JPMorgan Chase


JPMorgan Chase
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chase et Morgan.
JP Morgan Chase logo

Logo de JPMorgan Chase
Création 1799
Personnages clés William B. Harrison, Jr.,
Chairman
Jamie Dimon, President & CEO
Forme juridique Public au sens américain NYSE
Siège social Drapeau des États-Unis 270 Park Avenue, New York (États-Unis)
Activité Finance et assurance
Produits Services financiers
Effectif 222 316 (2010)
Site web www.jpmorganchase.com
Chiffre d’affaires en diminution 100,434 Md€ (2010) [1]
Résultat net en augmentation11,728 Md€ (2010)

JPMorgan Chase & Co., cotée sur le NYSE (ticker : JPM) est une holding financière, née de la fusion entre la Chase Manhattan Bank et J.P. Morgan & Co. en janvier 2001. Le siège social du groupe est à New York, les sièges sociaux des activités de banque de détail et de banque commerciale sont situés à Chicago[2]. Elle figure parmi les plus grandes banques des États-Unis et même du monde, avec un total de bilan de 2031 milliards de dollars en actifs, une valeur de marché de 166 milliards de dollars[3], et des opérations dans plus de 60 pays. La firme est un leader dans la banque d'investissement, les services financiers pour les particuliers et les entreprises, les transactions financières, la gestion d'actifs, la banque privée et le capital-investissement. Elle possède le plus gros hedge funds des États-Unis. JPMorgan Chase compte plus de 90 millions de clients. Elle a d'importants bureaux aux États-Unis, au Royaume-Uni (Bournemouth, Londres et Glasgow) et à Tōkyō. Elle regroupe de nombreuses institutions financières renommées telles que JP Morgan, Chase Manhattan, Chemical, Manufacturers Hanover, Bank One, First Chicago, National Bank of Detroit[2]. Elle est, d'après le Forbes Global 2000 de 2011, la première entreprise mondiale[4].

Sommaire

Histoire

J.P. Morgan Chase & Co est le fruit d'une multitude de fusions et combine à ce jour 4 des plus grandes et vieilles institutions financières de New York : JP Morgan, Chase, Chemical et Manufacturers Hanover. Le plus ancien prédécesseur a été fondé en 1799[2].

Chemical Banking Corporation

La New York Chemical Manufacturing Company fut fondée en 1823, comme fabricant de produits chimiques. En 1824, la firme changea ses statuts pour offrir des services bancaires et créa la Chemical Bank of New York. En 1851, la banque fut séparée de sa société mère et grossit par une série d'acquisitions, les plus notables étant celles avec la Corn Exchange Bank, la Texas Commerce Bank et la Manufacturer's Hanover Trust Company (dite Manny Hanny) en 1991, ce qui en fit alors la deuxième plus grande banque des États-Unis[2]. En 1996, la société racheta la Chase Manhattan Corporation et prit ce nom. C'est alors la plus grande banque américaine[2]. En 2000, l'entreprise acquiert JPMorgan & Co. et change son nom : JPMorgan Chase & Co. La nouvelle banque conserve le siège historique de la 'Chemical Bank' et la plupart de son équipe dirigeante.

Bank One Corporation

En 1995, la First Chicago Corporation rachète la maison mère de la National Bank of Detroit, NBD Bancorp, pour former la First Chicago NBD, la plus importante banque du Midwest[2]. La First Chicago NBD est reprise en 1998 par Banc One Corporation, pour former la Bank One Corporation, qui reprend également la même année la First Commerce Corporation, basée en Louisiane, pour devenir la plus importante banque du Midwest, la quatrième plus importante banque des États-Unis et le plus important émetteur de cartes de crédit Visa au monde[2]. Bank One Corp est reprise par JP Morgan Chase en juillet 2004.

Chase Manhattan Corporation

La Chase Manhattan Bank fut formée par le rachat en 1955 de la Chase National Bank (créée en 1877) par la Bank of Manhattan (créée en 1799). Dirigée par David Rockefeller durant les années 1970 et 1980, la Chase Manhattan Bank était l'une des banques américaines les plus prestigieuses. Malmenée par l'effondrement de l'immobilier dans les années 1990, la Chase Manhattan Corporation fut rachetée en 1996 par la Chemical Bank.

JP Morgan & Co

Siège social de JPMorgan Chase

JP Morgan & Co, d'abord connue sous le nom de House of Morgan, fut créée en 1871 à New York par John Pierpont Morgan et Anthony Drexel. Elle succède à la banque J.S. Morgan & Co., fondée par Junius Spencer Morgan, père de John Pierpont.

Un attentat à Wall Street devant cette banque le 16 septembre 1920 fit plus de trente morts.

Conformément au Glass-Steagall Act de 1933, la House of Morgan fut scindée en trois entités : JP Morgan & Co comme banque de dépôt, et Morgan Grenfell pour certaines activités en dehors des États-Unis, en l'occurrence à Londres.

En 1959, la banque fusionne avec le Guaranty Trust Company of New York pour former le Morgan Guaranty Trust, avant de reprendre le nom de JP Morgan & Co en 1988.

Les bureaux français de JPMorgan Chase se trouvent dans l'hôtel particulier en face du ministère de la Justice au n°14, place Vendôme depuis son rachat par la banque en 1916.

Développements récents

En 2004, JPMorgan Chase & Co. a racheté Bank One de Chicago, intégrant alors son président général Jamie Dimon en tant que directeur des opérations. Il est alors désigné comme le successeur du CEO de JPMorgan : William B. Harrison, Jr.. Dimon se lance des lors dans une stratégie de réduction des coûts et place plusieurs dirigeants de Bank One sur des postes clés. La même année, elle a acquis la société britannique Cazenove spécialisée en recherche financière.

En mars 2008, JPMorgan apporte des liquidités à la banque The Bear Stearns Companies Inc., au bord de la faillite suite à la crise des subprimes. Dans les jours qui suivent, elle annonce sa volonté de la racheter en offrant 2$ l'action, offre qu'elle réévalue ensuite à 10$ l'action, et acquiert ainsi la cinquième banque d'affaires américaine[2].

Toujours en 2008, en pleine crise financière, elle rachète la sixième banque commerciale américaine, Washington Mutual, pour 1,9 milliard de dollars. Ce rachat a été effectué sous l'égide du Federal Deposit Insurance Corporation. Ce rachat permet à la JP Morgan Chase & Co d'étendre son réseau à travers la Californie, la Floride, l'État de Washington, mais aussi la Géorgie, l'Idaho, le Nevada, l'Oregon. Et ainsi de détenir le deuxième plus important réseau bancaire des États-Unis, couvrant 42% de la population[2].

Le 26 février 2009, JPMorgan Chase a annoncé la suppression de 12 000 emplois suite à l'absorption de Washington Mutual[5].

En février 2010, JPMorgan Chase & Co rachète pour 1,7 milliard de dollars RBS Sempra, un spécialiste du marché des matières premières (pétrole, gaz, électricité, métaux...), filiale à 51% de Royal Bank of Scotland et à 49% du groupe d'énergie Sempra Energy. JPMorgan Chase & Co complète ainsi des activités acquises lors du rachat de Bear Stearns en 2008 et de la filiale canadienne d'UBS en 2009. Et devient l'un des quatre principaux acteurs de ce marché aux côtés de Goldman Sachs, Morgan Stanley et Barclays[6].

Affaire Bernard Madoff

Elle est accusée de complicité dans l'escroquerie de Bernard Madoff[7].

Données financières

Données financières en millions de dollars[8],[9]
Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Chiffre d'affaires 54 533 61 437 71 400 67 300 108 600 100 434
Résultat d'exploitation 13 740 22 218 48 082
Résultat net 8 483 14 444 15 400 5 600 11 700 11 728
Personnel 168 847 174 360 222 316

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article JPMorgan Chase de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • JPMorgan Chase & Co. — JPMorgan Chase Pour les articles homonymes, voir Chase et Morgan. Logo de JPMorgan Chase Co …   Wikipédia en Français

  • JPMorgan Chase & Co. — JPMorgan Chase Co. Rechtsform Corporation[1] …   Deutsch Wikipedia

  • JPMorgan Chase — Co. Unternehmensform Corporation[1] …   Deutsch Wikipedia

  • JPMorgan Chase & Co. — JPMorgan Chase Co. Unternehmensform Corporation[1] …   Deutsch Wikipedia

  • JPMorgan Chase — This article is about JPMorgan Chase Co. For subsidiaries, see Chase (bank) and J.P. Morgan Co.. JPMorgan Chase Co. Type Public Traded as …   Wikipedia

  • JPMorgan Chase — У этого термина существуют и другие значения, см. Морган. JPMorgan Chase Co …   Википедия

  • JPMorgan Chase & Co. — U.S. financial services corporation. Formed in 2000 by the merger of investment bank J.P. Morgan and consumer bank Chase Manhattan Corp., the resulting firm ranked as one of the largest financial services companies in the U.S. The company… …   Universalium

  • JPMorgan Chase & Co — …   Википедия

  • JPMorgan Chase & Co. —  Financial services company …   Bryson’s dictionary for writers and editors

  • JPMorgan Chase Tower (Houston) — JPMorgan Chase Tower Former names Texas Commerce Tower in United Energy Plaza Texas Commerce Tower Alternative names Chase Tower …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.