Hetman


Hetman
L'hetman Stanisław Koniecpolski de l'union polono-lituanienne

Hetman est un titre désignant historiquement le commandant en chef des armées du Grand-Duché de Lituanie et du Royaume de Pologne. Ce titre sera conservé dans le cadre de l'entité née de leur union, la République des Deux Nations. On le retrouve également dans d'autres contextes, mais toujours avec cette signification de chef.

Sommaire

Hejtman en Tchéquie

Au cours des guerres hussites hejtman désignait le chef du Tábor. Le premier hejtman fut Jan Žižka en 1420. Les Taborites avaient trois autres hejtmans, mais Ziska était le premier d'entre eux.

Hetman en Pologne et Lituanie

Grand Hetman était le titre porté par le chef des forces militaires dans ces deux pays. Il était d'office membre du gouvernement, remplissant les fonctions de ministre de la défense et commandant général des armées en temps de guerre. Le premier grand-hetman du grand-duché de Lituanie fut Constantin Ostrogski en 1497. Le premier grand-hetman de Pologne fut Nicolas Kamieniecki en 1503. Le grand-hetman était souvent secondé par un hetman du champ (de bataille) qui lui commandait les troupes uniquement au cours des campagnes, seul ou sous l'autorité du grand-hetman. Ces postes disparaitront avec la fin de la République des Deux Nations.

Hetman chez les Cosaques

Article détaillé : Hetmanat cosaque.

Les Cosaques désignaient également leur commandant élu par hetman à partir du seizième siècle. Le premier hetman cosaque fut Dimitri Wisniowiecki. Comme souvent pour les mots provenant de l'ukrainien plusieurs translitérations ont coexisté en français ; citons « hettman » et « hetmann ».

Étymologie

Les avis sont partagés sur le sujet, mais aujourd'hui la plupart des spécialistes pensent qu'hetman est un mot d'origine allemande, soit du Haut-allemand Hauptmann (haupt signifiant principal ou tête, mann homme), soit du Bas-allemand hōd-man qui a la même signification.

  • Gustave Aucouturier (spécialiste de l'Europe de l'est)[1] : Hetman provient de l'allemand Hauptmann. Emprunté par les Polonais pour désigner le chef de leur armée puis encore réapproprié par les cosaques pour désigner leur chef. A ne pas confondre avec le mot ataman qui désigne un autre chef d'unité cosaque et qui lui serait d'origine turc.
  • La définition du dictionnaire Bouillet[2] est citée ci-dessous.

Bouillet

Article tiré du Dictionnaire universel d'histoire et de géographie :

« Hetman ou Attamann, nom que porte le chef des cosaques. Cette dignité fut créée en 1576 par Étienne Bathory, roi de Pologne, en faveur de Bogdan Rozynski. Les insignes étaient un drapeau, une queue de cheval, un bâton de commandement et un miroir. Les hetmans étaient toujours choisis parmi les chefs les plus distingués des cosaques ; cependant l'empereur Nicolas conféra cette dignité à l'héritier de la couronne, le grand-duc Alexandre (auj. empereur). ---- Dans l'ancien royaume de Pologne il y avait deux grands hetmans : le grand hetman de la couronne et le grand hetman de Lituanie. Ces grands dignitaires parvinrent à une très-haute autorité : par la constitution de 1768 il prirent place parmi les ministres d'État, et l'un d'eux devait toujours avoir le portefeuille de la guerre.»

Notes

  1. Dans ses notes publiés dans la version folio de « Les Soirées du hameau » de Gogol.
  2. Dictionnaire universel d'histoire et de géographie par M.-N. Bouillet (1878)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hetman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hetman — was the title of the second highest military commander (after the monarch) used in 15th to 18th century Poland, Ukraine and Grand Duchy of Lithuania, known from 1569 to 1795 as the Rzecz Pospolita. This title was used among the Cossacks (гетьман) …   Wikipedia

  • HETMAN — HETMA Nom répandu aux XVIe et XVIIe siècles dans les pays d’Europe orientale pour désigner le titulaire du grade militaire le plus élevé. Ainsi en Pologne et en Lituanie, du XVe au XVIIIe siècle, l’hetman était le commandant en chef, à vie, de… …   Encyclopédie Universelle

  • Hetman — (Суленцин,Польша) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Żeromskiego 72, 69 200 Суленцин …   Каталог отелей

  • Hetman — Het man, n.; pl. {Hetmans}. [Pol. hetman. Cf. {Ataman}.] A Cossack headman or general. The title of chief hetman is now held by the heir to the throne of Russia. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Hetman — (russ. Ataman), bei den Kosaken das Oberhaupt, der oberste Heerführer. Der H. wurde von dem gesamten Volk erwählt und hatte über Leben und Tod zu gebieten. Als sich die Kosaken 1654 den Russen unterwarfen, blieb ihnen ihre frühere Verfassung; als …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Hetman — (vom deutschen »Hauptmann«), im ehemal. Königr. Polen der Oberbefehlshaber des Heers, hieß seit 1593 Groß H. (hetman wielki), den der Feld H. (hetman polny), ursprünglich Hüter der Reichsgrenze gegen die Tataren, vertrat. Über den H. bei den… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Hetman — Hetman, 1) (Ataman), Oberhaupt, Herzog der Kosacken; zuerst wurde den Donischen u. Ukrainischen Kosacken 1576 vom polnischen König Stephan Bathori das Recht gegeben, sich einen H. aus ihrer Mitte zu wählen, der aber von dem König bestätigt, mit… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • hetman — I {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mos I, Mc. hetmannie; lm M. i || owie {{/stl 8}}{{stl 7}} najwyższy rangą dowódca wojsk zaciężnych w Polsce przedrozbiorowej od XV w.; także osoba sprawująca ten urząd : {{/stl 7}}{{stl 10}}Sprawować godność hetmana.… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Hetman — Hetman, Ataman, der Häuptling der Kosacken, früher nicht bloß Oberanführer im Kriege, sondern auch höchster Richter, von den Kosacken selbst erwählt. Czar Peter I. beschränkte die Macht des H. u. veranlaßte dadurch 1708 Mazeppaʼs Abfall; die… …   Herders Conversations-Lexikon

  • hétman — s. m. 1. Chefe militar na Polônia e na Lituânia (séculos XV XVIII), bem como na Moldávia. 2. Comandante chefe dos cossacos, depois chefe do governo civil, na Ucrânia (séculos XV XVIII). • [Brasil] Plural: hétmanes ou hétmans. • [Portugal] Plural …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • hetman — hȅtman m DEFINICIJA 1. pov. vojni zapovjednik u Poljskoj, Litvi i Ukrajini od 16. do 18. st. 2. ataman ETIMOLOGIJA češ., polj. ← njem. Hauptmann …   Hrvatski jezični portal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.