Jakarta

ÔĽŅ
Jakarta
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jakarta (homonymie).

6¬į08‚Ä≤06‚Ä≥S 106¬į48‚Ä≤48‚Ä≥E / -6.135, 106.81333

Jakarta
(id) Daerah Khusus Ibukota Jakarta
Blason de la province.
Blason
Carte de localisation de la province.
Carte de localisation de la province.
Administration
Pays Drapeau d'Indon√©sie Indon√©sie
Statut Territoire spécial de la capitale
Capitale Jakarta
Gouverneur Fauzi Bowo
Géographie
Superficie 664 km2 (33e)
 ¬∑ Terre 664 km2
 ¬∑ Eau 0 km2 (0 %)
Altitude maximale 7 m (non nomm√©)
Démographie
Population 8 860 381 hab. (2005) (6e)
Densit√© 13 343,9 hab./km2
Autres Informations
Fuseau horaire UTC+7
Site Web http://www.jakarta.go.id/

Jakarta, [d ía'karta], ou Djakarta selon la graphie d'avant 1972[r√©f. n√©cessaire], Batavia √† l'√©poque des Indes orientales n√©erlandaises, Jayakarta avant la colonisation, est la capitale de l'Indon√©sie. Elle constitue une subdivision de 1er niveau de m√™me rang que les provinces sous le nom de territoire sp√©cial de la capitale Jakarta, en indon√©sien Daerah Khusus Ibukota Jakarta. Situ√©e sur l'√ģle de Java, la ville couvre une superficie de 664 km2 pour une population de 8 860 381 habitants en 2005.

Sommaire

Population

La population de Jakarta, ville cosmopolite depuis des si√®cles, vient de toutes les r√©gions d'Indon√©sie. Il existe toutefois une population qui se consid√®re comme "autochtone" de Jakarta : les Betawi, dont le nom vient de Batavia.

Climat

Jakarta possède un climat équatorial, caractérisé par une chaleur humide constante, accentuée entre novembre et mai.

Relevé météorologique de Jakarta
mois jan. f√©v. mar. avr. mai jui. jui. ao√Ľ. sep. oct. nov. d√©c. ann√©e
Temp√©rature moyenne (¬įC) 25 25 26 26 26 26 26 25 26 26 26 25 25,6
Pr√©cipitations (mm) 326 235 198 133 112 90 57 50 77 89 149 180 1 696
Ce tableau est sujet à caution car il ne cite pas ses sources.


Histoire

L'inscription de Tugu

Le plus ancien vestige trouvé à Jakarta est l'inscription dite "de Tugu" trouvée dans ce quartier du nord de Jakarta. Cette inscription, écrite en sanscrit et en écriture pallava, mentionne un royaume du nom de Tarumanagara et son roi Purnawarman qui, en cet endroit, a fait construire un canal de 10 km vers la mer. On la date du Ve siècle après J.-C.

L'embouchure de la rivi√®re Ciliwung √©tait autrefois un port actif nomm√© Kalapa (‚Äúnoix de coco‚ÄĚ en malais et en soundanais). Kalapa √©tait le principal d√©bouch√© maritime du royaume hindouiste de Pajajaran dont la capitale, Pakuan, se trouvait sur le site de l'actuelle Bogor, 60 km au sud de Jakarta. En 1513, une ambassade portugaise vient √† Kalapa. Un trait√© est sign√© en 1522 avec Pajajaran, qui autorise les Portugais √† construire un entrep√īt et un fortin √† l'embouchure de la Ciliwung.

Pajajaran esp√©rait que la pr√©sence de marchands √©trangers et de soldats portugais le prot√©gerait de la puissance montante du royaume musulman de Demak dans le centre de Java. Demak avait conquis Cirebon √† l'est et Banten √† l'ouest. En 1527 Fatahillah, un prince de Banten, conquiert Kalapa et la rebaptise "Jayakarta" (‚Äúacte victorieux‚ÄĚ en sanscrit).

En 1596, une flottille hollandaise command√©e par Cornelis de Houtman fait escale √† Jayakarta. Le prince Jayawikarta, vassal de Banten, les autorise √† construire un fort et deux entrep√īts. Il fait de m√™me avec les Anglais, ce qui entra√ģne des heurts entre les deux communaut√©s. Banten, qui d√©sapprouve l'action de son vassal, le destitue.

L'ancien Stadhuis de Batavia

En 1619 Jan Pieterszoon Coen, gouverneur général de la VOC (Vereenigde Oostindische Compagnie ou Compagnie hollandaise des Indes orientales) basée aux Moluques, conquiert à son tour Jayakarta. Sur ses ruines, il fonde Batavia.

Article d√©taill√© : Batavia (Indes n√©erlandaises).

Sultan Agung, souverain de Mataram dans le centre de Java, attaque deux fois Batavia sans succès, en 1628 et en 1629. Batavia peut résister parce qu'elle est ravitaillée par mer, alors qu'Agung n'a pas de bateaux, parce qu'il a contraint les principautés qu'il a conquises à détruire leurs flottes. En outre, ses alliés javanais le trahissent.

Le pont-levis dans la vieille ville

Des gravures du XVIIe siècle montrent une Jacatraweg, "route de Jacatra", qui menait à un fortin, Fort Jacatra, construit par les Hollandais en 1656 et démantelé en 1808. Son emplacement était à l'embouchure de la rivière Ciliwung dans le nord de Jakarta. Jacatraweg s'appelle aujourd'hui Jalan Pangeran Jayakarta, "rue du prince Jayakarta" (en fait Jayawikarta, dernier prince de Jayakarta au début du XVIIe siècle).

En 1799, la VOC est déclarée en faillite. Le gouvernement néerlandais confisque ses actifs et Batavia devient la capitale des Indes néerlandaises.

L'Indonésie indépendante redonne à la ville son nom d'origine de "Jakarta".

Le quartier de Muara Angke dans le nord

Administration

Le DPR (assemblée nationale) en session.

Le territoire de Jakarta, en indon√©sien Daerah Khusus Ibukota, litt√©ralement ¬ę territoire sp√©cial de la capitale ¬Ľ, a le statut de province et est administr√©e par un gouverneur √©lu par le parlement du territoire ("DPRD").

Il est divis√© en cinq kota :

  • Jakarta Est (Jakarta Timur)
  • Jakarta Ouest (Jakarta Barat)
  • Jakarta Nord (Jakarta Utara)
  • Jakarta Sud (Jakarta Selatan)
  • Jakarta Centre (Jakarta Pusat)

et un kabupaten :

Ces kota et ce kabupaten ont un caractère administratif, c'est-à-dire qu'à la différence des autres kabupaten et kota d'Indonésie, ils ne possèdent pas d'assemblée territoriale.

Politique

Capitale de la République d'Indonésie, Jakarta est le siège du MPR (parlement) et du gouvernement. Du fait de la grande difficulté à restructurer son urbanisme, le gouvernement indonésien envisage de déplacer la capitale à Palangkaraya[1].

Le palais présidentiel

Transports

KRL Jabotabek : ligne de Bekasi

Urbain

Depuis quelques années, le gouvernement de Jakarta a entrepris un vaste programme d'amélioration de ses transports urbains.

Le moyen de transport le plus courant est le bus, malgré le manque de fiabilité. Ces bus sont pour la plupart anciens, certains ont plus d'une vingtaine d'années, et leur état est considérablement déplorable. En effet, de nombreux accidents arrivent tous les jours, et il n'est pas rare de voir des gens agrippé aux bus.

Depuis 2004, il existe un réseau de bus à haut niveau de service, le TransJakarta.

Un bajaj

Les taxis sont nombreux. Les prix sont bas et les taxis, tous changés depuis 1998, dans un très bon état. C'est actuellement le moyen de transport le plus fiable à Jakarta.

En 2009 commenceront les travaux de construction du premier tronçon de la première ligne du métro de Jakarta. D'une longueur de 14 km, dont 10 km en aérien et 4 km en souterrain, il reliera le quartier de Lebak Bulus dans le sud de la ville, à celui de Dukuh Atas dans le centre. Mise à jour septembre 2011: les travaux ont commencé, des piles sont construites. Le projet manque de financement.

Jakarta possède également un réseau express régional, le KRL Jabotabek.

Enfin, Jakarta a inauguré en 2007 un système de transport fluvial urbain.

Un projet de monorail, dont la construction avait commencé en 2004, a été abandonné en mars 2008 en raison de problèmes financiers chez les investisseurs.

Ferroviaire

Les principales gares de grandes lignes sont Gambir et Kota.

L'autoroute de Jakarta vers Cikampek à l'est

Routier

La circulation dans la ville même est célèbre pour ses embouteillages quasi-permanents sur les plus grosses artères de l'agglomération. Les plus petites rues sont elles aussi prises d'assaut par la population de 7h à 10h et de 17h à 20h.

Jakarta poss√®de deux ceintures p√©riph√©riques autorouti√®res √† p√©age :

  • Une int√©rieure, la Lingkar Dalam Kota ("circulaire int√©rieure"),
  • Une ext√©rieure, la Jalan Lingkar Luar Jakarta ("route circulaire ext√©rieure de Jakarta") ou en anglais Jakarta Outer Ring Road.

La ville est le coeur d'un r√©seau d'autoroutes dans les trois directions : vers l'ouest et le port de Merak, vers le sud et Bogor, vers l'est et Bandung.

Aérien

L'aéroport international de Jakarta Soekarno-Hatta était en 2009 le 23e aéroport mondial en nombre de passagers, et le 6e aéroport asiatique derrière Pékin, Tokyo Haneda, Bangkok, Hong Kong et Singapour.

Vol 714 pour Sydney, une aventure de Tintin, parue en 1968, commence sur l'aéroport de Jakarta à l'époque, Kemayoran.

Tourisme

Culture

Le Museum Nasional
Le Gedung Kesenian, principal th√©√Ętre de Jakarta
Le Musée du wayang

Education

L'université d'Indonésie

Jakarta poss√®de de nombreuses universit√©s. Les principales sont :

  • L'universit√© d'Indon√©sie gouvernementale (campus principal √† Depok)
  • L'universit√© Trisakti priv√©e catholique
  • L'universit√© catholique Atma Jaya priv√©e.

C'est à Tri Sakti qu'a eu lieu la fusillade qui, tuant 4 étudiants, devait provoquer les émeutes qui ont amené à la démission du président Soeharto en mai 1998.

La mosquée Istiqlal

Cultes

Jakarta possède la plus grande mosquée d'Asie du Sud-Est, la mosquée Istiqlal.

La cathédrale de Jakarta

La ville est le siège d'un archevêché avec la cathédrale Sainte-Marie de Jakarta.

Jumelages

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Abeyasekere, Susan, Jakarta - A history, Oxford University Press, 1989
  • Cribb, Robert, Gangsters and revolutionaries - The Jakarta People's militia and the Indonesian Revolution, ASAA Southeast Asia Publications Series, 1991
  • Heuken, A., Historical Sites of Jakarta, Cipta Loka Caraka, 1982
  • Ricklefs, M. C., A History of Modern Indonesia since c. 1300, Stanford University Press, 1993
  • Sukanda-Tessier, Viviane, Parlons soundanais - Langue et culture sunda, L'Harmattan, 2007

Lien externe

Références

  1. ‚ÜĎ Julien Arnoult, ¬ę Quand les capitales d√©m√©nagent ¬Ľ, Carto n¬į4, mars-avril 2011. Consult√© le 16 octobre 2011


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jakarta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jakarta ‚ÄĒ Jakarta ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • JAKARTA ‚ÄĒ ou DJAKARTA Capitale de l‚ÄôIndon√©sie (8 259 266 hab. en 1990), Jakarta est la ville la plus peupl√©e de l‚ÄôAsie du Sud Est. Ancienne m√©tropole des Indes n√©erlandaises sous le nom de Batavia, elle fut fond√©e en 1619: de part et d‚Äôautre d‚Äôune petite… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Jakarta ‚ÄĒ (izg. DŇĺak»Érta) Ňĺ glavni grad i luka Indonezije, (do 1949. Batavia) ‚Ķ   Veliki rjeńćnik hrvatskoga jezika

  • Jakarta ‚ÄĒ ‚Üí Yakarta ‚Ķ   Diccionario panhisp√°nico de dudas

  • Jakarta ‚ÄĒ (izg. dŇĺak»Érta) Ňĺ DEFINICIJA glavni grad i luka Indonezije, 8.259.300 stan. (do 1949. Batavia) ‚Ķ   Hrvatski jezińćni portal

  • Jakarta ‚ÄĒ [j…ô k√§r‚Ä≤t…ô] capital of Indonesia, on the NW coast of Java: pop. c. 10,620,000 ‚Ķ   English World dictionary

  • Jakarta ‚ÄĒ This article is about the capital city of Indonesia. For other uses, see Jakarta (disambiguation). Jakarta Daerah Khusus Ibu Kota Jakarta Special Capital Territory of Jakarta (From top, left to right) ‚Ķ   Wikipedia

  • Jakarta ‚ÄĒ /jeuh kahr teuh/, n. a seaport in and the capital of Indonesia, on the NW coast of Java. 4,576,009. Also, Djakarta, Jacarta. Formerly, Batavia. * * * formerly (1949‚Äď72) Djakarta Capital (pop., 1999 est.: 9,604,900) and largest city of Indonesia.… ‚Ķ   Universalium

  • Jakarta ‚ÄĒ Hauptstadt von Indonesien * * * Ja|kar|ta [dŐģ ía karta ]: Hauptstadt von Indonesien. * * * I Jakarta, ¬† eine Weiterentwicklung des Open Source Webservers (Webserver) Apache. Jakarta (die Hauptstadt sowohl von Indonesien als auch der Insel Java)… ‚Ķ   Universal-Lexikon

  • Jakarta ‚ÄĒ Original name in latin Jakarta Name in other language Batavia, Cakarta, D akarta, Daerah Khusus Ibukota Jakarta, Djakarta, Djogkarta, Dki Jakarta, Dzakarta, Dzhakarta, Dzhakartae, Dakarta, Dakarta, Gakarto, Giacarta, Gorad Dzhakarta, Iacarta,… ‚Ķ   Cities with a population over 1000 database


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.