Isabelle De Montolieu


Isabelle De Montolieu

Isabelle de Montolieu

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montolieu (homonymie).
Isabelle de Montolieu
Isabelle de Montolieu.jpg

Nom de naissance Elisabeth Jeanne Pauline Polier de Bottens
Naissance 7 mai 1751
Lausanne, Suisse
Décès 29 décembre 1832 (à 81 ans)
Suisse
Nationalité Suisse Suisse
Profession(s) Romancier suisse

Isabelle de Montolieu, née Elisabeth Jeanne Pauline (dite Isabelle) Polier de Bottens, est un écrivain suisse, auteur de romans et de traductions, née le 7 mai 1751, à Lausanne et décédée le 29 décembre 1832 dans sa maison de Vennes (actuellement sur la commune de Lausanne).

Sommaire

Biographie

Naissance et enfance

Isabelle est la fille d'Antoine-Noë de Polier (1713 - 1783), originaire de Villefranche-de-Rouergue, seigneur de Bottens, professeur de théologie, et d'Elizabeth-Antoinette-Suzanne de Lagier de Pluvianes. Elle naît à Lausanne le 7 mai 1751. Enfant, elle vit dans la maison des parents de sa mère, où elle est peut-être également née, à l'emplacement de l'actuel no 6 de la rue de Bourg.

À 11 ans, elle fait la connaissance de Jean-Jacques Rousseau qui l'influencera notablement.

Premier mariage

Isabelle épouse Benjamin-Adolphe de Crousaz le 6 juillet 1769 à Prilly. Les jeunes époux habitent probablement à la rue de Bourg, soit à la maison Polier (actuel no 6), soit à la maison de Crousaz (actuel no 18). De leur union naissent deux enfants, dont un seul survit, Henri-Antoine de Crousaz, né le 24 mars 1770. Benjamin-Adolphe meurt de maladie le 19 décembre 1775, à 32 ans.

Premières œuvres reconnues

On parle alors beaucoup d'elle et de ses travaux littéraires dans la société lausannoise. Elle organise des réceptions dans ses appartements et y fait même jouer une de ses créations, L'Amie sans exemple, en 1780. Le premier roman d'Isabelle de Crousaz, inspiré d'une nouvelle appelée Caroline de Lichtfield, est publié par G. Deyverdun à son insu en 1781. Il obtient un grand succès et est édité la même année à Paris et , traduit par Deyverdun, à Londres.

Second mariage

Elle fait la connaissance du baron Louis de Montolieu, gentilhomme du Languedoc, et l'épouse après 11 ans de veuvage, le 9 mai 1786, à Saint-Sulpice. C'est sous le nom de son second mari qu'elle sera célèbre dans le monde littéraire. Le baron de Montolieu, paralysé, décède le 15 février 1800.

Après le décès de son second mari

Après la mort de son mari, Isabelle de Montolieu s'adonne encore plus à l'écriture. Elle publie des récits historiques, des adaptations et des traductions de romans. En 1816 paraissent les Châteaux suisses. Elle entretient une correspondance avec Edward Gibbon. Elle vit toujours à la rue de Bourg mais se rend parfois en été à La Maisonnette, sa résidence de Bussigny. Souffrant à son tour de paralysie, vers la fin de sa vie, Isabelle de Montolieu fait de longs séjours dans la maison de campagne de Vennes (actuellement au nord de la commune de Lausanne), habitée dès 1828 par son fils.

Décès

Elle meurt le 29 décembre 1832 à Vennes, un jour avant son fils. Tous deux sont enterrés au cimetière de Pierre-de-Plan. Sur la pierre, on peut lire Me voici Seigneur avec le fils que tu m'as donné. Suite à des travaux effectués au cimetière en 1876, la pierre est déplacée dans une sorte de chapelle creusée dans la falaise au-dessus de Vennes. Ce caveau a disparu au moment de la construction de l'autoroute de contournement de Lausanne.

Rues à son nom

Une rue porte son nom à Lausanne depuis 1934. Elle part du chemin Louis-Boissonnet et va jusqu'au lieu-dit Champ-du-Grand-Chêne. Une rue parallèle porte le nom de son fils, Henri-Antoine de Crousaz. Les deux rues se situent à proximité du Château de Vennes. Une autre rue porte le nom d'Isabelle de Montolieu à Bussigny, à l'endroit de sa résidence La Maisonnette, entre la rue du Temple et le chemin de la Sauge.

Œuvres

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Caroline de Lichtfield, ou Mémoires d'une famille prussienne
  • Châteaux Suisses : anciennes anecdotes et chroniques
  • Le Mystère ou Mémoires de Madame Melvin
  • Le Serin de J-J. Rousseau

Traductions / adaptations

Elle a réalisé plus de 100 traductions d'ouvrages, dont :

  • Raison et Sensibilité, ou Les Deux Manières d'Aimer (Sense and Sensibility) de Jane Austen
  • La Famille Elliot, ou L'Ancienne Inclination (Persuasion) de Jane Austen
  • Le Robinson suisse, ou Journal d'un père de famille, naufragé avec ses enfants de Johann David Wyss

Citations

  • Ma patrie est celle de Jean-Jacques Rousseau. Je fus longtemps enthousiaste de son génie et de ses ouvrages.
  • J'ai connu Rousseau personnellement dans mon enfance, et j'ai passé quelque temps avec lui à Yverdon chez Mr de Gingins de Moiry, qui était mon proche parent. J'avais alors l'âge que je suppose à Rosine, j'ai donc pu le peindre, d'après nature, et je crois avoir bien saisi sa manière et son caractère…
  • Convenez, que la vie est bien triste et l'amitié bien douce.

Liens externes - Sources

  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
Ce document provient de « Isabelle de Montolieu ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Isabelle De Montolieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Isabelle de montolieu — Pour les articles homonymes, voir Montolieu (homonymie). Isabelle de Montolieu …   Wikipédia en Français

  • Isabelle de Montolieu — (1751 1832) was a Swiss novelist and translator. She wrote in and translated to the French language. Montolieu penned a few original novels and over 100 volumes of translations. She wrote the first French translation of Jane Austen s Sense and… …   Wikipedia

  • Isabelle de Montolieu — Pour les articles homonymes, voir Montolieu (homonymie). Isabelle de Montolieu …   Wikipédia en Français

  • Montolieu (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Montolieu est un nom de famille notamment porté par : Louis de Montolieu (1648‑1713), officier de marine français Isabelle de Montolieu… …   Wikipédia en Français

  • Montolieu, Pauline von — Montolieu, Pauline von, Pauline, Isabelle v. Polier, Freiin von, geb. den 3. Mai 1751 in Lausanne, empfing von ihrem Vater, welcher Decan der Akademie in Lausanne war, eine sehr gute Erziehung, und ward 1769 an Herrn Benjamin de Crousaz de Mezeri …   Damen Conversations Lexikon

  • Montolieu [2] — Montolieu (spr. Monglolio), Pauline Isabelle de Polier, Varonesse de M., geb. 1751 in Lausanne, verheirathete sich 1769 an Benjamin Crousaz de Mozeri (st. 1744) u. dann an den Baron von M. u. st. 1832. Sie schr. die Romane: Karoline von… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sense and Sensibility — Raison et Sentiments Pour les articles homonymes, voir Raison et Sentiments (homonymie). Raison et Sentiments[N 1] …   Wikipédia en Français

  • Le Robinson suisse — est un roman du pasteur suisse Johann David Wyss. Il parut à Zurich en allemand sans nom d auteur en 1812 sous le titre Der Schweizerische Robinson oder der schiffbrüchige Schweizer Prediger und seine Familie . Ein lehrreiches Buch für Kinder und …   Wikipédia en Français

  • Litterature suisse — Littérature suisse La littérature suisse est une littérature d’expression allemande, française, italienne et romanche, composée par des auteurs de nationalité ou de culture suisse. Il n existe pas, à proprement parler de littérature vernaculaire… …   Wikipédia en Français

  • Littérature Suisse — La littérature suisse est une littérature d’expression allemande, française, italienne et romanche, composée par des auteurs de nationalité ou de culture suisse. Il n existe pas, à proprement parler de littérature vernaculaire suisse, ce qui s… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.