Igor Gouzenko

ÔĽŅ
Igor Gouzenko

Igor Sergue√Įevitch Gouzenko (n√© le 13 janvier 1919 √† Rahatchou, aujourd'hui en Bi√©lorussie, d√©c√©d√© le 28 juin 1982 √† Mississauga, Canada), √©tait un fonctionnaire de l'ambassade sovi√©tique √† Ottawa, Ontario. Il d√©missionne le 5 septembre 1945 en emportant avec lui 190 documents prouvant l'existence de r√©seaux d'espionnage sovi√©tiques au Canada. Cette d√©mission d√©clencha une crise qui marqua les ann√©es d'apr√®s-guerre et la mont√©e de l'anticommunisme canadien durant la Guerre froide. Cet √©v√©nement est souvent d√©sign√© par l'expression ¬ę affaire Gouzenko ¬Ľ. Celle-ci est souvent cr√©dit√© comme un des √©v√©nements d√©clencheur de la Guerre froide.

Sommaire

Affaire Gouzenko

En 1943, Gouzenko travaille au service du chiffre de l'ambassade soviétique à Ottawa. C'est à cet endroit qu'il découvre l'existence au Canada de plusieurs réseaux d'espionnage dirigés par le colonel Zabotine, un attaché militaire soviétique de l'ambassade.

D√©√ßu par le stalinisme, Gouzenko d√©cide de s'installer au Canada avec sa famille. Le 5 septembre 1945, il quitte l'ambassade sovi√©tique et se pr√©sente √† l'Ottawa Journal, o√Ļ il raconte son histoire. Jugeant l'affaire trop dangereuse, le journal local invite plut√īt le d√©missionnaire √† se rendre, le lendemain, au minist√®re de la Justice.

À la suite de l'événement, Gouzenko est poursuivi par la police secrète soviétique. Le 7 septembre, le gouvernement canadien accorde l'asile politique à Gouzenko et à sa famille. Pendant ce temps, l'affaire reste secrète, le temps que le gouvernement puisse accumuler des preuves.

Les révélations de Gouzenko conduisent à l'arrestation de militants communistes canadiens en 1946. Le député communiste Fred Rose est arrêté dans le sillage de cette affaire et accusé d'espionnage.

Les interrogatoires sont menés par la Commission royale d'enquête Kellock-Taschereau (une commission spéciale créée pour l'occasion) et les propos recueillis confirment l'existence d'un vaste réseau d'espionnage soviétique cherchant, notamment, à obtenir les secrets de la bombe atomique.

À la suite de l'affaire, Igor Gouzenko change régulièrement d'identité et vit avec sa famille dans la région de Toronto, sous la protection de la police. Il a été interviewé à la télévision en 1966, 20 ans après sa défection de l'ambassade soviétique. Lors de ses apparitions publiques, Gouzenko couvrait son visage d'un masque ou d'un sac perforé afin de dissimuler son identité.

Références

  • Robert Bothwell, ¬ę Gouzenko, Igor Sergeievich ¬Ľ, dans L'encyclop√©die du Canada, Montr√©al, √Čditions internationales Alain Stank√©, vol. 2, 1987.
  • Jacques Lacoursi√®re et H√©l√®ne-Andr√©e Bizier, ¬ę Une affaire d'espionnage ¬Ľ, dans Nos Racines, l'histoire vivante des Qu√©b√©cois, St-Laurent, √Čditions Transmo, chapitre 133, 1980-1983.
  • Reg Whitaker, ¬ę Espionnage √† la russe ¬Ľ, dans Horizon Canada, St-Laurent, Qu√©bec, Le Centre, vol. 112, 1984-1987.

Adaptation

L'affaire Igor Gouzenko sert de trame au film de William Wellman "The Iron Curtain" (Le Rideau de Fer), sorti en 1948, avec Dana Andrews dans le r√īle de Igor Gouzenko.

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Igor Gouzenko de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Igor Gouzenko ‚ÄĒ Igor Sergejewitsch Gouzenko, auch Gusenko, (* 13. Januar 1919 in Rahatschou, Wei√ürussland; ‚Ć 25. Juni 1982 in Mississauga, Kanada) war ein Kryptograf der Sowjetbotschaft in Ottawa, Ontario zur Entschl√ľsselung von Geheimschriften. Er deckte… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Igor Gouzenko ‚ÄĒ activities in the West.Gouzenko s defection exposed Joseph Stalin s efforts to steal nuclear secrets, and the then unknown technique of planting sleeper agents. The Gouzenko Affair is often credited as a triggering event of the Cold War. [… ‚Ķ   Wikipedia

  • Igor Gouzenko ‚ÄĒ Igor Sergeyevich Gouzenko Nombre Igor Sergeyevich Gouzenko Nacimiento ‚Ķ   Wikipedia Espa√Īol

  • Igor Gusenko ‚ÄĒ Igor Sergejewitsch Gouzenko, auch Gusenko, (* 13. Januar 1919 in Rahatschou, Wei√ürussland; ‚Ć 25. Juni 1982 in Mississauga, Kanada) war ein Kryptograf der Sowjetbotschaft in Ottawa, Ontario zur Entschl√ľsselung von Geheimschriften. Er deckte… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Gouzenko ‚ÄĒ Igor Sergejewitsch Gouzenko, auch Gusenko, (* 13. Januar 1919 in Rahatschou, Wei√ürussland; ‚Ć 25. Juni 1982 in Mississauga, Kanada) war ein Kryptograf der Sowjetbotschaft in Ottawa, Ontario zur Entschl√ľsselung von Geheimschriften. Er deckte… ‚Ķ   Deutsch Wikipedia

  • Gouzenko, Igor ‚ÄĒ (1919‚Äď1982) ¬†¬†¬†A GRU communication clerk, Gouzenko was the first important Soviet defector of the Cold War. After having served at the front and in Moscow as a code clerk, Gouzenko was sent to Ottawa to the GRU rezidentura in 1943. In September… ‚Ķ   Historical dictionary of Russian and Soviet Intelligence

  • Affaire Gouzenko ‚ÄĒ Igor Gouzenko Igor Sergue√Įevitch Gouzenko (n√© le 13 janvier 1919 √† Rahatchou, aujourd hui en Bi√©lorussie, d√©c√©d√© le 28 juin 1982 √† Mississauga, Canada), √©tait un fonctionnaire de l ambassade sovi√©tique √† Ottawa, Ontario. Il… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • Le Rideau de fer ‚ÄĒ (The Iron Curtain) est un film am√©ricain r√©alis√© par William A. Wellman sorti en 1948. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • William Lyon Mackenzie King ‚ÄĒ Not to be confused with William Lyon Mackenzie, Mackenzie King s grandfather. The Right Honourable William Lyon Mackenzie King PC OM CMG PhD (Harv.) MA (Harv.) MA (Tor.) LLB (Tor.) BA (Tor.) ‚Ķ   Wikipedia

  • Canada in the Cold War ‚ÄĒ Canada played a middle power, and an occasionally important, role in the Cold War. Throughout the US/Soviet rivalry, Canada was normally on the side of the United States and the West. However opposition to the Vietnam War and Canada s… ‚Ķ   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.