Honneurs Du Louvre


Honneurs Du Louvre

Honneurs du Louvre

Honneurs du Louvre

Droit d’entrer en carrosse ou en chaise dans la cour d’une maison royale ; ce droit impliquait le traitement de cousin. C'est-à-dire que le roi s'adressait au bénéficiaire de cet honneur en l'appelant mon cousin : déférence sinon réservée aux autres maisons royales, aux cardinaux, etc.

Le duc de Saint-Simon voit dans le fait que cet honneur ait été, par exemple, accordé au chancelier de l'ordre du Saint-Esprit par Henri IV une précoce manifestation de l'entropie qui ronge les rangs et provoque leur déchéance progressive. De fait les bénéficiaires seront sans cesse plus nombreux.

Saint-Simon[1] : "Ces honneurs du Louvre ne sont rien autre chose que le privilège d'entrer dans son carrosse, ou en chaise avec des porteurs de sa livrée, dans la cour réservée où il n'entre que les carrosses et les porteurs en livrée des gens titrés."

S'y associent la qualité de "femmes titrées' que la marquise de Créquy définit de façon très discriminante: "les personnes à qui nous accordons la qualification de femmes titrées ne sont que les Duchesses ou les Grandes d'Espagne, les femmes de Maréchaux de France, et les autres femmes qualifiées, n'importe de quel titre, dont les maris sont en possession des honneurs du Louvre héréditaires, avec le titre de COUSIN DU ROI. Il est bon de vous dire que les princes étrangers de maisons régnantes, qui ne sont pas royales, ne sauraient obtenir aucun privilége de rang à la cour de France".[2]

  1. Saint-Simon, "Mémoires" (1716-1718), Tome VI, Editions de la Pléiade-Gallimard, 1985, p 85
  2. Souvenirs de la marquise de Créquy, Tome III, Paris, Garnier, 1834-1836, p 12
Ce document provient de « Honneurs du Louvre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Honneurs Du Louvre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Honneurs du louvre — Droit d’entrer en carrosse ou en chaise dans la cour d’une maison royale ; ce droit impliquait le traitement de cousin. C est à dire que le roi s adressait au bénéficiaire de cet honneur en l appelant mon cousin : déférence sinon… …   Wikipédia en Français

  • Honneurs du Louvre — Droit d’entrer en carrosse ou en chaise dans la cour d’une maison royale ; ce droit impliquait le traitement de cousin. C est à dire que le roi s adressait au bénéficiaire de cet honneur en l appelant mon cousin : déférence sinon… …   Wikipédia en Français

  • louvre — (lou vr ) s. m. 1°   Ancien palais du souverain, à Paris. Philippe Auguste fit bâtir sur cet emplacement une tour qui porta le nom de tour du Louvre ; on y enferma souvent des prisonniers importants ; Charles V y mit sa bibliothèque connue sous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Honneurs de la Cour — En France, les honneurs de la Cour sont « une distinction nobiliaire très prestigieuse du XVIIIe siècle dont le but était d honorer de très vieilles familles nobles encore suffisamment représentatives. » selon Régis Valette[1]. Les …   Wikipédia en Français

  • Grands Magasins du Louvre — 48° 51′ 43″ N 2° 20′ 17″ E / 48.86207, 2.33815 …   Wikipédia en Français

  • HONNEUR — «Serment sur l’honneur», «homme d’honneur», «religion de l’honneur». L’honneur est un mot bien souvent employé, un concept universellement admis, célébré. Qui ne se souvient de la lettre de François Ier à sa mère Louise de Savoie, au soir de la… …   Encyclopédie Universelle

  • honneur — (o neur) s. m. 1°   Estime glorieuse qui est accordée à la vertu, au courage, aux talents. •   Trop peu d honneur pour moi suivrait cette victoire, CORN. Cid, II, 2. •   Et l exécrable honneur de lui donner un maître [à l univers], CORN. Cinna, I …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HONNEUR — s. m. La gloire, l estime, la considération qui suit la vertu, le courage, les talents. Acquérir de l honneur. Vivre sans honneur. Il est dans un haut degré d honneur. Vous y aurez de l honneur. Il en est sorti à son honneur. Il s en est tiré… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • 1649 en France — Années : 1646 1647 1648  1649  1650 1651 1652 Décennies : 1610 1620 1630  1640  1650 1660 1670 Siècles : XVIe siècle  XVIIe siè …   Wikipédia en Français

  • Justin Mac Carthy, Lord Mountcashel — Justin Mac Carthy Muskerry, Lord Mountcashel (vers 1638 + 1er juillet 1694) est un officier général irlandais et français, pair d Irlande (1689), chevalier de la Jarretière (1689), duc de Mountcashel (1690), fondateur et premier chef de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.