Jean-Baptiste Boyer D'Argens


Jean-Baptiste Boyer D'Argens

Jean-Baptiste Boyer d'Argens

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyer et Argens.
Boyer d’Argens
Marquis d'Argens.jpg
Activité(s) Écrivain
Naissance 1704
Aix-en-Provence
Décès 1771
La Garde
Mouvement(s) Scepticisme

Jean-Baptiste de Boyer, marquis d’Argens, né à Aix-en-Provence le 24 juin 1704, mort au château de La Garde, près de Toulon, le 11 janvier 1771, est un écrivain français.

Fils d’un procureur général, Boyer d’Argens suivit la carrière des armes et eut une jeunesse fort licencieuse. Sa vie sentimentale impétueuse s’est particulièrement orientée vers les actrices de théâtre. Dès l’âge de quinze ans, il entra, malgré l’opposition de son père qui le destinait, en tant que fils aîné, à la magistrature, à l’armée où il restera jusqu’à la trentaine, ce qui poussa son père à le déshériter. Blessé devant Philipsbourg en 1734, il quitta le service et se retira en Hollande, afin d’y écrire librement ses pamphlets.

Il attira l’attention du roi de Prusse par ses attaques contre le christianisme : ce prince l’appela à sa cour, en fit son chambellan avec 6 000 francs de traitement, et le nomma « Kammerherr » directeur général de son Académie. Il s’offensa néanmoins de le voir épouser l’actrice Mademoiselle Cochois.

Après avoir vécu 25 ans dans l’intimité de Frédéric II, le marquis d’Argens revint passer ses dernières années dans sa famille, à Aix. À la mort du marquis, le roi fit ériger un mausolée à sa mémoire dans l’église Notre-Dame de la Seds, à Aix.

Il avait une instruction vaste et variée, et ses écrits sont inspirés par la philosophie sceptique de l’époque.

Robert Darnton considère que d’Argens a probablement été l’auteur du roman philosophico-pornographique Thérèse philosophe, ou mémoires pour servir à l’histoire du P. Dirrag et de Mlle Eradice.[1]

Notes

  1. (en) Robert Darnton, The Forbidden Best-Sellers of Pre-Revolutionary France, 1996, W. W. Norton, New York, p. 88.

Œuvres

  • Mémoires de M. le marquis d’Argens (1735)
  • Mémoires secrets de la République des Lettres (1737-1744)
  • Lettres cabalistiques (1741)
  • Lettres juives (1738) (Correspondance philosophique, historique et critique entre un juif voyageur et ses correspondans en divers endroits)
  • Les Enchaînements de l’amour et de la fortune ou mémoires du marquis de Vaudreville (1746)
  • Lettres chinoises (1751)
  • Philosophie du bon sens (1755)
  • Correspondance avec Frédéric II (parution en 1799)
  • des traductions d’auteurs antiques.

Références

  • Elsie Johnston, Le Marquis d’Argens: sa vie et ses œuvres, Genève, Slatkine Reprints, 1971, 1928
  • Jean-Louis et Isabelle Vissière, La société française du XVIIIe siècle dans les Lettres juives du marquis d’Argens, Aix-en-Provence : Université de Provence, 1990 ISBN 9782853992299
  • (de) Hans-Ulrich Seifert ; Jean-Loup Seban, Der Marquis d’Argens, Wiesbaden, Harrassowitz in Kommission, 2004. Bibliogr. p. 313-345. Coll. Wolfenbütteler Forschungen ; 103 ISBN 344705140X
  • Jean-Louis Vissière, Le Marquis d’Argens : colloque international de 1988, Centre aixois d’études et recherches sur le XVIIIe siècle : actes, Aix-en-Provence, Université de Provence, 1990
  • (de) Wolf Steinsieck, Die Funktion der Reise- und Briefliteratur in der Aufklärung : untersucht am Beispiel der "Lettres chinoises" des Marquis d’Argens, Aachen, I.A. Mayer, 1975
  • Philibert Damiron, Mémoire sur le marquis d’Argens, Genève, Slatkine, 1856 ; 1968

Source

« Jean-Baptiste Boyer d'Argens », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

Bibliographie

Œuvres

  • Lettres chinoises. Édition établie et présentée par Jacques Marx, Éditions Honoré Champion, 2009.
  • La Philosophie du bon sens. Édition établie et présentée par Guillaume Pigeard de Gurbert. Éditions Honoré Champion,2002.

Liens externes

Wikisource-logo.svg

Wikisource propose un ou plusieurs textes écrits par Jean-Baptiste Boyer d'Argens.

Commons-logo.svg

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail d’Aix-en-Provence Portail d’Aix-en-Provence
Ce document provient de « Jean-Baptiste Boyer d%27Argens ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Baptiste Boyer D'Argens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-baptiste boyer d'argens — Pour les articles homonymes, voir Boyer et Argens. Boyer d’Argens Activit …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Boyer d'Argens — Pour les articles homonymes, voir Boyer et Argens. Boyer d’Argens Activités É …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Boyer d’Éguilles — Jean Baptiste Boyer d Éguilles Jean Baptiste Boyer d Eguilles par Coelemans (1697) d après Hyacinthe Rigaud …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste de Boyer — Jean Baptiste Boyer d Argens Pour les articles homonymes, voir Boyer et Argens. Boyer d’Argens Activit …   Wikipédia en Français

  • Boyer d'Argens — Jean Baptiste Boyer d Argens Pour les articles homonymes, voir Boyer et Argens. Boyer d’Argens Activit …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste de Boyer, Marquis d’Argens — Marquis d Argens (Kupferstich von Jakob van der Schley (1715–1779) nach Theodor van Pee (1668–1746), 1738. Porträtkupfer aus Bd. 1 der Lettres juives ou Correspondance philosophique, historique et critique entre un juif voïageur en différens… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Baptiste de Boyer, Marquis d'Argens — Marquis d Argens (Kupferstich von Jakob van der Schley (1715–1779) nach Theodor van Pee (1668–1746), 1738. Porträtkupfer aus Bd. 1 der Lettres juives ou Correspondance philosophique, historique et critique entre un juif voïageur en différens… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Baptiste de Boyer — Marquis d Argens (Kupferstich von Jakob van der Schley (1715–1779) nach Theodor van Pee (1668–1746), 1738. Porträtkupfer aus Bd. 1 der Lettres juives ou Correspondance philosophique, historique et critique entre un juif voïageur en différens… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Baptiste de Boyer — Jean Baptiste de Boyer, Marquis d Argens Saltar a navegación, búsqueda Jean Baptiste de Boyer, Marquis d Argens Jean Baptiste de Boyer, Marquis d Argens (24 de junio de 1704 11 de enero de 1771) fue un filósofo y escritor francés …   Wikipedia Español

  • Jean-Baptiste de Boyer, Marquis d'Argens — Jean Baptiste de Boyer, Marquis d Argens. Jean Baptiste de Boyer, Marquis d Argens (24 de junio de 1704 11 de enero de 1771) fue un filósofo y escritor francés. Al ofrecer sus polémicos escritos a un público general ayudó a difundir las ideas de… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.