Jean-Baptiste De La Salle

ÔĽŅ
Jean-Baptiste De La Salle

Jean-Baptiste de La Salle

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Jean-Baptiste.
Saint Jean-Baptiste de La Salle
DeLasalle Leger.jpg

Saint Jean-Baptiste de La Salle, peinture de Pierre Léger
Naissance 30 avril 1651
Reims
D√©c√®s 7 avril 1719  (√† 68 ans)
faubourgs de Rouen
Nationalité Flag of France.svg Française
Vénéré à Rome
B√©atification 19 f√©vrier 1888 Rome
par Léon XIII
Canonisation 24 Mai 1900 Rome
par Léon XIII
V√©n√©r√© par l'√Čglise catholique romaine
Fête le 7 avril
Saint patron Saint patron des enseignants
Serviteur de Dieu ‚ÄĘ V√©n√©rable ‚ÄĘ Bienheureux ‚ÄĘ Saint

Saint Jean-Baptiste de La Salle (Reims, 30 avril 1651 - Manoir de Saint-Yon, faubourgs de Rouen, 7 avril 1719) √©tait un professeur fran√ßais et un innovateur dans le domaine de la p√©dagogie, qui a consacr√© sa vie √† √©duquer les enfants pauvres. Il est le fondateur de l'institut des Fr√®res des √Čcoles chr√©tiennes.

Sommaire

Biographie

N√© dans une famille noble de juristes, a√ģn√© de onze enfants (3 filles et 8 gar√ßons), il est le fils de Louis de La Salle et de Nicole de Mo√ęt de Brouillet.

Son père le destine à une carrière juridique, mais Jean se sent la vocation religieuse. Tonsuré à 11 ans, il se destine à la prêtrise, Formé à la Sorbonne et au séminaire Saint-Sulpice, dont la spiritualité le marque profondément, il devient dès le 7 janvier 1667 chanoine à Reims, étudie la théologie à Paris à partir de 1670 et est ordonné prêtre le 9 avril 1678. Enfin, en 1680, il est reçu docteur en théologie.

Dans sa ville natale, on lui confie la fondation d'√©coles paroissiales pour enfants pauvres. D√®s 1679, il fonde pour les pauvres une √©cole gratuite et en 1681 il loge chez lui certains instituteurs pauvres. En 1683 il r√©silie son canonicat et fonde le 25 mai 1684 la Congr√©gation des Fr√®res des √Čcoles chr√©tiennes. Par la suite, il ouvre des √©coles professionnelles, des √©coles du dimanche, des maisons d'√©ducation pour les enfants des rues. L'√©glise s'oppose √† la cr√©ation des fr√®res des √Čcoles chr√©tiennes mais Jean-Baptiste de la Salle insiste et va jusqu'au bout de son projet.

Il s'aper√ßoit alors que ce qui manque le plus aux enfants ce sont des ma√ģtres de valeur. Il recrute donc de jeunes ma√ģtres auxquels il propose une forme de vie consacr√©e √† Dieu qui leur laisserait cependant leur caract√®re la√Įc. √Ä leur intention, il r√©dige une sorte de r√®gle dans cet esprit. Ainsi se forme le noyau du futur Institut des Fr√®res des √Čcoles chr√©tiennes, vou√© √† l'instruction et √† l'√©ducation des enfants des milieux populaires. Pour la formation √† la fois spirituelle et p√©dagogique des fr√®res, il cr√©e en 1692 √† Vaugirard le premier noviciat et en 1698 ach√®ve de mettre au point les r√®gles de la Congr√©gation.

En 1685, il fonde √† Reims un s√©minaire qui constitue une v√©ritable √©cole normale d'instituteurs, innovation qui n'a pas alors d'√©quivalent, en dehors de la formation assur√©e √† leurs religieux par les J√©suites pour l'enseignement des milieux plus ais√©s. En 1688, il ouvre les premi√®res √©coles √† Paris, la premi√®re au 12 rue Princesse dans le VI arrondissement, o√Ļ il vient s'installer.

En 1694, il est √©lu sup√©rieur de la nouvelle congr√©gation et la dote d'une r√®gle plus √©labor√©e. Il poursuit son Ňďuvre p√©dagogique et spirituelle, r√©digeant notamment un ensemble d'ouvrages √† l'intention des ma√ģtres.

Appelé à Rouen en 1705 par Mgr Colbert, archevêque de cette ville, il ouvrit un pensionnat à Saint-Yon et y fit venir, en 1714, le noviciat de Paris.

Vers la fin de sa vie, il se démet de ses fonctions. Il meurt dans la maison-mère qu'il a fixée à Rouen. Après sa mort, son institut continue à se développer rapidement en France et dans le monde entier, servant volontiers de référence aux congrégations enseignantes.

Deux innovations : la le√ßon n'est pas donn√©e individuellement mais dans une classe et l'on apprend √† lire en fran√ßais et non en latin. Ces nouveaut√©s ont boulevers√© la p√©dagogie en France.

Il a √©t√© inhum√© √† Saint-Sever. En 1734 son corps fut ramen√© √† Saint-Yon dans la chapelle de son pensionnat, puis en 1835 dans celle de l'√Čcole normale de Rouen. Ses restes furent ensuite plac√©s, en 1888, dans la chapelle du Pensionnat Jean-Baptiste-de-La-Salle, toujours √† Rouen. Cependant, √† la suite des querelles religieuses du d√©but du XXe si√®cles, les reste furent d√©plac√©s en Belgique puis √† Rome, ou ils sont toujours conserv√©s par la Maison-M√®re de l‚ÄôInstitut des Fr√®res des Ecoles Chr√©tiennes.

Reliquaire de l'Institut à Rome

]


La ville de Rouen lui √©leva une statue, Ňďuvre de Falgui√®re, le 2 juin 1875.

Béatification et Canonisation

Son procès de béatification commença en 1835 et, le 8 mai 1840, il fut déclaré Vénérable. Il a été proclamé bienheureux le 19 février 1888 et canonisé le 24 mai 1900 par Léon XIII. Sa fête est fixée au 7 avril. En 1937 ses reliques ont été transférées à Rome. Le 15 mai 1950, le pape Pie XII fit de lui le patron des enseignants. Mgr Langénieux fit construire à Reims, dès 1898, l'église placée sous son nom.

On confond souvent son ordre avec un ordre distinct et homonyme fondé par Edmond Ignace Rice.

Principales innovations pédagogiques

  • Il a fond√© les √Čcoles normales, qu'il appela "s√©minaires pour les ma√ģtres de la campagne", pour assurer la premi√®re et fondamentale n√©cessit√© de l'√©cole: la pr√©paration morale et culturelle des enseignants.
  • Il a fond√© la premi√®re congr√©gation religieuse d'hommes , les fr√®res des √©coles chr√©tiennes, faite exclusivement de la√Įques, d√©di√©e aux "√©coles chr√©tiennes"
  • Il a fait triompher la m√©thode simultan√©e par niveau dans l'enseignement primaire. Auparavant le ma√ģtre s'occupait de l'√©l√®ve de mani√®re individuelle.
  • Il a donn√© la priorit√© √† l'apprentissage de la lecture de la langue maternelle sur la langue latine , contrairement √† l'usage traditionnel de son temps.
  • Il a voulu la gratuit√© dans l'enseignement primaire dans les √©coles qu'il avait fond√©es, devan√ßant les gouvernements les plus progressistes.
  • Il a organis√©, avant tout autre, les √©coles du soir et du dimanche pour les jeunes travailleurs.

Source

  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La vie r√©moise

Bibliographie

Oeuvres de Jean-Baptiste de La Salle

  • Oeuvres compl√®tes, √Čditions des Fr√®res des √©coles chr√©tiennes, 1994. Dont R√®gles communes de l'Institut des Fr√®res des √©coles chr√©tiennes (1705) et Conduite des √©coles chr√©tiennes (1706).

√Čtudes sur Jean-Baptiste de La Salle

  • Michel Fi√©vet, Petite vie de Jean-Baptiste de La Salle, Descl√©e de Brouwer, 1990
  • Gilles Beaudet, L'Exp√©rience de Dieu avec Jean-Baptiste de La Salle, √©ditions FIDES, 2001
  • J. Guibert, S. S., Vie et vertus de S. Jean-Baptiste de la Salle, Ch. Poussielgue, 1901. Disponible en PDF.
  • Bref pontifical de S. S. Pie XII proclamant saint Jean-Baptiste de la Salle patron de tous les ma√ģtres chr√©tiens. Disponible en PDF.
  • Jean Houssaye (dir.), Les premiers p√©dagogues. De l'Antiquit√© √† la Renaissance, ISF, 2002, p. 416-438 (par Brigitte Dancel).

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de la France du Grand Si√®cle (1598-1715) Portail de la France du Grand Si√®cle (1598-1715)
  • Portail de l‚Äô√©ducation Portail de l‚Äô√©ducation
Ce document provient de ¬ę Jean-Baptiste de La Salle ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Baptiste De La Salle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Baptiste de la Salle ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint Jean Baptiste. Saint Jean Baptiste de La Salle ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean-baptiste de la salle ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint Jean Baptiste. Saint Jean Baptiste de La Salle ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean Baptiste de La Salle ‚ÄĒ (* 30. April 1651 in Reims; ‚Ć 7. April 1719 in Rouen) war ein franz√∂sischer Priester, P√§dagoge und Ordensgr√ľnder Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • JEAN-BAPTISTE DE LA SALLE ‚ÄĒ saint (1651 1719) Fondateur de l‚ÄôInstitut des fr√®res des √©coles chr√©tiennes. A√ģn√© de onze enfants, n√© √† Reims, dans une famille de n√©gociants et de magistrats, cr√©√© chanoine √† seize ans, Jean Baptiste de La Salle fit de longues et solides √©tudes… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Jean-Baptiste de La Salle ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Saint Jean Baptiste (homonymie), Saint Jean Baptiste, Saint Jean, Saint Jean et Jean Baptiste. Saint Jean Baptiste de La Salle ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Jean-Baptiste de la Salle ‚ÄĒ Infobox Saint name=John Baptist de La Salle birth date=April 30, 1651, Reims, France death date=April 7, 1719, Saint Yon, Rouen, France feast day=Church: April 7 May 15 Lasallian Institutions and Traditional Catholic Calendar venerated in=Roman… ‚Ķ   Wikipedia

  • Jean-Baptiste de la Salle ‚ÄĒ Saint Jean Baptiste de la Salle(San Juan Bautista De La Salle) (30 de abril de 1651, Reims 7 abril 1719, Saint Yon, Rouen) era un sacerdote y pedagogo franc√©s innovador, que consagr√≥ su vida a educar a los ni√Īos pobres. Nacido en una familia… ‚Ķ   Enciclopedia Universal

  • Jean-Baptiste de la Salle ‚ÄĒ (1651 1719) ¬†¬†¬†cleric, educator, saint ¬†¬†¬†Born in Reims, Jean Baptiste de la salle organized there (1679), then in Paris (1688), and later in the provinces, an association that became (1694) the congregation of the Brothers of the Christian… ‚Ķ   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Saint Jean-Baptiste de La Salle ‚ÄĒ Jean Baptiste de La Salle Pour les articles homonymes, voir Saint Jean Baptiste. Saint Jean Baptiste de La Salle ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Saint Jean-Baptiste de la Salle ‚ÄĒ Jean Baptiste de La Salle Pour les articles homonymes, voir Saint Jean Baptiste. Saint Jean Baptiste de La Salle ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.