Japan Meteorological Agency

Japan Meteorological Agency

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir JMA.
Japan Meteorological Agency
Le siège de la Japan Meteorological Agency à Chiyoda (Tōkyō)
Le siège de la Japan Meteorological Agency à Chiyoda (Tōkyō)
Créée le 1875
Agences précédentes Observatoire météorologique de Tōkyō
 
Observatoire central météorologique
Siège Tōkyō

La Japan Meteorological Agency (気象庁, Kishōchō?), abrégé en JMA, est l'agence météorologique du Japon. En plus de relever les données terrestres et maritimes du temps, elle lance et exploite des satellites météorologiques et s'occupe de la détection des séismes dans la région de l'océan Pacifique ouest en utilisant une échelle d'intensité sismique de 0 à 7, basée sur l'amplitude des accélérations mesurées.

Sommaire

Histoire

Le JMA est né en 1875 sous le nom de l’Observatoire météorologique de Tōkyō, sous la direction du ministère de l'Intérieur[1]. Cet ancêtre n'était qu'une station d'observation mais un réseau de stations s'y sont greffés graduellement et en 1883, les premières cartes de pression de la région furent transmises. L'année suivante, la première prévision météorologique nationale fut émise, utilisant les techniques développées par les services météorologiques européens et nord-américains naissants. L'observatoire commença également son rôle de prise des données sismiques en 1884[1].

L'organisme changea de nom en 1887 pour devenir l’Observatoire central météorologique (OCM) et fut transférer au ministère de l'Éducation en 1895[1]. Les observations marines et océanographiques commencèrent en 1921, un pas important pour un nation à vocation maritime. En 1922, l'école de météorologie ouvrit ses portes afin de former le personnel du service. En 1930, les services à l'aviation furent inaugurés et en 1938, les radiosondages commencèrent pour répondre à ses besoins. Nul doute que l'OCM joua un grand rôle durant la Seconde Guerre mondiale. Il fut mis sous l'autorité du ministère des Transports et Télécommunications en 1943 puis sous celui des Transports en 1945[1].

Après la guerre, l'OCM joignit l'Organisation météorologique mondiale en 1953 et devint le JMA en 1956 comme un service autonome du ministère des Transports[1]. Il est depuis 2001 sous le ministère de Terres, des Infrastructures et des Transports. Les développements technologiques ont suivi[1] : premier radar météorologique implanté au Japon en 1954, prévision numérique du temps commencée en 1959, lancement du premier satellite météorologique géostationnaire japonais en 1977, le GMS (Geostationary Meteorological Satellite), etc.

Organisation

Son quartier général est à Tōkyō et compte six centres régionaux de prévision météorologique, trois centres de prévision à l'aviation, quarante-sept (47) centres locaux de services de présentations et de prise de données ainsi que des centres de recherches. Le JMA est également responsable d'un centre d'alertes météorologiques pour les cylones tropicaux du Pacifique nord-ouest dans le cadre des centres météorologiques régionaux spécialisés de l'OMM. À ce titre, il est également responsable de la prévision du déplacement des cendres volcaniques et autres polluants, de la distribution des données et de modèles de méso-échelle.

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes

Notes et références

  1. a , b , c , d , e  et f (en)JMA History, Japan Meteorological Agency. Consulté le 2007-08-10
  • Portail du Japon Portail du Japon
  • Portail de la météorologie Portail de la météorologie
Ce document provient de « Japan Meteorological Agency ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Japan Meteorological Agency de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Japan Meteorological Agency — The Nihongo|Japan Meteorological Agency|気象庁|Kishōchō or JMA, is the Japanese government s weather service. Charged with gathering and reporting weather data and forecasts in Japan, it is a semi autonomous part of the Ministry of Land,… …   Wikipedia

  • Japan Meteorological Agency — Hauptsitz der JMA in Chiyoda, Tokio Logo der JMA Die Japan Meteorological Agency …   Deutsch Wikipedia

  • Japan Meteorological Agency seismic intensity scale — The Japan Meteorological Agency seismic intensity scale is a measure used in Japan and Taiwan to indicate the strength of earthquakes. It is measured in units of . Unlike the Richter magnitude scale (which measures the total magnitude of the… …   Wikipedia

  • Meteorological Service of Canada — MSC Agency overview Formed 1871 Preceding agencies Dominion Meteorological Service (of Canada) Meteorological Branch, Transport Canada Jurisdiction Federal government of Canada Headquarters …   Wikipedia

  • Meteorological Service of New Zealand Limited — Meteorological Service of New Zealand Type State owned enterprise Industry Meteorology Founded 1992 (1992) …   Wikipedia

  • Meteorological College — 気象大学校; Kishō daigaku Established 1922 Type Daigakkō L …   Wikipedia

  • Meteorological reanalysis — A meteorological reanalysis is a meteorological data assimilation project which aims to assimilate historical observational data spanning an extended period, using a single consistent assimilation (or analysis ) scheme throughout. Contents 1… …   Wikipedia

  • Japan Agency for Marine Earth Science and Technology — Forschungsroboter der JAMSTEC …   Deutsch Wikipedia

  • Croatian Meteorological and Hydrological Service — Meteorological and Hydrological Service Državni hidrometeorološki zavod Agency overview Formed 27 August 1947  …   Wikipedia

  • Ministries of Japan — Japan This article is part of the series: Politics and government of Japan …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.