Hostel


Hostel

Hostel

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

L'équipe du film, lors de la première.

Réalisation Eli Roth
Scénario Eli Roth
Acteurs principaux Jay Hernandez
Derek Richardson
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 2006
Durée 94 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hostel est un film américain d'horreur réalisé par Eli Roth, sorti en 2005.

Sommaire

Synopsis

Josh et Paxton, deux étudiants américains visitent plusieurs pays européens et rencontrent en voyage Oli, un Islandais avec qui ils continuent leur périple hédoniste. Aux Pays-Bas, un homme leur indique qu’il y a beaucoup de filles faciles en Slovaquie. Ni une ni deux, ils prennent le train en direction de l’Europe de l'Est. Sur place, ils s’aperçoivent rapidement que l’homme ne leur a pas menti et passent les premiers jours à faire la fête avec trois filles slovaques pleines d'entrain.

Mais un des trois acolytes disparaît mystérieusement, suivi du deuxième. Le troisième se fait piéger à son tour, par des Slovaques dont les trois filles sont les complices. Il s’aperçoit que ses amis ont été torturés et lui-même subit la même chose. Il parvient à échapper à son tortionnaire et le tue. Alors qu’il tente de quitter les lieux, il comprend qu’il est tombé aux mains d'un groupe criminel qui kidnappe des personnes pour les livrer à de riches hommes qui payent pour les torturer et les tuer.

Thèmes

Ce film aborde les thèmes de la perversion et du sadisme extrême. Les tortures deviennent des divertissements pour de riches Occidentaux en quête de sensations inouïes. Le thème du film n'a rien à voir avec celui de L'Auberge rouge : des filles ou des garçons au service d’un club particulier font les rabatteurs auprès de jeunes touristes étrangers, des auto-stoppeurs. Ils les emmènent dans une auberge où ils sont drogués, enlevés et emmenés dans une usine désaffectée. Là, les membres du club, des gens riches, torturent les jeunes.

Hostel aborde également le thème de la pauvreté et ses conséquences sur la société, laquelle est salie par la violence, la corruption, la prostitution, la délinquance infantile.

Le thème sous-jacent est l’exploitation de l’homme par l’argent. L’homme peut être un objet de plaisir qu’on peut torturer à mort à condition de payer.

Le thème de l’homosexualité est brièvement abordé dans ce film, au cours d’un petit dialogue à la subtilité inattendue. Un quinquagénaire gay refoulé joue le rôle d’un tortionnaire alors que sa vie quotidienne est banale, à l’opposé de ses désirs sexuels profonds.

Fiche technique

Distribution

  • Jay Hernández : Paxton
  • Derek Richardson : Josh
  • Eythor Gudjonsson : Oli
  • Barbara Nedeljakova : Natalya
  • Jana Kaderabkova : Svetlana
  • Jan Vlasák : l’homme d’affaires néerlandais
  • Jennifer Lim : Kana
  • Paula Wild : Monique
  • Petr Janis : le chirurgien allemand
  • Josef Bradna : Butcher
  • Lubomir Bukovy  : Alexei
  • Jana Havlickova : Vala
  • Vanessa Jungova : Saskia
  • Radomil Uhlir : le manager défoncé
  • Philip Waley : Alfie
  • Mark Taylor : Brucey
  • Nick Roe : Stan
  • Rick Hoffman : le tortionnaire de Kana
  • Takashi Miike : un riche homme d'affaires
  • Ashley Robbins

Autour du film

  • L’homme à l’extérieur de la chambre des tortures n’est autre que le célèbre réalisateur japonais Takashi Miike.
  • Gabriel Roth, le frère du cinéaste, fait une petite apparition dans le rôle de Sir Robert Wappus.
  • Près de 570 litres de faux sang furent utilisés durant le tournage.
  • Plus que le premier film du cinéaste, Cabin Fever, le film a été produit avec un petit budget et a été très profitable, faisant fructifier presque dix fois son budget et cela seulement aux États-Unis. En un week-end d’ouverture aux États-Unis il s’est placé en première position pour un chiffre d'affaires de 19,5 millions de dollars.

Hostel dépeint la Slovaquie comme un pays dépravé, où règnent la violence, la mafia, la prostitution, la corruption des policiers et les gangs de petits tsiganes voleurs et racketteurs. Les autorités slovaques, qui ont du mal à promouvoir leur pays, ont été choquées par cette représentation. Comble de l’injustice pour les Slovaques, ce film a été entièrement tourné en République tchèque, notamment à Český Krumlov où le musée des tortures présent dans le film existe réellement.

« La Slovaquie est représentée comme un pays arriéré et ce qui est pire, nos belles jeunes filles comme les dernières p...», s’indigne le quotidien Sme. Pour le député de centre droit Tomas Galbavy, membre de la Commission de la culture, « C’est une monstruosité qui ne reflète aucunement la réalité et ne peut que nuire à la bonne renommée de la Slovaquie. Je suis vexé par ce film, je pense que tous les Slovaques doivent se sentir vexés ». Le réalisateur s’est expliqué lors d’une conférence de presse tenue à Prague : « J’ai choisi la Slovaquie car les Américains ne savent même pas que ce pays existe ! Quand j’ai dit à des amis que j’allais tourner à Prague, ils m’ont répondu : "Oh, la Tchécoslovaquie ! Emporte du papier hygiénique !" Ils pensent que c'est un pays communiste comme dans les années 1950. Je savais que les Américains ne feraient pas la différence entre la République tchèque, la Slovaquie et la Tchécoslovaquie. Je joue avec les stéréotypes qu’ils ont dans la tête. »[1]

Bande originale

  • The Surgeon, composé par Eli Roth
  • 5 Seconds, interprété par Shortie
  • Oddity, interprété par The Phonosapiens
  • Some Kinda Freak, interprété par Mephisto Odyssey
  • Massacre, interprété par The Dwarves
  • Guten Abend, composé par Johannes Brahms
  • We Ain't Fuckin' wit Y'All, interprété par C-BO
  • Pravda Vitazi, interprété par Tublatanka
  • Stuzkova, interprété par Elan
  • V Slepych Ulickach, interprété par Meky Zbirka et Marika Gombitová
  • How Do, interprété par The Sneaker Pimps
  • Treti Galaxie, interprété par Michal David et Kroky Frantiska Janecka (reprise de la chanson "Stella stai" de Umberto Tozzi.
  • Drzim Ti Miesto, interprété par Team
  • Dark Eyes, interprété par National Tatarstan Orchestra & Choir

Annexes

Notes

  1. "Le film américain qui scandalise les Slovaques", Stéphane Kovacs, Le Figaro, 15/10/2007

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hostel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hostel — Hostel. s. m. Grande maison d un Prince, d un grand Seigneur, d une personne de grande qualité. L Hostel de Condé. l hostel de Vandosine. l hostel de Soissons. l hostel de Montmorency. l hostel des Ambassadeurs extraordinaires. On appelle, l… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • hostel — Hostel, C est proprement une maison, manoir, domicile et logis, Domus Hospitium. Au village on en use ainsi ordinairement, comme on faisoit anciennement és villes aussi. Mais à present on n attribue ce mot d hostel à Paris et autres villes, si ce …   Thresor de la langue françoyse

  • Hostel 2 — Hostel chapitre 2 Hostel chapitre 2 Titre original Hostel: Part II Réalisation Eli Roth Acteurs principaux Lauren German Bijou Phillips Heather Matarazzo Jay Hernandez Jordan Ladd Roger Bart Vera Jordanova Richard Burgi Scénario …   Wikipédia en Français

  • Hostel — steht für: eine preisgünstige Herberge, siehe Herberge#Hostels Hostel (Südafrika), Unterkünfte für schwarze Wanderarbeiter während der Apartheid in Südafrika Hostel (Mechernich), ein Ortsteil der Stadt Mechernich in Nordrhein Westfalen Filme:… …   Deutsch Wikipedia

  • Hostel 2 — Saltar a navegación, búsqueda Hostel 2 Título Hostel 2 Ficha técnica Dirección Eli Roth Producción Eli Roth Quentin Tarantino …   Wikipedia Español

  • Hostel 99 — (Чески Крумлов,Чехия) Категория отеля: Адрес: Věžní 99, Чески Крумлов, 38101, Чехия …   Каталог отелей

  • Hostel — Hos tel, n. [OE. hostel, ostel, OF. hostel, ostel, LL. hospitale, hospitalis, fr. L. hospitalis. See {Hospital}, and cf. {Hotel}.] 1. An inn. [Archaic] Poe. [1913 Webster] So pass I hostel, hall, and grange. Tennyson. [1913 Webster] 2. A small,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Hostel D&D — (Супетар,Хорватия) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Put Vele Luke 17, 21400 Суп …   Каталог отелей

  • hostel — early 13c., from O.Fr. hostel inn, lodgings, shelter (11c., Mod.Fr. hôtel), from M.L. hospitale inn, large house (see HOSPITAL (Cf. hospital)). Obsolete after 16c., revived 1808, along with hostelry (M.E. hostelrie) by Sir Walter Scott. The sense …   Etymology dictionary

  • hostel — [häs′təl] n. [ME < OFr < LL hospitale: see HOSPITAL] an inn; hostelry; specif., YOUTH HOSTEL vi. to stop at hostels when traveling …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.