James Buchanan


James Buchanan
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buchanan.
James Buchanan
Buchanan.jpg
Mandats
15e président des États-Unis
4 mars 18574 mars 1861
&&&&&&&&&&&014614 ans, 0 mois et 0 jour
Élection 4 novembre 1856
Vice-président John C. Breckinridge
Prédécesseur Franklin Pierce
Successeur Abraham Lincoln
Biographie
Date de naissance 23 avril 1791
Lieu de naissance États-Unis Cove Gap, Pennsylvanie
Date de décès 1er juin 1868 (à 77 ans)
Lieu de décès États-Unis Lancaster, Pennsylvanie
Nationalité américaine
Parti politique Parti démocrate
Conjoint Célibataire
Diplômé de Dickinson College
Profession Juriste, diplomate
Religion Presbytérianisme
Signature James Buchanan Signature.png

Seal Of The President Of The United States Of America.svg
Présidents des États-Unis

James Buchanan (1791 - 1868) est le quinzième président des États-Unis. Il est élu pour un mandat de 1857 à 1861.

C’est pendant son mandat que les conditions qui amèneront la sécession des États du Sud éclatent au grand jour. Buchanan traite le problème sur le plan du droit et ne parvient pas à endiguer la crise profonde qui secoue le pays. En conséquence, de nombreuses études comparatives menées par des historiens, dans le but de classer les mérites respectifs des présidents américains, ont rangé Buchanan parmi les pires présidents que les États-Unis aient connus[1]. Philip Klein, biographe de Buchanan, rappelle toutefois que :

« Buchanan a accédé aux responsabilités […] alors qu'une vague sans précédent de passions balayait le pays. […] Ses faiblesses dans les années orageuses de sa présidence ont été amplifiées par les partisans radicaux du Nord et du Sud. Ses nombreux talents, qui, en un temps plus paisible, lui auraient peut-être donné une place parmi les plus grands présidents, ont été rapidement cachés par les événements cataclysmiques de la Guerre de Sécession et, par la façon dont Abraham Lincoln conduisit le pays[2]. »


Sommaire

Biographie

James Buchanan naît le 23 avril 1791 à Cove Gap (Pennsylvanie). Ses parents, James Buchanan et Elizabeth Speer Buchanan, sont d’origine irlandaise et se sont enrichis dans le commerce. Il est diplômé de l’université de Dickinson à 18 ans et commence des études de droit et obtient son admission au barreau à 21 ans. Il est l’un des premiers à s’enrôler pour prendre part à la guerre anglo-américaine de 1812 contre les Britanniques où son régiment est affecté à la défense de Baltimore. Il revient à Lancaster où il poursuit sa carrière de juriste avec succès en parallèle avec sa carrière politique.

Carrière politique

En 1814, J. Buchanan, âgé seulement de 23 ans, est élu député de l’assemblée de l’État de Pennsylvanie. Il devient ensuite député de son État à la chambre des représentants des États-Unis. Il s’inscrit au Parti démocrate et est un fervent soutien du président Andrew Jackson qui, en retour, le nomme ambassadeur en Russie. Il adhère aussi à la franc-maçonnerie[3]. Avec les changements de parti au pouvoir, J. Buchanan devient successivement sénateur, puis il est nommé ministre des Affaires étrangères et ambassadeur au Royaume-Uni par le président Polk. À sa troisième tentative, il est enfin, à 65 ans, le candidat du Parti démocrate à l’élection de 1856. Ce choix est en partie dû au fait que J. Buchanan est originaire d’un État du Nord, mais qu’il est partisan du droit des États du Sud à maintenir l’esclavage. La campagne électorale voit s’affronter esclavagistes et abolitionnistes. C’est à cette époque le sujet principal des controverses politiques. Il est élu le 4 novembre 1856.

Présidence

Le 4 mars 1857, James Buchanan est investi en tant que quinzième président des États-Unis.

En 1859, Buchanan décide le blocus des côtes cubaines pour arraisonner les navires américains qui transportent des esclaves.

Politique étrangère

Confronté à la crise interne sur l’esclavage, Buchanan ne peut se consacrer à la politique étrangère. Il se contente d’intervenir à Cuba, au Nicaragua et à la frontière mexicaine, mais ces tentatives ont pour conséquence de renforcer le sentiment anti-américain.

Politique intérieure

J. Buchanan commence son mandat en 1857 et il est tout de suite confronté au problème de l’esclavage. Son discours inaugural insiste sur le droit des citoyens de chaque état à décider individuellement de leur statut sur ce sujet – il faut toutefois noter que seuls les hommes blancs ont le droit de vote. Il essaye de se débarrasser du problème en s’appuyant et en influençant les décisions de la Cour suprême. Il tente de trouver un compromis en proposant l’admission du Kansas dans l’Union en tant qu’état esclavagiste, mais ne réussit qu’à attiser la colère des Républicains tout en s’aliénant certains membres de son propre Parti.

Les Républicains détenant la majorité au Congrès, le fonctionnement du gouvernement se trouve bloqué.

L’élection d’Abraham Lincoln à la présidence déclenche le processus de sécession alors que le mandat de Buchanan n’est pas terminé. Les démocrates sudistes préfèrent la sécession plutôt que l’élection d’un Républicain. J. Buchanan tergiverse, il considère que les états du sud n’ont pas le droit de faire sécession mais que le gouvernement fédéral ne peut rien faire pour les en empêcher.

Politique concernant les droits civiques, les minorités et l’immigration

L’opposition entre partisans et opposants de l’esclavage reste le problème majeur qui influence toute la politique de la période. L’équilibre difficile entre États esclavagistes et abolitionnistes est rompu par une décision de la Cour suprême qui considère qu’un esclave reste la propriété de son maître même s'il est en déplacement dans un État qui ne reconnaît pas l’esclavage ; cette décision entraîne implicitement une reconnaissance de l’esclavage dans tous les États. Buchanan qui est partisan du droit de chaque État à décider de sa propre politique intérieure ne fait rien pour calmer les esprits et les États du Sud décideront de faire sécession après l’élection d’Abraham Lincoln.

Politique partisane

Les tensions dues à la controverse sur l’esclavage montent au sein du Parti démocrate si bien que pour l’élection présidentielle de 1860 le Parti présente un candidat nordiste et un candidat sudiste face au Républicain A. Lincoln qui, dans ces conditions, a toute chance d’être élu.

Buchanan déclare : « J’espérais être le candidat du Parti républicain pour l’élection de 1844, puis pour celle de 1848, et même celle de 1852, mais maintenant, je n’en veux plus. Je pense que les abolitionnistes vont déclencher la guerre dans ce pays au cours du prochain mandat ». Buchanan s’était engagé à ne pas se représenter pour un second mandat et n’avait plus qu’une envie : quitter la Maison-Blanche avant que la guerre n’éclate.

Retraite

En 1861, à la fin de son mandat, J. Buchanan se retire en Pennsylvanie où il meurt le 1er juin 1868. Bien que la guerre de Sécession ne débute qu’après son départ, il en est considéré comme le responsable par beaucoup.

Vie conjugale

Alors qu’il est jeune député de son état J. Buchanan est amoureux d’Ann Coleman, la fille d’un riche négociant en métaux. Sa famille est opposée au mariage et les ragots dans l'entourage finissent par entraîner la rupture des fiançailles quelques jours avant la mort d’Ann. J. Buchanan ne se remet jamais de cet incident et il ne courtisera plus sérieusement d’autres femmes — certains le diront homosexuel. C’est, encore aujourd’hui, le seul président célibataire.

Notes et références

  1. La page « en:Historical rankings of Presidents of the United States » (en) dresse un récapitulatif de ces différentes études historiques.
  2. (en) Philip S. Klein, President James Buchanan: A Biography, éd. American Political Biography Press., 1962 (réédition 1995), Newton, Connecticut (ISBN 0945707118).
  3. freemasonry

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article James Buchanan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • James Buchanan — (vermutlich um 1860) James Buchanan [bjuːˈkænən] (* 23. April 1791 in Merc …   Deutsch Wikipedia

  • James Buchanan — Infobox President name = James Buchanan order = 15th President of the United States term start = March 4, 1857 term end = March 4, 1861 predecessor = Franklin Pierce successor = Abraham Lincoln birth date = birth date|mf=yes|1791|4|23|mf=y birth… …   Wikipedia

  • James Buchanan — Para el economista del mismo nombre, véase James M. Buchanan. Para el botánico, véase John Buchanan. James Buchanan …   Wikipedia Español

  • James Buchanan — Para el economista del mismo nombre, vea James M. Buchanan James Buchanan (23 de abril de 1791 1 de junio de 1868) fue el 15° presidente (1857 1861) de los Estados Unidos. Fue el único presidente que nunca se casó, y el único ciudadano de… …   Enciclopedia Universal

  • James Buchanan — noun 15th President of the United States (1791 1868) • Syn: ↑Buchanan, ↑President Buchanan • Instance Hypernyms: ↑President of the United States, ↑United States President, ↑President, ↑Chief Executive …   Useful english dictionary

  • James Buchanan — (1791 1868) 15th president of the United States, member of the U.S. Congress …   English contemporary dictionary

  • James Buchanan (disambiguation) — James Buchanan (1791 ndash;1868) was the 15th President of the United States.James Buchanan may also refer to:*James Buchanan (activist) runs the organization White Civil Rights *James Buchanan (minister) (1804 ndash;1870), Church of Scotland… …   Wikipedia

  • James Buchanan Duke — (December 23, 1856 ndash; October 10, 1925) was a U.S. tobacco and electric power industrialist best known for his involvement with Duke University. Personal lifeJames Buchanan Duke, known by the nickname Buck , was born near Durham, North… …   Wikipedia

  • James Buchanan, 1st Baron Woolavington — James Buchanan, 1st Baron Woolavington, GCVO (16 August 1849 ndash;9 August 1935) was a British businessman and philanthropist.Buchanan was born in Brockville, Ontario, Canada, the son of Scottish immigrants, but his parents returned to the… …   Wikipedia

  • James Buchanan Eads — Bau der …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.