Jean Boivin-Champeaux

ÔĽŅ
Jean Boivin-Champeaux
Jean Boivin-Champeaux

Parlementaire français
Date de naissance 12 ao√Ľt 1887
Date de d√©c√®s 17 d√©cembre 1954
Mandat Sénateur 1928-1940
puis 1946-1954
Circonscription Calvados
Groupe parlementaire UR (1928-1940)
RI (1946-1954)
Troisième République-Quatrième République

Jean Boivin-Champeaux est un homme politique n√© le 12 ao√Ľt 1887 et mort le 3 novembre 1959.

Un notable de province

Apr√®s des √©tudes de droit et un dipl√īme de l'√Čcole libre des sciences politiques, Jean Boivin-Champeaux devient avocat.

Qualifi√© par l'historien Jean Quellien d'arch√©type du notable de province, √©lu maire de Pierrefitte-en-Auge en 1919 puis conseiller g√©n√©ral en 1925 en remplacement de son p√®re, d√©c√©d√©, il est lui-m√™me fils de s√©nateur et devient √† son tour s√©nateur du Calvados en 1928, r√©√©lu lors des scrutins de 1930 et 1939. Au S√©nat, il si√®ge au sein du groupe de l'Union r√©publicaine, apparent√© √† l'Alliance d√©mocratique, c'est-√†-dire au centre lib√©ral et la√Įc. En 1936, il devient √©galement pr√©sident du Conseil g√©n√©ral du Calvados.

Un pétainiste modéré

Le 10 juillet 1940, il est celui qui pr√©sente devant le Parlement r√©uni √† Vichy la loi constitutionnelle du 10 juillet qui confie les pleins pouvoirs au mar√©chal P√©tain et met un terme √† la Troisi√®me R√©publique. Sous l'occupation allemande, il adopte une attitude ambig√ľe, favorable √† P√©tain mais hostile √† Laval. Il accepte n√©anmoins de si√®ger au Conseil national de Vichy.

L'un des hommes forts du centre-droit sous la Quatrième République

En dépit de cette attitude fort complaisante à l'égard du régime pétainiste, et des attaques très vives dont il est l'objet à la Libération de la part des résistants, il retrouve aisément ses mandats de président du conseil général et de sénateur. Il ne participe pas à la tentative de reconstruction de l'Alliance démocratique et fonde au Sénat, en 1946, le groupe parlementaire des Républicains indépendants dont il devient président en 1948. En janvier 1949 enfin, il fait partie des fondateurs du nouveau Centre national des indépendants et paysans qui sera l'une des principales forces de la droite parlementaire sous la Quatrième République.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Boivin-Champeaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste Des S√©nateurs Du Calvados ‚ÄĒ Actuels s√©nateurs du Calvados S√©nateur Premi√®re √©lection groupe Ambroise Dupont 1989 UMP Jean L√©once Dupont 1998 Union centriste ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste des senateurs du Calvados ‚ÄĒ Liste des s√©nateurs du Calvados Actuels s√©nateurs du Calvados S√©nateur Premi√®re √©lection groupe Ambroise Dupont 1989 UMP Jean L√©once Dupont 1998 Union centriste ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste des s√©nateurs du Calvados ‚ÄĒ Actuels s√©nateurs du Calvados S√©nateur Premi√®re √©lection groupe Ambroise Dupont 1989 UMP Jean L√©once Dupont 1998 Union centriste ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste des s√©nateurs du calvados ‚ÄĒ Actuels s√©nateurs du Calvados S√©nateur Premi√®re √©lection groupe Ambroise Dupont 1989 UMP Jean L√©once Dupont 1998 Union centriste ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste d'anciens √©l√®ves du coll√®ge Stanislas de Paris ‚ÄĒ Anciens √©l√®ves du coll√®ge Stanislas de Paris de notori√©t√© pass√©e ou actuelle, r√©partis dans les grands corps professionnels. Sont uniquement indiqu√©s les prix Nobel, l appartenance aux principales acad√©mies nationales, aux ordres religieux et √† l ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Centre national des ind√©pendants et paysans ‚ÄĒ Pr√©sentation Pr√©sident Gilles Bourdouleix Fondation 6 janvier 1949 Si√®ge ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Conseil national (gouvernement de Vichy) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Conseil national. Le Conseil national est une assembl√©e consultative cr√©√©e le 22 janvier 1941 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste D'anciens √Čl√®ves Et Enseignants Du Coll√®ge Stanislas De Paris ‚ÄĒ Liste d anciens √©l√®ves du Coll√®ge Stanislas de Paris Anciens √©l√®ves du coll√®ge Stanislas de Paris de notori√©t√© pass√©e ou actuelle, r√©partis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqu√©s les prix Nobel, l appartenance aux… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste d'anciens eleves et enseignants du College Stanislas de Paris ‚ÄĒ Liste d anciens √©l√®ves du Coll√®ge Stanislas de Paris Anciens √©l√®ves du coll√®ge Stanislas de Paris de notori√©t√© pass√©e ou actuelle, r√©partis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqu√©s les prix Nobel, l appartenance aux… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Liste d'anciens √©l√®ves du Coll√®ge Stanislas de Paris ‚ÄĒ Anciens √©l√®ves du coll√®ge Stanislas de Paris de notori√©t√© pass√©e ou actuelle, r√©partis dans les grands corps professionnels. Sont exceptionnellement indiqu√©s les prix Nobel, l appartenance aux principales acad√©mies nationales, les ordres… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.