Alix De Jérusalem

ÔĽŅ
Alix De Jérusalem

Alix de Jérusalem

Alix de Jérusalem, (v. 1110 † après 1151) est une princesse d'Antioche, fille de Baudouin II, roi de Jérusalem, et de Morfia de Malatya.

Sommaire

Biographie

Elle épouse en 1126 Bohémond II, prince d'Antioche de 1126 à 1130 et donne naissance à une fille, Constance (1127-1163), qui deviendra l'héritière de la principauté.

En 1130, Boh√©mond II est tu√© lors d‚Äôun affrontement contre le prince arm√©nien L√©on Ier, alli√© √† G√ľm√ľchtegin, √©mir danichmendide. L'h√©riti√®re de la principaut√© est Constance, √Ęg√©e de deux ans et Alix n'attend pas la d√©cision de son p√®re pour prendre la r√©gence. Mais elle se rend rapidement impopulaire aupr√®s de la population d'Antioche et des rumeurs affirment qu'elle a enferm√© sa fille dans un couvent pour prolonger la r√©gence.

Sentant que son p√®re est sur le point d'intervenir dans les affaires de la principaut√© et va agir comme suzerain plut√īt que comme p√®re, elle envoie un messager √† Zengi, atabeg d'Alep et de Mossoul, faisant appel √† son aide et lui promettant de le consid√©rer comme son suzerain. Heureusement, le roi Baudouin II arrive aux environs d'Antioche, accompagne de son gendre et h√©ritier Foulque d'Anjou et intercepte le messager, qui est aussit√īt pendu.

Alix ordonne la fermeture des portes et Baudouin demande l'aide de Josselin Ier de Courtenay, comte d'√Čdesse et campe devant la ville. Alix gagne la faveur de la population en distribuant de fortes sommes pr√©lev√©es sur le tr√©sor, mais deux Francs, Guillaume d'Aversa, un chevalier normand, et Pierre Latinator, un moine, ouvre les portes de la ville au roi et √† ses compagnons. Alix se barricade dans une tour mais, conseill√©e par les notables de la ville, se rend et demande pardon au roi. Baudouin lui pardonne, mais lui √īte la r√©gence qu'il donne √† Josselin et l'exile √† Jabala et √† Loadic√©e, deux villes qui constituent son douaire.

Baudouin meurt en 1131 et Foulque d'Anjou lui succ√®de. Josselin de Courtenay meurt √©galement en 1131. En 1132, Alix se gagne l'appui de trois puissants barons, Guillaume, ch√Ętelain de Saone, Josselin II, comte d'√Čdesse et Pons, comte de Tripoli, et reprend la r√©gence d'Antioche. Les notables de la ville, inquiet de ce retour, font appel au roi Foulque, qui arrive √† Antioche malgr√© Pons de Tripoli qui tente de lui barrer le passage. Alix est de nouveau exil√©e √† Laodic√©e.

En 1135, soutenue par sa sŇďur M√©lisende, √©pouse de Foulque, elle redevient r√©gente d'Antioche, sans que le roi, l'en emp√™che. Mais Raoul de Domfront, le patriarche d'Antioche, organise un complot pour √©carter d√©finitivement Alix de la r√©gence. Il n√©gocie le mariage de Constance avec un prince aquitain, Raymond de Poitiers, le fait venir en faisant croire √† Alix qu'il vient l'√©pouser. Sans m√©fiance Alix permet √† Raymond d'entrer √† Antioche et, pendant qu'elle attend dans son palais l'arriv√©e de Raymond, le patriarche marie Raymond et Constance √† la cath√©drale. Alix n'a plus qu'√† se retirer √† Laodic√©e.

Sa mort survient √† une date inconnue. En 1151, Alix appara√ģt toujours comme ¬ę princesse de Laodic√©e ¬Ľ (en latin, ¬ę Laodicie principessa ¬Ľ) dans un acte des Hospitaliers[1].

Voir aussi

Références utilisées

  • Foundation for Medieval Genealogy : Boh√©mond II d‚ÄôAntioche
  • Abdel Rahman Nehm√©, ¬ę Figures f√©minines de la noblesse des croisades ¬Ľ, inLouis Pouzet et Louis Boisset et , Chr√©tiens et Musulmans au temps des croisades, entre l‚Äôaffrontement et la rencontre, Presses de l‚ÄôUniversit√© Saint-Joseph, 2007, p. 73-91 
  • Ren√© Grousset, Histoire des croisades et du royaume franc de J√©rusalem, Perrin, Paris, 1936 (r√©impr. 1999) 
    • 1. L‚Äôanarchie musulmane, 1934 (ISBN 2-262-02548-7), p. 678 et 704-707 
    • 2. L‚Äô√©quilibre, 1935 (ISBN 2-262-02568-1), p. 18-21 et 40-48 
  • Amin Maalouf, Les croisades vues par les arabes, J‚Äôai lu, 1983 (ISBN 978-2-290-11916-7), p. 138-9 

Articles connexes

Bibliographie complémentaire

  • Adriana R. de Almeida, ¬ę Alice of Antioch and the rebellion against Fulk of Anjou ¬Ľ , dans Medievalista [En ligne], no 5 (d√©cembre 2008).
  • Thomas Asbridge, ¬ę Alice of Antioch: a case study of female power in the twelfth century ¬Ľ dans Peter W. Edbury et Jonathan P. Phillips, √©diteurs, The experience of crusading, volume 2 : Defining the crusader kingdom. Cambridge: Cambridge University Press, 2003, (ISBN 0521781515 et ISBN 9780521781510), p. 29-47. [Extraits en ligne sur Google Livres]

Notes

  1. ‚ÜĎ Bernard Hamilton, ¬ę The Growth of the Latin Church of Antioch and the Recruitment of its Clergy ¬Ľ, dans Krijna Nelly Ciggaar et David Michael Metcalf, √©d., East and West in the Medieval Eastern Mediterranean: Antioch from the Byzantine reconquest until the end of the Crusader principality, Peeters Publishers, Louvain, 2006, (ISBN 9042917350 et ISBN 9789042917354), p. 174, note 17.
  • Portail des croisades Portail des croisades
Ce document provient de ¬ę Alix de J%C3%A9rusalem ¬Ľ.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alix De Jérusalem de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alix de J√©rusalem ‚ÄĒ Alix de J√©rusalem, (v. 1110 ‚Ć apr√®s 1151) est une princesse d Antioche, fille de Baudouin II, roi de J√©rusalem, et de Morfia de Malatya. Sommaire 1 Biographie 2 Ascendance 3 Voir aussi ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix de Jerusalem ‚ÄĒ Alix de J√©rusalem Alix de J√©rusalem, (v. 1110 ‚Ć apr√®s 1151) est une princesse d Antioche, fille de Baudouin II, roi de J√©rusalem, et de Morfia de Malatya. Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi 2.1 R√©f√©rences utilis√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix de j√©rusalem ‚ÄĒ Alix de J√©rusalem, (v. 1110 ‚Ć apr√®s 1151) est une princesse d Antioche, fille de Baudouin II, roi de J√©rusalem, et de Morfia de Malatya. Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi 2.1 R√©f√©rences utilis√©es ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix De Champagne-J√©rusalem ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Alix de Champagne. Alix de Champagne (1195 ‚Ć 1246) est une fille d Henri II de Champagne, roi de J√©rusalem, et d Isabelle de J√©rusalem et par mariage reine de Chypre. Sommaire 1 Biographie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix de Champagne-Jerusalem ‚ÄĒ Alix de Champagne J√©rusalem Pour les articles homonymes, voir Alix de Champagne. Alix de Champagne (1195 ‚Ć 1246) est une fille d Henri II de Champagne, roi de J√©rusalem, et d Isabelle de J√©rusalem et par mariage reine de Chypre. Sommaire 1… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix de champagne-j√©rusalem ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Alix de Champagne. Alix de Champagne (1195 ‚Ć 1246) est une fille d Henri II de Champagne, roi de J√©rusalem, et d Isabelle de J√©rusalem et par mariage reine de Chypre. Sommaire 1 Biographie ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix (Pr√©nom) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Alix. Alix est un pr√©nom √† l origine f√©minin. C est une variante graphique d Alice, √©galement issu du germanique Adaleidis qui a par ailleurs donn√© la forme savante Ad√©la√Įde. La bande dessin√©e Alix , mettant en… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix (prenom) ‚ÄĒ Alix (pr√©nom) Pour les articles homonymes, voir Alix. Alix est un pr√©nom √† l origine f√©minin. C est une variante graphique d Alice, √©galement issu du germanique Adaleidis qui a par ailleurs donn√© la forme savante Ad√©la√Įde. La bande dessin√©e Alix ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix de Champagne-J√©rusalem ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Alix de Champagne. Arriv√©e d Alix de Chypre √† Acre Alix de Champagne[1 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Alix (pr√©nom) ‚ÄĒ Pour les articles homonymes, voir Alix. Alix est un pr√©nom √† l origine f√©minin. C est une variante graphique d Alice, √©galement issu du germanique Adaleidis qui a par ailleurs donn√© la forme savante Ad√©la√Įde. La bande dessin√©e Alix , mettant en… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.