils se battent contre The World's Greatest Tag Team dans un ladder match dont les deux frères sortent victorieux. Mais le 4 juin, les Hardy perdent le titre face à Lance Cade et Trevor Murdoch. Un match de revanche a lieu à Vengeance 2007 contre les champions par équipe, Cade et Murdoch, où les Hardy perdent.

Championnat intercontinental (2007-2008)

Jeff Hardy et Triple H

Le 16 juillet, Jeff Hardy bat Shelton Benjamin, William Regal et Santino Marella et devient challenger N°1 pour le titre intercontinental détenu par Umaga. Il affronte Umaga à The Great American Bash 2007 mais perd l'opportunité de devenir champion. Lors d'un match le 23 juillet contre Mr. Kennedy, il tombe du turnbuckle et se blesse. Il perd le match et est obligé de prendre du repos pour se soigner. Le 10 août 2007 à RAW, après avoir purgé un mois de suspension, Jeff Hardy revient et gagne par disqualification face à Umaga. Le 3 septembre il gagne la WWE Intercontinental Champion en faisant chuter Umaga de la 3e corde pour un décompte de 3, et remporte la ceinture. Le 24 septembre, lui et Candice Michelle perdent contre Beth Phoenix et Shelton Benjamin[25].

À No Mercy 2007 Jeff Hardy, équipier de Paul London et Brian Kendrick, perd contre Cade, Murdoch et Mr. Kennedy.

Lors des Survivor Series 2007 Jeff Hardy, membre de l'équipe de Triple H, bat l'équipe d'Umaga dans un Tradtionnal Elimination match. Jeff Hardy et Triple H sont les deux « survivants ». Triple H et Jeff Hardy s'allient quand Triple H est venu aider Jeff Hardy malmené par Snitsky et Umaga le 21 novembre. Le 28 novembre, Jeff Hardy et Triple H font équipe contre Umaga et Snitsky. Jeff Hardy et Triple H gagnent, mais à la fin du match le manager général William Regal annonce qu'il affrontera Triple H à Armageddon 2007. La fin de cette alliance est marquée par la victoire de Jeff Hardy à Armageddon 2007.

Championnat du monde poids-lourd (2008-2009)

2008

Jeff Hardy devient Challenger n°1 pour le championnat de la WWE détenu par Randy Orton au Royal Rumble 2008. Le 7 janvier, lors de la RAW Roulette, il bat Umaga dans un Steel Cage match au éxecutant un Whisper in the Wind du haut de la cage. Le 14 janvier, Jeff Hardy affronte Randy Orton pour la WWE Intercontinental Champion mais le match finit en disqualification. Il perd au Royal Rumble 2008 face à Orton après que Orton a contré son Twist of Fate par un RKO. À No Way Out 2008, il est dans l'Elimination Chamber. Le match est remporté par Triple H.

The Rainbow Haired Warrior en tant que WWE Intercontinental Champion, en 2008.

Il se qualifie pour le Money in the Bank en remportant un match contre Snitsky le 18 février. Il perd contre Chris Jericho le 25 février. En perdant une seconde fois Le 10 mars, il perd en même temps son titre intercontinental. Il est ensuite suspendu pour la deuxième fois à la fédération de la WWE pour avoir pris de la drogue. La durée de la suspension est de 60 jours.

Jeff Hardy revient à Raw le 12 mai et gagne contre Umaga. À Judgment Day 2008, il gagne contre M.V.P, puis contre Umaga à One Night Stand 2008 dans un Falls Count Anywhere match. Le 2 juin, il perd une opportunité de devenir le #1 Contender pour le titre de la WWE en perdant contre John Cena, et revient le 9 juin à Monday Night Raw pour battre Triple H par décompte à l'extérieur grâce à John Cena. Lors du WWE Draft du 23 juin, Jeff Hardy a été drafté à SmackDown! après la victoire de Finlay et Hornswoggle sur Santino Marella et Carlito.

Lors du WWE Draft, les Hardy perdent contre les champions en équipe John Morrison et The Miz et ce qui cause le départ de Matt Hardy à la ECW. Pour son début à Friday Night SmackDown!, il défait John Morrison. Le 15 juillet à la ECW Jeff Hardy et son frère reforment les Hardy Boyz et gagnent contre les champions en équipe John Morrison et The Miz.

Le 25 juillet, il perd une opportunité de devenir l'aspirant numéro 1 pour le WWE Championship dans une Battle Royal incluant The Great Khali, MVP, Umaga, Mr.Kennedy et The Big Show. Ce sera finalement The Great Khali qui remportera ce match. Après plusieurs interventions de MVP, Jeff Hardy l'affrontera à SummerSlam 2008. Le 15 août, il perd un match WWE United States Championship contre Shelton Benjamin après l'intervention de MVP.

Le 22 août, Jeff Hardy bat The Great Khali grâce à l'intervention de Triple H et se qualifie pour le Scramble Match pour affronter Triple H, The Brian Kendrick, MVP et Shelton Benjamin pour le WWE Championship à Unforgiven 2008. Lors de WWE Unforgiven 2008, il affronte Triple H pour la ceinture mais Triple H conserve sa ceinture.

Le 12 septembre, Jeff Hardy bat MVP, The Brian Kendrick et Shelton Benjamin dans une Fatal Four Way pour être challenger numéro 1 au titre de la WWE Championship à No Mercy 2008. Cependant, il perd contre Triple H à No Mercy. Durant les matchs qui mènent jusqu'à No Mercy 2008, Vladimir Kozlov entre dans la rivalité en attaquant plusieurs fois Triple H et Jeff Hardy. À Cyber Sunday 2008 Jeff Hardy aura une chance d'affronter Triple H ou Vladimir Kozlov dans un Triple Threat Match pour le WWE Championship. À SmackDown! du 10 octobre, il bat MVP mais se fait une fois de plus attaquer par Vladimir Kozlov qui le met au tapis. Le 17 octobre, il perd contre Vladimir Kozlov. Lors de WWE Cyber Sunday 2008, il est le choix du public pour le WWE Championship face à Triple H mais ne remporte pas le WWE Championship. Le 31 octobre, Jeff Hardy fait équipe avec son frère Matt Hardy et Rey Mysterio contre Mark Henry, Kane et MVP et il gagne grâce à un Twist of Fate de Matt Hardy suivi d'un Swanton bomb de Jeff Hardy. Il fait son retour à Monday Night Raw lors du spécial 800ème épisode de Monday Night Raw où il a formé les Hardys avec son frère et ont battu MVP et The Brian Kendrick. Plus tard, il fait équipe avec Triple H et perdent par disqualification face à John Morrison et The Miz. Plus tard, il intervient dans le match Vladimir Kozlov vs. Undertaker. Le 14 novembre, il bat Undertaker dans un extreme rules match après une intervention du Big Show et un Leg Drop du haut de l'échelle. Le 21 novembre, Jeff Hardy bat Triple H et aura donc une chance pour le WWE championship dans un Triple Threat Match contre Triple H et Vladimir Kozlov.

Le 23 novembre 2008, à Survivor Series 2008, la WWE annonce que Jeff Hardy aurait été trouvé inconscient dans une cage d'escalier à Boston[26]. C'est donc Edge qui le remplacera à Survivor Series 2008. Jeff Hardy interviendra tout de même dans le match en attaquant Edge, Triple H et Vladimir Kozlov, mais ceci n'empecha pas Edge de gagner le titre de la WWE. Le 28 novembre, il devient n#1 contender en battant The Brian Kendrick dans un Beat The Clock à la même vitesse que Triple H. Il y aura un Triple Threat Match pour la WWE Championship à Armageddon 2008. Le 5 décembre, il fait équipe avec Triple H dans un Gauntlet Match mais au bout du deuxième match, les deux hommes se battent entre eux et le match est annulé. Le 8 décembre, à l'édtion spécial des Slammy Awards à RAW, il perd le match contre Chris Jericho. Mais il gagne le Slammy Award du moment le plus Extrême de l'année avec le Swanton Bomb sur Randy Orton du haut de l'échafaudage. Le 12 décembre, lors de Friday Night Smackdown, il affronte Triple H, mais vers la fin du match, Edge intervient et interrompt la rencontre.

Jeff Hardy en tant que WWE Champion, 2009.

À Armageddon 2008, Jeff Hardy remporte le titre de la WWE en battant Edge et Triple H. C'est le premier titre mondial que Jeff Hardy gagne dans sa carrière à la WWE, et, de ce fait, il devient le 9ème Grand Slam Champion. Au SmackDown! du 19 décembre, il défait Vladimir Kozlov par disqualification après qu'Edge est venu l'attaquer. Le 26 décembre 2008, il bat le Big Show par décompte à l'extérieur.

2009

Lors du SmackDown! du 2 janvier 2009, les Hardys battent en tag team Edge et le Big Show[27]. Jeff Hardy devra défendre son titre au Royal Rumble 2009 contre Edge. Lors de SmackDown! du 9 janvier, on annonce que Jeff Hardy a été victime d'un accident de voiture en compagnie de son amie. Le 16 janvier, un incident se produit à cause d'un défaut pyrotechnique survenu lors de son entrée[28]. Il est emmené d'urgence à l'hôpital pour les brûlures. Au Royal Rumble 2009, Jeff Hardy perd la WWE Championship contre Edge après l'intervention de Matt Hardy. Jeff Hardy est qualifié pour le Elimination Chamber Match pour la WWE Championship à No Way Out 2009. Lors du No Way Out 2009, mais ce sera Triple H qui remportera le WWE Championship.

Lors du Smackdown! du 20 février 2009, il gagne contre Edge par disqualification après l'intervention de Matt Hardy. Il le défie au Smackdown du 27 février 2009, lors duquel il refuse de se confronter à son frère. Le 6 mars 2009, Matt Hardy intervient et frappe Shelton Benjamin, ce qui coûte la disqualification à Jeff Hardy. Lors du 500e anniversaire de Smackdown, il défait The Brian Kendrick dans un Extreme Rules Match. Le 23 mars à Raw, il défait Dolph Ziggler dans un Extreme Rules Match. À Wrestlemania XXV il perd contre son frère Matt Hardy dans un Brother vs Brother Extreme Rules Match[29]. Lors du Raw du 6 avril 2009, il gagne dans un Wrestlemania All-Star Tag Team Match avec CM Punk, Rey Mysterio, John Cena et Ricky Steamboat face à Big Show, Edge, Matt Hardy, Chris Jericho et Kane. Lors de Smackdown! du 10 avril 2009, il se fait battre une nouvelle fois par Matt Hardy dans un match civière. Lors de Backlash 2009 il bat son frère dans un I Quit Match. Lors de Judgment Day 2009, il affronte Edge pour le World Heavyweight Championship après avoir gagné un Fatal-4-Way, il ne remporte pas le titre suite à une intervention de Matt Hardy. Lors du SmackDown du 22 mai, il bat Edge dans un match pour choisir la stipulation de leur match à Extreme Rules 2009. Il y affronte Edge pour le World Heavyweight Championship dans un Ladder match et gagne le titre mais le perd quelques minutes après contre CM Punk. Lors du RAW du 15 juin, il affronte CM Punk et Edge dans un Triple Threat match pour le World Heavyweight Championship. CM Punk conserve son titre. Lors de The Bash 2009, il affronte CM Punk pour le WWE World Heavyweight Championship et gagne par disqualification mais ne remporte pas le titre. Lors de Night of Champions 2009, il bat CM Punk, et devient le nouveau World Heavyweight Champion[30]. Le 31 juillet, à SmackDown, il conserve son titre face à John Morrison. Le 7 août, à SmackDown, il affronte CM Punk pour le titre, avec Matt Hardy en tant que Special Enforcer. Il bat CM Punk grâce à un roll-up, après que Matt Hardy a interrompu le compte de l'arbitre et réalisé celui pour son frère. Lors du smackdown du 14 août 2009, il est défendu par Matt Hardy et John Morrison d'une nouvelle attaque de CM Punk, mettant fin à la rivalité entre les deux frères. Lors de SummerSlam 2009, Jeff Hardy perd son titre face à CM Punk dans un match TLC[31].

À Smackdown le 28 août 2009, il affronte CM Punk dans un Loser leaves WWE (le perdant quitte la WWE) Steel Cage match pour le titre de Champion du monde poids lourd, et perd le match[32].

Caractéristiques

Jeff Hardy execute un low dropkick à Umaga dans un tag-team match, 2007.
Jeff Hardy pendant son entrée.
  • Surnoms
    • The Rainbow-Haired Warrior (« Le guerrier aux cheveux arc-en-ciel »)[35],[36]
    • The Charismatic Enigma (« L'énigme charismatique »)[37],[36]
    • The Xtreme Enigma (« l'Enigme Extreme »)[36]
    • The Legend Thriller (WWE)[38]
    • Ultimate Risk Taker[36]
  • Thèmes musicaux
    • Loaded de Zack Tempest (WWF/WWE)
    • Modest de Peroxwhy?gen (TNA)
    • No More Words de Endeverafter (WWE - thème actuel)

Palmarès et accomplissement

  • National Championship Wrestling
    • 2 fois NCW Light Heavyweight Championship en 1997[1]
  • New Dimension Wrestling
    • 1 fois NDW Light Heavyweight Championship[39]
Jeff Hardy en tant que WWE Intercontinental Champion, 2007.
  • New Frontier Wrestling Association
    • 1 fois NFWA Heavyweight Championship[39]
  • North East Wrestling
    • 1 fois NEW Junior Heavyweight Championship[39]
  • Organization of Modern Extreme Grappling Arts (en)
    • 1 fois OMEGA Tag Team Championship en 1998[16]
    • 1 fois OMEGA New Frontiers Championship en 1998[2]
  • Power Slam
    • Baby face of the year 2007 et 2008
    • Match of the year
      • 1999 The Hardy Boys Vs Edge et Christian (17 octobre)
      • 2000 Hardy Boys Vs Dudley Boyz Vs Edge et Christian (SummerSlam 2000)
    • Tag team of the year avec Matt Hardy en 1999
  • Wrestling Observer Newsletter
    • Best Flying Wrestler en 2000[51]
    • Most Disgusting Promotional Tactic en 2008, avant le pay-per-view Survivor Series[52]

Autres médias

Jeff Hardy est apparu avec son frère dans l'épisode du 7 février 1999 de That '70s Show[53]. On les a aussi vus dans Tough Enough en 2001 et Fear Factor en 2008 avec d'autres lutteurs de la WWE (Jeff Hardy a été éliminé au premier tour)[54].

En 2001 Jeff Hardy, son frère et Lita dans le numéro 2001 Sports Hall of Fame du magazine Rolling Stone. Les frères ont écrit et publié leur autobiographie The Hardy Boyz: Exist 2 Inspire en 2003 avec l'aide de Michael Krugman[13].

Il est apparu dans de nombreux DVD de la WWE dont The Hardy Boyz: Leap of Faith (2001) et WWE The Ladder Match (2007). Il est aussi le sujet du DVD de la TNA Enigma: The Best of Jeff Hardy (2005) et de Pro Wrestling's Ultimate Insiders: Hardy Boys - From the Backyard to the Big Time (2005). Le 29 avril 2008 la WWE a sorti le DVD Twist of Fate: The Matt and Jeff Hardy Story. Il apparaît dans The Hardy Show, un show internet avec les Hardy, Shannon Moore et leurs amis[55].

Notes et références

  1. a , b , c , d , e , f , g , h , i , j , k , l  et m (en) Profil de Jeff Hardy sur Online World of Wrestling. Consulté le 9 juin 2009
  2. a , b  et c (de) Historique du OMEGA New Frontiers Championship sur Cagematch.de. Consulté le 24 août 2009
  3. a  et b (en) Historique du UWA World Middleweight Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  4. a , b , c , d  et e (en) Profil de Jeff Hardy sur WWE. Consulté le 11 juillet 2009
  5. a , b , c , d  et e (en) « Flying to the top: the Hardy Boyz used hard work, dedication, and passion to become a premier WWF tag team - wrestlers Matt and Jeff Hardy » - Interview sur BNET. Mis en ligne le décembre 2001, consulté le 9 juin 2009
  6. a  et b (en) Historique des titres de Jeff Hardy sur WWE.com. Consulté le 9 juin 2009
  7. (en) Rumours 'suck' for Jeff Hardy sur SLAM! Wrestling. Mis en ligne le 20 avril 2003, consulté le 3 octobre 2009
  8. a  et b (en) Angie Peterson Kaelberer, The Hardy Boyz: Pro Wrestlers Matt and Jeff Hardy, Capstone Press, 2003, 48 p. (ISBN 9780736821421) 
  9. (en) Myspace du groupe Peroxwhy?gen. Consulté le 11 juillet 2009
  10. (en) Hardy was down, but he's not out sur SLAM! Wrestling. Mis en ligne le 21 juin 2008, consulté le 6 septembre 2009
  11. (en) Simon Rothstein, « Jeff Hardy removed from flight » sur The Sun. Mis en ligne le 18 septembre 2008, consulté le 6 septembre 2009
  12. (en) Pro Wrestler Faces Drug Charges sur ThePilot.com. Mis en ligne le 11 septembre, consulté le 22 septembre 2009
  13. a  et b (en) Matt Hardy, Jeff Hardy et Michael Krugman, The Hardy Boyz: Exist 2 Inspire, HarperCollins Publishers, 2003, 288 p. (ISBN 9780007162543) 
  14. (en) OMEGA: Uncommon Passion (DVD Review) sur Online World of Wrestling. Consulté le 10 juin 2009
  15. (en) Will Not Die-aries: Thoughts on rival Gregroy Helms sur WWE.com. Mis en ligne le 29 mai 2007, consulté le 11 juin 2009
  16. a  et b (de) Historique du OMEGA Tag Team Championship sur Cagematch.de. Consulté le 24 août 2009
  17. (en) Résultats RAW, 1er juillet 2002 sur Online World Of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  18. (en) Résultats RAW, 8 juillet 2002 sur Online World Of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  19. (en) Résultats RAW, 22 juillet 2002 sur Online World Of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  20. (en) Résultats RAW, 29 juillet 2002 sur Online World Of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  21. (en) Résultats RAW, 15 août 2002 sur Online World Of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  22. (en) Résultats RAW, 10 février 2003 sur Online World Of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  23. (en) Résultats RAW, 17 février 2003 sur Online World Of Wrestling. Consulté le 24 août 2009
  24. (en) WWE fires Jeff Hardy sur SLAM! Sports. Consulté le 13 juin 2009
  25. (en) Archives RAW du 24 septembre 2007 sur wwe.com. Consulté le 13 août 2009
  26. (en) Jeff Hardy found unconscious sur WWE.com. Mis en ligne le 23 novembre 2008, consulté le 9 juin 2009
  27. (en) Hardy New Year! sur WWE.com. Mis en ligne le 2 janvier 2009, consulté le 9 juin 2009
  28. (en) WWE Champion Jeff Hardy victim of pyrotechnics accident sur WWE.com. Mis en ligne le 16 janvier 2009, consulté le 9 juin 2009
  29. (en) WWE WrestleMania 25, résultats sur Online World of Wrestling. Consulté le 24 juillet 2009
  30. (en) Résultats Night of Champions 2009 sur SLAM! Wrestling. Mis en ligne le 26 juillet 2009, consulté le 28 juillet 2009
  31. (en) Results: CM Punk comes out on top sur WWE. Consulté le 24 août 2009
  32. (en) Results: Extreme exodus sur WWE. Consulté le 29 août 2009
  33. (en) Profil des New Brood sur Online World of Wrestling. Consulté le 9 juin 2009
  34. (en) Résultats No Mercy 1999 sur SLAM! Wrestling. Consulté le 2 août 2009
  35. (en) Fate on the Legend Killer's side sur World Wrestling Entertainment, 2008-01-27. Consulté le 2008-01-28
  36. a , b , c  et d Surnoms des catcheurs sur Catch Addict. Mis en ligne le 15 novembre 2008, consulté le 10 août 2009
  37. (en) Layin' the SmackDown 500 times over sur World Wrestling Entertainment, 2009-03-20. Consulté le 2009-05-02
  38. (en) J.R.'s Superstar of the Week - Mr. Kennedy sur World Wrestling Entertainment, 2008-02-01. Consulté le 2008-09-26
  39. a , b  et c (en) Bio de Jeff Hardy sur SLAM! Sports. Consulté le 14 juin 2009
  40. (en) Profil de The Hardy Boyz sur Online World of Wrestling. Consulté le 9 juin 2009
  41. a  et b (de) Weitere Awards 2000 sur Genickbruch.com. Consulté le 9 juin 2009
  42. (de) Weitere Awards 2001 sur Genikbruch.com. Consulté le 9 juin 2009
  43. (en) Pro Wrestling Illustrated Award Winners sur Pro Wrestling Illustrated. Consulté le 9 juin 2009
  44. (en) 2009 PWI Top 500 sur Examiner.com. Consulté le 12 août 2009
  45. a  et b (en) World tag team title sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 9 juin 2009
  46. (en) Historique du WWE Championship sur Pro-Wrestling Title Histories. Consulté le 24 août 2009
  47. (en) Historique du WWE World Heavyweight Championship sur WWE. Consulté le 24 août 2009
  48. (en) World Tag Team sur WWE.com. Consulté le 9 juin 2009
  49. (en) The Hardys' sixth reign sur WWE.com. Mis en ligne le 2 avril 2007, consulté le 13 juin 2009
  50. (en) 2008 Slammy Awards sur World Wrestling Entertainment. Consulté le 2008-12-16
  51. (en) Observer: Best Flying Wrestler sur Genickbruch: Die Wrestlingseite des alten Europa. Consulté le 2008-02-24
  52. (en) Observer: Most Disgusting Promotional Tactic sur Genickbruch: Die Wrestlingseite des alten Europa. Consulté le 2009-02-09
  53. (fr+en) Full cast and crew for That Wrestling Show (1999) sur IMDb. Consulté le 9 juin 2009
  54. (en) WWF Superstars on NBCs Fear Factor sur Online World of Wrestling. Mis en ligne le 25 février 2002, consulté le 9 juin 2009
  55. (en) Site officiel de The Hardy Show

Commons-logo.svg

  • Portail du catch Portail du catch

Ce document provient de « Jeff Hardy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jeff Hardy (Jeffrey Hardy) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jeff Hardy — Jeffrey Nero Hardy Vereinigte Staaten Daten …   Deutsch Wikipedia

  • Jeff hardy( jefferey nero hardy ) — Jeff Hardy Pour les articles homonymes, voir Hardy. Jeff Hardy …   Wikipédia en Français

  • Jeff Hardy — Pour les articles homonymes, voir Hardy. Jeffrey Nero Hardy …   Wikipédia en Français

  • Jeff Hardy — Jeffrey Nero Hardy …   Wikipedia Español

  • Jeff Hardy — For the rugby league player, see Jeff Hardy (rugby league). Jeff Hardy …   Wikipedia

  • Jeffrey Hardy — Jeffrey Nero Hardy Daten Ringname(n) Jeff Hardy Charismatic Enigma Conquistador #1 Iceman Ingus Jynx Willow of the Whisp Wolverine …   Deutsch Wikipedia

  • Jeffrey Nero Hardy — Daten Ringname(n) Jeff Hardy Charismatic Enigma Conquistador #1 Iceman Ingus Jynx Willow of the Whisp Wolverine …   Deutsch Wikipedia

  • Jeffrey Nero Hardy — Jeff Hardy Pour les articles homonymes, voir Hardy. Jeff Hardy …   Wikipédia en Français

  • Jeff Jarrett — en 2007. Nom(s) de ring Jeff Jarrett Taille 1,85 m Poids 105 kg Naissance 14 avri …   Wikipédia en Français

  • Jeff Jarrett — Jeffrey Leonard Jarrett Vereinigte Staaten Daten …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.