Jean Vedrine

Jean Védrine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Védrine.

Jean Védrine est un homme politique et un militant associatif français né en 1914 à Lyon.

Il suit sa scolarité dans un établissement privé catholique à Saint-Chamond, dans le département de la Loire. Dans sa jeunesse, il est notamment responsable du mouvement des scouts et Eclaireurs de France dans le sud de la France. À l'issue de ses études, il est incorporé au sein des Chasseurs alpins dans l'Isère. Il milite alors activement au sein de l'Action française.

Fait prisonnier pendant la Seconde Guerre mondiale, il rentre en France pendant l'été 1942. Il entre en novembre de cette année au commissariat de reclassement des prisonniers de guerres, dirigé par Maurice Pinot, "maréchaliste", anti-Laval, et favorable à la Résistance. Il y rencontre François Mitterrand. « Après quarante-huit heures, nous étions amis et même complices » a-t-il déclaré à Pierre Péan. Le commissariat aux prisonniers crée un réseau de centres d'entraide qui permet entre autres de fabriquer de faux papiers pour faciliter des évasions. En janvier 1943, il démissionne, comme François Mitterrand et d'autres, suite au limogeage de Pinot par Laval qui le remplace par André Masson, un collaborateur. Avec d'autres membres de son réseau, il se fait décorer de la francisque au printemps 1943, afin d'avoir une couverture pour ses activités dans la Résistance.

En avril 1945, il devient secrétaire général de la Fédération nationale des prisonniers de guerre, mouvement issu des différents réseaux de résistance formés par les anciens prisonniers. François Mitterrand est l'un des vice-présidents.

En janvier 1947, il devient directeur adjoint du cabinet de François Mitterrand, ministre des Anciens combattants. Dans les années cinquante, il prend conscience de la situation au Maroc et conclut que l'indépendance est la seule solution. Il devient alors médiateur officieux entre Mohammed V et les gouvernements français pour faciliter cette évolution. Ainsi, en 1953, il alerte F. Mitterrand sur les brutalités commises au Maroc, ce qui conduit le futur président de la République à signer, avec des personnalités comme Albert Camus, Alain Savary ou Louis Vallon, le Manifeste France-Maghreb, demandant que « soient mis en œuvre tous les moyens légaux pour que les principes des droits de l'homme soient appliqués sans distinctions en Afrique du nord. » Mohammed V, Hassan II et Mohammed VI ont rendu hommage à l'action de Jean Védrine.

En 1968-1969, il travaille avec Edgar Faure sur les réformes de l'éducation.

De 1981 à 1995, il est très proche de son ami François Mitterrand, devenu Président de la République, sans vouloir occuper aucune fonction officielle.

En 1997, il a participé au numéro 38 des Cahiers de l'Institut d'histoire du temps présent, consacré au comité France-Maghreb.

Le 9 avril 2005, Jean Védrine a participé au colloque international tenu à Lorient sur « Les prisonniers de guerre. 1939-1945 », à titre de « grand témoin ».

Il est le père d'Hubert Védrine.

Sources

  • Jean Lacouture, Mitterrand, une histoire de Français, éd. du Seuil, 1998, tome 1
  • Pierre Péan, Une jeunesse française. François Mitterrand, 1934-1947, éd. Fayard, 1994
Ce document provient de « Jean V%C3%A9drine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Vedrine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Védrine — Pour les articles homonymes, voir Védrine. Jean Védrine est un homme politique et un militant associatif français né en 1914 à Lyon et mort le 25 janvier 2010 à Bois Colombes. Sommaire 1 Origine …   Wikipédia en Français

  • Védrine — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Védrines. Patronyme Jean Védrine (1914 2010), homme politique français. Hubert Védrine (1947 ), homme politique… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Bianco — Mandats Président du conseil général Alpes de Haut …   Wikipédia en Français

  • Jean Francois-Poncet — Jean François Poncet (* 8. Dezember 1928 in Paris) ist ein französischer Diplomat und Politiker. Er ist der Sohn von André François Poncet und war der Schwager von François Missoffe. Inhaltsverzeichnis 1 Studium und diplomatische Laufbahn 2… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Luc Mélenchon — Jean Luc Mélenchon. Mandats …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jack Queyranne — Mandats Président du conseil régional de Rhône Alpes Actuellem …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Gergorin — (1946 ) est un ancien diplomate et homme d affaires français. Polytechnicien et énarque, il était, avant l affaire Clearstream 2, directeur de la coordination stratégique (en anglais : Executive Vice President Strategic Coordination) du… …   Wikipédia en Français

  • Jean-louis gergorin — (1946 ) est un ancien diplomate et homme d affaires français. Polytechnicien et énarque, il était, avant l affaire Clearstream 2, vice président exécutif du groupe EADS. Sommaire 1 Biographie 2 Affaire Clearstream 2 …   Wikipédia en Français

  • Jean Cruppi — en 1914 Parlementaire français Date de naissance 22 mai 1855 Date de décès …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Masseret — Mandats Président du conseil régional de Lorraine …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.