Jacques De Lacretelle


Jacques De Lacretelle

Jacques de Lacretelle

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lacretelle.

Jacques de Lacretelle, né le 14 juillet 1888 au château de CormatinCormatin (Saône-et-Loire), mort le 2 janvier 1985) est un écrivain français.

Descendant de Jean-Charles de Lacretelle.

Après la mort de son père, il fut élevé par son grand-père Pierre-Henri de Lacretelle. Après avoir fait des études au lycée Janson-de-Sailly, il poursuivit ses études à l'université de Cambridge.

Pendant la Première Guerre mondiale, il ne peut rester sur le front pour des raisons de santé et se consacre alors à la littérature. Ami de Marcel Proust, André Gide, Anatole France, Marcel Rivière, il commença sa carrière littéraire en 1920, à l'age de 32 ans. Il publie Silbermann en 1922, chez Gallimard et obtient le Prix Femina.

Il a fait partie de la rédaction du journal des Croix-de-feu, Le Flambeau.

Il est élu le 12 novembre 1936 de l'Académie française, le même jour que l'amiral Lacaze et le futur cardinal Grente. Il y restera pendant plus de quarante-huit ans et en deviendra le doyen d'élection les quinze dernières années de sa vie à la mort de François Mauriac en 1970.

En outre, il joua un rôle prépondérant lors de la renaissance du Figaro, à la Libération. Après avoir été un des cinq membres de l'équipe Brisson, il fut administrateur de la Société fermière du Figaro de 1950 à 1969, dont il fut président-directeur général, du Figaro littéraire et de la S. A. Le Figaro.

D'un naturel pessimiste, l'auteur écrit sans se soucier des conventions, notamment dans son roman "la Bonifas" (homosexualité féminine) et dans son chef d'œuvre Silbermann.

Sans être antisémite, Lacretelle partage pourtant les théories racistes de Gobineau, auxquelles il fait référence dans un récit de voyage : "Que ce copieux métissage ait abouti à un avorton contrefait et prompt à l'imitation autant qu'un singe, voilà qui eût enchanté Gobineau." ("Le Demi-Dieu ou le voyage de Grèce", Paris, Grasset, 1930, I, p. 18). On trouve également d'autres passages sur l'Italie fasciste et Barrès...

En 1973, il devient propriétaire du célèbre Château d'Ô, dans l'Orne, qu'il restaure activement avec son épouse Yolande Jacobé de Naurois.


Œuvres

  • 1921 : La vie inquiète de Jean Hermelin (Grasset)
  • 1922 : Silbermann (Gallimard) Prix Femina
  • 1925 : La Bonifas (Gallimard)
  • 1925 : Mélanges sur l'amour et les livres, terminés par un envoi (Gallimard)
  • 1926 : Trébuchet. Mort de la jalousie (La Lampe d'Aladin)
  • 1926 : Lettres espagnoles (Gallimard)
  • 1926 : Quatre études sur Gobineau (La Lampe d'Aladin)
  • 1927 : Aparté. Colère. Journal de colère. Dix jours à Ermenonville (Gallimard)
  • 1927 : Aperçus (Marcelle Lesage)
  • 1927 : Rêveries romantiques. Dix jours à Ermenonville. Le rêveur parisien (Stendhal)
  • 1927 : Virginie, ou les manies (Champion (Édouard))
  • 1928 : D'une colline. Quatre jours à Bayreuth (Les Cahiers Libres)
  • 1928 : L'âme cachée, nouvelles (Gallimard)
  • 1928 : Quatre nouvelles italiennes (Lemarget)
  • 1928 : Album napolitain (Hazan)
  • 1928 : Études (Librairie Picard)
  • 1929 : Histoire de Paola Ferrari (Flammarion)
  • 1929 : Le retour de Silbermann (Gallimard)
  • 1929 : Amour nuptial (Gallimard), Grand Prix du roman de l'Académie française
  • 1930 : À la rencontre de France (Trémois)
  • 1930 : Le demi-dieu ou le voyage en Grèce (Grasset)
  • 1930 : Pressentiments (Les Quatre Chemins)
  • 1931 : Luce, ou l'enfance d'une courtisane (Trémois)
  • 1932 : Les Hauts Ponts. I. Sabine (Gallimard)
  • 1933 : Les Hauts Ponts. II. Les fiançailles (Gallimard)
  • 1934 : Les aveux étudiés (Gallimard)
  • 1935 : Les Hauts Ponts. III. Années d'espérance (Gallimard)
  • 1935 : Les Hauts Ponts. IV. La monnaie de plomb (Gallimard)
  • 1936 : L'écrivain public (Gallimard)
  • 1936 : Qui est La Roque ? (Flammarion)
  • 1938 : Morceaux choisis (Gallimard)
  • 1939 : Croisières en eaux troubles, carnets de voyage (Gallimard)
  • 1940 : Le Canada entre en guerre. Choses vues (Flammarion)
  • 1941 : L'Heure qui chante (Le Milieu du monde)
  • 1945 : Libérations (Brentano's)
  • 1946 : Idées dans un chapeau (Le Rocher)
  • 1946 : Le Pour et le Contre (Le Milieu du monde)
  • 1953 : Une visite en été, pièce en quatre actes (Gallimard)
  • 1953 : Deux cœurs simples (Gallimard)
  • 1958 : Paris. Présentation de Jacques de Lacretelle. Photos de Jacques Boulas (Hachette)
  • 1959 : Les Maîtres et les Amis. Études et souvenirs littéraires (Wesmael-Charlier)
  • 1959 : Le tiroir secret (Wesmael-Charlier)
  • 1963 : La galerie des amants, Anthologie de lettres d'amour (I) (Librairie académique Perrin)
  • 1964 : L'amour sur la place, Anthologie de lettres d'amour (II) (Librairie académique Perrin)
  • 1964 : Portraits d'hier et figures d'aujourd'hui (Librairie académique Perrin)
  • 1974 : Journal de bord (Grasset)
  • 1977 : Les vivants et leur ombre (Grasset)
  • 1981 : Quand le destin nous mène (Grasset)
Silbermann

C'est l'histoire d'un juif qui entre au lycée et qui va vivre une horreur à cause de ses origines. Il se fera brutaliser et insulter. Le narrateur devient son ami et abandonne ses anciens camarades qui le traitent comme "une chose" et il l'aide à supporter les moqueries qui deviennent de plus en plus violentes. Le héros entre en opposition avec sa famille mais va finalement s'apercevoir que ce qu'ils font est pour le bien de tous. Une très belle histoire qui ne manque pas d'émotion.

Distinctions

  • Grand officier de la Légion d'honneur
  • Commandeur des Arts et des Lettres

Lien externe


Précédé par
Henri de Régnier
Fauteuil 39 de l’Académie française
1936-1985
Suivi par
Bertrand Poirot-Delpech
Ce document provient de « Jacques de Lacretelle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques De Lacretelle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques de lacretelle — Pour les articles homonymes, voir Lacretelle. Jacques de Lacretelle, né le 14 juillet 1888 au château de Cormatin ,à Cormatin (Saône et Loire), mort le 2 janvier 1985) est un écrivain français. Descendant de Jean Charles de Lacretelle. Après la… …   Wikipédia en Français

  • Jacques de Lacretelle — (* 14. Juni 1888 in Cormatin; † 2. Januar 1985 in Paris) war ein französischer Schriftsteller. Lacretelle schrieb Romane, Erzählungen, Novellen und Dramen. Sein Roman Silbermann wurde mit dem Prix …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques de Lacretelle — (July 14, 1888 January 2, 1985) was a French novelist. He was elected to the Académie française on November 12, 1936.Bibliography* 1920 La vie inquiète de Jean Hermelin (Grasset) * 1922 Silbermann (novel) (Gallimard) * 1925 La Bonifas (Gallimard) …   Wikipedia

  • Jacques de Lacretelle — Pour les articles homonymes, voir Lacretelle. Jacques de Lacretelle, avant 1934 Jacques de Lacretelle, né le 14 juillet 1888 au château de Corm …   Wikipédia en Français

  • Jacques De Lacretelle — Egoísmo El gran principio del egoísmo está en la persuasión de que todos los hombres son egoístas. Libros La radio marca los minutos de la vida; el diario, las horas; el libro, los días …   Diccionario de citas

  • Jacques Rueff — Jacques Rueff, né le 23 août 1896 à Paris IIIe et mort le 23 avril 1978 à Paris VIIe, est un haut fonctionnaire et économiste français. Il a joué un rôle majeur dans les réformes économiques réalisées en France à partir de… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Chastenet de Castaing — Jacques Chastenet Jacques Chastenet de Castaing (20 avril 1893 à Paris 7 février 1978 à Paris), est un historien, diplomate, journaliste et académicien français, fils du sénateur Guillaume Chastenet de Castaing. Il a été élu à …   Wikipédia en Français

  • Jacques Chastenet — de Castaing (20 avril 1893 à Paris 8e 7 février 1978 à Paris 9e), est un historien, diplomate, journaliste et académicien français, fils du sénateur Guillaume Chastenet de Castaing. Il a été élu à l Académie française en… …   Wikipédia en Français

  • Lacretelle — Jacques de Lacretelle (* 14. Juni 1888 in Cormatin; † 2. Januar 1985 in Paris) war ein französischer Schriftsteller. Lacretelle schrieb Romane, Erzählungen, Novellen und Dramen. Sein Roman Silbermann wurde mit dem Prix Femina ausgezeichnet. 1936… …   Deutsch Wikipedia

  • LACRETELLE, JACQUES DE° — (1888–1985), French novelist. As a schoolboy, he experienced the tensions produced by the dreyfus case and his masterpiece, Silbermann (1922; English version in: L. Lewisohn (ed.), Among the Nations, 1948), is the story of a young Jew persecuted… …   Encyclopedia of Judaism


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.