Je suis une légende (film)

ÔĽŅ
Je suis une légende (film)

Je suis une légende (film, 2007)

Page d'aide sur l'homonymie Pour l‚Äôarticle homonyme, voir Je suis une l√©gende
Je suis une légende
Titre original I Am Legend
Réalisation Francis Lawrence
Acteurs principaux Will Smith,
Salli Richardson-Whitfield,
Alice Braga,
Willow Smith
Scénario Akiva Goldsman,
Mark Protosevich,
d'apr√®s l'Ňďuvre de Richard Matheson
Musique James Newton Howard
Photographie Andrew Lesnie
Montage Wayne Wahrman
Production David Heyman
Akiva Goldsman
Neal Moritz
Erwin Stoff
Société de distribution Warner Bros.
Budget 150 millions de dollars[1]
Durée 109 minutes
Sortie √Čtats-Unis √Čtats-Unis 14 d√©cembre 2007
France France : 19 d√©cembre 2007

Je suis une l√©gende (titre original I am Legend) est un film r√©alis√© par Francis Lawrence sorti en France le 19 d√©cembre 2007. Il est adapt√© du roman √©ponyme de l'auteur am√©ricain Richard Matheson paru en 1954. En raison du succ√®s aupr√®s du public (584 millions de dollars au box office mondial), une suite du film est envisag√©e par les studios Warner Bros.

Sommaire

Synopsis

Une formidable nouvelle : le cancer est √©radiqu√©. L'enthousiasme est de courte dur√©e. √Ä peine deux ans plus tard, l'humanit√© doit faire face √† une terrible mutation.

Le seul espoir : Robert Neville (Will Smith), un scientifique militaire. Il deviendra la l√©gende. En attendant, malgr√© ses connaissances, il est impuissant face au virus qui d√©cime l'esp√®ce humaine. Statistiquement, Neville se dit que 90% des humains doivent avoir disparu, 9% ont √©t√© contamin√©s √† vie, et seulement moins de 1% d'immunit√©. La plupart des survivants ont mut√© en cr√©atures d'une violence extr√™me √† l'√©gard des humains, chassant et tuant les rares rescap√©s.

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.
Neville est immunis√© contre les effets du virus. Tous les jours il diffuse un message radio pour exhorter ceux qui pourraient l'entendre √† le contacter. Il reste sur les lieux d'√©mergence de la contagion (New York) pour trouver un traitement qui l'enrayera et lui permettra de proc√©der √† une mutation invers√©e. Pour tester ses vaccins, il capture des mutants. Il a un chien, Samantha. Suite √† un oubli d√Ľ √† la frustration de l'apparente inefficacit√© de son vaccin sur les humains, Neville se prend accidentellement dans un pi√®ge fait par un des mutants voulant se venger car Robert Neville avait captur√© la compagne de ce dernier pour tester un de ses vaccins, et dont il ne parvint √† se lib√©rer qu'√† la tomb√©e de la nuit, durant laquelle Samantha est bless√©e par des chiens contamin√©s. Les chiens √©tant vuln√©rables √† la souche de contact du virus, l'animal est lui-m√™me contamin√© et Neville est contraint de le tuer. De plus en plus persuad√© qu'il est le dernier survivant de cet holocauste, il transgresse les r√®gles de prudence auxquelles il s'√©tait astreint jusqu'alors. Tandis qu'il entre dans un affrontement meurtrier contre les mutants, il a commenc√© une nouvelle exp√©rimentation...

Fiche technique

Distribution

Comparaison avec le livre

Le cadre de l'histoire originale a été modifié pour les besoins du film. Alors que le livre se déroule entre 1975 et 1978, le film se passe entre 2009 et 2012. De même, le lieu de l'intrigue n'est plus Los Angeles, mais New York, jugée plus impressionnante visuellement, notamment en raison du pont de Brooklyn détruit lors de la quarantaine.

L'histoire a √©t√© substantiellement modifi√©e. On note ainsi une tr√®s forte implication de l'√Čtat dans la lutte contre le virus Krippin, au travers de l'arm√©e am√©ricaine, alors que le livre se base justement sur l'absence de r√©actions √©tatiques. Alors que dans le livre, la mutation est due √† une bact√©rie reproduisant les traits particuliers des vampires de l√©gendes (r√©actions aux ultraviolets, aux pieux, √† l'ail et aux croix) n'enlevant pas une capacit√© rationnelle et sociale aux vampires vivants, le film impute la maladie √† un virus cens√© lutter contre le cancer. Les vampires y sont moins typ√©s, et les moyens de lutte du h√©ros se r√©duisent aux armes √† feu (inop√©rantes dans l'Ňďuvre originale) et aux ultraviolets. De cette fa√ßon, l'ambiance vampirique et ses statuts ne sont pas √©vidents dans le film.

La fin change totalement la signification du titre de Matheson et le sens de son Ňďuvre. Dans l'Ňďuvre originale, Matheson propose une r√©flexion sur une s√©lection darwinienne √† propos du caract√®re provisoire de l'esp√®ce humaine au sein de la nature, du fait de la s√©lection naturelle. Le th√®me de la normalit√© et de l'anormalit√© transpara√ģt √©galement. L'auteur d√©crit les vampires comme des individus mutants construisant une nouvelle civilisation pour laquelle l'homme est une l√©gende (comme le croquemitaine pour l'homme). √Ä l'inverse, le film montre des mutants zombies qui ne connaissent que la violence, malgr√© l'existence d'une structure sociale avec au sommet un m√Ęle et une femelle alpha. Le personnage principal devient une l√©gende parce qu'il est un h√©ros qui sauve l'humanit√©. Il sacrifie volontairement sa vie et remet le rem√®de √† une survivante qui l'a rejoint, suite √† une vision de Dieu. La th√©matique religieuse, peu pr√©sente dans l'Ňďuvre de Matheson, devient omnipr√©sente dans la fin du film.

Apr√®s le suicide du h√©ros, le film se termine par un plan qui montre un camp gard√© par l'arm√©e et o√Ļ se trouve une √©glise, camp qui repr√©sente ainsi une soci√©t√© militaro-religieuse porteuse d'espoir pour l'avenir de l'humanit√© dans la lutte contre sa zombification. Matheson, en revanche, √©voque l'extinction compl√®te et d√©finitive de l'humanit√©, et la succession de cette derni√®re dans l'√©volution des esp√®ces.

D'autres √©l√©ments du livre n'ont pas √©t√© repris ; par exemple le fait qu'un cadavre de femme d√©chiquet√© soit d√©pos√© devant la porte par les contamin√©s est omis. Robert Neville n'est pas alcoolique et semble beaucoup moins tortur√© que son homologue litt√©raire. De plus, Robert Neville ne poss√®de pas de chien. Au cours d'un chapitre, il essaye d'en apprivoser un. Mais il meurt tr√®s peu de temps apr√®s leur rencontre.

Fin alternative

Devant la réaction partagée du public face à la fin tragique du héros, les producteurs en créèrent une alternative, présente en bonus sur les DVD et Blu-Ray. Dans ce deuxième dénouement, le chef des contaminées vient libérer sa femme de Robert Neville qui l'avait capturée pour expérimenter des vaccins. Ce dernier, convaincu du succès de ses tests, informe les mutants qu'il peut tous les guérir. Tandis que dans la première version du film, le chef des contaminés continue à donner des coups dans la porte, dans la seconde, il s'interrompt pour tracer avec son sang un papillon, en référence à celui tatoué sur l'épaule de la patiente. Neville rend alors celle-ci à son époux qui empêche ses sbires de l'agresser et le laisse repartir, sain et sauf, avec Anna et Ethan. Tous trois s'en vont alors vers le Nord rejoindre le camp des survivants. Contrairement à la première version, le Dr Robert Neville n'a pas à se sacrifier pour sauver Anna et Ethan. Si les contaminés font ainsi manifestement preuve de sentiments humains et de compassion, ils n'éprouvent en revanche aucun besoin de guérir. S'estimant satisfaits de ce qu'ils sont devenus, ils refuseront tout vaccins.

Anecdoctes

  • La sc√®ne flash-back montrant l'√©vacuation et l'explosion du pont de Brooklyn est la sc√®ne la plus ch√®re jamais tourn√©e √† New York : 6 jours de tournage pour 6 millions de dollars.
  • Willow, la fille de Will Smith, joue la fille de Robert Neville.
  • Will Smith, mal accueilli par le public New-Yorkais, s'est fait insulter incessamment pendant le tournage.
  • De nombreuses d√©dicaces √† Shrek et Bob Marley apparaissent dans le film. Legend est √† cet √©gard le titre d'une compilation de Bob Marley & the Wailers sorti en 1984.
  • Dans l'une des sc√®nes du film, on peut apercevoir l'affiche de Batman vs Superman. Il s'agit d'un clin d'oeil √† Wolfgang Petersen auquel la Warner avait command√© cet improbable film.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Joseph Steuer : Government agencies cover filmmakers in red tape, Yahoo News (2007-04-24). Consult√© le 2007-05-21.
  2. ‚ÜĎ a‚ÄČ et b‚ÄČ Wilson Morales : I Am Legend casting news, Blackfilm.com (2006-09-19). Consult√© le 2006-09-19.
  3. ‚ÜĎ Paul Davidson : Another Smith Joins Legend, IGN (2006-10-04). Consult√© le 2006-10-15.

Liens externes


  • Portail du cin√©ma Portail du cin√©ma
  • Portail de Time Warner Portail de Time Warner

Ce document provient de ¬ę Je suis une l%C3%A9gende (film, 2007) ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Je suis une légende (film) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Je suis une legende (film, 2007) ‚ÄĒ Je suis une l√©gende (film, 2007)  Pour l‚Äôarticle homonyme, voir Je suis une l√©gende.  Je suis une l√©gende Titre original I Am Legend R√©alisation Francis Lawrence Acteurs principaux Will Smith ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Je suis une l√©gende (film, 1964) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Je suis une l√©gende et Je suis une l√©gende (film, 2007). Je suis une l√©gende (L ultimo uomo della Terra) est un film de science fiction italo am√©ricain co r√©alis√© par Ubaldo Ragona et Sidney Salkow (mais sign√© de ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Je suis une l√©gende (film, 2007) ‚ÄĒ  Pour l‚Äôarticle homonyme, voir Je suis une l√©gende.  Je suis une l√©gende Donn√©es cl√©s Titre original I Am Legend R√©alisation Francis Lawrence Sc√©nario ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Je Suis Une L√©gende ‚ÄĒ Cet article fait partie de la s√©rie Science fiction La SF √† l‚Äô√©cran autre A B C ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Je suis une l√©gende ‚ÄĒ (titre original : I am Legend) est un roman de science fiction de l auteur am√©ricain Richard Matheson paru en 1954 et adapt√© plusieurs fois au cin√©ma depuis. Sommaire 1 Synopsis 2 Argument 3 Th√®me du vampirisme ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Film Contenant Un Film ‚ÄĒ Cet article porte sur les films de fiction ‚Äď il exclut donc les documentaires ‚Äď dans lesquels apparaissent des extraits d autres films, r√©els ou imaginaires. (NB : dans chaque paragraphe, les films sont class√©s chronologiquement) Sommaire 1… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Film dans un film ‚ÄĒ Film contenant un film Cet article porte sur les films de fiction ‚Äď il exclut donc les documentaires ‚Äď dans lesquels apparaissent des extraits d autres films, r√©els ou imaginaires. (NB : dans chaque paragraphe, les films sont class√©s… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Film catastrophe (film) ‚ÄĒ Film catastrophe (Disaster Movie en anglais) est un film parodique √©crit par Jason Friedberg et Aaron Seltzer. Il est sorti le 24 septembre 2008. Distribu√© au Qu√©bec sous le titre Film catastrophe, le film a √©t√© annonc√© en France sous… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Film contenant un film ‚ÄĒ Cet article porte sur les films de fiction ‚Äď il exclut donc les documentaires ‚Äď dans lesquels apparaissent des extraits d autres films, r√©els ou imaginaires. (NB : dans chaque paragraphe, les films sont class√©s chronologiquement) Sommaire 1… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.