Jean-Baptiste Massieu


Jean-Baptiste Massieu
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Massieu.

Jean-Baptiste Massieu (né le 17 septembre 1743 à Pontoise - mort le 8 juin 1818 à Bruxelles (Belgique) était un religieux français de la fin du XVIIIe siècle, qui exerça une activité politique pendant la période de la Révolution.

D'origine normande, Jean-Baptiste Massieu fut d'abord professeur à Nancy puis à Vernon. Précepteur des Lameth, il est l'auteur d'une traduction de référence des œuvres de Lucien, qu'il publie de 1781 à 1787. Il est nommé curé de Cergy (alors orthographié Sergy), dans l'actuel département du Val-d'Oise en 1782. En 1789, il fut élu député du clergé de Senlis (Oise) aux États généraux.

Rallié parmi les premiers au Tiers, il siégea parmi les “révolutionnaires” les plus avancés. Secrétaire de l’Assemblée en décembre 1789, il prêta serment l’année suivante et fut, le 21 février 1791, élu à Beauvais, évêque constitutionnel du département de l'Oise par 193 voix sur 331.

Ardent démocrate, il fut un membre influent de la Société des amis de la Constitution de Beauvais.

Elu député à la Convention, il vota pour la mort du Roi. L’année suivante, il quitte l’habit ecclésiastique. Envoyé en mission dans les Ardennes, il y épouse la fille du maire de Givet, Marie-Odile Briquelet, et inaugure le Temple de la Raison de Sedan.

Il poursuit sa mission dans la Marne, où il réprime fortement les “contre-révolutionnaires”.

Après Thermidor, il est arrêté le 9 avril 1795 en même temps que Fouché. Libéré par la loi d'amnistie du 4 brumaire an IV (26 octobre 1795), il obtient non sans peine, en 1797, un poste de professeur à l'école normale de Versailles (Seine-et-Oise), puis est nommé plus tard, sur proposition de Carnot archiviste aux bureaux de la guerre. Il conserva cette fonction sous l'Empire et rassembla de précieuses collections.

Proscrit en 1815 comme régicide, il s'exile à Bruxelles (Belgique). Malgré ses demandes, et l’appui du Duc de Richelieu, il n'est pas autorisé à rentrer en France et meurt dans la misère le 6 juin 1818.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Baptiste Massieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-baptiste massieu — (né le 17 septembre 1743 à Pontoise mort le 6 juin 1818 à Bruxelles (Belgique) était un religieux français de la fin du XVIIIe siècle, qui exerça une activité politique pendant la période de la Révolution. D origine normande, Jean Baptiste… …   Wikipédia en Français

  • Massieu — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Massieux. Patronymie François Jacques Dominique Massieu (1832 1896), mathématicien …   Wikipédia en Français

  • Liste Alphabétique Des Membres De L'Assemblée Constituante De 1789 — Cette liste a pour but de recenser, classés alphabétiquement, les 1 145 députés titulaires (291 députés du clergé, 270 de la noblesse et 584 du tiers état), élus aux États généraux de 1789, qui se sont transformés en Assemblée nationale le 17… …   Wikipédia en Français

  • Liste alphabetique des membres de l'Assemblee constituante de 1789 — Liste alphabétique des membres de l Assemblée constituante de 1789 Cette liste a pour but de recenser, classés alphabétiquement, les 1 145 députés titulaires (291 députés du clergé, 270 de la noblesse et 584 du tiers état), élus aux États… …   Wikipédia en Français

  • Liste alphabétique des membres de l'Assemblée constituante de 1789 — Article principal : Assemblée constituante de 1789. Cette liste a pour but de recenser, classés alphabétiquement, les 1 145 députés titulaires (291 députés du clergé, 270 de la noblesse et 584 du tiers état), élus aux États généraux de 1789 …   Wikipédia en Français

  • Liste alphabétique des membres de l'assemblée constituante de 1789 — Cette liste a pour but de recenser, classés alphabétiquement, les 1 145 députés titulaires (291 députés du clergé, 270 de la noblesse et 584 du tiers état), élus aux États généraux de 1789, qui se sont transformés en Assemblée nationale le 17… …   Wikipédia en Français

  • List of members of the National Constituent Assembly of 1789 — This list aims to display alphabetically the 1,145 titular deputies (291 deputies of the clergy, 270 of the nobility and 584 of the Third Estate) elected to the Estates General of 1789, which became the National Assembly on 17 June 1789 and the… …   Wikipedia

  • Évêque constitutionnel — En France, un évêque constitutionnel est un évêque catholique issu du clergé ayant prêté le serment de la Constitution civile du clergé entre 1791 et 1801 ou un évêque de l Ancien Régime ayant prété le serment. Les évêques constitutionnels sont… …   Wikipédia en Français

  • Eveque constitutionnel — Évêque constitutionnel En France, un évêque constitutionnel est un évêque issu du clergé ayant prêté le serment de la Constitution civile du clergé entre 1791 et 1801. Les évêques constitutionnels sont souvent des prêtres ayant des idées… …   Wikipédia en Français

  • Évêques constitutionnels — Évêque constitutionnel En France, un évêque constitutionnel est un évêque issu du clergé ayant prêté le serment de la Constitution civile du clergé entre 1791 et 1801. Les évêques constitutionnels sont souvent des prêtres ayant des idées… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.