Homme

ÔĽŅ
Homme
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne les individus m√Ęles de l'esp√®ce humaine. Pour l'√™tre humain, voir Homo sapiens. Pour les autres significations, voir Homme (homonymie).
Dessin d'un homme tel qu'il figure sur les plaques de Pioneer.

Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'esp√®ce appel√©e Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement ¬ę Homme ¬Ľ. Par distinction, l'homme pr√©pub√®re est appel√© un gar√ßon, tandis que l'individu de sexe f√©minin adulte est appel√© une femme, ou une fille quand elle est enfant.

Sommaire

Biologie et anatomie

Articles d√©taill√©s : Physiologie masculine et Homo Sapiens.
Fresque représentant un homme nu (La création d'Adam de Michel-Ange)

L'homme est le m√Ęle de l'Homo sapiens.

Le terme garçon désigne l'homme à ses stades infantile et pubère.

Sur un caryotype, la masculinité se traduit par la présence d'un seul chromosome X (hérité de la mère) et par la présence du chromosome Y (hérité du père).

Chaque individu d'une esp√®ce voit sa constitution bas√©e sur un tronc commun, auquel s'ajoute sa sp√©cificit√© sexuelle. Ce tronc commun est, pour les deux sexes, un nombre identique d'organes dont la fonction est commune : peau, cŇďur, intestins, foie, cerveau, nombre d'os, de muscles, pr√©sence des m√™mes hormones mais en quantit√© diff√©rente, etc., le tout en conformit√© avec son esp√®ce, son genre.

Globalement, l'anatomie masculine se distingue de celle des femmes par une taille, une masse et un indice de masse corporelle sup√©rieurs. Les hommes ont en g√©n√©ral une puissance musculaire sup√©rieure √† celle des femmes. Leur syst√®me pileux est en g√©n√©ral plus d√©velopp√© : leur caract√®re sexuel secondaire le plus visible est d'ailleurs la barbe.

La part d'hommes dans le monde (ou taux de masculinité)

Sexe majoritaire dans la population totale par pays.      Population f√©minine plus importante      Populations masculine et f√©minine √©quivalentes      Population masculine plus importante      Donn√©es manquantes
Article d√©taill√© : Taux de masculinit√©.

Le taux de masculinité est la proportion d'hommes dans la population totale des deux sexes. L'expression taux de masculinité est issue de la démographie.

En se limitant aux nouveau-nés, on observe un taux de surmasculinité à la naissance compris entre 1,03 et 1,07. En France, le taux de surmasculinité à la naissance est de 1,05.

L'anglicisme Sex ratio (SR), est d√©fini comme le rapport du nombre d'hommes au nombre de femmes, pour une tranche d'√Ęge donn√©e. Le taux de surmasculinit√© √† la naissance est donc le Sex ratio √† l'√Ęge 0, ou SR0

Pour des raisons biologiques et sociologiques, il est déjà bien différent pour les enfants de moins de cinq ans (le SR5). A partir de trente ans (entre 35[1] à 49 ans[2] en France, contre 25 en 1950), la prépondérance s'inverse et le nombre de femmes l'emporte généralement sur le nombre d'hommes (huit centenaires sur dix sont des femmes), malgré de notables disparités régionales.

Psychologie

Article d√©taill√© : Psychologie masculine.

Les approches de la psychologie masculine, du fonctionnement psychique de l'homme sont multiples et il existe, pour ainsi dire, autant d'approches que de psychologies.

Par exemple, parmi les disciplines ayant décrit la construction de la masculinité, une des approches est la psychologie analytique. Selon cette théorie, l'intégration des caractères masculins se fait par l'acceptation de sa féminité par l'homme. Tout comme la femme qui doit accepter son masculin. Ce processus se fait avec difficulté pour les deux genres. Ainsi pour le célèbre psychanalyste Carl Gustav Jung, l'homme a sa part de féminité, qui se nomme l'Anima. Ces théories son développées sur l'article psychologie masculine.

Identité sexuelle masculine et genre

Articles d√©taill√©s : Virilit√© et Gender studies.

Notes et références

  1. ‚ÜĎ Lexique de la Cit√© des Sciences et de l'Industrie
  2. ‚ÜĎ selon la revue de l'INED Population et soci√©t√©s

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • P. P. Grasset (1980) L'Homme en accusation, √Čditions Albin Michel.
  • Yvon Dallaire, Homme et fier de l'√™tre. Un livre qui d√©nonce les pr√©jug√©s contre les hommes et qui fait l'√©loge de la masculinit√©, Qu√©bec, Option Sant√©, 2001.
  • Yvon Dallaire, Pour que le sexe ne meure pas. La sexualit√© apr√®s 40 ans, Qu√©bec, Option Sant√©, 1999.
  • Paul-Edmond Lalancette, La n√©cessaire compr√©hension entre les sexes, Qu√©bec, 2008, un livre qui explique la gen√®se subtile des pr√©jug√©s √† l'√©gard des hommes dans la soci√©t√© qu√©b√©coise.
  • Nouvelles approches des hommes et du masculin, sous la direction de Daniel Welzer-Lang, Presses Univ. du Mirail, 2000.

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Homme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HOMME ‚ÄĒ ¬ęUNE CHOSE est certaine: l‚Äôhomme n‚Äôest pas le plus vieux probl√®me ni le plus constant qui se soit pos√© au savoir humain [...] L‚Äôhomme est une invention dont l‚Äôarch√©ologie de notre pens√©e montre ais√©ment la date r√©cente. Et peut √™tre la fin… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • homme- ‚ÄĒ ‚áíHOMME , √©l√©m. de compos. √Čl√©m. de compos. issu du subst. homme (sens I et II) entrant dans la constr. de nombreux compos√©s masc., souvent des hapax, d√©signant des √™tres en partie seulement hum. (ou hum. masc.) ou d√©signant des hommes d un… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • homme ‚ÄĒ HOMME. s. m. Animal raisonnable. En ce sens il comprend toute l espece humaine, & se dit de tous les deux sexes. La condition de l homme est bien malheureuse. l homme est sujet √† beaucoup d infirmitez. tous les hommes sont sujets √† la mort. tous… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • homme ‚ÄĒ Homme, m. penac. Signifiant en general tout homme, Homo. Il se prend en special pour vassal terme correlatif de cet autre seigneur Feodal: ainsi dit on que le seigneur Feodal par faute d homme peut mettre en sa main le fief mouvant de luy, c est… ‚Ķ   Thresor de la langue fran√ßoyse

  • Homme [1] ‚ÄĒ Homme (fr., spr. Omm), Mensch; H. d affaires (spr. Omm daff√§hr), Gesch√§ftsverwalter, Hausverwalter, Haushofmeister; H. de lettres (spr. Omm d letter), Gelehrter; H. de qualite, (spr Omm d galiteh), Mann vom Stande; H. d esprit (spr. Omm desprih) ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon

  • Homme [2] ‚ÄĒ Homme, Nebenflu√ü der Lesse in der belgischen Provinz Luxenburg ‚Ķ   Pierer's Universal-Lexikon

  • Homme ‚ÄĒ (franz., spr. omm ), Mensch, Mann; h. d affaires, Gesch√§ftsf√ľhrer, Haushofmeister, fr√ľher soviel wie Finanzbeamter; b. d Etat, Staatsmann; h. de lettres, Literat; h. de qualit√©, Standesperson ‚Ķ   Meyers Gro√ües Konversations-Lexikon

  • Homme ‚ÄĒ (frz., spr. omm), Mensch, Mann; H. d affaires (spr. daff√§hr), Gesch√§ftsf√ľhrer, Haushofmeister; H. de lettres (spr. lettr.), Literat; H. d esprit (spr. rih), Mann von Geist; H. de qualit√© (spr. ka ), Mann von Stande ‚Ķ   Kleines Konversations-Lexikon

  • Homme ‚ÄĒ (frz. omm), Mensch, Mann ‚Ķ   Herders Conversations-Lexikon

  • HOMME ‚ÄĒ s. m. Animal raisonnable, √™tre form√© d un corps et d une √Ęme. Dans ce sens, il se dit en parlant De l un et de l autre sexe, et on l emploie souvent au singulier pour d√©signer L esp√®ce humaine en g√©n√©ral. Dieu cr√©a l homme √† son image. Le corps… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HOMME ‚ÄĒ n. m. Animal raisonnable, √™tre form√© d‚Äôun corps et d‚Äôune √Ęme. Dans ce sens, il se dit en parlant de l‚Äôun et de l‚Äôautre sexe, et on l‚Äôemploie souvent au singulier pour d√©signer l‚ÄôEsp√®ce humaine en g√©n√©ral. Dieu cr√©a l‚Äôhomme √† son image. Le corps… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.