Jacques De Saroug


Jacques De Saroug

Jacques de Saroug

Jacques de Saroug fut évêque de Saroug, né à Kurtam (aujourd'hui Qurṭmān), sur l'Euphrate, vers 451, et mort le 29 novembre 521. Il est mentionné pour la première fois autour de l'an 503, à l'occasion de la chute d'Amida (aujourd'hui Diyarbakır, en Turquie), comme prêtre itinérant (περιοδευτής) à Haura (ܚܘܪܐ, Ḥaurâ).

En 519, il est ordonné évêque de Batnan (syr. ܒܛܢܢ, gr. Βατναι, lat. Batnae, aujourd'hui Suruç, en Turquie), dans la province de Saroug (syr. ܣܪܘܓ, ar. سروج). Considéré comme docteur (malpana) par les Syriens qui le surnommèrent "la flûte du Saint Esprit", il fut un auteur prolifique. Outre des sermons et des lettres, sept cent soixante-trois homélies lui sont attribuées dont deux cent trente-trois transmises par des manuscrits conservés dans la bibliothèque apostolique vaticane. La tradition rapporte que soixante-dix scribes furent continuellement occupés à copier ses homélies, composées toutes dans un mètre dodécasyllabique (douze syllabes) qui porte son nom.

Quatre volumes d'Homiliae selectae ont été publiés par Paul Bedjan, la plus grande partie de son œuvre est inédite. Enfin, il est également réputé pour être l'auteur d'une liturgie et d'un rituel de baptême. Jacques de Saroug (syr.: : ܝܥܩܘܒ ܣܪܘܓܝܐ, Yaʿqûb Srûḡāyâ) est commémoré par les jacobites et par les maronites respectivement aux mois de juillet et décembre. Les nestoriens le reconnaissent également, bien qu'il restât monophysite jusqu'à la fin de sa vie.

Bibliographie

  • Homiliae selectae Mar-Jacobi Sarugensis, éd. P. Bedjan, Paris, Otto Harrassowitz, 1905-1910
  • W. Wright, Catalogue of Syriac manuscripts in the British Museum, aquired since the year 1838, Londres, Longmans, 1877, p. 502-505
  • Acta sanctorum martyrum orientalium, éd. S.E. Assemani, vol. II, Florence, 1748, p. 230
  • Acta martyrum et sanctorum, éd. P. Bedjan, vol. I, p. 131, 160, vol. III, p. 665, vol. IV, p. 471, vol. V, p. 615, vol. VI, p. 650, Paris, 1890-1897 (réédition Hildesheim, 1968)
  • Zeitschrift der deutschen Morgenländischen Gesellschaft, vol. XII-XV, XXV, XXVIII-XXXI, 1858 sqq.
  • W. Cureton, Ancient Syriac Documents relative to the Earliest Establishment of Christianity in Edessa and the Neighbouring Countries, from the year after our Lord's Ascension to the beginning of the fourth century, Williams-Norgate, Londres-Édimbourg, 1864, p. 86-107
  • A.L. Frothingham, Stephen bar Sudaili: the Syrian mystic, and the Book of Hierotheos, Leyde, E.J. Brill, 1886 (éd. et trad. de la lettre de Jacques de Saroug à Stéphane bar Sudaili, mystique syrien)
  • E.A.W. Budge, The History of Alexander the Great, being the Syriac version of the Pseudo-Callisthenes, Cambridge, The University Press, 1889 (un discours sur Alexandre)
  • P. Zingerle, Sechs Homilien des h. Jacob von Serug, Bonn, 1867 (trad. allemande de six homélies)
  • J. B. Abbeloos, De vita et scriptis S. Jacobi Batnarum Sarugi in Mesopotamia episcopi, Louvain, 1867
  • P. Martin, dans Revue des sciences ecclésiastiques, 4e sér., vol. III, 1876
  • J.S. Assemani, Bibliotheca orientalis, vol. I (De scriptoribus Syris orthodoxis), Rome, 1719, p. 283-340
  • S.P. Brock, "The Published Verse Homilies of Isaac of Antioch, Jacob of Serugh, and Narsai: Index of Incipits", Journal of Semitic Studies 32/2, 1987, p. 279-313

Liens externes

Ce document provient de « Jacques de Saroug ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques De Saroug de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques de Saroug — né vers 450, mort sans doute le 29 novembre 521, est un évêque syrien et un écrivain religieux célèbre pour ses nombreuses homélies versifiées. Il est surnommé « la flûte du Saint Esprit ». Sommaire 1 Biographie 2 Œuvre 3 …   Wikipédia en Français

  • JACQUES DE SAROUG — (451 env. 521) Évêque de Batna près d’Édesse, Jacques de Saroug est l’auteur (en syriaque) d’homélies en vers (Memré ) et d’hymnes (Madresché ), qui ne sont pas tous d’une authenticité assurée, et de lettres où sont exprimées ses tendances… …   Encyclopédie Universelle

  • Jacques d'Édesse — (en syriaque Ya quv Urhoyo), né vers 633 ou peu après[1] dans le village de Aïn Dibha (« la source du loup »), non loin d Antioche[2], mort le 5 juin 708 au monastère de Teleda (Tell Adda), à 50 km à l ouest d Alep, est l un des… …   Wikipédia en Français

  • ИАКОВ САРУГСКИЙ — (Серугский) [сир. ; греч. ᾿Ιάκωβος ὁ Βάτνων] (451/2 нояб. 521), еп. г. Батны (Батнан, ныне Суруч, Турция) в окр. Саруг (пров. Осроена); сир. поэт, богослов антихалкидонитского направления. Почитается как святой в Сирийской яковитской Церкви (пам …   Православная энциклопедия

  • Patrologia Orientalis — The Patrologia Orientalis is an attempt to create a comprehensive collection of the writings by eastern Church Fathers in Syriac, Armenian and Arabic, Coptic, Ge ez, Georgian, and Slavonic. It is designed to complement the comprehensive,… …   Wikipedia

  • Jacob of Serugh — ( sy. ܝܥܩܘܒ ܣܪܘܓܝܐ, unicode|Yaʿqûḇ Srûḡāyâ ; his toponym is also spelt Serug or Sarug ; c. 451 – 29 November 521) was one of the foremost Syriac poet theologians, perhaps only second in stature to Ephrem the Syrian and equal to Narsai. Where his… …   Wikipedia

  • Baidju — Baïdju Le frère dominicain Ascelin de Lombardie reçoit une lettre du pape Innocent IV (à gauche). Il va la remettre au général mongol Bayju (à droite) (1245). Baïdju[1] est un commandant mongol …   Wikipédia en Français

  • Bayju — Baïdju Le frère dominicain Ascelin de Lombardie reçoit une lettre du pape Innocent IV (à gauche). Il va la remettre au général mongol Bayju (à droite) (1245). Baïdju[1] est un commandant mongol …   Wikipédia en Français

  • Baïdju — Le frère dominicain Ascelin de Lombardie reçoit une lettre du pape Innocent IV (à gauche). Il va la remettre au général mongol Bayju (à droite) (1245). Baïdju[1] est un commandant mongol en Perse au …   Wikipédia en Français

  • 29 novembre — Pour les articles homonymes, voir Vingt Neuf Novembre. Éphémérides Novembre 1er 2 3 4 5 6 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.