Isoniazide


Isoniazide
Isoniazide
Isoniazide
Général
Synonymes Hydrazide isonicotinique
No CAS 54-85-3
No EINECS 200-214-6
Code ATC J04AM02, J04AC01, J04AC51
DrugBank DB00951
SMILES
InChI
Apparence poudre cristalline blanche[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C6H7N3O  [Isomères]
Masse molaire[2] 137,1393 ± 0,0062 g·mol-1
C 52,55 %, H 5,14 %, N 30,64 %, O 11,67 %,
Propriétés physiques
T° fusion 170 à 173 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 125 g·l-1[1]
Précautions
Classification du CIRC
Groupe 3 : Inclassable quant à sa cancérogénicité pour l'Homme[3]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'isoniazide (INH) est un dérivé de l'acide isonicotinique. C'est un anti-tuberculeux.

Son nom chimique est : isonicotinyl hydrazine ou hydrazide de l'acide isonicotinique.

Mécanisme d'action

Les dernières études montrent que l'isoniazide est in vitro et in vivo une source de monoxyde d'azote, dont la présence en excès contribue alors directement à son action antimycobactérienne[4].

Inhibe la synthèse de l'acide mycolique (constituant de la paroi mycobactérienne).

L'isoniazide est une prodrogue qui, pour être efficace, nécessite d'être activé par la catalase peroxydase (enzyme) de M.tuberculosis (mtCP). La mtCP est une protéine bifonctionnelle de la famille des enzymes hèmes dépendantes. Elle possède les activités catalase et peroxydase. Nous savons donc que l'isoniazide dans sa forme native n'est pas actif. In vitro, l'isoniazide se transforme en acide, amine et aldéhyde. Cependant, aucun de ces 3 métabolites ne possède de propriétés bactéricide. Il a été supposé que l'activité bactéricide provenait d'une entité intermédiaire radicalaire formé pendant l'activation de l'isoniazide (Bodiguel et al., 2001). L'une des principales cibles supposées de l'isoniazide activé est l'enoyl ACP réductase impliquée dans la synthèse des acides mycoliques.

Effets secondaires

Troubles neurologiques et psychiques en cas de doses trop élevées ou de carence nutritionnelle. Hépatites.

Mortier.gifIsoniazide (INH)Mortier.gif
Noms commerciaux :
  • Spécialités mono :

  • ISONIAZIDE LAVOISIER® inj IM et p perf IV (France),
  • Nicotibine® (Belgique),
  • Rimifon® (France, Suisse),
  • RIMIFON LAPHAL® inj (France)
  • En France et en Suisse, il existe également des spécialités comprenant une association à base d'isoniazide
Classe :
Antituberculeux
Autres informations :
Sous classe :

Références

  1. a, b et c ISONIAZIDE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après Atomic weights of the elements 2007 sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, « Evaluations Globales de la Cancérogénicité pour l'Homme, Groupe 3 : Inclassables quant à leur cancérogénicité pour l'Homme » sur http://monographs.iarc.fr, CIRC, 16 janvier 2009. Consulté le 22 août 2009
  4. Nitric oxid generated from isoniazid by KatG



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Isoniazide de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • isoniazide — [ izɔnjazid; izɔniazid ] n. f. • v. 1950; de (acide) isoni(cotinique) et (hydr)azide ♦ Méd. Substance antibactérienne, utilisée dans le traitement de la tuberculose. ● isoniazide nom masculin Hydrazide de l acide isonicotinique, qui possède un… …   Encyclopédie Universelle

  • isoniazide — i·so·ni·a·zì·de s.f. TS chim., farm. idrazide che si presenta sotto forma di polvere cristallina bianca con azione batteriostatica nei confronti del bacillo della tubercolosi {{line}} {{/line}} DATA: sec. XX. ETIMO: comp. di iso e nicotinico e… …   Dizionario italiano

  • azide — isoniazide …   Dictionnaire des rimes

  • 54-85-3 — Isoniazide Isoniazide Général Synonymes Hydrazide isonicotinique No CAS …   Wikipédia en Français

  • C6H7N3O — Isoniazide Isoniazide Général Synonymes Hydrazide isonicotinique No CAS …   Wikipédia en Français

  • Tuberculose — Classification et ressources externes Radiographie du thorax d un patient avec une tuberculose pulmonaire avancée CIM 10 …   Wikipédia en Français

  • ATC Code J04 — Une section du Code ATC. J Anti infectieux pour usage systémique Sommaire 1 J04A Médicaments pour le traitement de la tuberculose 1.1 J04AA Acide aminosalicylique et ses dérivés 1.2 J04AB Antibiotiques …   Wikipédia en Français

  • ATC code J04 — Une section du Code ATC. J Anti infectieux pour usage systémique Sommaire 1 J04A Médicaments pour le traitement de la tuberculose 1.1 J04AA Acide aminosalicylique et ses dérivés 1.2 J04AB Antibiotiques …   Wikipédia en Français

  • Atc code j04 — Une section du Code ATC. J Anti infectieux pour usage systémique Sommaire 1 J04A Médicaments pour le traitement de la tuberculose 1.1 J04AA Acide aminosalicylique et ses dérivés 1.2 J04AB Antibiotiques …   Wikipédia en Français

  • Consomption — Tuberculose Tuberculose Classification et ressources externes CIM 10 A15 A19 CIM 9 010 018 La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante, avec des signes cliniques variables. Elle est provoquée par une mycobactérie… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.