Histoire De La République Arabe D'Égypte


Histoire De La République Arabe D'Égypte

Histoire de la République Arabe d'Égypte

Suite au coup d'état des officiers libres le 23 juillet 1952, la république est proclamée en Égypte en 1953.

Le premier président égyptien est Néguib. Gamal Abd-al-Nasser lui succède en 1954.

Sommaire

L'ère Nasser (1954-1970)

Cette période est marquée, d'un point de vue économique, par l'application de l'idéologie socialiste : beaucoup d'usines sont nationalisées, notamment les usines textiles. En 1956, le Canal de Suez est également nationalisé, ce qui provoque la crise du canal de Suez et la riposte franco-britannico-israélienne.

Nasser est également à l'initiative de la construction du Haut barrage d'Assouan.

Cette période est marquée, du point de vue de la politique internationale par l'idéologie nationaliste arabe et panarabe, dont l'Égypte se veut le "leader". Cette idée selon laquelle les arabes, du Maroc à l'Irak ne formeraient qu'un seul peuple morcelé par la colonisation et qui doit s'unir, explique notamment l'éphémère tentative d'union avec la Syrie dans la République Arabe Unie (1958-1961).

Par ailleurs, l'Égypte fait partie des pays non-alignés, qui refusent de se soumettre aux impérialismes de l'Union soviétique et des États-Unis durant la Guerre froide.

Pendant cette période, l'Égypte a une production artistique (littéraire et cinématographique) importante, très liée à la promotion du nationalisme arabe et qui est largement diffusé dans l'ensemble du Monde arabe.

L'Égypte prend part à la Guerre des six jours en 1967 et subit une lourde défaite : le Sinaï est occupé par Israël. Cette dernière remet temporairement en cause la confiance que le peuple égyptien à en Nasser. De ce fait, celui-ci décide de démissionner, avant de changer d'avis, suite à un regain de popularité salutaire. Toutefois, à partir de ce moment, on considère que l'Égypte perd son rôle de leader du Monde Arabe. Cette date est aussi un point de rupture dans la production cinématographique et littéraire.

L'ère Sadate (1970-1981)

Après la mort de Nasser en 1970, Anouar el-Sadate devient président et fera prendre à l'Égypte une direction bien différente de celle prise sous Nasser. Il meurt assassiné par un militant islamiste le 6 octobre 1981.

Politique extérieure

Anouar el-Sadate participe à la guerre de Kippour en 1973, mais cette guerre ne permet pas à l'Égypte de reprendre le Sinaï.

À partir de 1974, Sadate engage des négociation avec Israël. Ce qui mène à la réouverture du Canal de Suez en 1975, aux Accords de Camp David (1978) et au traité de paix avec Israël et provoque l'exclusion temporaire de l'Égypte de la Ligue arabe jusqu'en 1990.

En 1977, une courte guerre égypto-libyenne eut lieu.

Politique intérieure

Sadate se montre plus liberal que Nasser tant d'un point de vue économique que politique.

Il procède donc à l'infitah, l'ouverture économique, en encourageant l'investissement privé et désengage l'État de l'économie. Ceci à pour conséquence la création d'une classe de nouveaux riches mais aussi l'accroissement de la pauvreté.

Parallèlement, il se montre plus tolérant à l'égard des mouvements islamistes avec lesquels il s'allie contre les socialistes et les nassériens.

L'ère Mubarak (depuis 1981)

Le gouvernement égyptien devient un allié des États-Unis qui lui verse une importante aide économique et militaire (2e rang après Israël). Le pays participa à la seconde guerre du Golfe en 1990/1991 et envoya un corps expéditionnaire de 35 000 hommes en échange de la suppression de la moitié de sa dette extérieure de l'époque.

Islamisme

L'histoire récente de l'Égypte est marquée par la montée de l'islamisme et des attentats contre des sites fréquentés par les touristes :

  • en 1997, 58 touristes ont été tués par des islamistes non loin de Louxor ;
  • le 7 avril 2005, un attentat dans le bazar de Khan Al-Khalili, cause la mort de trois personnes et en blesse 18 autres ;
  • le 30 avril 2005, un attentat suicide se produit près du Musée égyptien du Caire ; le même jour, deux femmes tirent sur un autocar transportant des touristes ;
  • le 23 juillet 2005, vers 1h00 du matin heure locale, des kamikazes font exploser leurs voitures, provoquant la mort d'au moins 88 personnes dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh. Ils ont été revendiqué par un groupe proche d'Al-Qaida et ont tué surtout des Égyptiens. Voir l'article détaillé Attentats du 23 juillet 2005 à Charm el-Cheikh
  • le 24 avril 2006 à Dahab dans la péninsule du Sinaï, en avril 2006, dans lequel 20 personnes, dont six étrangers, avaient été tués, en plus des trois kamikazes.
  • le 23 février 2009[1], une grenade, qui a explosé vers 18h50 avait été placée dans un sac en plastique sous un banc en pierre de la place de la mosquée al-Hussein, près du souk Khan al-Khalili, a provoqué la mort d'une adolescente française de 17 ans.

Première élection présidentielle pluripartite

Pour la première fois depuis l'arrivée d'Hosni Moubarak au poste de président, une élection présidentielle multipartiste a été organisée le 7 septembre 2005. Hosni Moubarak a été réélu pour un mandat de 6 ans, avec 88,6% des voix. Cela aurait pu être un plébiscite si le taux de participation n'avait pas été de 23%.

Notes

Voir aussi

Bibliographie

  • Christophe Ayad, Géopolitique de l’Égypte, Complexe, Bruxelles, 2001, 143 p. 

Article connexe

  • Portail de l’Égypte Portail de l’Égypte
Ce document provient de « Histoire de la R%C3%A9publique Arabe d%27%C3%89gypte ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Histoire De La République Arabe D'Égypte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire de la Republique Arabe d'Egypte — Histoire de la République Arabe d Égypte Suite au coup d état des officiers libres le 23 juillet 1952, la république est proclamée en Égypte en 1953. Le premier président égyptien est Néguib. Gamal Abd al Nasser lui succède en 1954.… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la république arabe d'égypte — Suite au coup d état des officiers libres le 23 juillet 1952, la république est proclamée en Égypte en 1953. Le premier président égyptien est Néguib. Gamal Abd al Nasser lui succède en 1954. Sommaire 1 L ère Nasser (1954 1970) 2 …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la République Arabe d'Égypte — Suite au coup d État des officiers libres le 23 juillet 1952, la république est proclamée en Égypte le 18 juin 1953, succédant au Royaume d Égypte. Le premier président égyptien est Néguib. Gamal Abd al Nasser lui succède en 1954.… …   Wikipédia en Français

  • République arabe d'Egypte — Égypte جمهوريّة مصر العربيّة (ar) Gumhuriyyat Miṣr al ʿArabiyyah …   Wikipédia en Français

  • République arabe d'Égypte — Égypte جمهوريّة مصر العربيّة (ar) Gumhuriyyat Miṣr al ʿArabiyyah …   Wikipédia en Français

  • République arabe d’Égypte — Égypte جمهوريّة مصر العربيّة (ar) Gumhuriyyat Miṣr al ʿArabiyyah …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la République arabe sahraouie démocratique — Histoire du Sahara occidental L’histoire du Sahara occidental est celle d un territoire désertique peuplé par quelques tribus nomades, qui n a jamais été organisé en État nation. Elle est intimement liée à celle de ses voisins, en particulier le… …   Wikipédia en Français

  • Republique arabe unie — République arabe unie République arabe unie لجمهورية العربية المتحدة ar 1958   1961 …   Wikipédia en Français

  • République Arabe Unie — لجمهورية العربية المتحدة ar 1958   1961 …   Wikipédia en Français

  • République arabe unie — 30°02′N 31°13′E / 30.033, 31.217 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.