145e RĂ©giment d’Infanterie

ï»ż
145e RĂ©giment d’Infanterie

145e régiment d'infanterie de ligne

145e RĂ©giment d'Infanterie
PĂ©riode 1795
Pays France France
Branche Armée de terre
Type régiment d'infanterie
RĂŽle infanterie
Inscriptions sur l’emblùme Laono 1795
LĂŒtzen 1813
Wurschen 1813
Anniversaire Saint-Maurice

Le 145e rĂ©giment d'infanterie de ligne (145e R.I) est une unitĂ© de l’armĂ©e française.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 1795: CrĂ©ation 145e Demi-Brigade de Bataille (formĂ©e de la suite) du 1er bataillon, 79e RĂ©giment d'Infanterie, du 3e bataillon, Volontaires de la Haute-Vienne, du 2e bataillon, Volontaires des Hautes-PyrĂ©nĂ©es.
  • 1796: dissous et intĂ©grĂ© Ă  4e Demi-Brigade d'Infanterie de Ligne.
  • 1813: 145e RĂ©giment d'Infanterie de Ligne (formĂ© Ă  partir de) des 6e, 23e, 24e et 25e cohortes, Garde Nationale.
  • 1814: dissolution

Colonels/Chef de brigade

  • 1795: Chef-de-Brigade Bourg de Vacherolle (?)
  • 1813: Colonel Nicolas (François-Antoine)
  • 1813: Colonel Dolisie (Henry)

Aucun des officiers atteint le grade de général.

Colonels tués et blessés alors qu'il commandait le 145erégiment d'infanterie de Ligne.

Colonel Nicolas: blessé 21 mai 1813.

Officiers tués et blessés alors qu'ils servaient dans le 145e régiment d'infanterie durant la période 1813-1814.

Officiers tués: Eleven Sont morts de blessures: Aucune Officiers blessés: Trente-sept

  • 1914: Colonel Strasser.

Historique des garnisons, combats et batailles du 145e RI

insigne de béret d'infanterie

Ancien RĂ©gime

Guerres de la RĂ©volution et de l'Empire

  • 1795: Fluvia et Loano
  • 1813: Mockern, LĂŒtzen, Wurschen, Katzbach, Dessau, Leipzig, et Hanau
  • 1814: La RothiĂ©re, Pont de Dienville, Champaubert, Montmirail, Vauchamps, Saint-Julien, et Limonest

Loano 1795, LĂŒtzen 1813, et Wurschen 1813

1815 Ă  1848

Second Empire

1870 Ă  1914

PremiĂšre Guerre mondiale

En 1914: casernement Maubeuge, le rĂ©giment n'est pas endivisionnĂ©, il est affectĂ© dans la garnison de Maubeuge. Le 145e RĂ©giment d'Infanterie appartenait, dĂšs le temps de paix, Ă  la garnison normale de la Place de Maubeuge. D'aprĂšs le plan de mobilisation, il faisait partie, en cas de guerre, de la rĂ©serve gĂ©nĂ©rale de la Place, qui comprenait, en outre, le 4e rĂ©giment d'infanterie territoriale, le 345e rĂ©giment d'infanterie de RĂ©serve, 2 escadrons de cavalerie de rĂ©serve (6e rĂ©giment de chasseurs) et 4 batteries territoriales de campagne de 75 mm, et Ă  laquelle le haut commandement affecta, quelques jours aprĂšs l'ouverture des hostilitĂ©s, les 31e et 32e rĂ©giment d'infanterie coloniale, expĂ©diĂ©s le premier de Cherbourg, le second de Brest.

Ce rĂ©giment fĂ»t fait prisonnier entiĂšrement parmi les 45 0000 combattants de la poche de Maubeuge, les soldats furent internĂ©s dans les camps allemands de Chemnitz, Seltau, Hamborn, Minden, ect... jusqu'en dĂ©cembre 1918 janvier 1919.

Entre-deux-guerres

NĂ©ant.

Seconde Guerre mondiale

N'a pas existé.

Drapeau

Il porte, brodées en lettres d'or, les inscriptions[1]:

Personnages célÚbres ayant servi au 145e RI

Notes

  1. ↑ DĂ©cision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et Ă©tendards des corps de troupe de l'armĂ©e de terre, du service de santĂ© des armĂ©es et du service des essences des armĂ©es, Bulletin officiel des armĂ©es, n°27, 9 novembre 2007

liens

Sources et bibliographie

"A partir du Recueil d'Historiques de l'Infanterie Française (Général Andolenko - Eurimprim 1969).


  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la PremiĂšre Guerre mondiale Portail de la PremiĂšre Guerre mondiale
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « 145e r%C3%A9giment d%27infanterie de ligne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis Ă  la licence CC-BY-SA. Source : Article 145e RĂ©giment d’Infanterie de WikipĂ©dia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 145e regiment d'infanterie de ligne — 145e rĂ©giment d infanterie de ligne 145e RĂ©giment d Infanterie PĂ©riode 1795 Pays  France Branche ArmĂ©e de terre Type rĂ©giment d infanterie RĂŽle 
   WikipĂ©dia en Français

  • 145e rĂ©giment d'infanterie de ligne — 145e RĂ©giment d Infanterie PĂ©riode 1795 Pays  France Branche ArmĂ©e de terre Type rĂ©giment d infant 
   WikipĂ©dia en Français

  • 145e rĂ©giment d'infanterie territoriale — 145e RĂ©giment d Infanterie Territorial Pays  France Branche ArmĂ©e de Terre Type RĂ©giment d Infanterie RĂŽle Infanterie Inscriptions sur l’emblĂšme 
   WikipĂ©dia en Français

  • 145e rĂ©giment d'infanterie du roi (6e Lorrain) — Le palais du Gouverneur de Metz, siĂšge du XVIe corps d’armĂ©e de l’empire allemand Le 145e rĂ©giment d infanterie du Roi (6e Lorrain) ou « 6. Lothringisches Königs Infanterie Regiment Nr. 145 Â» a Ă©tĂ© le crĂ©Ă© le 28 juillet… 
   WikipĂ©dia en Français

  • Regiment d'infanterie francais — RĂ©giment d infanterie français Les rĂ©giments d infanterie sont les unitĂ©s les plus anciennes de l armĂ©e française. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Goumiers et tabors 2.2 Infanterie de ligne 
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©giment d'infanterie — français Les rĂ©giments d infanterie sont les unitĂ©s les plus anciennes de l armĂ©e française. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Goumiers et tabors 2.2 Infanterie de ligne 
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©giment d’infanterie français — RĂ©giment d infanterie français Les rĂ©giments d infanterie sont les unitĂ©s les plus anciennes de l armĂ©e française. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Goumiers et tabors 2.2 Infanterie de ligne 
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©giment d'Infanterie Territoriale — Pendant la Grande Guerre, le rĂ©giment d’infanterie territoriale, ou RIT, Ă©tait une formation militaire composĂ©e des hommes ĂągĂ©s de 34 Ă  49 ans, considĂ©rĂ©s comme trop ĂągĂ©s et plus assez entraĂźnĂ©s pour intĂ©grer un rĂ©giment de premiĂšre ligne… 
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©giment d’Infanterie Territoriale — RĂ©giment d infanterie territoriale Pendant la Grande Guerre, le rĂ©giment d’infanterie territoriale, ou RIT, Ă©tait une formation militaire composĂ©e des hommes ĂągĂ©s de 34 Ă  49 ans, considĂ©rĂ©s comme trop ĂągĂ©s et plus assez entraĂźnĂ©s pour intĂ©grer un 
   WikipĂ©dia en Français

  • RĂ©giment d’infanterie territoriale — RĂ©giment d infanterie territoriale Pendant la Grande Guerre, le rĂ©giment d’infanterie territoriale, ou RIT, Ă©tait une formation militaire composĂ©e des hommes ĂągĂ©s de 34 Ă  49 ans, considĂ©rĂ©s comme trop ĂągĂ©s et plus assez entraĂźnĂ©s pour intĂ©grer un 
   WikipĂ©dia en Français


Share the article and excerpts

Direct link

 Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.