Imre Kertesz


Imre Kertesz

Imre Kertész

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kertesz.

La forme de ce nom en hongrois est Kertész Imre. Dans cet article, le prénom est placé en tête comme il est d'usage dans les langues occidentales.

Imre Kertész en 2007

Imre Kertész (ˈimrɛ ˈkɛrteːs, né à Budapest le 9 novembre 1929) est un écrivain hongrois.

Sommaire

Biographie

Né dans une famille juive modeste (son père est marchand de bois et sa mère petite employée), il est déporté à Auschwitz en 1944, à l'âge de 15 ans, puis transféré à Buchenwald. Cette expérience douloureuse le marque profondément et nourrira toute son œuvre, intimement liée à l'exorcisation de ce traumatisme et à l'édification d'une patrie littéraire pour un être condamné à constater l'absurdité du monde car on lui a, un jour, « refusé le statut d'être humain ».

Revenu en Hongrie, en 1945, il se retrouve seul, tous les membres de sa famille ayant disparu. En 1948, il commence à travailler comme journaliste. Mais son journal devient en 1951 l'organe officiel du Parti communiste, et Kertész est licencié. Il travaille alors quelque temps dans une usine, puis au service de presse du ministère de l'Industrie.

Congédié en 1953, il se consacre dès lors à l'écriture et à la traduction. C'est la découverte d'Albert Camus et la lecture de L'Étranger qui lui révèlent, à 25 ans, sa véritable vocation. La philosophie de l'absurde sera par ailleurs un modèle fondateur pour son œuvre entière. À partir de la fin des années 1950 et tout au long des années 1960, il écrit des comédies musicales pour gagner sa vie. Il traduit de nombreux auteurs de langue allemande, tels que Nietzsche, Hofmannsthal, Schnitzler, Freud, Roth, Wittgenstein et Canetti, qui ont eu une influence sur sa création littéraire. Dans les années 1960, il commence à écrire Être sans destin, récit sobre, distancié et parfois ironique de la vie d'un jeune déporté hongrois, d'inspiration largement autobiographique. Ce roman évoque notamment le point de vue de la victime dans l'histoire et son conditionnement occasionnel, voire banal, à l'entreprise de déshumanisation menée par l'Allemagne nazie. Cette acceptation passive et ordinaire de l'univers concentrationnaire peut être distinguée du témoignage de Primo Levi dans Si c'est un homme. L'ouvrage n'a pu paraître qu'en 1975 et n'a reçu d'abord qu'un accueil assez modeste. C'est seulement après sa réédition, en 1985, qu'il a connu le succès.

Tenu à l'écart par le régime communiste, Kertész n'a commencé à être reconnu comme un grand écrivain qu'à la fin des années quatre-vingt. Il a obtenu en 2002 le prix Nobel de littérature, « pour une œuvre qui dresse l'expérience fragile de l'individu contre l'arbitraire barbare de l'histoire ».

Style

Une expression souvent constituée en périodes, l'œuvre joue de ressassement, d'ironie, de références aussi. Ce qui se révèle notamment dans le goût des parenthèses juxtaposées. Avec un aspect très plastique de phrases au galbe raffiné.

Œuvres

  • Être sans destin (Sorstalanság), 1975 - Actes Sud, 1998 (voir critique)
  • Le chercheur de traces (A nyomkereső), 1977 - Actes Sud, 2003
  • Roman policier (Detektívtörténet), 1977 - Actes Sud, 2006
  • Le Refus (A kudarc), 1988 - Actes Sud, 2001
  • Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pas (Kaddis a meg nem született gyermekért), 1990 - Actes Sud, 1995
  • Le Drapeau anglais (Az angol lobogó), 1991 - Actes Sud 2005
  • Gályanapló, 1992
  • Jegyzőkönyv, 1993
  • L'Holocauste comme culture - Discours et essais (A holocaust mint kultúra), 1993 - Actes Sud - 2009
  • Un autre. Chronique d'une métamorphose (Valaki más: a változás krónikája), 1997 - Actes Sud, 1999
  • A gondolatnyi csend, amíg a kivégzőosztag újratölt, 1998
  • A száműzött nyelv, 2001
  • Liquidation (Felszámolás), 2003 - Actes Sud, 2004
  • Le Dossier K (A K. dosszié), 2006 - Actes Sud - 2008

Liens internes


Précédé de :
Vidiadhar Surajprasad Naipaul
Prix Nobel de littérature
2002
Suivi de :
John Maxwell Coetzee


  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la Hongrie Portail de la Hongrie
Ce document provient de « Imre Kert%C3%A9sz ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Imre Kertesz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Imre Kertész — in Szeged, 2007 Imre Kertész [ˈimrɛ ˈkɛrtes] (* 9. November 1929 in Budapest) ist ein jüdisch ungarischer …   Deutsch Wikipedia

  • Imre Kertesz — Imre Kertész in Szeged, 2007 Imre Kertész [ˈimrɛ ˈkɛrtes] (* 9. November 1929 in Budapest) ist ein ungarischer Schriftsteller. Er erhielt den Nobelpreis für L …   Deutsch Wikipedia

  • Imre Kertész — en 2007 Imre Kertész (Budapest, 9 de noviembre de 1929) es un escritor húngaro. Fue galardonado con el Premio Nobel de Literatura en el año 2002 …   Wikipedia Español

  • Imre Kertész — (nacido el 9 de noviembre de 1929), escritor húngaro. Imre Kertész nació en Budapest, Hungría. Fue galardonado en el año 2002 con el Premio Nobel de Literatura …   Enciclopedia Universal

  • Imre Kertész — Infobox Writer name = Imre Kertész awards = awd|Nobel Prize in Literature|2002 birthdate = Birth date and age|1929|11|9|mf=y birthplace = Budapest, Hungary deathdate = deathplace = occupation = NovelistImre Kertész (IPA2|imrɛ ˈkɛrteːs) (born… …   Wikipedia

  • Imre Kertész — Pour les articles homonymes, voir Kertesz. La forme de ce nom en hongrois est Kertész Imre. Dans cet article, le prénom est placé en tête comme il est d usage dans les langues occidentales …   Wikipédia en Français

  • Kertesz — Kertész (vom ungarischen kert für Garten; also: Gärtner) ist Familienname folgender Personen: Ákos Kertész (* 1932), ungarischer Schriftsteller André Kertész (1894–1985), ungarischer Fotograf Imre Kertész (* 1929), ungarischer Schriftsteller… …   Deutsch Wikipedia

  • KERTÉSZ, IMRE — (1929– ), Hungarian novelist and translator. Kertész was born in Budapest and deported to Auschwitz in 1944, and from there to Buchenwald, where he was liberated in 1945. In postwar Budapest he worked as a journalist and translator, publishing… …   Encyclopedia of Judaism

  • Imre Madách — Naissance 21 janvier 1823, Dolná Strehová, Hongrie Décès 5 octobre  …   Wikipédia en Français

  • Kertész — is a common Hungarian surname meaning gardner . This may be referring to:Family name |name =Kertesz |image size = |caption = pronunciation = meaning =Gardener region = |language =Hungarian related names = footnotes = * André Kertész, Hungarian… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.