Illustration

ÔĽŅ
Illustration
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Illustration (homonymie).
Illustration de Jessie Willcox Smith.

Une illustration est une repr√©sentation graphique ou picturale servant √† d√©crire ou accompagner par l'image un r√©cit, un roman, une po√©sie, ou √† appuyer un texte informatif (scientifique, ou journalistique). Elle a aussi une fonction publicitaire (affiches, couverture de magazines). Par extension, il est aussi question d'¬ę illustration sonore ¬Ľ √† propos de musiques ou de sons venant renforcer un commentaire ou une fiction radiophonique ou cin√©matographique.

Sommaire

Formes

L'illustration, r√©alis√©e par un dessinateur-illustrateur, artiste, graveur ou photographe, recouvre une grande vari√©t√© de domaines :

  • Illustration litt√©raire : romans, nouvelles, r√©cits, couvertures de livres, litt√©rature pour la jeunesse ;
  • Illustration documentaire et technique : dictionnaires, encyclop√©dies, ouvrages th√©matiques et de vulgarisation, modes d'emploi ;
  • Illustration de presse : illustrations d'articles, dessin d'humour ;
  • Illustration publicitaire et commerciale : annonces de presse, affiches, conditionnements (bo√ģtes et emballages), etc., les cartes postales‚Ķ

Cette liste n'est pas limitative et les fronti√®res entre ces diverses cat√©gories ne sont pas nettes et fluctuent. Sauf exceptions, l'illustration se distingue de l'Ňďuvre d'art en ce qu'elle accompagne un texte, et qu'elle est reproduite √† de multiples exemplaires par les proc√©d√©s de l'imprimerie ou de l'estampe. Mais une Ňďuvre d'art originale est fr√©quemment utilis√©e comme illustration. L'original d'une illustration peut souvent √™tre consid√©r√© comme Ňďuvre d'art ind√©pendamment du contexte de sa r√©alisation.

Emploi

Des illustrations peuvent pr√©senter un √©ventail de th√®mes et √™tre employ√©es pour une vari√©t√© de fonctions tels :

  • Faire ressortir les nuances d'un r√©cit.
  • Inspirer un sentiment au lecteur.
  • Personnifier les personnages d'un r√©cit
  • Visualiser par l'exemple un article d'ouvrage universitaire ou scientifique.
  • Sch√©matiser des instructions dans un guide d'utilisation, ou un mode d'emploi.
  • Faire vendre un produit.

Les m√©tiers li√©s √† l'illustration, outre ceux d'illustrateur, photographe et autre ¬ę cr√©ateur ¬Ľ, comprennent aussi des interm√©diaires dont le r√īle est primordial pour assurer le lien entre l'artiste, ou l'Ňďuvre, et le client final : directeur artistique, directeur de cr√©ation, charg√© de choisir le mode d'illustration et l'artiste qui convient le mieux au projet, d'√©tablir avec lui une relation, de lui transmettre le ¬ę cahier des charges ¬Ľ, d'assurer le suivi du travail et d'y faire apporter les corrections n√©cessaires, etc. Le travail d'iconographe consiste √† rechercher des illustrations pr√©existantes, sous toutes les formes possibles : photographies, documents, estampes, peintures, en traitant avec les ayants-droit qui peuvent √™tre des personnes priv√©es, des organismes divers, biblioth√®ques, mus√©es, etc.

Histoire

Origines

Romance, papyrus grec du IIe si√®cle.

L'origine de l'illustration se confond avec les premi√®res repr√©sentations figur√©es accompagnant un √©crit :il en existe d√©j√† au IIe si√®cle dans la litt√©rature grecque. La fin de l'utilisation du papyrus en Occident et son remplacement par le parchemin, eurent pour effet, en raison du cout du support, de ralentir la production des illustrations, limit√©es d√©sormais aux enluminures destin√©es au clerg√© ou √† la noblesse.

Les enluminures r√©alis√©es au Moyen √āge et √† la Renaissance peuvent √™tre consid√©r√©es comme les premiers exemples de cet art en Occident et au Proche-Orient. Parmi les enluminures remarquables figurent celles des Tr√®s Riches Heures du duc de Berry.

En Extr√™me-Orient, et plus particuli√®rement en Chine, en Cor√©e et au Japon, les estampes ont une fonction similaire, l'invention qui y est faite du papier, de l'imprimerie, puis des caract√®res mobiles, facilitera la diffusion des Ňďuvres illustr√©es. Plus g√©n√©ralement, dans l'art pictural de ces pays, la peinture, g√©n√©ralement lavis, contenait toujours, jusqu'au XIXe si√®cle, un bref texte po√©tique.

Du XVe au XVIIIe si√®cle

Portrait √† la m√©moire d'Hiroshige, estampe japonaise du XVIIIe si√®cle

Le XVe si√®cle voit l'arriv√©e en Europe de l'imprimerie venue d'Extr√™me-Orient, les livres sont illustr√©s de gravures sur bois. Lors des si√®cles suivants, les techniques de gravure √©voluent, passant du bois au cuivre (taille-douce, eau-forte) et, √† la fin du XVIIIe si√®cle, √† la lithographie. Les planches grav√©es de l'Encyclop√©die de Diderot et d'Alembert sont un exemple d'illustrations de cette p√©riode.

D√©but du XIXe si√®cle

Au d√©but du XIXe si√®cle la diffusion des journaux et des almanachs, et la popularit√© des nouvelles et feuilletons qui y sont publi√©s, voit se d√©velopper l'illustration de presse. Des figures notables de cette nouvelle discipline sont Hablot K. Browne et en France, Honor√© Daumier. Dans le domaine de l'√©dition, les ouvrages encyclop√©diques g√©n√©ralisent son usage.

√āge d'or de l‚Äôillustration

La seconde moiti√© du XIXe si√®cle est consid√©r√©e comme l'√Ęge d'or de l'illustration en Europe et aux √Čtats-Unis. Le d√©veloppement de l'√©dition grand public et l'apparition des magazines accentuent la diffusion des illustrations. La technique de la gravure sur bout de bois , avec des graveurs virtuoses, permet de rendre dans le moindre d√©tail le travail des dessinateurs. L'invention de nouvelles techniques d'impression (notamment la photogravure) lib√®re les illustrateurs qui emploient de nouvelles techniques.

En France, cette discipline est √©lev√©e au rang d'art par Paul Gavarni, J.J. Grandville, et surtout Gustave Dor√©, dont les illustrations des Fables de La Fontaine, les Contes de Perrault, ou le Don Quichotte de Miguel de Cervantes font date. Ses illustrations sombres de la pauvret√©, dans le Londres des ann√©es 1860, furent des exemples marquants de commentaire social dans l'art. L'√©dition emploie l'illustration gr√Ęce √† la technique de la gravure sur bois. L'exemple le plus repr√©sentatif est sans doute celui des √©ditions Hetzel, qui publient entre autres les romans de Jules Verne. Cette technique permet d'imprimer les illustrations en m√™me temps que le texte, et √† des tirages √©lev√©s, au contraire des autres techniques (taille-douce, lithographie) qui obligeaient √† une impression s√©par√©e et donc √† des illustrations hors texte. La plupart de ces graveurs, charg√©s de reproduire les originaux des dessinateurs, √©taient souvent eux-m√™mes des illustrateurs : Fran√ßois Pannemaker, √Čdouard Riou, L√©on Benett, et bien d'autres. Quelques grands peintres comme √Čdouard Manet et Edgar Degas s'essayent aussi √† illustrer des po√©sies d'Edgar Poe ou des nouvelles de Guy de Maupassant.

Aux √Čtats-Unis cet √Ęge d'or se situe des ann√©es 1880 √† 1914. Arthur Burdett Frost et Howard Pyle, fondateur de l'√©cole de la Brandywine Valley, acc√®dent √† la c√©l√©brit√© en illustrant des ouvrages destin√©s √† la jeunesse et ont une influence sur l'Ňďuvre de N.C. Wyeth (son √©l√®ve) et Norman Rockwell.

En Grande-Bretagne, les illustrations de John Tenniel marquent fortement l'imaginaire collectif des lecteurs de Lewis Carroll. Arthur Rackham, Edmund Dulac sont repr√©sentatifs de l'influence des pr√©rapha√©lites sur l'illustration britannique ; par contraste Beatrix Potter illustre ses propres contes dans un style naturaliste mettant en sc√®ne des animaux habill√©s √† la mode victorienne. D'autres illustrateurs comme Aubrey Beardsley, influenc√© par le japonisme, adoptent un style √©pur√© en noir et blanc √† la mani√®re des Nabis.

De 1914 à 1945

Walter Crane ‚ÄĒ Illustration pour La Belle et la B√™te, 1874

Un mouvement est initié en Amérique latine par Santiago Martinez Delgado tandis qu'il était étudiant d'art à Chicago, il travaille dans les années 1930 pour le magazine Esquire, et plus tard en Colombie pour le magazine Vida. Disciple de Frank Lloyd Wright ses illustrations sont influencées par le style art déco.

Dans les années 1930, l'influence de l'expressionnisme se fait sentir dans le travail de l'illustrateur indépendant britannique Arthur Wragg. Il stylise des formes obtenues par la technique du pochoir telle qu'elle était employée dans les affiches de propagande.

Aux √Čtats-Unis la presse magazine impose les noms de J.C. Leyendecker, James Montgomery Flagg, et Norman Rockwell dont les couvertures pour le Saturday Evening Post d√©peignent la vie de l'Am√©ricain moyen.

De 1945 à l'époque actuelle

James Montgomery Flagg ‚ÄĒ Affiche I Want You pour le recrutement de l'arm√©e des √Čtats-Unis, 1917

Durant la seconde moiti√© du XXe si√®cle, la presse magazine abandonne peu √† peu l'illustration dessin√©e au profit de la photographie. Mais les illustrateurs restent actifs dans les domaines de la publicit√©, de l'√©dition pour la jeunesse et de l'√©dition scientifique et dans les journaux o√Ļ se d√©veloppe le dessin de presse, g√©n√©ralement du dessin d'humour √† forte charge politique et sociale (Le Canard encha√ģn√©, Charlie Hebdo, Sin√© Hebdo). De grandes individualit√©s se d√©tachent, exer√ßant dans diff√©rents domaines comme le dessin de presse, l'illustration litt√©raire, la litt√©rature jeunesse, comme Ralph Steadman, Tomi Ungerer, Daniel Maja, Roland Topor... Des √©diteurs d'art ont fait appel √† des grands peintres comme Matisse, Moretti, ou Picasso, qui a par exemple illustr√© Les M√©tamorphoses d'Ovide pour l'√©diteur Skira. L'illustration vit essentiellement dans la presse et la communication, suivant des modes li√©es aux courants picturaux, mais les pr√©c√©dant parfois. En France, dans les ann√©es 1970, dans la presse, les jeunes graphistes du groupe Bazooka imposent un style agressif et novateur, fait de collages, inspir√© des constructivistes russes aussi bien que de la bande dessin√©e, jouant de la photographie et de la typographie. Les ann√©es 1980 voient au travers de la red√©couverte de Norman Rockwell une tendance hyperr√©aliste, utilisant largement la reproduction et l'interpr√©tation de montages de photographies et l'usage de l'a√©rographe, avant que celui-ci ne soit supplant√© par l'informatique.

Dans les années 1980-1990, les médias audiovisuels tels que la télévision utilisent parfois les services d'illustrateurs, qui au moyen d'une tablette graphique caricaturent ou illustrent les thèmes traités, en direct. Ce type d'illustration nécessitant de grandes qualité d'improvisation et de vitesse de dessin, est parfois également utilisé lors de symposiums, congrès, séminaires ou manifestations de ce type.

Depuis la fin du XXe si√®cle, les techniques traditionnelles continuent √† √™tre enseign√©es et utilis√©es (√©coles de beaux-arts, arts appliqu√©s, ou art graphique‚Ķ). Le nombre de publications illustr√© (livres de jeunesse, magazines, livres d'enseignement, encyclop√©dies...) continue de croitre. L'illustration multim√©dia et l'infographie permises par le d√©veloppement de l'outil informatique deviennent √©galement de plus en plus pr√©sentes. Ainsi les grandes encyclop√©dies-papier existent-elles aussi maintenant en version multim√©dia (CD-ROM + liens Internet), utilisant toujours l'image, le dessin et les reproductions photographiques, mais aussi le son, les images de synth√®se, les animations, les vid√©os‚Ķ pour illustrer les propos. L'illustration dessin√©e reprend en popularit√© dans les magazines sp√©cialis√©s (informatique, avec Hebdogiciel, f√©minine, etc.) et explose dans le nombre grandissant de magazines et livres pour la jeunesse.

Des illustrations servent de base à la conception de produits finis (vêtements, accessoires, intérieur de voitures etc...)

Cependant le secteur du livre d'art reste une cat√©gorie o√Ļ l'illustration joue son r√īle traditionnel.

Bibliographie

  • (fr) √Čmile Bayard, L'Illustration et les illustrateurs, Librairie Ch. Delagrave, Paris,1898, 384 p.
  • Michel Melot, L'Illustration ; histoire d'un art, √©ditions Skira, Gen√®ve, 1984 (ISBN 2-605-00033-8)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Illustration de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • illustration ‚ÄĒ [ i(l)lystrasj…ĒŐÉ ] n. f. ‚ÄĘ XVe; ¬ę apparition ¬Ľ XIIIe; lat. illustratio, de lustrare ¬ę √©clairer ¬Ľ 1 ‚ô¶ Vx Action de rendre illustre; √©tat de ce qui est illustre. ‚ôĘ Personnage illustre. ‚áí c√©l√©brit√©, gloire. ¬ę une des illustrations contemporaines de… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Illustration ‚ÄĒ des Artikels Segelboot in der Wikipedia Illustration (v. lat. illustrare ‚Äěerleuchten, erkl√§ren, preisen‚Äú; Pl. Illustrationen) bedeutet ‚Äědas einem Text erl√§uternd beigegebene Bild‚Äú, unabh√§ngig von dessen Form oder spezifischer Funktion. Mit… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • ILLUSTRATION (L‚Äô) ‚ÄĒ ILLUSTRATION L‚Äô Revue hebdomadaire dont la carri√®re fut exceptionnellement longue (plus d‚Äôun si√®cle). Fond√©e en 1843 sur le mod√®le de l‚ÄôIllustrated London News , L‚ÄôIllustration s‚Äôest toujours situ√©e √† l‚Äôavant garde par sa pr√©sentation et ses… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Illustration 63 ‚ÄĒ ist der Name einer Fachzeitschrift f√ľr die Buchillustration. Sie dient als Kunstforum und gleichzeitig als Werbemittel f√ľr die Buchillustration. Inhaltsverzeichnis 1 Geschichte 2 Bedeutung Wirkung 3 Literatur ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Illustration ‚ÄĒ (lat., ¬ĽErleuchtung, Erkl√§rung, Versch√∂nerung, Verherrlichung¬ę) wird jetzt fast ausschlie√ülich f√ľr die bildliche Erl√§uterung, den bildlichen Schmuck eines gedruckten Buches oder einer Zeitschrift gebraucht. Die Buchillustration in diesem Sinne,… ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Illustration ‚ÄĒ Il lus*tra tion, n. [L. illustratio: cf. F. illustration.] 1. The act of illustrating; the act of making clear and distinct; education; also, the state of being illustrated, or of being made clear and distinct. [1913 Webster] 2. That which… ‚Ķ   The Collaborative International Dictionary of English

  • illustration ‚ÄĒ UK US /ňĆ…™l…ôňąstre…™ É…ôn/ noun [C or U] ‚Ėļ an example that shows something: ¬ĽIn our illustration of how much your initial investment might be worth at term, we are assuming an 8% rate of return ‚Ķ   Financial and business terms

  • illustration ‚ÄĒ (n.) c.1400, a shining; early 15c., a manifestation; mid 15c., a spiritual illumination, from O.Fr. illustration apparition, appearance, and directly from L. illustrationem (nom. illustratio) vivid representation (in writing), lit. an… ‚Ķ   Etymology dictionary

  • illustration ‚ÄĒ [n1] demonstration, exemplification analogy, case, case history, case in point, clarification, elucidation, example, explanation, for instance, instance, interpretation, model, representative, sample, sampling, specimen; concepts 268,686… ‚Ķ   New thesaurus

  • illustration ‚ÄĒ [ilőĄ…ô strńĀ‚Ä≤sh…ôn] n. [ME illustracione < OFr illustration < L illustratio] 1. an illustrating or being illustrated 2. an example, story, analogy, etc. used to help explain or make something clear 3. a picture, design, diagram, etc. used to… ‚Ķ   English World dictionary

  • Illustration ‚ÄĒ (v. lat.), 1) Erl√§uterung, Erkl√§rung; 2) Glanz, Ehrenglanz; 3) Erl√§uterung u. Erkl√§rung durch in den Text eingeschaltete Holzschnitte, Lithographien etc.; davon Illustrirte Ausgaben, Illustrirte Zeitschriften etc., bei welchen dergleichen… ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.