Honda


Honda
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Honda (homonymie).
Logo de Honda

Logo de Honda
Création 24 septembre 1948
Fondateurs Soichiro Honda, Takeo Fujisawa
Forme juridique société anonyme
Action TSE : 7267, NYSE : HMC
Slogan « The Power of Dreams »
Au Québec uniquement :
« La puissance des rêves »
Siège social Drapeau du Japon Tokyo (Japon)
Direction Takeo Fukui, PDG
Activité Automobile, Moto, Scooter, Quad, Groupe électrogène, Pompe, Motoculteur, Hors bord, Robotique, Avion à réaction, Moteur à réaction, Panneau solaire
Filiales Acura, Honda Aircraft Conpany
Effectif 167 231 (sept 2008)
Site web world.honda.com
Chiffre d’affaires en augmentation 120,27 milliards de dollars (est. 2009)

Honda Motor Company, Limited (本田技研工業株式会社, Honda Giken Kōgyō kabushiki kaisha?, Honda Technology Research Institute Company, Limited), ou plus simplement Honda, est un constructeur d'automobiles, de camions, de motocyclettes, d'ATVs et de scooters ainsi que d'avions d'affaires. C'est également un fabricant de générateurs électriques, moteurs de bateaux, ainsi que d'équipements pour le jardinage et le bricolage. En 2008, Honda a vendu plus de dix-sept millions de moteurs à quatre temps, ce qui en a fait le plus important producteur du monde.

Sommaire

Histoire

La société fut fondée le 24 septembre 1948[1] et prit le nom de son créateur Soichiro Honda. Après la guerre, ce dernier récupéra des moteurs de générateurs qu'il greffa sur une bicyclette. Ce petit véhicule économique, appelé Type A, connut du succès et lança la marque. Ce furent ensuite des motocyclettes et des automobiles à moteur de motos (S-600 et S-800).

Motocyclettes

En compétition, Honda arriva en Europe au début des années 1960, gagnant tous les titres mondiaux avec ses machines multicylindres (50 cm³ à deux cylindres, 125 cm³ à cinq cylindres, 350 cm³ à six cylindres, etc.) toutes équipées de moteur à quatre temps.

Au début des années 1970, Honda deviendra imbattable en endurance en remportant la course de Daytona aux États-Unis, puis par l'intermédiaire de l'écurie montée par l'importateur français Japauto, qui engagera des CB-750 réalésées à 969 cm³, grâce au duo Christian Léon/Jean-Claude Chemarin. Cette dernière sera commercialisée sur le réseau français.

Lorsque Honda voudra revenir en Grand Prix avec un moteur 4-temps, il échouera et devra adopter le moteur 2-temps, comme tous les autres fabricants (nombreuses victoires et trois titres mondiaux avec Freddy Spencer).

En moto de tourisme, Honda sera le premier des grands constructeurs japonais à utiliser d'une manière généralisée le moteur 4-temps, notamment avec une gamme de bi-cylindres vertical twin, les CB 250 et CB 350, à simple arbre à cames en tête. Honda innovera dans les années 1960 en commercialisant la CB-450 avec un double arbre à came en tête de 45 ch, rivalisant avec les productions non japonaises du double de cylindrée, comme les Triumph 650 bonneville, 750 Norton, BSA, Moto Guzzi, BMW.. La marque produira également des cyclomoteurs monocylindres 4-temps.

En 1969 Honda frappe un grand coup avec le premier 4-cylindres transversal de grande diffusion, la CB 750 Four (appelée familièrement « Quatre pattes » en France) qui deviendra vite une véritable référence, avec le premier frein à disque hydraulique. Ce modèle traversera les années 1970 en jouissant toujours du même grand succès commercial.

Honda sera le champion du multicylindre de tourisme, avec la 500 Four, puis la 350, puis les 400 et 550 au début des années 1970. Juste retour des choses, ces modèles seront copiés par Benelli, avec la 750 Sei, en particulier.

Au milieu des années 1970, apparaît la Gold Wing, munie d'un moteur de 1 000 cm³, 4-cylindres boxer à transmission par arbre et refroidissement par liquide. Ce modèle aura, par la suite, plusieurs déclinaisons en 6-cylindres, à 1 500 cm³, et jusqu'à 1 800 cm³.

Honda commercialisera aussi une 1 000 cm³ à six cylindres en ligne, la CBX (refroidissement par air, 24 soupapes).

Honda sera le premier constructeur mondial à commercialiser en série une moto turbo-compressée, la 500 CX Turbo en 1982. Cette première 500 sera suivie d'une 650 Turbo.

En 1986 les premières Honda VFR apparaissent. Elle reprennent des solutions technologiques éprouvées en compétition ce qui leur donne un succès immédiat. Le modèle est toujours commercialisé en 2009.

Devant le manque de compétitivité, Honda finira par commercialiser ses engins tout-terrain avec des moteurs deux-temps.

Parmi les moteurs les plus exceptionnels, citons celui à pistons oblongs équipant la gamme NR : un V4 à 32 soupapes tournant à 14 000 tours par minute, initialement étudié pour la compétition, puis extrapolé sur une machine homologable, la NR-750.

Automobile

En 1987, Honda produit la deuxième voiture à quatre roues directrices (Prelude 4-WS).

En 1989, Honda innove avec le système V-TEC qui permet de faire varier la durée et le moment de levée des soupapes.

En 1999, la S-2000 est la voiture de série dotée de la meilleure puissance spécifique pour un moteur de série atmosphérique : 120 chevaux par litre. En effet, son moteur atmosphérique 4-cylindres 2.0 V-TEC essence développe 240 ch à 8 200 tours par minute. En automobile, ce moteur est également le moteur (conventionnel) de série dont le régime de rotation maximum est le plus élevé au monde avec 9 500 tr/min.[réf. nécessaire]

Course automobile

Première F1 Honda, la RA271 de 1964
Article détaillé : Honda Racing F1 Team.

Honda fut la première marque japonaise à entrer dans le monde de la Formule 1 (au Grand Prix d'Allemagne 1964 se courant en août sur le Nürburgring) en construisant sa propre monoplace, comme la Scuderia Ferrari. Fin 1968, Honda se retirera de la Formule 1 pour y revenir en 1983 en tant que simple motoriste.

De 1986 à 1991, Honda fut associé à six titres consécutifs de champion du monde des constructeurs de Formule 1 (deux avec Williams et quatre avec McLaren), sans compter plusieurs victoires avec Lotus, établissant la nette suprématie du motoriste japonais sur la discipline. De grands pilotes tels que Keke Rosberg, Nigel Mansell, Nelson Piquet, Alain Prost, Ayrton Senna ou encore Gerhard Berger contribuèrent alors aux succès de Honda. Fin 1992, Honda se retira à nouveau pour revenir en 2000, en tant que motoriste des écuries British American Racing (de 2000 à 2005) et Jordan Grand Prix (en 2001 et 2002). Après la belle saison 2004 des BAR-Honda (l'équipe termine vice-championne du monde), Honda prit une participation de 45 % dans l'écurie BAR, avant de racheter la totalité de l'écurie fin 2005, afin de donner naissance au Honda Racing F1 Team à partir de 2006. En 2006, Honda motorisa également la toute nouvelle écurie Super Aguri. Le 5 décembre 2008, Honda annonce la cessation de ses activités en F1, suite à la crise économique mondiale qui frappe durement l'industrie automobile. L'écurie est mise en vente, elle est reprise par son directeur technique Ross Brawn qui en fait Brawn GP Formula One Team, laquelle remportera les titres de champion du monde des pilotes et des constructeurs de la saison 2009, grace à la technologie du double diffuseur.

Autres activités

Honda est également producteur de moteurs dédiés aux activités les plus diverses. Ainsi il produit des moteurs de hors-bord jusqu'à 225 chevaux, ou encore des moteurs pour toutes les activités liées au jardinage : taille-haie, motoculteurs, tracteurs tondeuses, groupes électrogènes...

Robots

Le P3 et ASIMO

Avions d'affaires

Notes et références

  1. AFP, « La fascinante stabilité de Honda », dans Le Devoir, 11 juin 2009 [texte intégral (page consultée le 11 juin 2009)] 

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Honda de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Honda — Motor Co., Ltd. 本田技研工業株式会社 Rechtsform KK ISIN JP3854600008 …   Deutsch Wikipedia

  • Honda CB 50 SS — Honda SS 50 (das SS steht als Kürzel für SuperSport) war Hondas Beitrag zur deutschen Kleinkraftrad Szene der 1960er 1970er Jahre. Die Vorgängerin war die Honda S50, die schon 1965 in Deutschland angeboten wurde. Diese Maschine hatte einen… …   Deutsch Wikipedia

  • Honda F1 — Honda Name Honda Racing F1 Team Unternehmen Honda F1 Racing Ltd. Unternehmenssitz Brackley (GB) Teamchef …   Deutsch Wikipedia

  • Honda F1 — Honda Racing F1 Team Honda Racing F1 Team 2008 Localisation Brackley (Angleterre), Royaume Uni Direction générale Nick Fry Direction sportive et technique Ross Brawn Directeur technique adjoint …   Wikipédia en Français

  • Honda CB 92 — Honda (Motorrad) HONDA CB92 1961 CB 92 Hersteller: Honda Motor Co., Ltd. Verkaufsbezeichnung: CB 92 Benly Super Sport Produkti …   Deutsch Wikipedia

  • Honda CB 72 — Honda (Motorrad) Honda CB72 Super Sport von 1961 CB 72 Hersteller: Honda Motor Co., Ltd. Verkaufsbezeichnung: CB 72 Super Sport …   Deutsch Wikipedia

  • Honda CR-Z — Fabricante Honda Período 2010 presente …   Wikipedia Español

  • Honda CR-V — Honda CR V …   Википедия

  • Honda CR-V — Hersteller: Honda Produktionszeitraum: seit 1996 Klasse: Sport Utility Vehicle Karosserieversionen: Steilheck, fünftürig Vorgängermodell: keines …   Deutsch Wikipedia

  • Honda CY 50 J — Honda CY 50 (nicht 100% Originalzustand) Honda Honda CY 50 Hersteller: Honda Verkaufsbezeichnung …   Deutsch Wikipedia

  • Honda FR-V — Honda FR V …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.