Jean Brunet (poète)

ÔĽŅ
Jean Brunet (poète)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Brunet et Brunet.
Jean Brunet
Jean Brunet
Jean Brunet

Nom de naissance Jean-Gabriel Brunet[1]
Autres noms Felibre de l'Arc-de-Sedo
Activit√©s √Čcrivain
Naissance 27 d√©cembre 1822
Avignon
Décès 1894
Avignon
Langue d'écriture Provençal
Mouvement Félibrige
Genres poésie

Jean Brunet (1822-1894) est un poète français de langue provençale (langue d'oc), né et mort à Avignon. Il fut l'un des sept membres fondateurs du Félibrige avec Frédéric Mistral, Joseph Roumanille, Théodore Aubanel, Paul Giéra, Anselme Mathieu et Alphonse Tavan[2]. Poète mélancolique et utopiste, il découvrit dans le Félibrige un mouvement qui combla ses aspirations démocratiques et sa fougue juvénile[2].

Sommaire

Biographie

L'ami de Mallarmé

Il commença sa vie professionnelle comme peintre-décorateur et verrier d'art tout en tenant un magasin d'antiquité au 1bis de la rue des Fourbisseurs à Avignon. Il se maria avec Cécile Bernard, qui fut la marraine par procuration de Geneviève, la fille de Stéphane Mallarmé qui s'était lié d'amitié avec le couple lors de son séjour avignonnais[1].

Fondateur du Félibrige

R√©union des sept fondateurs du F√©librige, en 1854, au ch√Ęteau de Fonts√©gune, √† Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne

R√©uni avec ses amis, au ch√Ęteau de Fonts√©gune, √† Ch√Ęteauneuf-de-Gadagne, le 21 mai 1854, Brunet fut l'un des sept primadi√©, fondateurs du F√©librige[3].

Ce fut lui aussi, alors que le couple avait déménagé au 17 de la Rue Galante qui reçut Víctor Balaguer (1824-1901), chef du parti libéral catalan et franc-maçon comme lui, lors de son exil en 1867[1].

Fervent républicain

Apr√®s la d√©faite de Sedan, apr√®s que la IIIe R√©publique eut √©t√© proclam√©e √† Paris le 4 septembre 1870, et √† Avignon, par les soins d'Alphonse Gent, Mallarm√© lui √©crivit :

¬ę La journ√©e, si am√®rement commenc√©e, ne pouvait finir d‚Äôune fa√ßon plus grandiose. Seulement, c‚Äô√©tait √† vous de monter au balcon de l‚ÄôH√ītel de Ville d‚ÄôAvignon, pour y proclamer la R√©publique √† la Provence[1]. ¬Ľ

Devenu capitaine des pompiers, il fut aussi √©lu conseiller municipal sur la liste r√©publicaine le 30 avril 1871[1].

Poète triste et généreux

Il ne publia que quelques poésies empreintes de tristesse dans l'Armana, sous le pseudonyme de Felibre de l'Arc-de-Sedo[4], et travailla surtout à la rédaction d'un répertoire, resté inédit, de proverbes provençaux[2].

Ruin√© par ses largesses, il d√©c√©da √† l‚Äôh√īpital d‚ÄôAvignon en 1894, apr√®s avoir tent√© de se suicider. Ce fut la municipalit√© qui paya ses obs√®ques. Devant son tombeau, au cimeti√®re Saint-V√©ran, son ami F√©lix Gras, en tant que capouli√© fit son √©loge fun√®bre :

¬ę Ce po√®te r√©publicain a bataill√© toute sa vie pour l‚Äôhumanit√© sur la barricade de la charit√©[1]. ¬Ľ

Ňíuvres

Toute son Ňďuvre, rest√©e sous la forme manuscrite est d√©pos√©e √† la biblioth√®que du Mus√©e Arbaud √† Aix-en-Provence[2]. Il en publia trois extraits :

  • Bachinello e proverbi sus la Luno (1876)
  • √Čtudes des mŇďurs proven√ßales par les proverbes et dictons, premi√®re version, (1882)
  • √Čtudes des mŇďurs proven√ßales par les proverbes et dictons, seconde version, (1884)

Bibliographie

  • Eug√®ne Lintilhac, Les F√©libres, √Čd. Alphonse Lemerre, 1895[5]
  • Ren√© Jouveau, Histoire du F√©librige, T. I, II, III et IV, Imp. Ben√©, N√ģmes.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ a, b, c, d, e et f Biographie de Jean Brunet
  2. ‚ÜĎ a, b, c et d Proven√ßaux c√©l√®bres : Jean Brunet
  3. ‚ÜĎ Les sept primadi√© sont d√©sign√©s en proven√ßal sous les noms de J√≥us√® Roumaniho, Frederi Mistral, Teodor Aubanel, Ans√®ume Mati√©u, Jan Brunet, Anfos Tavan et Pau Giera.
  4. ‚ÜĎ Le f√©libre de l'arc-en-ciel
  5. ‚ÜĎ Les F√©libres, in-12¬į, 136 p. Premi√®re partie : F√©libres et F√©librige : L'√©nigme du F√©librige : les f√©libres de Paris, Cigaliers et f√©libres de Paris, le royaume po√®tique de Sainte-Estelle le capouli√© F√©lix Gras, Un jour de printemps chez Mistral. Deuxi√®me partie : Th√©odore Aubanel, La gen√©se du F√©librige et Aubanel, le mouvement de Mistral, Jasmin, l'oeuvre d'Aubanel.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Brunet (poète) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Brunet ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Brunet.  Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie diff√©rentes personnes partageant un m√™me nom. Jean Brunet peut d√©signer Jean Brunet, dominicain fran√ßais Jean Brunet (1823 1894), po√®te proven√ßal ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Brunet ‚ÄĒ Cette page d‚Äôhomonymie r√©pertorie les diff√©rents sujets et articles partageant un m√™me nom. Sommaire 1 Origine 2 Patronyme 3 Autres ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean Orizet ‚ÄĒ en octobre 2009 Activit√©s √Čcrivain, √©diteur ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean legrand ‚ÄĒ est un √©crivain fran√ßais (1910 1982) qui fut aussi √©diteur, imprimeur, po√®te et cr√©ateur du mouvement Le Sensorialisme apr√®s la guerre. Jean Legrand en 1947 Sommaire ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean Castaing ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Castaing (homonymie). Jean Castaing, n√© au XVIIIe si√®cle √† Alen√ßon o√Ļ il est mort en 1797, est un po√®te, dramaturge et imprimeur fran√ßais. √Ä la fois auteur, typographe, voire relieur, Castaing qui exer√ßait… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean-Baptiste Lully ‚ÄĒ ¬ę Lully ¬Ľ redirige ici. Pour les autres significations, voir Lully (homonymie). Jean Baptiste Lully Giovanni Battista Lulli ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean Legrand ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Legrand. Jean Legrand est un √©crivain fran√ßais (1910 1982) qui fut aussi √©diteur, imprimeur, po√®te et cr√©ateur du mouvement Le Sensorialisme apr√®s la guerre ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Auguste Brunet ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Brunet. Auguste Brunet Auguste Brunet, d√©put√© de La R√©union (1929) ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Pierre-Jean de B√©ranger ‚ÄĒ Naissance 1780 Paris D√©c√®s 1857 (√† 77 ans) Paris ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Felibre de l'Arc-de-Sedo ‚ÄĒ Jean Brunet (po√®te) Pour les articles homonymes, voir Jean Brunet et Brunet. Jean Brunet Nom de naissance Jean Gabriel Brunet[1] Autres noms Felibre de ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.