Iazyges


Iazyges

Les Iazyges[1] ou Jazyges[2] ou Yaziges sont une des branches occidentales — avec les Roxolans — du peuple sarmate, un peuple de nomades iraniens. Ils sont originaires des régions de la mer d'Azov et font partie des premiers groupes sarmates à avoir migré vers l'ouest. La force principale des Iazyges réside dans leur cavalerie.

Sommaire

Les Iazyges et Rome

Vers 20 ap. J.-C., les Iazyges s'installent sur la frontière danubienne de l'Empire romain dans le bassin de la Theiss avec l’assentiment de Rome qui tente de réaliser l’encerclement de la Dacie[3]. Dès le Ier siècle, ils entretiennent des relations commerciales avec les Romains. De la dynastie flavienne jusqu'au IIIe siècle, ils font partie des peuples barbares clients des Romains. Cependant les nombreux incidents entre les légions et les Iazyges prouvent que le contrôle romain est loin d'être efficace. Sous le règne de Domitien, ils se joignent aux peuples suébo-sarmates pour envahir temporairement la Pannonie en 92[4]. Il faut l'intervention active de l'empereur lui-même pour les repousser. L'animosité entre les Daces et les Iazyges a comme conséquence de nombreux raids de ces derniers dans les provinces de la Dacie romaine. Sous l'empereur Marc Aurèle, ils envahissent de nouveau l'Empire sous la pression des Goths qui migrent vers l'Ouest et les repoussent contre le limes[5].

Les légions romaines doivent donc de nouveau intervenir sur les rives du Danube pour les repousser en 175[6]. Les conditions imposées par l'empereur sont extrêmement dures. Les Iazyges doivent se retirer du Danube et doivent fournir 8 000 hommes comme auxiliaires pour la cavalerie romaine, selon le récit de Dion Cassius. 5 500 d'entre eux sont envoyés dans l'île de Bretagne[7]. Ils sont alors répartis le long du limes, le mur d'Hadrien par groupes de 500. Plusieurs découvertes archéologiques témoignent de leur présence comme la stèle funéraire de Chester montrant un cavalier sarmate[8]. Un numerus equitum Sarmatarum fut ainsi formé en Grande-Bretagne (l'inscription fut retrouvée près de Ribchester, région de pâturages adaptée à l'élevage équin): cette unité irrégulière, tant par son statut que ses méthodes de combat, fut intégré à la structure régulière des régiments auxiliaires, avec la création d'une ala Sarmatarum [9]. Au début du Ve siècle, un cuneus Sarmatarum est encore installé en Grande-Bretagne, cuneus désignant alors tout régiment de cavalerie [9].

Les Iazyges continuent cependant à faire pression sur la frontière danubienne. Ils occupent la Dacie pendant une grande partie du IIIe siècle. Maximien, co-Auguste de Dioclétien, les bat finalement à la fin du IIIe siècle. Constantin Ier permet à un grand nombre d'entre eux de s'installer comme fermiers dans les Balkans.

Leur nom disparaît au milieu de la grande invasion du Ve siècle. Cependant il existe aujourd'hui encore en Hongrie une région nommée Jazygie, le comitat, ou département de Jász-Nagykun-Szolnok.

Notes et références

  1. Graphie du dictionnaire latin-français Gaffiot.
  2. Graphie du dictionnaire historique Mourre, édition 1978.
  3. « Chronologie Roumanie. Des origines à la Dacie romaine », clio.fr
  4. Patrick Le Roux, Le Haut-Empire romain en Occident d'Auguste aux Sévères, éditions du Seuil, collection « Points – histoire »,1998, p. 72.
  5. Paul Petit et Yann Le Bohec, « Le Haut Empire », Encyclopædia Universalis, DVD, 2007.
  6. « Marcus Aurelius Antoninus », insecula.com
  7. (en) Sarmatian - Iazyg presence in the Carpathian basin and western Europe. VANISHED CIVILIZATIONS of the Ancient World, Edited by Edward Bacon
  8. Ibid.
  9. a et b Alessandro Barbero (2006), Barbares. Immigrés, réfugiés et déportés dans l'Empire romain (éd. Tallandier, 2009 et 2011 pour la version française, p. 58-59)

Annexes

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Iazyges de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Iazyges — Iazyges,   griechisch lateinischer Name der Jazygen …   Universal-Lexikon

  • Iazyges — The Iazyges (Jazyges is an orthographic variant) were a nomadic tribe. Known also as Jaxamatae, Ixibatai, Iazygite, Jászok, Ászi. They were a branch of the Sarmatian people who, c. 200 BC, swept westward from central Asia onto the steppes of what …   Wikipedia

  • Lazyges — Iazyges Les Iazyges[1] ou Jazyges[2] ou Yaziges sont une des branches occidentales avec les Roxolans du peuple sarmate, un peuple de nomades iraniens. Ils sont originaires des régions de la mer d Azov et font partie des premiers groupes sarmates… …   Wikipédia en Français

  • Guerres marcomanes — Statue équestre de Marc Aurèle (Musée du Capitole, Rome), dédiée en 176 à l occasion du triomphe sur les Germains et les Sarmates Informations générales …   Wikipédia en Français

  • Marcomannic Wars — Part of the Roman Germanic Wars Date 166– 180 AD Location Germania along the Upper Danube, Pannonia and Dacia …   Wikipedia

  • Campagne de Dacie de Domitien — 45° 30′ 20″ N 22° 43′ 29″ E / 45.5056, 22.7247 …   Wikipédia en Français

  • ancient Rome — ▪ ancient state, Europe, Africa, and Asia Introduction       the state centred on the city of Rome. This article discusses the period from the founding of the city and the regal period, which began in 753 BC, through the events leading to the… …   Universalium

  • JAZYGES — pop. Sarm. Europaeae, quos Martin. Cromerus Iasuingos vocat, pop. Prussiae in regno Polonico, a Boleslao Casto, A. C. 1264. et Lesco, A. C. 1282. tantum non destructi. Crom. l. 9. et 10. Michov. l. 3. Plurimi horum in Hung. sup. concessêre,… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Dacian language — Dacian Spoken in Romania, northern Bulgaria, eastern Serbia; also (possibly): Moldova, SW Ukraine, eastern Hungary, southern Bulgaria, northern Greece, European Turkey, NW Anatolia (Turkey) Extinct probably by the 6th century AD …   Wikipedia

  • 175 — Années : 172 173 174  175  176 177 178 Décennies : 140 150 160  170  180 190 200 Siècles : Ier siècle  IIe siècle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.