Historia Regum Britanniae

Historia regum Britanniae

Littérature

Par catégories
Bandeau litterature.png

Histoire littéraire

Antiquité - Moyen Âge
XVIe s. - XVIIe s. -
XVIIIe s. - XIXe s. -
XXe s. - XXIe s.
Courants littéraires

Genres & formes littéraires

Conte
Nouvelle - Roman -
Poésie - Théâtre

Auteurs

Écrivains - Livres

Portail littérature

L’Historia regum Britanniae est un manuscrit en latin rédigé entre 1135 et 1138, par l'écrivain gallois Geoffroy de Monmouth.

C’est une histoire légendaire des rois de l’île de Bretagne (« Bretagne » désigne ici l’actuelle Grande-Bretagne et non la Bretagne armoricaine) depuis Brutus, le mythe fondateur, jusqu’à Cadwaladr. C’est la première apparition de personnages marquants tels Merlin ou Uther Pendragon. Proche de la chronique, le texte présente la succession d’une centaine de règnes avec des passages épiques. L’auteur prétend que c’est une traduction du Britannici sermonis liber vetustissimus, manuscrit en langue bretonne dont l’existence est généralement contestée même si certains auteurs, dont Léon Fleuriot, affirment que ce manuscrit aurait pu exister.

L’œuvre eut un grand succès au Moyen Âge, puisque 215 manuscrits sont recensés. Elle marque la naissance littéraire de la matière de Bretagne et va avoir une influence déterminante sur la légende arthurienne. Une adaptation en français est faite par le trouvère normand Wace en 1155 titrée Le roman de Brut.

Le livre commence par une dédicace à Étienne de Blois, roi d’Angleterre et à Robert, comte de Gloucester. Une description idyllique de la Bretagne, « située dans l’Océan entre la Gaule et l’Irlande », nous apprend qu’elle est peuplée par les Normands[1], les Bretons[2], les Saxons, les Pictes et les Scots.

Sommaire

Les fondateurs

  • Brutus de Bretagne : petit-fils d'Énée, fils d'Ascagne, il est le fondateur du royaume. Avec sa femme Innogen, il a trois fils qui, à sa mort après 23 ans de règne, se partagent son royaume : Locrinus hérite du centre de l’île et lui donne son nom Loegrie, Kamber s’installe à l’ouest et nomme son héritage Cambrie (actuel Pays de Galles), Albanactus va dans le nord et crée l’Albanie (Écosse).
  • Locrinus : après le partage de l’île de Bretagne entre les trois fils de Brutus, l’Albanie est attaquée par les Huns. Albanactus est tué, Locrinus et Kamber s'allient pour combattre et chasser les envahisseurs. Une fois l’île réunifiée sous la seule souveraineté de Locrinus, celui-ci règne pendant 10 ans. Il meurt dans une bataille contre son épouse Guendoloena, qu’il a répudié au profit d’Estrildis.


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Énée
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ascagne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Corineus
roi de Cornouailles
 
 
 
 
Brutus
1er roi de Bretagne
 
 
 
 
 
Innogen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Guendoloena
reine de Bretagne
 
 
 
Locrinus
roi de Loegrie, puis de Bretagne
 
 
Kamber
roi de Cambrie
 
 
Albanactus
roi d’Albanie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maddan
roi de Bretagne
 
 
 
 


Principaux souverains

  • Ebrauc : il succède à son père Mempricius et son règne dure 39 ans. Il est contemporain des rois David en Judée. Il mène une expédition militaire en Gaule, dont il ramène un important butin. De ses 20 épouses, il a 50 enfants, dont Brutus au Vert Écu qui lui succède.
  • Leir : succède à Bladud, son règne dure 60 ans. Dépossédé par deux de ses gendres, les ducs d’Albanie et de Cornouailles, il doit faire appel à Aganippe, roi des Francs et mari de sa dernière fille, Cordeilla, pour faire valoir ses droits. Ayant recouvré ses biens et sa couronne, il règne encore trois ans. Son personnage a servi de modèle à Shakespeare pour Le Roi Lear.
  • Cunedagius : à la mort de Cordeilla, ses neveux Cunedagius, duc de Cornouailles et Marganus, duc d’Albanie (Écosse) se partagent le royaume. Une guerre éclate entre les deux cousins, à l’issue de laquelle Marganus est tué. Cunedagius devient le seul maître. Son règne dure 33 ans, il est contemporain de la fondation de Rome par Romulus et Rémus.
  • Dunvallo Molmutius, roi de Cornouailles, il est le premier souverain à ne pas appartenir à la lignée du fondateur Brutus. Après avoir éliminé Pinner le roi de Loegrie, Staterius, roi d’Albanie et Rudaucus, roi de Cambrie, il réunifie l’île sous une seule couronne. Il promulgue les lois « Molmutines » qui interdisent la violence pendant les 40 ans de son règne.
  • Belin le Grand, fils de Dunvallo Molmutius, doit faire face à une rébellion de son frère Brenne, après 5 ans de règne. Après réconciliation, les deux frères entreprennent et réussissent la conquête de la Gaule, de l’Italie et de la Germanie.
  • Gurguint Barbtruc succède à son père Belin, dit le Grand. Son règne est marqué par la domination du Danemark et la concession de l’Irlande à un peuple errant, les Partholoniens.
  • Morvidus, fils de Darius règne de 341 av. J.-C. à 336 av. J.-C.. Il doit faire face à une invasion du roi des Morians, qu’il vainc et dont il extermine les guerriers. Il meurt avalé par un monstre lors d’un combat singulier. La bête, venue de la mer d'Irlande, terrorisait et dévorait les habitants des côtes.
  • Lud est le fils ainé d’Heli dont le règne avait duré 40 ans. Il est principalement célèbre pour avoir restauré les murs de la capitale Trinovantum et fait édifier des remparts, pour en faire la plus belle ville du royaume. Il rebaptise la ville du nom de Kaerlud, qui évoluera en Kaerlundein, puis Lundene et Londres.
  • Cassibellan, fils du roi Heli, devient roi à la mort de son frère ainé Lud, dont les fils Androgeus et Tenvantius ne sont pas encore en âge de régner. C’est pendant son règne que Jules César entreprend la conquête de l’île de Bretagne.
  • Arvirargus, second fils du roi Kimerlin, succède à son frère ainé Guider. Son règne est marqué par des relations conflictuelles avec l’empereur romain Claude, dont il épouse la fille Genvissa. Selon Geoffroy de Monmouth, c’est à cette époque que « l’apôtre Pierre fondait l’Église d’Antioche, puis venait à Rome comme évêque ».

Sources

  • (fr) Histoire des rois de Bretagne, traduit et commenté par Laurence Mathey-Maille, Édition Les belles lettres, coll. « La roue à livres », Paris, 2004, (ISBN 2-251-33917-5)

Notes

  1. Les Normands sont maîtres de l’île depuis la Bataille de Hastings en 1066 et la conquête de Guillaume le Conquérant.
  2. Geoffroy de Monmouth précise que les Bretons sont les premiers à avoir occupé le pays d’une mer à l’autre.

Articles connexes

  • Portail du monde celtique Portail du monde celtique
Ce document provient de « Historia regum Britanniae ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Historia Regum Britanniae de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Historia Regum Britanniae — (Historia de los reyes de Bretaña, en latín) es una crónica pseudohistórica de Gran Bretaña, escrita por el galés Godofredo de Monmouth, entre los años 1130 y 1136. El libro reseña las vidas de los reyes de los britones cronológicamente,… …   Wikipedia Español

  • Historia regum britanniae — Littérature Par catégories …   Wikipédia en Français

  • Historia Regum Britanniae — Infobox Book name = Historia Regum Britanniae title orig = translator = Wace, Layamon image caption = author = Geoffrey of Monmouth illustrator = cover artist = country = Wales language = Latin series = subject = genre = Pseudohistory publisher …   Wikipedia

  • Historia regum Britanniae — L’Historia regum Britanniae (en français : « Histoire des rois de Bretagne ») est un manuscrit en latin rédigé entre 1135 et 1138, par l écrivain gallois Geoffroy de Monmouth. C’est une histoire légendaire des rois de l’île de… …   Wikipédia en Français

  • Historia Regum Britanniae —    by Geoffrey of Monmouth (ca. 1138)    The Historia Regum Britanniae (History of the Kings of Britain) is a pseudo history in Latin prose that relates the legends of the pre Saxon kings of Britain. Written by GEOFFREY OF MONMOUTH in about 1138 …   Encyclopedia of medieval literature

  • Historia Regum Britanniae — Geoffrey von Monmouth schrieb in Lateinischer Sprache seine Historia Regum Britanniae (Geschichte der Könige Britanniens) um 1136. Dabei handelt es sich um eine Chronik der Könige der Briten in einer Erzählung, die einen Zeitraum von 2000 Jahren… …   Deutsch Wikipedia

  • Historia Ecclesie Abbendonensis — Full title Historia Ecclesie Abbendonensis Also known as History of the Church of Abingdon Chronicon Monasterii de Abingdon Abingdon Chronicle Author(s) unknown …   Wikipedia

  • Historia — (von griechisch: ἱστορία „Erforschung“, dann vor allem „Geschichte“) ist: Teil des Titels zahlreicher Geschichtswerke, z. B. Historia Augusta oder Historia Regum Britanniae; Historia (Zeitschrift) eine althistorische Zeitschrift Historia Verlag… …   Deutsch Wikipedia

  • Historia Brittonum — The Historia Brittonum , or The History of the Britons , is a historical work that was first written sometime shortly after AD 833, and exists in several recensions of varying difference. It purports to relate the history of the Brittonic… …   Wikipedia

  • Historia Brittonum — La Historia Brittonum o La Historia de los Britanos es un libro histórico que fue escrito en algún momento poco después del año 833 d. C., del cual existen varias versiones con ciertas distinciones. Pretende relatar la historia de los habitantes… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.