Jean-pierre changeux

Jean-Pierre Changeux

Jean-Pierre Changeux
Naissance 6 avril 1936
(France)
Nationalité France française
Champs Neurobiologiste
Institution Institut Pasteur, Collège de France
Célèbre pour Travaux sur les neurotransmetteurs
Distinctions Prix Gairdner (1978)
médaille d'or du CNRS (1992)
Prix Balzan (1992)
Changeux participe à de nombreuses institutions culturelles en France

Jean-Pierre Changeux, né le 6 avril 1936, est neurobiologiste français. Il est professeur au Collège de France et directeur du laboratoire de neurobiologie moléculaire à l'Institut Pasteur. Il est membre de l'Académie des sciences depuis 1986 et a été président du Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé de 1992 à 1998. En 1992, il a reçu la médaille d'or du CNRS, en 2001 le Prix Balzan.

Jean-Pierre Changeux est président de la Commission interministérielle d'agrément pour la conservation du patrimoine artistique national, dite Commission des dations, qui examine l'acceptation des œuvres d'art proposées à l'État français en paiement de droits de succession. Il a lui-même donné des œuvres d'art à l'État dans ce cadre[1].

Sommaire

Travaux

Le nom de Jean-Pierre Changeux commence à être cité dans le grand public avec le prix Nobel 1965 des Français Jacob, Lwoff et Monod[2].

Par leurs effets et répercussions pour l'intelligibilité du comportement humain, les trois points saillants des trouvailles de Jean-Pierre Changeux sont la plasticité ou « labilité synaptique » associée à la « stabilisation synaptique » et la « migration neurale » à certaines époques et sous certaines conditions.

Le cheval de bataille de Jean-Pierre Changeux est la plasticité ou « labilité synaptique » associée à la « stabilisation sélective ». Ce qui signifie que les neurones lancent leurs ramifications pour former de nouvelles synapses et fabriquer de nouveaux circuits fonctionnels. La labilité synaptique et la stabilisation sélective s'appuient sur la création de nouveaux circuits et la destruction d'anciens circuits inutilisés ou peu utilisés, dans le « câblage » (Jean-Pierre Changeux & Antoine Danchin, pp. 58-88, « Apprendre par stabilisation de synapses en cours de développement », dans Le Cerveau humain, tome 2 de la série L'Unité de l'homme, sous la direction d'Edgar Morin et de Massimo Piatelli/Palmarini, Seuil, Paris, 1974).

Il y a deux points de vue, selon que l'on adopte le modèle de l'horloge newtonienne ou celui de l'ordinateur qui s'auto-organise, à la limite, en « recâblant » les circuits de sa configuration, au besoin, à partir des composantes disponibles ou prises des circuits inutilisés ou peu utilisés. Ce qui signifie que la compétence intellectuelle et physique soit ce qui s'use lorsqu'on ne s'en sert pas.

« Les possibilités combinatoires liées au nombre et à la diversité des connexions du cerveau de l'homme paraissent effectivement suffisantes pour rendre compte des capacités humaines. Le clivage entre activités mentales et activités neuronales ne se justifie pas. Désormais, à quoi bon parler d'esprit? Il n'y a plus que deux aspects d'un seul et même événement que l'on pourra décrire avec des termes empruntés soit au langage du psychologue (ou de l'introspection), soit à celui du neurobiologiste. » (Jean-Pierre Changeux, L'homme neuronal, Fayard, Paris, 1983, p. 334)

Comme entre culture et communication, il s'agit de deux points de vue: celui qui prend la perspective de la structure et celui qui adopte l'aspect fonctionnel des activités.

Conclusion

C'est l'hypothèse épigénétique qui construit l'approche de Jean Pierre Changeux, hypothèse selon laquelle l'évolution du cerveau superpose, à l'action des gènes, un développement intrinsèque coordonné par l'apprentissage et l'expérience propre à chaque individu.

Nos facultés de penser et de posséder une conscience réflexive, notre capacité à produire, communiquer et accumuler des connaissances, ainsi que L'aspiration permanente de l'être humain à trouver une vérité et une éthique communes sont ainsi examinées avec le regard du scientifique.

« Les hommes jugent des choses selon la disposition de leur cerveau », et ils agissent cependant selon leur propre système de valeurs.

J.P. Changeux le dit et le sait. Pourtant, comme nous tous il se bat pour pouvoir cerner ou connaître ses propres « verrous ».

Notre conscience (réflexive) ne peut les percevoir qu'après la nouvelle synthèse faite. L’approche de J.P. Changeux, que nous retrouvons chez tous les évolutionnistes consiste à montrer comment les premières cellules ont pu donner naissance de proche en proche à des sociétés d’humains capables d’unir leurs forces à travers les sciences et les techniques pour concrétiser des représentations du monde nées de leurs interactions avec ce même monde.

Honneurs

  • 1977 - Prix Alexandre-Joannidès de l'Académie des sciences
  • 1978 - Prix Gairdner
  • 1982 - Prix Richard-Lounsbery de l'Académie des sciences
  • 1983 - Prix littéraire Broquette-Gonin de l'Académie française pour l'Homme neuronal
  • 1985 - prix Céline.
  • 1986 - Prix F.-O- Schmitt du Neurosciences Research Institute.
  • 1988 - Prix Rita-Levi-Montalcini de la fondation Fidia.
  • 1990 - Prix Bristol-Myers-Squibb du Neurosciences Research Institute.
  • 1991 - Medaille Carl-Gustav-Bernhard de l'Académie des sciences suédoise.
  • 1992 - Médaille d'or du CNRS.
  • 1993 - Prix de médecine Louis-Jeantet
  • 1994 - Goodman and Gilman Award
  • 1996 - Médaille Max-Delbrück
  • 1997 - Grand Prix de la Fondation pour la recherche médicale, Paris
  • 1997 - Prix Jean-Louis Signoret, en neuropsychologie, Fondation Ipsen
  • 1998 - Prix Emanuel Merck en Chimie, Darmstadt
  • 1998/1999 - Linus Pauling medal, Stanford, USA
  • 1999 - Prix Eli Lilly, en Neuroscience préclinique, Collège européen de Neuropsychopharmacologie, Londres
  • 2000 - Langley Award for basic research on nicotine and tobacco, Washington
  • 2001 - Prix Balzan pour les neurosciences cognitives
  • 2005 - Rockefeller University's science writing prize
  • 2006 - Award of the Biotechnology Study Center de la New York University School of Medicine, avec Eric R. Kandel (Prix Nobel de physiologie ou de médecine en 2000), et Charles Weissmann.

Notes

  1. Jean-Pierre Changeux, mécène de la peinture française, http://www.canalacademie.com/Les-passions-de-l-ame.html
  2. « Avec Jean-Pierre Changeux, François Jacob et Jacques Monod ont fourni l'explication de ce phénomène : l'isoleucine modifie la structure des enzymes intervenant dans sa fabrication, les rendant inactifs », Science et vie no580, juin 1966, Les trois Nobel français, page 48.

Références bibliographiques

  • Jean-Pierre Changeux & Antoine Danchin, pp. 58-88, « Apprendre par stabilisation de synapses en cours de développement », dans Le Cerveau humain, tome 2 de la série L'Unité de l'homme, sous la direction d'Edgar Morin et de Massimo Piatelli/Palmarini, Seuil, Paris, 1974)
  • Jean-Pierre Changeux, L'Homme neuronal, Fayard, Paris, 1983
Articles scientifiques majeurs
  • Monod J, Wyman J, Changeux JP (1965). On the nature of allosteric transitions: a plausible model. Journal of Molecular Biology 12: 88-118. Article classique où Jacques Monod, Jeffries Wyman et Jean-Pierre Changeux présentent le MWC model, qui explique les propriétés de coopérativité que l'on trouve dans les protéines allosterie, comme l'hémoglobine.
  • Changeux JP, Kasai M, Lee CY (1970). Use of a snake venom toxin to characterize cholinergic receptor protein. Proceedings of the National Academy of Sciences USA 67: 1241-1247 (première purification d'un récepteur de neurotransmetteur)
  • Changeux JP, Courrege P, Danchin A (1973). Theory of epigenesis of neuronal networks by selective stabilization of synapses. Proceedings of the National Academy of Sciences USA 70: 2974-2978.
  • Giraudat J, Dennis M, Heidmann T, Chang JY, Changeux JP (1986). Structure of the high affinity site for noncompetitive blockers of the acetylcholine receptor: serine-262 of the delta subunit is labeled by [3H]-chlorpromazine. Proceedings of the National Academy of Sciences USA 83: 2719-2723.
Autres Publications scientifiques
  • Nonmyogenic factors bind nicotinic acetylcholine promoter elements required for response to denervation. by Bessereau J.-L., Laudenbach V., Le Poupon C., Changeux J.-P. (1998).J Biol Chem, 273 : 12786-12793. 98250719
  • Brain nicotinic receptors: structure and regulation, role in learning and reinforcement. by Changeux J.-P., Bertrand D., Corringer P.-J., Dehaene S., Edelstein S., Léna C., Le Novère N., Marubio L., Picciotto M., Zoli M. (1998). Brain Res Rev, 26 : 198-216. 98316245
  • Hierarchical neuronal modeling of cognitive functions : from synaptic transmission to the Tower of London. Changeux J.-P., Dehaene S. (1998). CR Acad Sci Paris 321, 241-247. 98431512
  • Drug use and abuse. by Changeux J.-P. (1998). J Am Acad Arts Sci Daedalus, 127 : 145-165.
  • Allosteric receptors after 30 years. by Changeux JP, Edelstein SJ (1998). Neuron 1998 21(5):959-80. 99072274
  • Critical elements determining diversity in agonist binding and desensitization of neuronal nicotinic acetylcholine receptors. by Corringer PJ, Bertrand S, Bohler S, Edelstein SJ, Changeux JP, Bertrand D (1998). J Neurosci 18 : 648-657. 98086317
  • A neuronal model of a global workspace in effortful cognitive tasks. by Dehaene S, Kerszberg M, Changeux JP (1998). Proc Natl Acad Sci USA 95 : 14529-14534. 9904571898316245
  • Allosteric transitions of the acetylcholine receptor. by Edelstein S., Changeux J.P. (1998). In Linkage thermodynamics of macromolecular interactions. Advances in protein chemistry. 51 : 121-184. 98277375
  • Differential susceptibility of young and old rat neuromuscular junctions to antibody-mediated AChR degradation in experimental autoimmune myasthenia gravis. by Hoedemaekers A, Bessereau JL, Graus Y, Guyon T, Changeux JP, Berrih-Aknin S, Van Breda Vriesman P, De Baets M (1998). Ann N Y Acad Sci 13;841:550-4. 98332890
  • Role of the target organ in determining susceptibility to experimental autoimmune myasthenia gravis. Hoedemaekers A, Bessereau JL, Graus Y, Guyon T, Changeux JP, Berrih-Aknin S, van Breda Vriesman P, De Baets MH (1998). J Neuroimmunol 14;89(1-2):131-41. 98393436
  • Mechanisms for positional signalling by morphogen transport : a theoretical study. by Kerszberg M., Wolpert L. (1998). J Theor Biol 191 : 103-114. 98256415
  • A simple molecular model of neurulation. by Kerszberg M., Changeux J.P. (1998).Bioessay, 20 : 758-770. 99037000
  • Ivermectin : a positive allosteric effector of the a7 neuronal nicotinic acetylcholine receptors. by hKrause R.M., Bertrand S., Corringer P.J., Galzi J.L., Changeux J.-P., Bertrand D. (1998). Mol Pharmacol 53, 283-294. 98130700
  • Identification of Four Classes of Brain Nicotinic Receptors Using b2 Mutant Mice. by Zoli M, Léna C, Picciotto MR, Changeux JP (1998). J Neurosci 18 : 4461-4472. 98279059

Ouvrages

Vulgarisation des neurosciences
  • L'Homme neuronal, Fayard, Paris, 1983
  • Raison et plaisir, Odile Jacob, Paris, 1994
  • L'Homme de vérité, Odile Jacob, Paris, 2002
  • Gènes et culture, collectif sous la direction de Jean-Pierre Changeux, Odile Jacob, Paris, 2003
Éthique
  • Fondements naturels de l'éthique, Odile Jacob, Paris, 1993
  • Une même éthique pour tous, collectif sous la direction de Jean-Pierre Changeux, Odile Jacob, Paris, 1997
Arts
  • La Lumière au siècle des Lumières et aujourd'hui, collectif sous la direction de Jean-Pierre Changeux, Odile Jacob, Paris, 2005
  • Les passions de l'âme, Odile Jacob, Paris, 2006
  • Article paru dans Art Aujourd’hui : Changeux et l'art
Philosophie
  • Matière à pensée, avec Alain Connes, Odile Jacob, Paris, 2000
  • Ce qui nous fait penser - La nature et la règle, avec Paul Ricoeur, Odile Jacob, Paris, 1998
  • La vérité dans les sciences, collectif sous la direction de Jean-Pierre Changeux, Odile Jacob, Paris, 2003
Publications anglo-américaines
  • Nicotinic Acetylcholine Receptors: From Molecular Biology to Cognition (2005) (avec Stuart Edelstein), Odile Jacob Publishing Corporation
  • What Makes Us Think. A Neuroscientist and a Philosopher Argue About Ethics, Human Nature, and the Brain (2002) (avec Paul Ricœur)
  • Review of What Makes Us Think by Howard Gardner [1]
  • Review of What Makes Us Think by Elliott White [2]
  • Conversations on Mind, Matter and Mathematics (2002) (avec Alain Connes)
  • Neuronal Man: The Biology of Mind (1985)

Liens externes

  • Portail sur les sciences Portail sur les sciences
  • Portail des arts Portail des arts
  • Portail de la bioéthique Portail de la bioéthique
Ce document provient de « Jean-Pierre Changeux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-pierre changeux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Pierre Changeux — Naissance 6 avril 1936 (1936 04 06) (75 ans) Domont (France) Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Changeux — Born 6 April 1936 (1936 04 06) (age 75) Domont, France …   Wikipedia

  • Jean-Pierre Changeux — (* 6. April 1936 in Domont, Frankreich) ist Professor für molekulare Neurobiologie am Collège de France und dem Institut Pasteur (seit 1967). Die Hauptforschungsthemen des ehemaligen Studenten von Jacques Monod sind die molekularen und zellulären …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Pierre (given name) — Jean Pierre is a French given name.Notable people bearing the name include: * Jean Pierre Aumont (1911 2001), French actor * Jean Pierre Bemba (b. 1962), Congolese politician and rebel leader * Jean Pierre Blanchard (1753 1809), French inventor… …   Wikipedia

  • Changeux — Jean Pierre Changeux (* 6. April 1936 in Domont, Frankreich) ist Professor für molekulare Neurobiologie am Collège de France und dem Institut Pasteur (seit 1967). Die Hauptforschungsthemen des ehemaligen Studenten von Jacques Monod sind die… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Nicod-Preis — Der Jean Nicod Preis wird jährlich seit 1993 in Paris für außergewöhnliche Leistungen im Bereich Philosophie des Geistes oder Kognitionswissenschaft vergeben. Der Preis wurde mit dem Ziel ausgelobt, den Austausch zwischen der Philosophie und den… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-baptiste regnault — Pour les articles homonymes, voir Regnault. Jean Baptiste Regnault Naissance 9 octobre 1754 Paris Décès 12 novembre 1829 Par …   Wikipédia en Français

  • Changeux — Jean Pierre, French 20th century biochemist. See Monod Wyman C. model …   Medical dictionary

  • Jean-Baptiste Regnault — Pour les articles homonymes, voir Regnault. Jean Baptiste Regnault …   Wikipédia en Français

  • Dehaene-Changeux Model — The Dehaene Changeux Model (DCM), also known as the Global Neuronal Workspace or the Global Cognitive Workspace Model is a part of Bernard Baars s global workspace model for consciousness. It is a computer model of the neural correlates of… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.