Institut D'études Politiques De Grenoble


Institut D'études Politiques De Grenoble

Institut d'études politiques de Grenoble

Institut d'études politiques de Grenoble

Institut d'études politiques de Grenoble (logo).svg

Statut Établissement public à caractère administratif
Création 1948
Siège Campus universitaire de Saint-Martin-d'Hères
Rattachement Université Grenoble-II
Directeur Olivier Ihl
Élèves 1800 (210 étrangers)
Enseignants 170 (67 permanents)
Chercheurs 65
Diplômés 10 000 vivants
Site internet iep-grenoble.fr

L'institut d’études politiques de Grenoble, dit « Sciences Po Grenoble », est un établissement français public d'enseignement supérieur créé en 1948, situé sur le campus universitaire de Saint-Martin-d'Hères, près de Grenoble. Il est rattaché par convention à l'université de Grenoble-II – Pierre-Mendès-France et à la Fondation nationale des sciences politiques. C'est l'un des deux Instituts dits d'équilibre (avec Bordeaux) et l'un des neuf instituts d'études politiques de France, et il est à ce titre considéré comme une grande école.

L'IEP de Grenoble dispense une formation sélective visant à former des cadres supérieurs des secteurs privé ou public. Il se distingue des autres instituts par l'existence d'une forte osmose avec la recherche (sur les politiques publiques, l'analyse électorale, les relations internationales...[1]) mais aussi par des masters dans les domaines de la direction de projets culturels, des études européennes, de l'ingénierie financière, du journalisme, des organisations internationales, des sciences de gouvernement comparées, des sciences et techniques dans leur rapport avec la démocratie ou sur l'Amérique latine. Il dispose d'une unité de préparation aux concours administratifs et d'une préparation au concours de l'Ecole Nationale d'Administration (ENA). Outre le diplôme de l'IEP, il délivre un certificat d'études politiques pour les étudiants étrangers (qui sont plus de 200). Par ailleurs, il développe une offre étendue en matière de formation continue.

Sommaire

Histoire

L'établissement est créé par décret le 4 mai 1948[2] sous le nom d’institut d’études politiques de l’université de Grenoble. Il prend son nom actuel en application du décret du 18 janvier 1969[3].

C'est un établissement public à caractère administratif dont le statut est fixé par le décret du 18 décembre 1989[4]. Son directeur actuel est le politiste Olivier Ihl. Les directeurs de l'IEP ont été successivement André Mathiot, Jean-Louis Quermonne, Jean Leca, Claude Domenach, Yves Schemeil, François d'Arcy, Henri Oberdorff, Pierre Bréchon, Olivier Ihl.

Condition d'admission

De 2004 à 2007[5], l'Institut d'études politiques de Grenoble s'est associé aux instituts d'Aix-en-Provence et de Lyon pour organiser un concours d'entrée commun en première année, dont la sélectivité globale avoisinait 11 % en 2005[6]. Outre la note obtenue au baccalauréat, le candidat devait passer trois épreuves écrites : actualité, langue étrangère et histoire[5] ainsi qu'une épreuve sur un ouvrage (de 2004 à 2006[réf. nécessaire]).

À partir de 2008, le concours d’entrée en 1ère année, composé de deux épreuves écrites (histoire et langue), d’une durée totale de cinq heures, est ouvert aux terminales et aux bacheliers de l'année précédente[7].

L'accès direct en deuxième et quatrième année est également organisé depuis 2006 par voie de concours.

Cursus

En 2004, la scolarité a été étendue de quatre à cinq ans dans le cadre du système européen « LMD ». Une année internationale est proposée systématiquement aux étudiants de l'Institut (plus d'une centaine de conventions avec des Universités étrangères existent pour cela), année qui s'inscrit dans une démarche de professionnalisation et qui se construit avec le responsable de spécialité (en 4e année).

Le premier cycle

La première année est une année de formation initiale, d'acquisition des méthodes de travail et de renforcement des langues étrangères.

La deuxième année est divisée en quatre sections :

  • Politique (Pol),
  • Politique économique et sociale (PES),
  • Service public (SP),
  • Économique et financière (Éco-fi).

La troisième année comprend, outre les conférences de méthode et les enseignements magistraux, la réalisation d'un mémoire (qui est, à Grenoble, obligatoire). Ce travail fait l'objet d'une soutenance. Son sujet est déterminé par le choix d'un séminaire. La troisième année se termine par l'épreuve du Grand Oral.

Le cycle du master

L'IEP de Grenoble délivre 15 spécialités de Master (soit master national, soit liées au diplôme) :

  • Amérique latine
  • Carrières publiques
  • Développement et expertise de l'économie sociale
  • Direction de projets culturels
  • Gouvernance et administration européennes
  • Ingénierie juridique et financière
  • Intelligence et acteurs européens
  • Journalisme (avec deux options : Journalisme d'investigation ; Journalisme et outils numériques)
  • Management des collectivités locales
  • Organisation internationale, OIG et ONG
  • Politiques publiques de santé (en cours d'habilitation)
  • Progis, Études d'opinion et de marché
  • Sciences de gouvernement comparées
  • Sciences, techniques et démocratie (avec l'Institut Polytechnique de Grenoble INPG)
  • Ville, territoire, solidarités

Enseignants

L'IEP de Grenoble compte plus de soixante-dix enseignants permanents. Il compte aussi bien des attachés temporaires d'enseignement et de recherche (ATER), que des professeurs associés à temps partiel (PAST), des professeurs agrégés de l'enseignement secondaire (PRAG), des professeurs certifiés du second degré (PRCE) ou encore également des intervenants extérieurs issus du monde professionnel (près de 350 chaque année). Certaines filières sont ouvertes à l'alternance (agrées par Format sup) et proposent des contrats de professionnalisation.

Annexes

Notes et références

  1. (fr) Unité mixte de recherche PACTE (Politique-organisations, laboratoire de sciences sociales)
  2. Décret n° 48–778 du 4 mai 1948 portant création de l'Institut d'études politiques de l'université de Grenoble, publié au Journal officiel de la République française du 5 mai 1948, p. 4362
  3. Décret n° 69-56 du 18 janvier 1969 relatif aux instituts d'études politiques d'Aix, de Bordeaux, de Grenoble, de Lyon, de Strasbourg et de Toulouse (abrogé)
  4. Décret n° 89-902 du 18 décembre 1989 relatif aux instituts d’études politiques dotés d’un statut d’établissement public administratif rattachés à une université, publié au Journal officiel de la République française du 19 décembre 1989
  5. a  et b (fr) Concours sur Sciences Po Rhône-Alpes-Méditerranée, le site internet officiel du concours commun
  6. (fr) « 5604 candidats au concours commun de Sc po Aix - Lyon et Grenoble » sur studyrama.com
  7. (fr) « Admission en premier cycle » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Grenoble, consulté le 5 mars 2009

Articles connexes

  • Catégorie:Enseignant à l'Institut d'études politiques de Grenoble
  • Catégorie:Ancien élève de l'Institut d'études politiques de Grenoble

Liens externes

  • Portail de Grenoble Portail de Grenoble
  • Portail des Grandes écoles Portail des Grandes écoles
Ce document provient de « Institut d%27%C3%A9tudes politiques de Grenoble ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Institut D'études Politiques De Grenoble de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Institut d'études politiques de Grenoble — Institut d’études politiques de Grenoble Devise « Au cœur des sciences de gouvernement » Informations Fondation …   Wikipédia en Français

  • Institut d'etudes politiques de Grenoble — Institut d études politiques de Grenoble Institut d études politiques de Grenoble …   Wikipédia en Français

  • Institut d'études politiques de grenoble — Institut d études politiques de Grenoble …   Wikipédia en Français

  • Institut d'études politiques de Grenoble — Established 1948 School type Publi …   Wikipedia

  • Institut D'études Politiques — Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur vocation est de diffuser les savoirs …   Wikipédia en Français

  • Institut d'Etudes Politiques — Institut d études politiques Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur… …   Wikipédia en Français

  • Institut d'etudes politiques — Institut d études politiques Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur… …   Wikipédia en Français

  • Institut d'Études Politiques — Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur vocation est de diffuser les savoirs …   Wikipédia en Français

  • Institut d’Études Politiques — Institut d études politiques Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur… …   Wikipédia en Français

  • Institut d'études politiques — (English: Institutes of Political Studies, or IEPs, are nine publicly owned institutions of higher learning in France. They are located in Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg and Toulouse, and their… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.